Description : Description : Description : C:\Users\LADREYT\Documents\docclients\webclient\servit\papillonn.png] La voie qui mène au mouvement de l’eau [

Rendez-vous lorsque les mille humains auront mis leurs mille habits.

La chose la plus importante de votre vie est le courage. Le mot courage dérive du mot cœur, c'est une qualité des sages, le contraire de la lâcheté, ou de la fourberie, de l’avidité, de l’audace et de l’ambition, qui ne sont que le désir ou la peur de l'orgueil et de l’ego (moi).

Certaines choses vous paraissent invraisemblables ? c'est tout simplement, parce que votre champ de vision et vos connaissances, ne peuvent les atteindre.

C'est une erreur de croire faux ce que l'on ne comprend pas. (Et pourtant certains croient des charlatans, qui remplaceront ce que vous ne comprennez pas, par des choses encore plus invraisemblable et illogique.)

L’ignorance affirme et croit, l’erreur n’affirme rien et ne croit rien, l’ignorance est donc liée aux préjugés et aux croyances. Si vous prenez conscience de votre ignorance, vous ne commettrez plus d’erreur. Le Sage ne commet plus d’erreur, car il a conscience de ses erreurs. Les suffisants sont dans l’ignorance, qu’ils soient politiciens, philosophes ou religieux, ils sont dans les préjugés et les croyances. Les partis extrémistes politiques, qu’ils soient de l’extrême droite ou de l’extrême gauche, sont dans l’ignorance, certains de leurs représentants qu’ils soient hitlériens ou léninistes, sont eux dans la volonté de tromper pour maintenir l’ignorance séparatrice, qui les servira pour régner. « Idola fori » sont les erreurs volontaires des rhéteurs, dues aux langages mal défini ou tronqués, et « idola théâtre » sont les erreurs que débitent les charlatans sur un théâtre pour faire gober leurs doctrines religieuses, philosophiques et politiques. Méfiez vous des partis qui séparent, qu’ils soient de droite, de gauche ou des extrêmes, ils ne recherchent ni l’union, ni la protection de tous, mais leurs propres intérêts.

Si vous avez entendu cette phrase dans des livres religieux ou pré regligieux: "étudier comme si vous allez mourrir demain.", soyez logique ce n'était pas pour étudier une bible, un coran... qui ne pourrait être qu'un savoir obsoléte en arrivant dans le monde des esprits ou de l'âme, la plupart de ces livres voulant introduire une crainte de dieu et la condamnation des perversions corporelles qui ne causent des tracas qu'aux représentants de ces livres (peurs et hontes).

La sagesse commence où finit la crainte de Dieu. [André Gide]

Note: La fin de la crainte de l’illusion d’un "Di" moraliste pour André Gide, était nécessaire, pour qu'il puisse assumer sa pédérastie et ses perversions immorales, les religieux et les athées ont en commun cette dualité morale-immorale.
Mais effectivement la sagesse commence quand les peurs, l'avidité et la vanité ont disparu.

La science des sages, est une recherche des causes et des faits , pas de la "vérité des hommes", si c'est les vérités que vous cherchez, les religions et les idéologies politiques, vous donneront l'illusion de les connaître. (vous y trouverez autant de vérités, que de contre-vérités.) La vérité n'existe que par le mensonge, c'est une dualité, une illusion, et tout ce qui est dualité n'est pas "la voie qui mène au mouvement de l'eau". Note: je parle de faits ou preuves extrinsèques (nature), et non de faits-valeurs (prescriptifs), "faits" ayant une valeur par des règles et de conseils formalisé par des officiels de la justices.

Les vérités sont des illusions, la logique ne cherche pas à découvrir des vérités, les vérités appartiennent aux autres sciences restreintes, aux religions particulières et aux idéologies bornées. La logique est la science des sciences. L’entendement pour beaucoup ne permet de découvrir que des vérités, mais comme les vérités sont des illusions, les illusions peuvent apparaitre comme très logiques, et donner des résultats très convaincants. La logique est un art pratique pour les sages, l’art de penser intelligemment. La logique ne peut donner la justesse de l’esprit des sages, mais elle met de la clarté dans notre raisonnement. En tant que sage du non agir, je vous dirais que la vérité est une dualité, la dualité au mensonge, est que tout ce qui est dualité ne vous permet que de douter, que de croire, l’assentiment c’est le degré de votre conception à une idée, votre acceptation ne sera qu’une adhésion.

Si ton œil était plus aigu, tu verrais tout en mouvement. Les vérités sont des illusions dont nous avons oublié qu'elles sont telles. [Friedrich Nietzsche]

La vérité recule, mais le savant avance. [ Henri Poincaré]

Les choses ne changent pas. Change ta façon de les voir, cela suffit. [Lao-Tseu]

Vouloir faire savoir que c'est vous, qui dites ou faites une chose est un manque de maturité. Dans la chine ancienne on ne pouvait pas faire de l'art un métier, vendre une œuvre d'art était considéré comme un acte de "prostitution", c'était vendre une chose intime. Depuis toujours les prostituées bisexuelles de luxe, recevaient une éducation sur l'art, que ce soit sous la Rome ou Grèce antique (hétaïre), ou au japon, les geishas excellent dans le métier de l'art. (Les premières geishas étaient des hommes, "elles" sont homosexuelles et prostituées.)

La nature pour les anciens sages (6000 ans Avant l'Ère Commune) était importante, quel soi-disant artiste aurait pu dépasser l'art naturel, un maître supérieur à l'artiste nature, (même un enfant ferait mieux que ces suffisants artistes), c'est la suffisance qui fut introduite par des soi-disant maîtres célestes avec leurs églises religieuses, ou avec les églises shamaniques, qui considèrent l'homme comme un artiste, ils introduiront aussi par leur suffisance l'art divinatoire. Le sage du non agir définira l'art comme une manière de faire, de stimuler les sens et de s'unir avec l'un (la cause des causes), c'est l’expression de la vision de la totalité jusqu'à se confondre avec la vie elle-même, l'union avec le tout. Révéler l’art ou la sagesse en dissimulant l’artiste ou le sage, est la sagesse de l’art et l’art de la sagesse, le sage disparait dans sa sagesse, comme l’artiste devrait disparaître dans son art, ou alors il devient prophète, ou artiste suffisant à la solde de manipulateurs, recherchant gloire et enrichissement, demandant fidèles et admirateurs.

“J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant.” [Pablo Picasso]

La pitié fut souvent utilisée dans les comédies, puis dans les films, « piquer » la curiosité des humains, l’être humain se réfugie dans cette forme de curiosité stérile et malsaine, ne voulant pas affronter des évidences dérangeantes. La recherche de se noyer dans la futilité pour échapper à la réalité et ainsi échapper à ses responsabilités. Les humains s’attendrissent plus volontiers à des maux feints qu’à des maux véritables, les comédiens savent arracher plus de pleurs ou de sentiment de pitié des choses imitées que des choses réellement vécues par le spectateur. Les émissions qui filment une misère ciblée sans mélange d’inquiétude pour le spectateur, satisferont sa pitié hypocrite ou sa compassion imaginaire, sans devoir aider ou soulager les miséreux, ou faire les travaux, qui pourrait lui coûter ou l’associer vraiment à leurs souffrances ou à leurs peines, exempté ainsi de courage, le spectateur finira par être content de lui-même, et croira avoir une belle âme qui serait dans cette imaginaire pitié ou compassion.

Le soi-disant artiste est toujours associé à une valeur, il recherche reconnaissance, et cherchera à être soutenu par des suffisants qui donnent de fausses valeurs aux choses, pour essayer de valider son soi-disant art. Alors que les humains géniaux se révéleront toujours en dehors du soutien des politiciens, des princes, des rois ou des capitalistes. C’est la suffisance qui guide l’artiste, l’ambition et le narcissisme, qui le feront se séparer de l’artisan. L’art doit nous faire pénétrer l’essence des choses, il dessille nos yeux sur la tromperie de l’apparence, il est ainsi le témoignage de l’existence d’un monde plus réel que celui dans lequel nous vivons.

Il n’y a pas de progression dans l’art pour un sage, il n’y a que des artistes en rupture volontaire avec les générations précédentes, c’est la suffisance qui introduit un art publicitaire, des provocateurs et de faux artistes, en recherchent de se faire connaître par tous les moyens, les œuvres d'autrefois n’existent plus, ce ne sont plus que des bruyants agitateurs et des illusionnistes de l’art, qui n’ont même pas de connaissances techniques et pratiques, l’artisan à l’origine mettait son art au service d’autrui, les artistes de nos jours mettent leur art à leur service, un esprit commercial vendant des choses intimes, voire sexuelle, donc une forme de prostitution.

Quand l’échafaud devient estrade, les comédiens et les tragédiens ont pris le pouvoir.

L’artiste ou le comédien est trop souvent l’allié du pervers suffisant, le suffisant qui vivra dans l'avidité et la peur, il ne peut se suffire des choses simples, il n’appréciera pas la vie comme le font les gens simples, il lui faut des drogues, des fêtes… des perversions psychologiques et physiologiques, ou du sexe. Cet artiste corrompu, gène la simplicité et l’appréciation des plaisirs simples, il ralenti souvent le mouvement, il ne cherche qu'à posséder et qu'à s'affirmer. Prenons un exemple, lorsque l’artisan Eiffel a commencé la tour Eiffel, il fut attaqué par des artistes suffisants, qui comme tous les suffisants sont dans la jalousie et la paresse, il y eut une véritable levée de boucliers de la part des artistes, ces soi-disant artistes qui utilisaient des techniques de leur époque, et avaient une appréciation personnelle de ce que doit être l’art, et qui comme tout les suffisants voulaient imposer des fausses valeurs, leurs valeurs, critiquant le novateur, ce n’était que leur regard propre à une culture (mode) sur une période donnée.

Pour un sage, on ne pouvait pas faire de l'art un métier, l’art se confondant avec la vie elle-même, avec la vie intérieure, immédiatement accessible et comunicable, vendre une œuvre d'art était considéré comme un acte de "prostitution". L'art est le reflet de l'oligarchie et de la monarchie, il est élitiste, hiéarchisé et corporatiste.

Il faut faire vite ce qui ne presse pas pour pouvoir faire lentement ce qui presse.

J’accompagne, je fais réapparaitre « la voie qui mène au mouvement de l’eau », le non agir, sans le non agir pas de vie, comme sans l’eau et son mouvement.
Je n'écris pas mes pensées pour changer celle des autres, mais pour que ceux qui avaient déjà ces pensées, puissent poursuivre sur cette voie, qu'ils ressentent déjà en eux.
http://www.laotseu.net/

Le sage du non agir se "cache", car d’exemple il ne veut point servir, se mettre en avant c’est prendre le risque d’effacer la voie que l’autre par sa propre compréhension c’était ouverte, les faux sages veulent niveler (mégalomanie), soumettre (suffisance), se montrer (narcisse), et effacent les autres chemins, les autres constructions mentales propre à chaque individu, spontanément connu de eux seul.

Il n'y a que deux genres de politicien, les insensés et les incompétents qui se diront compétents.

Le monde phénoménal est une source incessante d’informations diverses et de sollicitations, l’égo vous fait jouer un rôle en sélectionnant ces éléments et en créant sa réalité à partir de ceux-ci, vous endosser un « habit » choisi. Votre égo en fonction de votre environnement et de vos sélections, déterminera votre façon d’être, l’habit que vous vous êtes choisi, pour vous adapter au monde phénoménal, l’ego recouvre l’âme par un « habit », il oriente sa vision sur certains éléments plutôt que d’autre, une vision tronquée de la réalité et donc très subjective de celle-ci. Il ne faut pas voir le monde tel que vous êtes, il faut observer en lâchant prise, il faut rompre les liens de votre égo avec la chose observée, ou vous perdrez votre émerveillement pour vouloir dominer les choses, avec une réflexion ambitieuse (analytique orgueilleuse) et ironique, vous aboutirez sur des certitudes, alors que l’émerveillement ou l’amour ouvre ce qui est fermé.
L’égo désigne généralement la représentation et la conscience que l'on a de soi-même. Il est tantôt considéré comme le fondement de la personnalité, l’habit que l’on porte et il est une entrave à notre développement personnel (notamment en spiritualité). L’amour propre étant une illusion de l’amour, une recherche égoïste de son intérêt, de son plaisir ou de son développement personnel. L’amour propre est l’amour habillé par l’égo, prenons un exemple comme la passion qui est un sentiment lié à l'amour propre, à l'ego et à la jalousie, ou la haine qui est la dualité à l’amour propre. Alors il y a autant d'amour propre que d'individu dans l'ego ïsme, ce sont surtout des sexualités ou comportements sexuels différents, mais les comportements de l'amour sont identiques à tous ceux qui sont dans l'amour.

Les sujets narcissiques sont très focalisés sur leur image, sur leur idée de puissance et de prestige. Les sujets narcissiques s’attendent à être reconnu comme supérieur, ils n’aiment pas les contradictions, ils ont besoin de beauté, de perfection, de respect, et d’amour idéal, mais l’amour idéalisé n’est pas l’amour, mais l’amour propre qui chosifiera le ou les partenaires. Ces sujets narcissiques pensent être spéciaux et unique, et ne pouvoir être admis ou compris que par des institutions ou des gens spéciaux et de haut niveau, ils montrent un besoin excessif d'être admiré.

L’amour platonique, si on prend la définition pure, c’est la relation purement formelle ou théorique, sans prise ou sans effet sur la réalité, il y a beaucoup de personnes qui disent arriver à ce contact d’intimité par internet qui aboutirait à une relation platonique, qui conduit presque toujours à un échec lors de la rencontre dans la réalité, parce que justement c’est une idéalisation de l’autre avec narcissisme, un problème de détresse affective, la vrai rencontre visuelle sera créatrice d’anxiété, vivre dans le fantasme d’un autre, c’est de l’ordre de la névrose, transformer la « tendresse » en amour, c’est être en détresse affective, qui déforme avec ses désirs ou ses valeurs émotionnelles une relation purement formelle.

Celui qui ne peut supporter les maux de cette génération, fera comme les faux sages précédents, le malheur de mille générations qui les suivent, le sage qui veut plaire au peuple par ses soi-disant bienfaits est un suffisant.

Dans la voie qui mène au mouvement de l’eau, il n’y a aucun enseignement systématique, ni par des croyances imposées, ni par des normes ou lois à respecter, ni par des répétitions de prières, visant à convaincre des adeptes. Comment le sage qui a accepté le tout, et de ne s'identifier avec rien, imposerait une technique spécifique, un seul chemin. http://www.laotseu.org/

Beaucoup des textes sur cette page sont des réponses, ou des conversations avec certains internautes ou des humains que je croise dans ma vie présente, je les colle en désordre, car les sages du non agir, ne cherchent pas à mettre en place une religion ou une philosophie, mais il laisse chacun suivre sa voie, ne cherchant pas à être connu, vous comprendrez si vous arrivez au non agir, pourquoi il n'est pas nécessaire de changer ce que des "anciens sages" ont mis en place, puis vous comprendrez, le filet du ciel, la porte du dragon..., toute cette symbolique que les humains ne comprennent pas vraiment.

Si vous me cherchez, vous me trouverez, comme pour la cause des causes, personne parle en mon nom, comme pour la cause des causes, puisque personne ne connaît nos noms.

Celui qui juge de nos jours, ne fait que condamner. "Juger" est un terme très ancien, le verbe « juger » a pris une signification morale, religieuse, solennelle, ou judiciaire idéalisé, alors que juger voulait dire lier, joindre les choses.

Le sage tisse des liens, « jungo, jungere », joindre, unir.
Je ne juge pas, car je ne condamne pas, je suis sans morale, je ne moralise pas, vouloir moraliser ou "imoraliser" quelqu’un, c’est le condamner par la recherche d’une position dominante et autoritaire, je suis sans pitié, je ne pardonne pas, sans bonté, je ne donne pas de peines, je ne suis pas dans le paraître, ni dans le narcissisme, puisque personne ne peut savoir qui je suis, celui qui veut juger l’autre, n’est pas dans la justice, mais dans le jugement de la perversion narcissique, le sage est juste, il est dans le juste milieu. Note: la "perversion narcissique" est le terme qui remplace de nos jours celui de la suffisance sadique (maléfique, qui est porté à nuire aux autres pour satisfaire son besoin illusoire de supériorité), ce sont des tourmenteurs ou tracasseurs, ceux qui ont de « habileté à mener des procédures », à contrarier par jeu et malice.

Pour l'orgueilleux ou le vaniteux, la vérité et la justice coïncident toujours. Ce qui conduit toujours ces deux ambitieux à se croire les représentants du "bien" (avec leur vision du bien). Ils croient être capable de différencier vérités et erreurs.

Le religieux a besoin des exclus, des soi-disant repentis, car par l’invention de son pardon illusoire qui lui permet de donner une illusion de bonté et d'exercer sa justice illusoire, il recrute complices et adeptes, alors qu’aucun humain sage ne pourrait se pardonner de mentir, de tromper ou de crimes, le suffisant religieux sait qu’en pardonnant aux pervers leurs crimes, assassinats et fautes, il s’assure un noyau de fourbes intégristes qui deviendront les plus fidèles de ses adeptes pour protéger son statut d'usurpateur et sa religion inquisitrice. Le pardon est un jugement suffisant que l’on porte sur soi-même, le suffisant qui se prend pour un représentant de Dieu, se sent rapidement dépositaire de connaissances qu’il recevrait directement de Dieu, et croit dans sa vanité être l'exécuteur du dessein de Dieu. L’homme simple sait que l’homme peut tuer pour vivre, détruire pour construire, mais il sait qu’aucune tuerie ou destruction ne sont pardonnable, ni par un être imaginaire, ni par aucun grand sage. Les sages du non agir sont sans bonté et sans pitié, seul le suffisant veut faire du repentir une vertu des hommes. Si le politicien orgueilleux par son manque de courage préfèrera le suicide, le religieux vaniteux par sa paresse préfèrera le repentir sacrifice. Tout les suffisants sont dans la paresse, ils recherchent à perfectionner leur esprit, et par de multiples ruses éviteront les tâches difficiles, croyez vous que ce que vous appelez "Dieu", vous a demandé de perfectionner votre esprit, ou recherche t'il à vous faire perfectionner votre volonté?, chacun possède une étincelle de l'esprit universel, la volonté apprend la sagesse et la simplicité.

Enlevez aux philosophes, aux prophètes, aux politiciens, aux religieux, la possibilité de pouvoir se faire connaître, de se faire écouter, de se faire voir ou valoir, de s'enrichir, et vous verrez que le savoir n’est rien pour eux, et qu’ils n’éprouveront plus le besoin d’exprimer de belles paroles vertueuses.

L'homme sage est d'avis qu'il faut laisser aux sots, le facile métier de diseur de bons mots.

Les inutiles ont la parole facile. Les utiles parlent peu.
Les fou du roi, les bouffons et avec les enthousiastes (fans ou militants narcissiques), permettaient aux dirigeants de se supporter (conscience ironique), de dissoudre leur fourberie, de canaliser, de révéler les intrigues, et de supporter leurs défauts en les ridiculisant, et ainsi transformer l’attaque en dédain, gonflant ainsi le narcissisme du bouffon, du bateleur et de ses adversaires politiques. Ce rôle est tenu de nos jours par certains opposants ou journalistes (protagonistes), les présentateurs de médias divers, les artistes comiques et les émissions politiques satiriques.
Certains saltimbanques ou bateleurs se sont sédentarisés, du montreur d'ours aux dramaturges itinérants qui allaient donner à la littérature française ses lettres de noblesse, comme Molière… sont devenus aujourd’hui des comédiens suffisants, rejetant toujours par leur paresse, les manouvriers, se plaçant toujours au-dessus du peuple, parlant de populace pour nommer ce peuple. Ces bouffons et ces saltimbanques profiteurs et paresseux, qui utilisent leurs tours de passe-passe, insultent le peuple, en se prenant pour une soi-disant élite, en parlant de populisme ou de populace quand ils parlent des travailleurs et travailleuses, les médias ne constituent pas un contre-pouvoir mais un quatrième pouvoir.
Les américains sont encore majoritairement puritain en 2015, même si une partie est dans l’hédonisme, la recherche d’intérêts personnels sera largement supérieur à leur qualité fraternelle ou de partage, leurs parents ont été jusqu’à une époque récente favorable au maintien de l'esclavage des africains, qui était jugé nécessaire à l'exploitation des grands domaines de tabac ou de coton du sud, et ils ont été jusqu'au bout les champions de l'apartheid et de la suprématie des Blancs, leurs arrières grands parents ont massacré les amérindiens. Comme dans les pays arabes, les références permanentes à Dieu, avec les notions de Bien et de Mal, permettront aux groupes religieux ou aux télévangélistes, de véhiculer leur fondamentalisme puritain. Les américains sont imprégnés de cette culture puritaine encore en 2015, qui comme le fondamentalisme musulman, permet de mettre en esclavage, de torturer, et de fermer les yeux au nom d’un Dieu, sur les massacres et les guerres, qui servent leur enrichissement et le pouvoir de leurs puritains de religieux et de leurs soi-disant élites qui sont dans l'avidité et la peur pour leur "égo". 
Le rêve américain est une illusion entretenue par ces saltimbanques et bouffons, devenus de nos jours politiciens et soi-disant artistes, qui profitent de la misère manouvrière. La vérité c’est qu’il existe au états unis, quelques riches avec une caste oligarchique, et surtout énormément de pauvres, comme en France les journalistes, les médias, les artistes et les instituts de sondage, ne se trompent pas quand ils annonceront Hillary Clinton gagnante en 2016, car ils sont dans la propagande, ils cherchent à maintenir leurs statuts et leurs avantages de pervers paresseux profiteurs.... Mais les manouvriers ignorants, maltraités et insultés, choisiront entre la peste et le colérique, préférant le moins fourbe des deux, même si Donald « Trompe » est un risque, il ne se cache pas de profiter et d'avoir profité des autres, comme le font tous ces mielleux profiteurs journalistes, artistes et politiciens qui dirigent de nos jours la France ou l'Amérique.

En 1789 les citoyens veulent proscrire les rapines et la tyrannie, des représentants monarchiques et de leurs fonctionnaires, chaque citoyen s’estime habilité à dénoncer les abus des dirigeants et de leur administration. La précarité de la jeunesse et des manouvriers fera que les anarchistes écriront, caricatureront, et des brochures de toutes sortes verront le jour, on assistera à un courant d’hostilité contre les forces de l’ordre et la fonction publique réputée être un instrument d’oppression de l’état. En 1789 le peuple dénonce la tyrannie ministérielle qui est confortée par la puissance d’une bureaucratie. Ceux qui se révoltent sont toujours présentés comme une minorité qui ne représente rien, ni personne.
Appel du comité central de la garde nationale le 25 mars 1871 : « Citoyens ne perdez pas de vue que les hommes qui vous serviront le mieux sont ceux que vous choisirez parmi vous, vivant votre propre vie, souffrant des mêmes maux. * Défiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne considèrent que leurs propres intérêts et finissent toujours par se considérer comme indispensables. * Défiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l'action ; ils sacrifieront tout à un discours, à un effet oratoire ou à un mot spirituel. * Évitez également ceux que la fortune a trop favorisés, car trop rarement celui qui possède la fortune est disposé à regarder le travailleur comme un frère. * Enfin, cherchez des hommes aux convictions sincères, des hommes du Peuple, résolus, actifs, ayant un sens droit et une honnêteté reconnue. * Portez vos préférences sur ceux qui ne brigueront pas vos suffrages ; le véritable mérite est modeste, et c'est aux électeurs à choisir leurs hommes, et non à ceux-ci de se présenter. * Nous sommes convaincus que, si vous tenez compte de ces observations, vous aurez enfin inauguré la véritable représentation populaire, vous aurez trouvé des mandataires qui ne se considèreront jamais comme vos maîtres. »
Rien n’a vraiment changé en 2017, le nouveau président français parlera encore «des gens qui réussissent et des gens qui ne sont rien», les moutons bosseurs réussissent puis sont tondus, et les anarchistes ou les militants qui voudraient se révolter, sont sous contrôle de l’état, les nouveaux monarques ne cachent plus rien, les études pour la répression des révolutionnaires se font à l’institut national des hautes études de la sécurité et de la justice, ils étudieront comment y maitriser les têtes des milieux révolutionnaires, et comment infiltrer les groupes indépendantistes ou les cortèges de tête des milieux autonomes par les renseignements généraux. Quand les ouvriers en 1936 sous la forte pression esclavagiste des nouveaux monarques ont commencé à se révolter, ces monarques ont fait la loi sur la dissolution 10 janvier 1936 pour dissoudre les rebelles manouvriers considérés comme trop violent, de nos jours pour maitriser les zads et les révolutionnaires ou les altermondialistes, ils donneront une légitimité à la violence policière par amalgame avec le terrorisme, ce ne sera que la continuité des pratiques des anciens monarques, la répression de ces jeunes groupes anarchistes a conduit à un grossissement des phénomènes émeutiers en France, la misère avec la violence policière ont radicalisée les jeunes des cités, mais cette violence contrôlée permet aux nouveaux monarques d’influencer les perceptions structurantes de l’opinion publique avec l’aide des médias, faisant croire aux citoyens qu’ils doivent voter et bosser pour eux, pour maintenir leur semblant de sécurité.

Définition du politicien : Personne qui s'occupe de politique à titre professionnel, en connaît et en utilise toutes les intrigues, ce ne sont que des individus avide de pouvoir et intéressés, souvent limités à des considérations de stratégie électorale, d'intérêts partisans et d’enrichissement personnel. Il faut retenir « à titre professionnel » car il n’existe pas de métier de politicien réellement, tous les citoyens sont capable de prendre le pouvoir et de faire de la politique, c'est les politiciens qui font croire aux citoyens être une soi-disant élite pour maintenir leur pouvoir, comme le feront les gens de la justice en rendant complexe les choses simples et en séparant les humains (diviser pour régner). La politique ce serait vivre bien ensemble et tisser des liens, mais les politiciens comme les artistes, parleront d’art politique qui n’est que suffisance et recherche de pouvoir, ce sont des mégalomanes ou des pervers narcissiques.
Ce qui me dépasse c’est de voir des individus croire aux politiciens, comme ils le feront pour les voyantes, qui leur font croire prédire l'avenir et qui, par la suite, croiront à leur explication sur ce qui fait que les choses ne se sont pas passées comme elles ou ils le prédisaient, je peux comprendre qu’un individu ai besoin d’un guide, mais quand ce guide les a trompé, pourquoi revoter pour ce même charlatan ?
Au lieu de donner à un politicien les clefs de la ville, on ferait mieux de changer les serrures. [Doug Larson]

Tous les groupes sociaux animal intègrent la soumission, mais chez les humains la soumission est une norme sociale apprise dans l'éducation. Les suffisants des sociétés humaines introduisent donc des statuts différents, des rapports hiérarchiques, les suffisants ayant la volonté d’influencer les soumis, le danger est que ces soumis, enthousiastes ou fans narcissiques obéissent à ceux qui sont soi-disant doté d'autorité par une hiérarchie illusoire, et les soumis ne se sentent plus responsable de leurs propres actes, ils se considèrent comme l’instrument de la volonté de leurs maîtres qui devient le détenteur par des manipulations perverses du bien ou du mal, et estiment qu'ils n'ont plus à juger leurs propres comportements, ils exécutent des lois ou des missions, les plus dangereux étant les sbires du pouvoir, comme les hauts fonctionnaires, les militaires ou les policiers... Mais cette domination perverse, introduit la soumission à plusieurs niveaux, par la recherche de l’argent, de biens, ou de plaisirs, ainsi qu’une érotisation de cette soumission, l’esclave à une dépendance à son soi-disant maître, il se considère comme la propriété de l’autre, un retour à l’enfance sans soucis ou dans la paresse, un état dans lequel il dépendait entièrement de l'autre, pour recevoir nourriture, protection et des plaisirs ou être touché intimement…

La jeunesse veut transgresser, c’est l'âge des enthousiasmes et des révoltes, des idéaux et des emportements plus ou moins rationnels, il y a de la violence dans la recherche d’un héroïsme viril, la dévotion soumission, le sadomasochisme, c’est le sadisme domination ou le masochisme soumission, si vous introduisez une partie maléfique, si vous acceptez de nuire à autrui, par une éducation religieuse, qui veut vous faire croire qu’un diable se servirait de mécréants pour vous corrompre, il est probable que cela engendre des soumissions et dominations "sadiques", qui peut engendrer un plaisir que l’on a du mal d’autrui.
L'ego ne peut "aimer" qu'en souffrant ou en dominant, il parle de châtiment (faiblesse), d’épreuves (force), la suffisance conduit à considérer l’autre dans l’égarement, résultat de la vanité, la lapidation, la flagellation, la décapitation ou des punitions… c'est l'amour avec des pratiques de souffrances, la dévotion dévalorisation, c'est le sadomasochisme, qui recherche une perfection, un plaisir dans la douleur. ελωι ελωι λαμα σαβαχθανι, la cause des causes abandonne celui qui se fait passer pour l'un, pour "Di" ou celui qui croit parler en son nom, et veut ainsi le ou la nommer sans la connaître.

Le puritanisme est la recherche d’une purification illusoire des pensées perverses de ceux qui le pratiquent, c’est la dualité à l’hédonisme. L’hédonisme et le puritain sont prisonnier de leur corps. Le puritain et l'hédonisme, mèneront aux extrémités, du Flower children jusqu'aux télévangélistes, ils ont la même chose en commun, l'égoïsme et l'indifférence, qui recherchent les avantages et le bien être centré sur soi-même.

Au fond la femme nue est essentielle au puritanisme comme l'enfer est la condition du ciel. Le mythe du fruit défendu n'est acceptable que si, dans l'autre monde, il devient votre nourriture. [De Jean-Louis Gagnon / La Mort d'un nègre] Note: vous trouverez dans le coran aprés votre mort, des vierges à votre disposition et des fontaines de vins...

Le puritanisme est la crainte épouvantable que quelqu’un puisse être heureux quelque part. [De Henri Louis Mencken / American Mercurey]

La compréhension, le noûs, "l'un esprit", ne juge pas, ne sectarise pas, la justice n'est que la démonstration de la suffisance et du narcissisme de ses ministres, juges, avocats...

"Vous savez, la justice, c’est un peu comme la corrida espagnole. Le taureau n’est là que pour faire valoir le toréro. [Alexadre Dumas- Comte de Monte-cristo]"

Les sages du non agir, ne recherchent aucunement le soi-disant « salut individuel » des humains, contrairement au laïque ou religieux, la dualité conduit à imposer une conduite qui consiste pour le laïque ou le religieux, à croire savoir ce qui serait bon à enseigner, ce qui est bon pour les citoyens, vouloir libérer les humains ou vouloir les soumettre ? Les libérer d’une illusion, pour les conduire à l’illusion de ces deux précepteurs et percepteurs suffisants, cela n’a aucun sens. Note: le précepteur joue souvent au tuteur, il se conduit en rhéteur, « pradceptum » précepte, règle, le précepteur ordonne, donne des conseils à ceux qui en ont que faire, il ordonne, commande et conseille.

Pouvez-vous imaginez que sur cette planète, il y est des hommes suffisants qui se prennent pour des représentants de dieu, ou des hommes, recherchant le "salut individuel" pour d'autres hommes ou femmes, n’est-ce pas le comble de la suffisance !!!, je ne préfère pas être là le jour où ils rencontreront leurs soi-disant dieux relatifs ("DI" & "DU").

Bientôt viendra le grand éveil qui vous fera comprendre que la vie elle-même n'est qu'un rêve, et les précepteurs suffisants, les politiciens, devront affronter la "porte du dragon", ou aucun suffisant ne passe. (Le rêve est commun à tous, puisque noûs formons un tout, mais il est vécu différemment.) Note: la porte du dragon ou le filet du ciel, est une notion difficilement compréhensible, sans l'atteindre par le non agir, les mots deviennent vite une prison.

Ce fixer un objectif, c'est croire connaître le chemin, c'est se perdre dans ses désirs et ses pensées, cette façon de fixer des pensées, fait que nous oublions de vivre notre existence, de lâcher prise et de vivre l'instant présent, être pleinement attentif à ce que l'on fait, ce qui développe courage et faculté de concentration (vacuité de l'esprit), ce qui vous conduira à la décontraction et à l'éveil.

Si vous cherchez l’éveil, vous ne le trouverez pas, comme quand vous cherchez le sommeil, il vous faudra accepter de lâcher prise.

Ce matin vous avez choisi un habit pour sortir, mais qu'elle état de pensée avez vous choisi pour sortir ?

Dans toutes opérations de perception extérieure, l’esprit ne fait que représenter les choses, mais il ne les représente pas comme elles sont vraiment, alors cette représentation dépend beaucoup de la nature et de l’activité de notre propre pensée.

Vous ne le voyez pas, vous ne l'attendez pas, et pourtant quelque chose vous parle en silence et avec des silences.

« Nul n’est censé ignorer la loi », je le rappelle est une règle de procédure qui dispense le parquet d’apporter la preuve que le prévenu connaissait l’élément légal de l’infraction, mais c’est aussi la preuve que les représentants de cette justice sont inutiles puisque tout le monde est susceptible de connaître leurs lois selon cette adage, pouvez-vous dire nul n’est censé ignorer les lois électriques, mécaniques, chimiques… non car cela est le savoir d’un technicien, alors que le suffisant représentant des lois de justice, a rendu complexe ses lois par sa corruption et sa suffisance, corruptissima re publica plurimæ leges: « C'est lorsque la république est la plus corrompue que les lois se multiplient le plus. ». Un adage est une citation ancienne relatant un certain fait important tiré de l’expérience et considérée vraie par la majorité, Da mihi factum, dabo tibi jus: « Dis-moi les faits, je te dirai le droit. », car les lois anciennes provenaient de déduction sage et limpide, si loi existe elle sera aussi évidente qu’une loi scientifique et irréfutable par sa mesure.

Les lois non naturelles sont le résultat de la souveraineté et des contraintes ou des répressions pénales, utilisaient pour faire respecter cette souveraineté. Les sages parlent de principes et non de lois, seul le suffisant qui veut se placer au-dessus des hommes, fini par croire pouvoir se placer en juge ou en défenseur, et pouvoir agir contre les principes naturels ou les lois biologiques, jusqu’à modifier la nature biologique. Malgré les différences de couleurs, de cultures, tous possèdent la même nature humaine, les principes naturels quand ils sont enfreint, cause toujours des conséquences naturelles, sauf pour les ignorants suffisants qui peuvent condamner car ils se placent au-dessus des autres, croyant être de nature différente des autres humains, une mère pourra abandonner ou tuer son enfant, mais elle saura par les principes naturels qu’elle n'agit pas bien. Quand les inquisiteurs ou les blancs américains massacrèrent les africains, c’était des ignorants suffisants qui voulaient se placer au-dessus des autres se croyant de nature supérieure, se prenant pour des représentants d’une justice supérieure.

Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice… Et, comme il n’est jamais arrivé qu’un tyran ait manqué d’instruments de sa tyrannie, Tibère trouva toujours des juges prêts à condamner autant de gens qu’il en put soupçonner. [Montesquieu]

Les lois souveraines sont le résultat de la suffisance, qui conduit au sadomasochisme (punitions soumissions...) et au voyeurisme, comprenant le fétichisme. Les gens de justice (tragédiens), sont dans le « grave » , solennel et sérieux, robe noire avec, épitoge avec fourrure, gants, perruque ou toque. Au début c’étaient des inquisiteurs, avec une soutane ou robe de religieux. Leurs habits de fourbes comportaient autrefois les 33 boutons symbolisant l'âge du Christ à sa mort, eux aussi recherchent le "salut individuel" des hommes ou des femmes. La toge était ourlée de bande de velours, elle pouvait être aussi pourvue de cordons et rosettes d'argent tressé avec de la soie noire, ou d'or tressé avec de la soie noire, d’un col d’hermine. Méfiez-vous de ces gens de justice, ils ne vous voient pas, ils vous regardent de haut, ils sont lourds et graves, pour imposer leur illusion de justice, qui se préoccupe du rachat des âmes, et qui donc voudront obtenir le repentir des accusés. Les gens de robes exercent des pressions morales et des pressions physiques par la réclusion, déjà l’inquisiteur devait extraire la vérité éventuellement « par la ruse et la sagacité », et utilisait des textes pesants pour perdre l’accusé. Arrivant devant la porte du dragon, ils devront rendre des comptes aux bienheureux sages.

Note: La porte du dragon est un symbole, le dernier passage, difficile à comprendre sans lâcher prise, mais pour les religieux cela peut être une interprétation du dernier jugement, sauf que les religieux sont dans la vanité-ambition, et imaginent des grades et des peines.

La loi, la justice idéalisée n'est que le désir refoulé de possession et de domination..., l'amour est étranger à toutes pensées de récompense et d'interdiction. L'amour c'est l’éternité qui finit par arrêter le temps, alors que la perversion narcissique (la suffisance) n’arrête pas le temps, et le pervers narcissique (le suffisant) se moque de l’amour, il est dans la domination et le besoin de récompenses plaisirs.
Le juste juge en tissant des liens, « jungere » joindre, unir. Le suffisant veut se placer au-dessus des autres, il veut diriger les autres, ne se sentant pas égal aux autres, il recherchera à imposer des lois pour tous et des privilèges pour certain, recherchant à moraliser ou "imoraliser", ce qui est le désir de refuser l’autre dans sa différence, le nier dans son égalité, il cherchera à imposer des lois, et rendre le peuple esclave. La jouissance "sadique", qui se contente de regarder, c’est le voyeurisme.

En tant qu’institution, la justice, n’a aucun rapport avec l’équité des sages, elle recherche à faire respecter les lois légitimes ou pas de l’autorité en place (vassal, seigneur), la justice des fourbes se croit noble et courageuse. La justice est donc censée punir quiconque ne respectant pas ce qui est décrété, ce qui est permis par le "pouvoir dominant", justice provenant de « justus » qui signifie « conforme au droit », ayant lui-même pour racine, « jus - juris » « le droit » au sens de permission, parent avec le verbe « jurare », « jurer » qui désigne une parole sacrée, proclamée à haute voix par un suffisant, qui croit pouvoir montrer la voie, le mot « juge » renvoie au latin « judex » qui signifie « celui qui montre », les représentants de cette justice sont des fourbes, qui comme dans les siècles précédents rechercheront à imposer leurs sacrifices rituels, le mot « jus » provient de sacrifice. 

Les lobbyistes, ou groupes de pressions, ne se cachent plus d’intervenir dans la rédaction des lois, les députés ou les politiciens, se servent des arguments et même des textes qui seront écrits par ces groupes d’influences, ethniques, religieux, ou par des catégories professionnelles (notaires...) et des affairistes…

Les fourbes nobles imposeront aussi pendant une période une justice qui les avantagera par le duel, ils interdirent le glaive et l'emploi des poings, la noblesse étant formée à l'escrime et au tir, ils autoriseront donc le duel uniquement au pistolet et à l’épée.

Celui qui se nourrit que de nourriture matérielle et apprécie seulement son goût est trompé.

Aucun humain sage n'accepte le rassemblement du peuple autour de lui, car cela créera la désunion, le sage n'écarte personne. Celui qui ne regarde que selon la limite de ses yeux, n'écoute que selon la limite de ses oreilles, ne discute que selon la limite de sa parole, ne peut s'échapper des apparences.

Le soleil fait évaporer l'eau du lac, dois-je supprimer le soleil? La vision trop discursive limite la véritable vision, les humains suffisants qui veulent diriger les autres, multiplient les malheurs, et les désastres n'apparaitront souvent que bien longtemps après leur soi-disant bonnes actions.

Le sage cherche à remplir les ventres, apporte le calme, réduit le travail, il simplifie et montre le courage, il est dans l’amour des humains. le fourbe cherche à faire travailler plus, montre la lâcheté (corruption, esclavagisme...), apporte les perturbations, il est dans l’ambition et l’amour propre du succès. La paix du suffisant est un idéal social et politique, qu'il fera régner par l'épée et les fusils, c'est la division.

Quand un voleur ne trouve plus l'occasion de voler, il se croit honnête homme. Comme le politicien arrivant au pouvoir aprés ses fausses promesses et avec sa mauvaise foi, il se croit honnête homme.
Le politicien se prenant pour un surhomme, perd vite la notion de la réalité en arrivant au pouvoir, dés le départ de sa vie, c'est son rapport à la vérité qui est faussé, mais aussi sa relation à lui-même, aux autres et au monde, car il est avide de pouvoir et plein de mauvaise foi, c'est un mystificateur, un fourbe, qui profite de l'exploitation du travail des citoyens pour enrichir sa caste et sa famille.

Les banquiers ne sont que des voleurs qui ont acheté près du gouvernement le droit de voler, comme les politiciens ils volent au nom de la loi.

Pauvreté n’oblige pas à voler, ni richesse n’empêche. [proverbe scandinave]

Les politiciens sont devenus des nouveaux aristocrates, ces fourbes profiteurs volent et insultent le peuple, ils parlent de populisme, les "petits gens" et les 'sans dents" seraient incapable de comprendre leurs décisions, le peuple serait incapable de se diriger lui-même. Ces politiciens se prenant pour l'élite, ils ont besoin de déshumaniser les « sans dents », pour se convaincre du caractère inférieur de la "populace", comme ils les appelleront souvent, inventant des mots comme populisme, pour créer une illusion de caste inférieure, j’ai peur que nous finissons à nouveaux par être traité de gueux, ils ont la culture de l’impunité et de l’arrogance, qui les poussent malgré leurs escroqueries permanentes, à vouloir moraliser le peuple. Pour ces truands aristocratiques, être responsable, ce n’est pas être coupable, ils ont introduit cette impunité dans tout leur système, si dans le privé, la « maladresse » ou le détournement équivaut à une faute grave, sanctionnée aussitôt par un licenciement, des pénalités et un emprisonnement, chez la caste d’élus et de fonctionnaires, leurs lois prévoient tout juste un retour dans le corps d’origine, un avertissement, et leur esprit de caste a tôt fait de transformer leurs mauvaises actions en promotion, peu de contrôles en interne, peu de sanctions et donc pas de limites, mais un mépris pour les laborieux travailleurs, quand le peuple va-t-il leur couper à nouveau la tête ?

En 2015, un ministre Français ancien "banquier" dont l’ignorance et la suffisance, qui l’ont conduit à rechercher richesse (avidité) et reconnaissance illusoire (mégalomanie), aura pour soi-disant souhait: "que les jeunes Français rêvent de devenir milliardaires", les opportunistes imaginent toujours que leur avidité ou leur cupidité et leur suffisance, sont communes aux autres hommes. L'opportunisme seul fait réussir dans le monde phénoménal, mais l'opportunisme qui est une conduite qui consiste à tirer le meilleur parti des circonstances, le fera souvent à l'encontre des principes de la sagesse, en écrasant et en réduisant d’autres hommes à l’esclavage et souvent en détruisant la nature. Derriére chaque "plus value", il y a le travail et la sueur des manouvriers et manouvrières.
Vouloir appliquer votre comportement aux autres, c’est la suffisance qui vous fait croire savoir ce qui serait bien pour les autres, ce qui leur conviendrait, mais tout ne convient pas à tous. Il ne faut pas "juger" autrui d'après soi.


Un riche prince, voyant passer devant son château un homme qui lui sembla miséreux, lui fit visiter sa demeure qu’il pensait être merveilleuse, où il lui donna une fête, pensant qu’il ne mangeait pas assez de viande, on lui donna un bœuf à manger, et du vin fut servi à table, de l’or lui fut remis, cependant cet homme, les yeux hagards et l'air navré, ne toucha pas au bœuf, ne goûta pas au vin, ne toucha pas l’or, ce prince jugeant les goûts de cet homme d'après les siens propres, l'avait traité comme il se traitait lui-même, et non comme on traite un sage végétarien qui a choisi la simplicité, dont les demeures sont les forêts et les plaines, les fleuves, les lacs et la mer, sa chaumière dans laquelle sa nourriture se compose d'un morceau de pain, d'un oignon, d'une tomate, de fromage et d'eau pure..., et qui n’a nul besoin de grandeurs, de richesses ou de pouvoirs illusoires pour vivre, entendre parler les hommes de richesses et de reconnaissances illusoires, les voir manger à grandes bâfrées, utiliser diverses drogues et s’empiffrer de nourriture, fut un supplice ou une profonde tristesse pour cet homme simple.

Si la démocratie réelle qui supprimera les échelons hiérarchiques et les petits chefs, a du mal à prendre la place de l’oligarchie, c’est que les profiteurs s’adaptent plus facilement dans un système avec un chef, sous-chef et assistant, alors que dans les entreprises sans chef, tout le monde contrôle, et personne n’accepte qu’un des leur profite des autres, ou qu’il ne produise pas son salaire ou qu'il se donne des qualifications illusoires. Dans les entreprises sans chef, certains salariés préfèrent partir prétextant que les règles y sont trop dures, ces entreprises qui appliquent le principe agir sans agir, qui est un laisser faire sous contrôle de tous, permet de redonner des responsabilités aux ouvriers en supprimant les échelons hiérarchiques illusoires et les assistants inutiles, et de redonner confiance, mais ce système démasque rapidement les paresseux, qui voulaient devenir chefaillons ou des parasites ouvriers, qui essaieront d’éviter les corvées, car ils devront accepter cet autocontrôle, autorégulation, qui réduit les vols, et les enrichissements sur le dos des citoyens ou des manouvriers. Comme les politiciens, les chefaillons ou les parasites ou assistants sociaux, n’ont pas pour objectif de produire leurs "redevabilités" envers tous, comme le font les manouvriers et manouvriéres courageuses, alors les paresseux préféreront maintenir l’oligarchie qui les protègera des travaux et corvées difficiles.

La première chose à faire c’est de réduire à un minimum l’attrait de la notoriété, qui conduit à la hiérarchie, l’oligarchie et la monarchie. Il est donc nécessaire de supprimer l’ambition, les qualifications ou statuts illusoires, et la mauvaise pente de la notoriété que prendront les suffisants paresseux et ambitieux. Une fois arrêtés sur la pente de la notoriété, les hommes ne sont plus dangereux.

Pour user d’une comparaison, l’idée qu’il faut prendre du principe, c’est qu’elle ne devrait pas laisser plus de traces dans l’empire que n’en laissent les ruisseaux dans un grand fleuve ou dans l’océan.

La sociocratie est un mode de gouvernance qui permet à une organisation de fonctionner efficacement sans structure de pouvoir hiérarchisé selon un mode auto-organisé, autocontrôler par tous, avec une prise de décision distribuée sur le plus grand nombre, elle permet la liberté et la co-responsabilisation des acteurs, comme l'holacratie, le modèle sociocratique est ouvert et libre de droit.

Un artisan ou un manouvrier, produit de ses mains une valeur ajoutée, qui devrait correspondre à son salaire, mais beaucoup de profiteurs du système, politiciens, fonctionnaires, hauts fonctionnaires et professeurs agrégés… gagnent 5 à 30 fois plus que ces deux travailleurs, la plupart de ces profiteurs seront dans le déni ou l'accusation, qui consiste à se trouver des arguments pour justifier l’exploitation qui sera faite sur la misère des ouvriers et ouvrières, pour obtenir leurs salaires qui ne correspondent à aucune réalité ou qualifications supérieures, tout en ayant conscience qu’aucune force de travail ne pourrait leur donner de tels salaires, je n’ai pas encore vu personnellement quelqu’un devenir millionnaires ou milliardaires en travaillant de ses mains. Alors ces parasites du système développeront une forme plus poussé du déni, ils vont oublier qu'ils oublient, une forme d’anosognosie d’un niveau supérieur non pathologique ou physiologique, l’anosognosie est normalement pathologique, les drogués, les alcooliques ou les fumeurs de cannabis, vont vous dire que cela n’a aucune influence sur leur vie, l’alcoolique vous diras stupidement qu’il conduit même mieux quand il a bu.
Les milliardaires et les profiteurs, sont des exploiteurs, qui réduisent les autres à l’esclavage, aucun homme ne devrait gagner plus que ce qu’il pourrait produire lui-même par un travail manuel, ou alors il exploite le sur-travail de manouvriers dans la misère, (Il n'est pas nécessaire de relire le capital de Karl Marx, pour comprendre que par sa seule force de travail, aucun homme ne peut devenir milliardaire.). Les suffisants croient toujours avoir plus de mérites que les gens simples, avoir plus de droits, et droit à plus de rémunérations, de pouvoir… ils deviendront patriciens ou rhéteurs.
Les orateurs ou les rhéteurs cherchent à convaincre, à persuader et à sermonner, leur verve qui les faisait parler au nom « d’un Dieu » (verva), et engendrait des moutons (verves), disparaît avec les principes des sages, leurs caprices qui menaçaient la grande paix aussi. Vouloir se mettre au-dessus de la cause des causes, par la bonté, la pitié et la charité, c’est vouloir se mettre en dessus de tous et du tout.

Les profiteurs, qu’ils soient ceux qui se mettent dans une position supérieure et qui profitent de leur statut social, qu’ils maintiennent par des compétences ou titres illusoires, recherchant à montrer aux autres qu’ils sont inférieurs ou dépendants d’eux, ou encore qu’ils soient ceux qui se mettent dans une position inférieure pour que vous vous sentiez obligé de leur apporter votre aide, car s’ils en sont là, ce n’est pas de leur faute, mais ce sont les conséquences de leur malchance, tous ces profiteurs recherchent à réveiller chez vous une empathie, ils vous demanderont pitié ou bonté, pour maintenir leur position, tous ces profiteurs sont incapables de reconnaître leurs fautes, qu’ils rejettent sur les autres, tous ces suffisants paresseux ont une influence négative sur les manouvriers sages, qu’ils soient présidents, princes, mandarins, ou hauts fonctionnaires, ou chômeurs flemmars, ou comédiens, ou religieux, ou clochards flemmars…, ils vous montrent qu’ils sont immature et qu’ils n’ont pas les qualités et le courage nécessaire pour affronter la vie, si vous acceptez tous ces profiteurs, vous avez de grands risques de finir par porter leurs problèmes et leur travail, et de subir les conséquences de leurs actes, il faut donc éliminer tous ces profiteurs et leurs statuts. Ils veulent vous faire confondre les mots, vous pouvez aider une personne, mais pas l’assister, l’avocat ou le politicien… veut vous faire croire aider certains afin de profiter de votre aide, alors qu’ils ne font qu’assister avec de soi-disant valeurs morales (l’avocat assiste son client), tout en évitant le travail, les sages du non agir n’assistent personnes, car les assistants sont des parasites, vouloir donner un salaire à ceux qui ne produisent rien, et une vertu des suffisants qui s’assurent leurs salaires.
Ne vous faites pas avoir avec leurs discours, voyez dans une même maison riche ou pauvre, des frères ou sœurs, démarrer avec les mêmes moyens matériels, héréditaires, ou d’entourage, dans la même famille, un préférera bosser, l’autre l’oisiveté, rien ne vient du surnaturel, une analyse simple vous feras apparaître ceux qui ont choisi la paresse ou le vice. Vous pensez en voyant le paresseux ou le suffisant pervers, qui réussiront, que cela est injuste, mais la cause des causes est dans le non agir, elle fera du bien à ceux qui feront du mal, c’est seulement arrivant à la porte du dragon que ce sera la fin pour certain. Le sage aide, il créera un refuge, un abri, il n’assiste personne, il est sans pitié et sans bonté.


On peut juger de la grandeur d'une nation par la façon dont les animaux y sont traités. [Gandhi]

Est-ce que certain citoyen sont des voyeuristes (sadomasochistes) pour regarder les corridas, ou alors ils ont un besoin de violence et un appétit de violence, je pense plutôt que c’est le résultat d’un conditionnement, par une soumission permanente à une autorité, ce n’est qu’une réaction à un juridisme oppresseur, qui leur impose un fairplay illusoire devant une autorité qui les pénalise, les taxe, les impose et les punira injustement, en leur demandant de se soumettre à des taxes abusives et à des lois injustes, ils refoulent la violence directe envers l’autorité imposée, par le voyeurisme (jouissance sadique), qui les conduira à devenir spectateurs-voyeurs des corridas, des films ou jeux vidéos de guerres ou de violences, on retrouvera aussi ces violences se libérant comme dans le hooliganisme, contre l’autorité des arbitres qui représente la loi... Les romains avaient bien compris cela, ils détournaient ainsi l’agression du peuple envers leur autorité inquisitrice et perceptrice, avec les jeux du cirque, les combats de gladiateurs et les tortures des étrangers dans les arènes, pour maintenir la xénophobie qui est une autre solution pour détourner cette violence contre les tyrans, les oligarques et les oppresseurs. Il y a aussi par le biais de ces jeux, une manipulation avec recherche de héros illusoire, pour maintenir une méritocratie incantatoire soutenue par des politiciens et hauts fonctionnaires corrompus, cela existe depuis la Rome antique avec les jeux du cirque, et les idoles sont devenues joueurs de foot.... Les stades ont remplacé les arènes.
Les humains suffisants qui se sentent supérieur aux autres, aiment les super héros dans les fictions, les films, les jeux ou les bandes dessinées, ils s’identifient au rôle du héros, qui se situe entre l'aspiration métaphysique, voir presque religieuse, recherchant à dépasser la condition humaine et surtout à vouloir être supérieur aux autres, recherchant à introduire une morale, ou en croyant œuvrer pour le bien de la communauté.

Comment transformer une société dont la morale, la justice et les différentes idéologies politiques ou religieuses, demandent à ses citoyens, pauvreté et soumission, pendant que ses dirigeants vivent dans le lucre et la suffisance?

La soi-disant pitié ou bonté des politiciens n’est qu'une recherche de renforcer les profits d’une petite minorité d’assistants narcissiques, qui essaieront de donner une caution intellectuelle à tous ces politiciens corrompus, qui transforment les missions publiques d’aides, de formation ou de santé publique en des opérations lucratives et perverses.
Le mal que feront ces soi-disant bons est le plus nuisible des maux, Nietzsche considère ces bons comme l'espèce d'hommes la plus dangereuse, vu qu'ils imposent leur existence, aussi bien au prix de la vérité qu'au prix de l'avenir. Ces hommes qui se diront être dans la pitié ou la bonté ne peuvent pas créer, ils sont toujours le commencement de la fin, ils sacrifient l'avenir pour eux-mêmes, ils crucifient tout l'avenir des hommes, pour satisfaire leur vanité.

La violence provient de l'ordre imposé par des suffisants, des contraintes imposées aux citoyens pour les faire agir d’une certaine manière. Les violents et les non violents veulent imposer justice et charité, ces deux insensés introduisent la soi-disant légitime violence pour faire respecter leur ordre illusoire. La violence qui serait accompli dans une bonne intention, est l’œuvre d’imbéciles suffisants.
Introduire des lois athées ou théistes, où il n’est permis de tuer un homme qu’en vertu de l’autorité publique ou divine, et que cela serait soi-disant pour le bien commun, est l’œuvre d’imbéciles suffisants. Des ignorants qui donneraient le droit de juger, de tuer ou d’être violent, sous des prétextes d’autorité publique ou divine, introduiront des soldats, des policiers (lourdauds sbires) ou des agents de justice (graves inquisiteurs), dont les actes seront mus par des passions personnelles. Tout pouvoir est violence.
Les suffisants introduisent leur violence dans l'état, alors l'État revendique le monopole de la violence légitime, ce n'est que la continuité des autres groupes féodaux, mafieux ou groupes soi-disant révolutionnaires recherchant le pouvoir, et se donnant le droit d'utiliser la violence pour leur propre compte, pour se faire soi-disant justice, et pour faire respecter leurs privilèges.
La charité et la justice n’existe pas chez le sage de la voie qui mène au mouvement de l’eau, car la vrai charité et la vrai justice, c’est qu’aucune n’aient d’occasion de s’exercer. Seul l'idéaliste prêche la justice ou le pacifisme, qui n'est que sa violence, ses punitions, paix et liberté ne sont liées que pour l'idéaliste, ni la guerre, ni la paix ne donne la liberté, mais c'est la délivrance qui donne la liberté.

L'harmonie, l'amour, ont pour ennemis l'uniformité, la médiocrité, les servitudes et l’amour propre (ego).

Même si les différences sont évidentes entre un "sage" et un suffisant religieux ou politique, les humains seront rassurés par une illusion de sécurité et de liberté, qui seront proposé par ces suffisants, et accepteront leur domination, malgré la connaissance de leurs fourberies et manipulations. Les différences sont toujours les mêmes, et montre la suffisance des gouvernants politico-religieux, le sage par ses actions protégera la nature, le suffisant par les siennes la détruira, le suffisant veut vous soumettre, le sage veut vous libérer, le suffisant vous dicte ses principes et ses règles, le sage vous invite à découvrir par vous-même le principe. Le suffisant vous demande obéissance et d’agir en fonction de ses règles, le sage vous demande de non agir et de faire confiance à votre âme (amour), le suffisant veut punir par le mal, le sage vous dit de punir par le bien, le suffisant base sa religion et sa politique, sur la peur, le sage vous parle d’amour. Le suffisant vous montre ce qu’il faut craindre, le sage vous apprend à ne plus rien craindre. Le religieux ou le scientifique vous prêchent leur histoire du monde, le sage vous conte des histoires du monde. Le religieux vous impose le chemin de l’éveil qu’un autre humain dit avoir trouvé, le sage vous invite à suivre votre propre chemin. Ce qui permet au sage de voir dans chaque religion, les vraies phrases de sagesse, c’est que leurs prophètes, se sont servi en partie des citations des anciens sages et des sages de leurs peuples, pour construire leur religion, les imposteurs attribuent parfois par erreur, mais souvent par malveillance des citations apocryphes qui sont des faux que l'on attribuera à des soi-disant humains célèbres, voire à dieu. Le suffisant parle d'égalité, de charité et de bonté, le sage parle d'équité, de suppression de la misère et de l’héritage.

L'équité des sages du non agir, est le juste traitement, la justice naturelle, l'appréciation par tous, de ce qui est dû à chacun, elle n’introduit pas de discrimination positive, pas plus qu’elle recherche l’égalité, qui est souvent une recherche de domination.


Pour éviter les longues tergiversations de passionnés, il faut montrer "l'interconnection" des contraires, les faire s'entrechoquer. Les passionnés de la raison, des sentiments, se séparent par rejet de la vie, qu'ils soient athées ou théistes...
Note: je parle d'athées intégristes qui ont une aversion insurmontable pour toute Église ou Religion, et pour tous ce qui refusent leurs idées, une idéologie en dualité avec le théisme. Idem pour les théistes, je parle de théistes intégristes qui condamnent les athées et tout ce qui ne veulent pas se soumettre à leur idées. Athée et théiste, c'est une dualité, et tout ce qui est dualité n'est pas la voie.

Si quelqu'un vous traite d'amateur, rappelez-lui que ce sont des amateurs qui ont fait l'arche de Noé et des professionnels qui ont fait le Titanic. [Morgan Freeman]
Une jolie citation, mais c’est la suffisance qui a coulé le Titanic, aucun bateau n’aurait résisté à un tel impact, une montagne de glace sera toujours plus résistante qu’un bateau de croisière, la suffisance qui a poussé à le croire insubmersible, et a négligé la mise en place de sécurité nécessaire pour éviter les collisions, l'appât du gain qui a réduit les coûts, ou des canots en quantité suffisante pour sauver la totalité des passagers. Comme c'est l'ego démesuré du suffisant, qui est dans une illusion de toute puissance, qui se prend pour le "sauveur" du monde, ou un "purificateur-rédempteur", en pensant qu'après lui se sera le déluge.

Rien n’est plus navrant, voire funeste, que de se tromper dans l’ignorance des liens qui unissent les humains, et sur le tissu entier de l’univers, tissu du monde phénoménal. Les hommes théistes ou athées séparent les phénomènes en les faisant dépendre des causes finales, ou du hasard, suivant qu’ils soient sans ordre apparent, ou se succédant avec régularité, mais toutes ces analyses sont imaginaires et reculées à chaque nouvelle génération, et disparaissent devant la sagesse et une saine philosophie (sans suffisance), pour tendre vers « la voie qui mène au mouvement de l’eau ».

C’est le principe de la raison suffisante, le principe est évident, qu’une chose ne peut pas commencer d’être, sans qu’une cause la produise? à l'exception, du principe, que le théiste veut remplacer par une idée de Dieu (Di), et que l’athée voudrait supprimer, cette liaison fondée sur le principe évident, toute opinion contraire à ce principe serait une illusion de l’esprit, dominé par une volonté de soumettre, recherchant déterminisme, qui a été éliminé par des chercheurs reconnus par les athées, sous le principe d’indétermination. Note: Les sages du non agir ou de la voie... nommeront "Di" qui est le dieu des théistes et "Du" qui est le dieu des athées. Mais rien n'est plus plus rapproché que deux extrêmes.

Le hasard des athées et le destin aveugle des théistes, ne sont qu'une illusion de l’esprit, comme dit Laplace: « Nous devons donc envisager l’état présent de l’univers comme l’effet de son état antérieur », seul les sages du non agir en lâchant prise dans leur analyse de l’univers embrassent les mouvements, l’avenir et le passé sont présent à leurs yeux, le mouvement de retour, poursuivre la voie du non agir c'est comme de tourner en rond pour voir ses propres yeux.

Les humains ne sont qu'un même peuple, un peuple est une multitude d'hommes et de femmes, vivant dans la même région et sous des us et coutume presque similaire (peuple arabe, indien, slave, latin,...). Une nation est une multitude d'hommes, vivant dans le même État et sous des mêmes lois.
Note: le mot nation désignera une partie du peuple (Rome antique), une peuplade, ceux qui veulent suivre les lois de l'état souverrain, comme dans une religion, les laïques sont aussi une peuplade, une nation dans un peuple, aucun état ou aucune religion ne peuvent représenter un peuple. Les fourbes politiciens, artistes... ou religieux, veulent le rassemblement du peuple autour d’eux, ainsi ils créeront la désunion, et ils ne possèdent aucune compétence pour réunir les humains, alors ils prétendent connaître des rites et des protocoles, ils se montrent pointilleux sur l’observance des relations sociales, ils réglementent le peuple par une « morale convertissante ». Leurs perversions, c’est de faire ce qu’on n’a pas à faire, conseiller ceux qui ne demande rien, diviser les familles et le peuple en peuplade, remporter un enjeu que nul ne convoité... Si une personne n’est pas sincère, elle ne peut agir sur autrui, il lui faut donc tromper les autres, il est facile de tromper les gens simples parce qu'ils sont incapables de tromper les autres, mais les simples finissent par voir les manipulations répétées des politiciens, leurs magouilles et leurs enrichissements, ils ont fini par rejeter leur système dans son ensemble.

Les croyances primaires imaginent un "Dieu", leurs représentants que sont le chef de la tribu et le sorcier, se sont transformés pendant les siécles en chef politique et chef religieux, ces deux suffisants ne peuvent s'empêcher d'introduire des séparations, des rituels et des protocoles. Leurs adeptes consacreront plus facilement leur temps à ces rituels, qu'à leur compréhension du principe. Dans ces croyances primaires, leur dieu prendra plusieurs noms, ou attributs phénoménaux, "le tout puissant, l’éternel…", ces mots ne définissant que leur incompréhension du principe. Ni les théistes, ni les athées ne croient en leurs Dieux. Il n'y a aucune différence entre les chefs religieux ou politiques des tribus dans lesquelles le mode de vie était prétendument plus « naturel » que dans les États modernes

Les dogmes religieux et scientifiques sont des vues partielles du monde phénoménal, ces dogmes devenant radicalement erroné lorsqu’ils s’érigent en vérités absolues. La cause des causes, le principe, montre que les événements microscopiques ne ressemblent en rien à ceux de tous les jours, ces événements sont en contradiction avec la pensée cartésienne ou la logique de Descartes.

Ceux qui disent pouvoir détruire l’idée de la cause des causes à partir de la physique quantique sont des menteurs qui se mentent à eux-mêmes, ce ne sont que des techniciens suffisants, enfermés dans une vision d'expérience partielle microscopique et opérationnelle (paramètres désirés et contrôlés). Les bons ouvriers techniciens ont su faire disparaître les peurs liées à des phénomènes interprétés comme des signes de colères célestes, par les suffisants religieux ou sorciers, qui recherchaient à introduire des tortures et leur domination, mais les ingénieurs et les savants suffisants avec l'aide des politiciens manipulateurs, n’ont pu s’empêcher de réintroduire des peurs nucléaires, chimiques, des guerres et d'autres moyens de tortures…
Note: si vous parlez de fin du monde en imaginant des forces démoniaques ou si vous parlez de fin du monde en imaginant des armes terrifiantes, quel sont les différences ? Les deux suffisants que sont le dirigeant politique ou religieux, ont besoin de désigner un ennemi (accuser), pour justifier leurs perversions et leurs protections illusoires. Se justifier, accuser et nier, ou voire ignorer, est le résultat du jugement des peurs pour leur "moi" et de la paresse des parvenus profiteurs du systéme, et des parasites qui évitent les tâches difficiles.

Certaines personnes disent que le monde évolue, les nouvelles lois et les nouvelles inventions, sont vues comme une progression, est-ce une dégénérescence ou une amélioration ? Ce ne sont que des visions largement empreinte de sentimentalisme et de suffisance, vu le peu de temps que consacre chaque citoyen à observer, à analyser en eux ce monde, il ne possède aucun moyen pour évaluer, si le monde progresse ou non. Trop d'humains basent leur raisonnement sur des préjugés, des opinions adoptées en l'absence d'informations ou de pratiques suffisantes, parfois basés sur des mythes ou des croyances, même les axiomes ou les postulats sont des préjugés, qui sont admis sans démonstration. Les théories sur le big bang ne sont que des théories plus ou moins bancales, que les scientifiques adaptent en fonction de nouvelles découvertes.

Le progrès fait sur une chose, s’annule habituellement par la régression sur autre chose, affirmation et négation se succèdent et finissent par se confondre, préserver l’Un, et les choses ne s’opposeront pas les unes aux autres.
Est-ce que les espèces dans la nature suivent-elle une évolution ? Seul le suffisant veut voir une illusion d’infériorité qui se développerait en supériorité, ainsi dans l’illusion d’évolution du monde phénoménal, l’ignorant transforme des qualités simples en vertus illusoires, ou en des talents vertueux.

C’est la suffisance qui poussent ces chercheurs à crier victoire, alors qu’ils sont obligés de faire des montages techniques pour rendre plausible leur découvertes, pour les opposer à des vaniteux religieux, ou la lumière serait à la fois matiére et onde, où il faut imaginer l’anti matière ou une masse noire pour comprendre l’absence de matière.
Une recherche d’harmonie parfaite absolue n’est que suffisance. Les chercheurs religieux ou scientifiques sont dans la dualité, dualité de la lumière, à la fois corpusculaire et onde, impossibilité du principe de Schrödinger, détermination et indétermination, dualité de leurs valeurs du beau et du laid, du bien et du mal. Le beau et le bien sont des notions abstraites liées à de nombreux aspects de l'existence humaine.

Le" beau" flatte l’œil du Narcisse, du suffisant, l'idée de beau veut se distinguer de l’utile, du naturel et du nécessaire, la beauté se rapproche de la moralité et de l’idéalisme, qui recherche par sa suffisance la rareté pour lui donner une valeur de grandeur, de sublime et de luxe, mais ce ne sont que des notions abstraites de formes, de mouvements ou de symétries... Il sera donc normal de trouver dans les soi-disant sociétés secrètes des signes comme l’équerre ou le compas, représentant une symétrie géométrique de leurs valeurs suffisantes.  

Ces connaissances techniques sont érigées sur des principes ou postulats purement opérationnels, ce qui oblige les scientifiques à suivre des causes de départs et des opérations précises pour arriver aux bons résultats voulus et surtout désirés. Il ne sert à rien de discuter avec celui qui a décidé que les choses sont comme il le désire. Le suffisant discute, il veut convaincre, le sage converse, il essait de vous comprendre, il se fout de vous convaincre.

S’il n’y a pas d’ennemi à l’intérieur, alors l’ennemi à l’extérieur ne peut pas vous atteindre.

Seul l'amour pourrait être un "sentiment passionné" acceptable, car l'amour ne peut être déraison, seul l'amour propre (ego) est déraison (passion), toutes les variantes de l'amour deviennent acceptable, chacun étant différent. La passion étant un sentiment lié à l'amour propre, à l'ego et à la jalousie.

La suffisance est pressée de s'auto-admirer, s’admirer soi-même, pressée de réussir, narcissisme et suffisance, conduisent aux idées de "beauté pouvoir", de "bien pitié-bonté", et de "mal rédempteur" (souffrance en aimant ou s'aimant), qui aime se faire mal et faire mal (sadomasochisme). Pour l'humain, la beauté est ce que représente la chose pour lui-même, et il est prêt à aller au-delà des faits (apparences) pour coller à ses vérités, c’est son désir de domination qui le conduit, il cherchera à se déculpabiliser de sa violence et de son impatience.
La rédemption c’est le rachat des fautes, mais il n’y a aucun preneur pour leur « âme-ego», même pas un diable imaginaire en voudrait, personne ne viendra les sauver, il y a bien des mystiques adorateurs des dieux et diables qui se déclarèrent preneur et rédempteur de leurs soi-disant âmes, vous pourrez toujours vous arranger avec eux, en satisfaisant leur propre narcissisme et suffisance, ou en payant pour leur enrichissement, un rachat illusoire financier, ils pourront vous offrir admiration des foules, succès, ou des promesses d'un paradis avec des plaisirs égoïstes, mais vous disparaîtrez en ayant le sentiment de vous être vendu, et vous comprendrez dans les derniers instants de votre vie que personne ne vous rachètera et même pas vous-même.

Les femmes ou les hommes narcissiques et suffisants, sont prêt à se vendre pour être admiré, pour avoir un pouvoir. Les religions monothéistes introduisent par leur prophètes et représentants suffisants, l’idée de peuple élu, et pour couvrir leurs exactions, leurs enrichissements et leurs méfaits, une séparation du bien et du mal, en deux représentants, Dieu et Diable, une illusion duellle, et n'oubliez pas que tout ce qui est dualité n'est pas la cause des causes. Dans les cultes plus primitifs, le bien et le mal, sont tous deux issus de la même déité, puisque celle-ci était considérée comme contenant tout ce qui existe, un tout, l’un. Chacune des religions monothéistes possèdent sa propre divinité, une divinité qui les ont choisi avec leurs représentants comme des êtres élus, tous les autres êtres devenant des mécréants, des païens, des goyims ou des gentiles.

Une mascarade est au sens propre une réunion de gens masqués et déguisés, les suffisants sont souvent sous un masque, un déguisement pour tromper et cacher leurs actions hypocrites et leurs vices, c’est le simulacre qui cache le bouffon, le fourbe, qui préférera défendre le truand ou le paresseux, au lieu d’aider le brave homme, il préféra aider la catin, la paresseuse, et délaisser la brave femme. Défendre le pervers, n'entraine pas de risque de probléme de conscience si vous perdez le procés, mais défendre le brave demande plus de responsabilité, et pourra créer des problémes de conscience si vous échouez.
Le fourbe ne connaît pas la bravoure, mais pour arriver à ses fins, il imite le sage ou le juste, mais les gens simples voit la parodie de justice et de pouvoir, que les fourbes leur auront imposés. Mais pourquoi les citoyens voyant la fourberie des suffisants, ne se révoltent pas ?

Les suffisants aspirent au renom et aux pouvoirs, ils courent après les riches ou les dirigeants politiques ou religieux, s’abaissent devant eux et les portent aux nues.

Comment des humains qui se disent libres, ont accepté la représentation de la liberté par une statue, dont le visage est dans le grave, vêtue d’une toge qui est un vêtement qui s'est diffusé à l'aristocratie du monde latinisé ou arabe et grec, qui tient une tablette gravée de la date d’indépendance américaines écrite encore en chiffres romains, qui est coiffée d'une couronne comportant sept pointes, couronne représentant toujours les rois ou un Dieu soleil (hélios) comme Louis XIV représentant de l’absolutisme. Le créateur de la statue de la liberté américaine, Bartholdi n'a pas retenu l'idée du bonnet phrygien, qui est le symbole de la liberté depuis l’antiquité, puisque soutenu par des représentants capitalistes pour son financement, la flamme est recouverte de feuillet d’or représentant leur cupidité, capitalistes qui étaient déjà des représentants maçonniques et d'une caste élitiste. Il y a plein de symboles maçonniques sur cette statue, la tablette évoque leur lois ou leur droit de possession, alors que la torche renverrait aux soi-disant Lumières. Les vingt-cinq fenêtres symbolisent quant à elles vingt-cinq pierres gemmes, des pierres précieuses, symboles des fortunes amassées, elle ne brise pas ses chaines, mais au pied de la structure se trouvent des chaînes brisées qui symbolisent les tentatives brisées de liberté des peuples, qui sont passés de l'esclavage au Salaire de la Misère pour Intérêts Capitalistes (SMIC), qui se retrouvent donc encore soumis au pied du pouvoir aristo-capitaliste, c’était donc une offrande au nouveau monde capitaliste américain par des capitalistes européens, la statue est tournée vers l'est, c'est-à-dire vers l'Europe, avec laquelle les États-Unis partageront un passé avec des valeurs capitalistes et d’esclavagismes des peuples.

La manipulation des oligarques est toujours de faire croire qu’ils sont capables de résoudre des problèmes ou des crises illusoires, dont ils sont pourtant les causes, tout en maintenant une misère et un sur-travail pour les esclaves qui les enrichissent, les esclaves modernes étant caractérisés en France par le Salaire de la Misère pour Intérêts Capitalistes (SMIC). 

En 2015 en France, l’argent des rentrées fiscales, permettra l'enrichissement maximum de tous ces oligarques et hauts fonctionnaires, il suffit d’observer une ville comme Marseille pour voir le nombre d’esclaves qui par centaines de milliers vont travailler, créant dès 7 heures du matin des bouchons sur les routes jusqu’à 8 heures du soir, il y a des activités déclarées et d’autres illicites, mais tous payent des taxes et charges directes ou indirectes, dépassant tout les impôt seigneurial de l'histoire, ces nouveaux seigneurs-oligarques, ont su aussi faire enrichir leurs amis par des taxes et obligations diverses pesant sur les citoyens et les entreprises… les privilèges et les magouilles, de tous ces soi-disant élus du peuple, de leurs familles, amis et des fonctionnaires privilégiées, amèneront comme toujours la violence, des destructions et la haine. La violence provient de l'ordre imposé par ces suffisants, des contraintes imposées aux citoyens pour les faire agir d’une certaine manière.

C’est l’égoïsme de chacun qui permet à certain de se maintenir au pouvoir, par un maintien d’un esclavagisme qui est le résultat d’un code du travail et de lois créées par des fourbes. Le peuple manipulé voit ces lois sur le travail créées par aucun véritable acteur du monde du travail, et accepte pourtant par diverses manipulations de devoir bosser jusqu’à 66 ans, de bosser 39 heures payées 35, de travailler le dimanche…, derrière ce code du travail ou sa nouvelle réforme se cachent encore les capitalistes et les politiciens de droite ou de gauche, qui cherchent enrichissement et pouvoir. Les moyens de tortures pour faire travailler les esclaves, ont été remplacés par le Salaire de la Misère pour Intérêts Capitalistes (SMIC), par une pharmacopée, et les plus insensés qui croient être libres, prennent des saloperies pour tenir le coup, caféine, drogues et alcools, que les états cherchent à légaliser pour avoir enfin des salariés dociles sous contrôle de ces drogues et diverses manipulations psychologiques.

Diviser pour régner, de nos jours les princes et les mandarins, ont créé différents statuts ou avantages pour les salariés ou les entrepreneurs, pour opposer les différents métiers et leurs ouvriers.

En France, les ouvriers et les ouvrières, ou les étudiants et les étudiantes, rêvent de liberté, savez-vous pourquoi ? Parce que le rêve de liberté est un rêve d’esclaves. ] Le Sage [

Le pouvoir est une violence exercé sur le peuple, qui sème le mépris et la division, qui exerce une pression permanente et une oppression, les dirigeants doivent s’attendre à la réaction de libération d’une force violente, le mal ne peut être supprimé par la violence, mais la violence exercé sur le peuple, par l’esclavagisme salarial, les taxes, la diminution de leur liberté et de leur droit, provoque des réactions de violence, la révolution est un changement radical du peuple qui passe de l’endormissement, à la violence contre des dirigeants profiteurs et usurpateurs, conduit à leur mort, et à des violences sur leur bourreaux, petits chefs et matons. L'ordre impliquant la hiérarchie illusoire, pour soumettre et dominer.

La violence continue exercé par les politiciens et les patrons profiteurs, créant une société esclavagiste, qui prive le salarié du fruit de son travail, par des prélèvements et l’imposition, pour en faire profiter toujours les même, ce qui provoquera une réaction de violence, dont les soi-disant bien-pensants s’offusquent, alors que c’est par un état de violence permanente que l’oligarque, que le haut fonctionnaire ou le mandarin, peuvent faire valoir leur volonté sur les manouvriers, par des lois et des privilèges en leur faveur, les bien-pensants sont les profiteurs et les manipulateurs qui doivent s’attendre à avoir leur tête au bout d’un pic ou d'une pique. Toutes les lois ne sont que menaces et séparations. Les lois sont des contraintes cherchant à faire agir d'une certaine maniére les citoyens, elles sont donc violences exercées sur le peuple.

Nous nous assignons comme but final la suppression de l'État, c'est-à-dire la fin de toute violence organisée et systématique. [Lénine]

Dans la lutte contre les oligarques Français qui nous dirigent actuellement (2015), il faut prendre garde de ne pas descendre à leur niveau de violence, en sachant que les révolutionnaires ne sont pas dans la violence, mais dans l’utilisation de la force pour se libérer d’une domination, le contraire de la violence qui est l’utilisation de force physique ou psychologique pour contraindre, dominer et imposer.

La violence aux mains du peuple n’est pas la violence, mais la justice. [Eva Perron]

Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence. [Gandhi]

Alors que les insensés n’ont pas de doute, les gens intelligents ont des doutes. Des expériences ont prouvé que environ 30% de nos concitoyens peuvent être manipulé facilement, par des émissions de télévisions, des discours politiques ou religieux simplistes, et par des médias corrompus, de plus en plus de journalistes deviennent conseillers en communication auprés de l'élysée, un tiers des sujets manipulés suivra systématiquement le pouvoir en place par crainte d’être marginalisé du reste de la société, même s’ils perçoivent l’immoralité, la fourberie et les abus de ce même pouvoir, il sera donc nécessaire au "pouvoir en place" de maitriser un maximum de médias, d’artistes et de soi-disant scientifiques ou philosophes, ainsi que les instituts de sondage, et des journalistes qui poseront des questions orientées, et manipuleront ou sélectionneront les images et les faits.

Comment les oligarques ont-ils réussi à uniformiser et à obtenir une telle obéissance des médias dans le monde, aucun dictateur n'aurait pu faire mieux. C’est la concurrence qui pousse les médias à une uniformisation, piégé par ce jeu collectif pervers, et par des journalistes devenus de soi-disant "artistes", donc ces présentateurs journalistes deviennent des "stars perverses", et sont tombés dans la mégalomanie et les perversions des oligarques qui nous gouvernent.
L’ego ne recherchant pas la connaissance, mais la certitude, il se satisfait par paresse, d’idées reconnues comme vrai par des soi-disant érudits, qui seront très médiatisés.

Les journalistes ne croient pas les mensonges des hommes politiques, mais ils les répètent, c'est pire ! [Coluche]

Les journalistes ne se contentent plus des faits et de leur analyse, mais ils servent le pouvoir, ils sont dans la propagande. (La propagande est le fait de propager certaines opinions publiques ou sociales, de les répéter pour convaincre les suffisants et les médisants, elle est réalisé par ceux qui recherchent le pouvoir, qui cherchent à paraître.)

Le monde mange du couscous et des merguez dans ce pays, l’intégration est réussie ! Citation de Jean Luc Mélenchon, je lui rappellerai que beaucoup regarde des films d’extraterrestres, qui bouffent les humains, est ce que l’intégration des aliens est réussie !

Toute propagande efficace doit se limiter à des points forts peu nombreux et les faire valoir à coups de formules stéréotypées, aussi longtemps qu'il le faudra, pour que le dernier des auditeurs soit à même de saisir l'idée. [Adolf Hitler]

Quand le journaliste est devenu un paparazzi de l'information, il ne cherche plus le scoop, il le provoque.

Les gouvernants à la solde des capitalistes et des bourgeois, par une propagande habile, ont toujours réussi à faire passer les salariés dans la lutte, pour des hommes violents ou des casseurs, les arrestations de manifestants d’air France en 2015 dès l’aube, sur la base de délation et de surveillance électronique, montre que la police et la justice, sont à la solde des bourgeois, les affaires se succèdent, comme celle de Rémi Fraisse, 21 ans abattu par un projectile policier durant des accrochages entre sbires du gouvernement et manifestants, je n’ai pas entendu dire que des agents des forces de l’ordre avaient été arrêtés à 6 heures du matin devant leur famille. Les lâches sont dans la prudence, mais même les lâches finissent par se révolter, ce n’est qu’une question de temps.

Qui veut noyer son chien l’accuse de rage . On trouve aisément un prétexte quand on veut se débarrasser de quelqu’un, on invente des torts à ceux qu'on veut sanctionner.

Le sbire était celui qui se cache pour tirer de loin, l'archer de la police qui se dissimule sous sa capuche, c'est un fourbe. La police française à ordre de brutaliser les opposant lors des manifestations, une partie des jeunes ou vieux manifestants se retrouvent avec des plaies, des fractures et des hématomes, causés par les projectiles des grenades ou les palets brûlants des lacrymaux, beaucoup de traumatismes avec les tonfas ou les matraques en acier. Comme pour les cambriolages ou les agressions, les chiffres donnés par le ministère de l’Intérieur ou la préfecture de police sont faux, car comme pour ces délits, les policiers ne prennent en compte, que les manifestants blessés qui portent plainte ou ceux qui sont évacués par les pompiers, beaucoup de blessés ne passent pas par les hôpitaux, et comme pour les cambriolages, si vous retournez deux mois après votre agression au commissariat, ils vous diront qu’ils n’ont plus le dossier et que si vous voulez porter plainte vous devait à nouveau déposer, être juge et partie a toujours été dangereux!, il faut que ce soit des associations indépendantes qui prennent les plaintes.

Pendant des siècles, les dirigeants ont gouverné les citoyens, par la fourberie, la cruauté et la violence, en s’aidant des divers profiteurs, des soi-disant bien-pensants, sorciers, magiciens, éloquents, voyants et représentants de dieux, qui se serviront des diverses peurs et craintes des humains, puis il y a eu une évolution des techniques de manipulation, la cruauté, le fouet, les instruments de tortures ont été en parti abandonné, la violence et la fourberie ont évolué. Les suffisants dirigeants ou les soi-disant bien-pensants essaieront d'imposer leurs vérités, pourtant plus ils appliquent leurs vérités et plus ils ne font que irriter encore plus les révoltés, la conversation véritable apaise les violences, mais leur paroles, ne sont que discours de fourbes, ceux qui n'ont que la vanité et le mensonge, ne peuvent qu’augmenter les conflits et la violence. Les beaux parleurs, les éloquents, ne produisent rien.

Rappel de la définition de la violence, c’est l’utilisation de force physique ou psychologique pour contraindre, menacer et dominer, les sages sont sans violence, seul le "pouvoir", les tyrans, les mafieux, les oligarques et les exploiteurs cherchent à contraindre et à dominer, le peuple n’est que dans la libération de forces d’oppressions, une loi naturelle, action réaction, une force d’opposition. Les sbires d'Air France perdent leurs chemises en 2015, c’est pour leur peaux que je m’inquièterais si j’étais eux, (le mot sbire provient de: "celui qui a les mêmes valeurs que celui qui l'emploi", il est toujours à la solde des exploiteurs et des mafieux. Le sbire ne se contente pas seulement d'avoir les mêmes valeurs que celui qui l'emploi, mais il va plus loin dans le même sens (birro) que celui qui l’emploi, comme le « sbire nazi » était encore plus dangereux que son maître Hitler.).

La notion de violence ne peut être appliqué à celui qui se défend, le résistant ou l'esclave qui se libére, est violent celui qui utilise des forces d'oppressions, des militaires, des forces de l'ordre, des tortionnaires, des juges, des personnes qui ont pour mission de contraindre, de menacer, d'imposer et de taxer.
Le directeur des ressources humaines (hortator) d'Air France, fut agressé lors d'une manifestation le 5 octobre 2015 par des manouvriers révoltés, rappel de la définition du mot ressource : « matière première ou source d'énergie naturelle permettant de subvenir aux besoins d'un être vivant », effectivement le manouvrier est considéré par ces profiteurs comme une matière, une source d'énergie pouvant fournir un travail, un esclave salarié, et nous avons vu immédiatement les sbires du capitalisme qui sont au pouvoir défendre les profiteurs du sur-travail des manouvriers.

Honneurs et recherches morales, sont le résultat des tendances égoïstes, de possession; l'ego recherchant à satisfaire son désir de paraître, c'est le fondement des vertus illusions. Il faut savoir se séparer de cette tendance qui consiste à juger, à condamner et à imposer des lois, qui sont à la fois le résultat de votre égo, et la volonté de domination égoïste des religieux et des politiciens, qui introduisent leurs valeurs perverses, recherchant séparation et désespoir. Le "bonheur" dont la vertu serait la cause, conduit à des recherches d'honneurs et de respects, des vertus illusions qui recherchent à se placer au dessus des autres, un mérite de bonheur, je mérite plus que l'autre! les fourbes politiciens ou religieux tombant dans ces vertus, demande récompenses et punitions, ils ne leur suffit pas d'être heureux, mais il faut qu'ils le soient plus que les autres, ou que les autres soient finalement malheureux.

Ce n'est pas votre âme (anima, principe vital, amour) qui juge, mais votre construction mentale, la "conscience égoïste" avec laquelle s'arrange les politiciens, les religieux et les truands, leurs consciences ont des règles très changeantes, ou trés élastique, comme la justice des suffisants, où les sentences se "casseront" vite, où les menteurs, les voleurs et les tueurs, seront amnistiés où ceux qui se font justice seront condamnés. Il suffit d'observer les mafieux italiens qui prient la madone, ou leurs méres qui demandent à la Madone une protection pour leurs truands de fils, ou les putains qui trouvent sexy les tueurs ou les gansters, tant que le champagne et les dollars coulent à flots, pour se rendre compte que leur conscience n'a rien à voir avec leur âme.

(30) La conscience est une construction égoïste, qui veut une existence séparé des autres, par un habit, ou des personnalités individuelles. La "conscience relative" des faits et de leurs implications, avec lesquels l'ego s'arrange pour satisfaire sa suffisance, cette conscience est à séparer de la vrai prise de conscience du comportement insensé de l'ego.

Qui es-tu homme pour imposer une sentence aux autres, qui que tu sois, toi qui juge et condamne, tu es donc inexcusable, tu as imposé tes opinions, tes lois et tes préférences, tu as voulu ressentir ce qui serait bon ou mauvais dans et pour les autres, et tu as éprouvé la séparation, en te plaçant au-dessus des autres par orgueil ou vanité, en croyant être digne de cette fonction de suffisant. Tu as usurpé la place de la "cause des causes", tu as condamné, ceux qui ne partageront pas tes valeurs ou tes lois illusoires et tes opinions, en jugeant les autres, voulant donner des leçons, tu t’es condamné toi-même, puisque toi qui juge, tu fera les mêmes choses que ceux qui voulaient t’imposer leur lois et leurs croyances.

Un adage dit: « Se tromper est humain, pardonner est divin. », qui sont donc ces hommes qui choisissent de pardonner aux autres, qui sont dans l’illusion d’un droit qui les placerait au-dessus des autres, Error communis facit jus « Une erreur commune fait naître une apparence de droit. », le désir de puissance ou le refus d’être jugé, ces hommes qui recherchent à se sentir intouchable, (divin) tel un dieu prononçant les dernières sentences et qui aurait toujours raison, l’erreur commune est d’accepter le jugement de celui qui se dit pouvoir se placer en juge, et qui comme les représentants d’une justice divine créeront des lois pour satisfaire leurs apparences de droits, j’ai vu dernièrement dans un tribunal l’arrogance d’un juge qui culpabilise et recherche à d’évaluer les prévenus, ce qui est le résultat de donner à des insensés la possibilité d’assouvir leur désir de puissance et leur narcissisme, seul le tirage au sort de jurés permet d’éviter en parti ces insensés qui se placent en juge ou en défenseur, la société irait bien mieux si les tribunaux étaient composé uniquement de jurés, ce qui augmenterait une implication plus grande des citoyens dans la société et évitera une justice corrompue par l’argent et la vanité des usurpateurs du droit.


(23) La morale désigne l'ensemble des règles ou préceptes relatifs à la conformation de l'action humaine aux mœurs et aux usages d'une société donnée, luttant souvent contre des coutumes immémoriales, beaucoup d'idéologie politique peuvent être considérés comme des religions car les deux paramétres sur lesquels elles se construiront, sont la morale et l'esthétique. C’est toujours la suffisance qui cherche des idéaux, et à décréter des règles de conduite, comment les humains devront agir, une volonté de soumettre, une recherche du "sadique narcissique" d’infliger une souffrance morale et de punir. Le sadisme est la recherche de plaisir dans la souffrance physique ou (morale : domination, contrôle) volontairement infligée à autrui, le masochisme est la recherche de plaisir dans la souffrance physique ou humiliation morale. Le sadique est comme le bisexuel, il est masochiste, il serait donc plus juste de parler de sadomasochiste. Le suffisant se percevant comme une personne "d’une morale exemplaire", d'une intelligence supérieure aux autres, voulant se séparer des êtres sauvages, de la nudité, de l’instinct et des sentiments naturels de l'homme ou de la femme. Un fondement des vertus, sur une perversion de l’ego, qui veut porter des jugements moraux de bien et de mal, ou de comportements sexuels, afin de posséder une responsabilité sur les valeurs morales des maux d’autrui. Le suffisant voulant imposer sa dictature, il tergiversera même sur la "légitime défense", par peur des réactions violentes qu'il aura créé par sa vanité, se protégeant ainsi lui-même et les forces d'oppressions qu'il mettra en place pour se faire respecter. (la vanité créé des titres, des pouvoirs, des propriétés, des objets esthétiques ou des objets de luxe...).

« Faire la loi », l’expression qui résume bien, ce que les oligarques ou les truands font, c’est-à-dire commander sans partage, comme dans le despotisme, l’oligarchie, la monocratie et la tyrannie, ceux qui recherchent à désarmer les autres pour imposer leur volonté, comme les mafieux, ils ont compris que sans les armes le peuple est soumis, mais certain peuple refusent le désarmement, ou des lois sur la restriction sur le port d’armes, comme les russes, les américains, les israéliens.... Si des truands, des "terroristes" ou les sbires du gouvernement peuvent avoir des armes, pour qu’elle raison à part la recherche de contrôle, de maitrise, ou de domination, il serait refusé au peuple le droit de détenir et de porter des armes ainsi que le droit à la légitime défense. Les sages préférent le glaive.

Alors que le Te des sages du non agir est  une qualité intellectuelle plutôt que morale, les insensés c’est dans le respect de leur vanité qu’ils fondent leur morale illusoire.

La suffisance des soi-disant intellectuels, est une source de conflit, et on ne peut parvenir à supprimer l'opposition entre le travail intellectuel et le travail manuel qu'en élevant le niveau technique de la classe ouvrière jusqu'à celui de technicien, le niveau culturel étant trés subjectif, il est surtout une illusion de supériorité pour les suffisants qui se croient détenteur d'un savoir qui sera rapidement obsoléte ou inutiles. ]Le Sage[

Le politicien ou le capitaliste, voulant se faire une situation, ne saurait se contenter d’affaires régulières, honnêtes ou d'un simple travail. Nous savons que le travail des ouvriers se partage en un travail naturel et un sur-travail (karl marx), qui enrichira ces spéculateurs politiciens et capitalistes. Entre la cigale et la fourmi que choisir ? Il y a des paresseux et des parasites sociaux, qui avec l’aide des exploiteurs, ont su imposer aux ouvriers un sur-travail pour s’enrichir, et surtout éviter les difficiles travaux, faisant croire aux vertus du travail pour les autres, avec l’aide de paresseux manipulateurs philosophes, religieux et économistes, ce n’est toujours qu’un jugement moral, qui recherche toujours exploitation des autres et à les contrôler.

Le jugement moral emploi des mots durs, la violence morale (c’est mal, tu n’as pas honte, tu fume trop, tu bois trop, tu travailles mal, pas suffisament…), vouloir moraliser ou "imoraliser" quelqu’un, c’est le condamner par la recherche d’une position dominante et autoritaire de votre égo.
J’ai entendu un homme qui avait accumulé des biens et des honneurs illusoires, dire : « s’il n’y avait que des pauvres pour aider les pauvres comment feraient-ils ? », cet homme étant dans l'égoïsme et l'avidité, insouciant du travail des pauvres, qui lui permet de devenir riche, il recherchera à satisfaire son désir de paraître, si il devient un politicien ou un artiste, il aidera plus facilement celui qui préfère la vie de bohème ou le paresseux, profitant comme lui dans l'insouciance du travail des autres, plutôt que le travailleur ou la travailleuse qui se souci du bien être des siens, et qui doit lutter pour sa survie.

C'est de l'enfer des pauvres qu'est fait le paradis des riches. [Victor Hugo]

Si vous êtes en enfer, traverser le.

La pauvreté est le résultat de la paresse, ce discours est utilisé par le paresseux politicien qui regarde avec mépris les "sans dents!", la paresse conduit à la pauvreté, sauf si vous êtes né riche, mais même dans ce cas, elle conduit aussi à la pauvreté d’esprit ou à la ruine, le suffisant croit avoir un mérite supérieur aux autres, qu’il transforme en vertu, les sans dents, les gens simples, n’ayant pas pour lui cette "vertu illusoire", qu’il s’est donné par des privilèges ou des titres, ils lui sont donc inférieur, c’est le résultat de la méritocratie, l’aristocratie ou le mandarinat. Le suffisant recherche l'ordre qui le satisfait

Quand j’étais très jeune, pour payer mes études, j’étais agent commercial, il se trouve que cela rapporter environ 150€ à 200€ par jour, c’était fabuleux pour un étudiant, un jeune homme clochard sur la canebière à Marseille avait attiré mon attention, j’ai décidé de l’aider, les hôtels étaient pas cher et je l’ai convaincu de venir travailler, je lui ai payé l’hôtel, un pantalon un teeshirt…, c’était l’été pendant mes vacances scolaires, et je lui ai montré comment vendre, il a vite réussi à gagner sa vie, pendant environ un mois nous avons travaillé ensemble, et un matin, il n’est plus venu, il n’était plus à l’hôtel, je l’ai retrouvé quand il avait 40 ans environ, dans un état lamentable, il était redevenu clochard. Tous les pauvres ne sont pas paresseux, mais les courageux sont jamais pauvre, ils vivent simplement, la simplicité n’est pas la pauvreté ? Mais comment séparer le pauvre non paresseux, que je nommerais le miséreux, du pauvre profiteur qui se trouve pauvre par rapport au riche, et comme dirait ma grand-mère, il serait aussi suffisant que le riche, s’il pouvait prendre sa place. Celui qui profite du travail des autres, même s’il est pauvre, aucunes tergiversations et aucunes justifications, ne permettra son passage. Les qualités des sages sont le travail, le courage, la fidélité, l’équité, la simplicité, ce n’est pas la pauvreté, la paresse, l’infidélité ou l’oisiveté…

Le paresseux vous dira avoir vécu des choses terribles pour justifier son manque de réussite, mais celui qui a vraiment subi des malheurs, son âme s’est fortifiée par le courage, il n’en parle pas, il est devenu souvent sévère envers lui-même et plus juste envers les autres, et son courage lui a permis de réussir et de ne pas se soucier du lendemain. ]Le Sage[

Je suis un sage du non agir, ni circonstances atténuantes, ni justifications, ne seront acceptés au moment du passage de "la porte du dragon".

Chacun recevra sa propre récompense selon son propre travail, les justifications n'augmenteront pas le mérite.

Le mérite pour certain contient une notion de gloire, une recherche d'admiration, et finalement rechercher à avoir plus que ce que l'on mérite, alors que ce n'est qu'une notion de juste récompense en fonction d’un travail, chacun sera payé selon ses mérites, le suffisant transforme le mérite illusoire en un droit qu'il aurait sur les autres, il se trouve méritant, ce serait les autres qui ne reconnaissent pas sa valeur, la suffisance qui pousse à se croire plus méritant que le simple travailleur, des mérites, des titres ou des compétences illusoires, qu'ils voudront transformer en vertus, pour obtenir des privilèges.
Pour le suffisant ce n’est pas celui qui sème ou celui qui arrose qui a le mérite, mais lui qui aurait le pouvoir illusoire de faire croître.
Au moment du passage le travail de chacun sera révélé, et si son mérite a été construit sur le travail d’un autre, les justifications ne lui seront d'aucun secours.

Les suffisants finissent toujours par détruire le "monde phénoménal", tous les oligarques ou aristocrates, font cela en trois temps, celui où ils imposent des supériorités par des fourberies, puis par un égo ou orgueil démesuré, ils finissent par se donner des privilèges, des droits et des émoluments supérieurs aux citoyens ou aux esclaves, et pour finir ils tomberont dans la vanité, qui leur fait croire pouvoir juger et soumettre ou imposer leur morale perverse, leur bisexua...lité, leurs libertés plaisirs illusoires et leurs dégénérescences, ce qui cause toujours leur fin. Ils manipulent les insensés, par des désirs illusions, des possessions illusoires... qui finiront par les surestimer. Les profiteurs paresseux prônent l’égalitarisme, en défendant leurs privilèges et leurs émoluments, creusant les inégalités entre les fonctionnaires et les autres citoyens qui produisent les richesses, les élus du peuple pour enrichir la fonction publique, introduisent les taxations confiscatoires pour leurs enrichissements qui entraînent la fraude ou l’exil des entrepreneurs, en France ils ont fini par décourager ceux qui veulent se lancer, l’enseignement national étant un système de fonctionnaire paresseux, prône lui aussi un égalitarisme dogmatique, en augmentant ses propres privilèges et en diminuant les temps de travail de ses fonctionnaires, profitant du sur-travail et de la taxation confiscatoires des manouvriers, artisans et commerçants du secteur privé.

Des générations de technocrates, d'aristocrates, de politiciens et de religieux, par des lois moralistes vous ont conduit à croire que la terre et les produits de la nature doivent être achetés pour que vous puissiez les utiliser et les posséder.

Des idéologies considérants les autres comme des soi-disant sauvages, des sauvages qui ont su maintenir et entretenir la flore, les sols, la terre, les rivières, les mers, la faune, dont le contact instinctif et direct avec la nature, leur ont permis la communion avec "l'Esprit de la terre".
Chez les soi-disant sauvages, dans les forêts, les humains ne travailleraient pas plus de 2 à 4 heures par jour. Mais sommes-nous dans une société civilisée ou une société de sauvages?, ou le travail serait naturel, ou chacun fournirait la part de travail qu’il consomme, ou le travail ne comporterait pas de profits, ne provoquant pas un sur-travail pour les manouvriers, pour éviter le travail à des parasites sociaux ou des chefaillons.

L’éducation par des professeurs suffisants ou paresseux, peut gâcher toute la vie d'un humain, l'enseignement scolaire ne peut inclure aucune idéologie, même laïque. Il faut laisser à la vie la possibilité de corriger, il faut laisser le libre arbitre à chacun.

[3]
Si on surestime des hommes, prophètes, dirigeants…, les gens deviennent dépendants et l’on ne peut empêcher les disputes.
Si on surévalue les biens ou objets, ils deviennent des objets de désirs et de valeurs et on ne peut empêcher le peuple de se troubler et les gens commencent à voler.
Le sage cherche à rendre le peuple exempt de désir de possession, en remplissant leur cœur, leur bas ventre et aide chacun à perdre sa suffisance, en créant la confusion chez ceux qui pensent savoir, en enlèvant leur peurs et renforçant leur courage.
Il pratique le non agir, et chaque chose reprend sa place relative. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Il est difficile de remplir le bas ventre et le cœur des humains, de leur donner un savoir qui peut les rendre indépendants, alors les faux sages, parlent de vierges soumises de denrées fabuleuses, ils affament, conditionnent et parlent de récompenses et de pardons.

La méchanceté s'apprend sans Dieu et sans maître. La méchanceté pour l'apprendre, il n'est pas nécessaire d'avoir un professeur, la volonté de faire mal, de vouloir, l'enfer et la fin du monde, aucun Dieu et aucun professeur, sauf si eux même sont mal intentionné, ne l'enseigneront, elle est le résultat de l’ignorance, être méchant avec les méchants, est-ce un sentiment d'équité ou de satisfaction ? La colère est le manque de maîtrise aux satisfactions ressenties, et nous sépare de la vraie voie qui est de connaître. Le prophète est un être solitaire, qui se sent persécuté et qui se croît "compétent", qui se prend pour dieu, ce qui le conduit à désespérer, à imaginer ou croire "à être sauvé", et à introduire la terreur, il confondra espoir et servitude, un sage parle d'amour, apprécie la vie, la nature et l'eau, le prophète fini par vouloir punir les soi-disant méchants, les gens heureux, les femmes..., il devient toujours prophète par haine, par volonté de corriger, son mal-être le conduit à la sagesse-vanité, un sage ou un dieu aurait-il de la haine ?.

Si ce que les prophètes nomment dieu, a créé le monde, pourquoi ce dieu voudrait-il ou elle la fin du monde ? L'athée comme le théiste, vous parleront de fin du monde, imaginant tout deux des êtres extra-terrestres, mais il n'existe aucun être en dehors de ceux que vous connaissez, vous faites partie d'un tout, il n'y a rien en dehors de ce tout.

Rendre le bien pour le bien et le bien pour le mal, c'est la bonté efficace. [Lao-Tseu]

Ce qui corrige les (mal intentionné) méchants, ce sont les malheurs qu'ils vont devoir subir. Ne vous occupez pas des méchants, bandits et vaniteux vous ne pouvez même pas imaginez ce qui les attends, et qu'ils ne pourront éviter.

Les nuages ne disparaissent pas, ils se transforment en pluie.

La meilleure façon de combattre le mal, est un progrès résolu dans le bien. [Lao-Tseu]

L’homme qui ne tente rien ne se trompe qu’une fois. [Lao-Tseu]

Il faut rendre le bien pour le mal. [Proverbe Païens ou citation de la voie qui mène au mouvement de l'eau]

Le paradoxe "Croirons-nous comme ont cru les faibles d’esprit ?" contredit par "Certes, ce sont eux les véritables faibles d’esprit, mais ils ne le savent pas." est révélateur de l'orgueil du prophète, avec leurs soi-disant vérités et leurs contre vérités. Les Sages du non agir n'accusent personne de faible d'esprit, il juge avec leur cœur et leur esprit, mais les prophètes non pas fait la différence avec leur esprit, leur âme et leur ego, qu'ils pensent être leur cœur.

Les prédicateurs, les moralistes et les vulgaires projetant leurs vices et leur vanité, interprétant tout en fonction d'eux même, ils leur aient même pas venu à l'esprit, que l'on puisse agir de manière noble et désintéressé. Les cœurs purs sont très longtemps abusés, car contrairement aux vulgaires (ambitieux, fourbes, vicieux), ils ont du mal à comprendre ce qu'ils n'ont pas en eux, et par conséquences à en soupçonner les autres. Seuls les humains déchus avec leurs vices et leurs désirs de domination, veulent être moralisateurs. En tant que sage du non agir, je ne comprends pas cet obsession du péché, quel est leur fardeau ? Il faut savoir accepter les deux facettes que sont l'athéisme et le théisme, d'accueillir ces personnes comme le fait un sage du non agir, sans chercher à les changer, et comprendre leurs sentiments, leurs désirs et leurs obsessions, réfléchir afin de découvrir pourquoi, il ne sont pas capable de s'accepter, les sages du non agir disent qu’une pièce de monnaie qui apparaît ne peut exister sans ses deux côtés, pourquoi imposer une foi intérieure en l'athéisme ou théisme (vers l’extérieur), c’est prendre le risque de blesser profondément, d’effrayer, d’amener certaine personne à se sentir menacé par des aspects de ces "sensations" imposés.

Vouloir aller au but, sans suivre le chemin, c'est vouloir déterminer la cause cachée des apparences, en se cachant à soi-même, et en se dissimulant ses émotions, ses instincts et ses sentiments, c'est déplacer ses processus affectifs vers une idéalité déculpabilisante, c'est éviter de se poser des questions et d'évoluer. C'est vouloir déterminer en regardant simplement la couleur de la rivière d'où elle vient, c'est imaginer la source de la rivière comme un mouvement absolu, où jailli éternellement l'eau, et la considérer comme la cause cachée et suffisante d'effets apparents, c'est ce dissimuler la totalité du mouvement de l'eau.
Le non-être, toujours change, toujours se développe, tout est mouvement rien n'est permanent. Le Dieu anthropomorphe n'est que les désirs sexuels de certains prophètes de diriger, de punir et de récompenser, le désir de faire exécuter par une force supérieur ce qu'ils ont de mauvais en eux (sexualité incestueuse, sado-masochisme, les prophètes ont des rapports ou sont mariés avec des femmes très jeunes ou des jeunes enfants, résultat d’une domination permanente et inassouvi), leurs doléances vaniteuses, une projection de leur domination idéalisant un père qui garderez ses enfants définitivement adolescents pour pouvoir les dominer, et faire parler ce père à travers eux. Les cœurs pur étant manipulés, ils vont eux aussi idéaliser par la foi, et croire en un monde idéal, alors ils transforment leurs aspirations spirituelles humaines les plus élevées en un dieu idéal. Croire à un dieu idéal, c'est de l'idolatrie.

L’artisan à l’origine mettait son art au service d’autrui, les artistes et les phraseurs, de nos jours mettent leur art à leur service. Les rhéteurs, les sophistes… (Artistes, enseignants, politiciens…) commencèrent sous la Grèce antique à exiger un salaire pour leurs enseignements ou leurs prestations. Les artisans formaient des apprentis et les manouvriers, sans demander de rémunération, et toujours en travaillant, car vendre un soi-disant savoir est toujours l’œuvre d’un rhéteur ou d’un phraseur paresseux, qui aime s’entourer de flagorneur. Les flagorneurs parlent sans choisir entre le vrai et le faux, ce sont des flatteurs de toutes les formes de pouvoir.

Rosa Luxemburg était une militante socialiste et théoricienne marxiste, elle meurt assassinée à Berlin le 15 janvier 1919 pendant la révolution allemande, elle pensait que l’alternative au pouvoir totalitaire de la bureaucratie était le socialisme fondé sur le pouvoir des conseils ouvriers, mais les ouvriers se sont fait reprendre le pouvoir à chaque fois par une classe de pseudo intellectuel qui préfère la bureaucratie autoritaire, et l’utilisation des lourdauds sbires pour faire respecter leur pouvoir. La classe socialiste des pseudos intellectuels, ne subit pas l'austérité qu'elle exige de la classe laborieuse, car austérité bien ordonnée commence par les autres. Les socialistes manipulent les ouvriers en leur faisant croire lutter contre le capitalisme, mais ce ne sont que des discours incatatoires pour soi-disant policer les milieux financiers et les soumettre aux exigences du bien commun, mais ce sera encore en 2016, les manouvriers et les classes moyennes manouvrières qui payeront encore pour maintenir le niveau de vie exceptionnel de la classe des socialistes capitalistes.
Entre 2012 et 2017 un président Français qui se disait socialiste et sa caste, ont encore une fois manipulé des ouvriers et ouvrières, qui ont perdu des droits, et ont été contraint de perdre encore de leur pouvoir d'achat, jamais il n'y aura eu autant de miséreux en France aprés le passage du socialisme.

« Méfiez-vous autant des ambitieux que des parvenus ; les uns comme les autres ne considèrent que leurs propres intérêts et finissent toujours par se considérer comme indispensables.
Méfiez-vous également des parleurs, incapables de passer à l'action ; ils sacrifieront tout à un discours, à un effet oratoire ou à un mot spirituel. » [Hôtel-de-Ville, 25 mars 1871, le comité central de la Garde nationale]

Etat d'urgence aprés le carnage de Nice (camion écrasant la foule), Valls confirmera la création d'une structure de déradicalisation, nous savions qu'il était inutile, mais si les imbéciles qui lui ont fait croire que c'est possible, arrivaient à réaliser cela, ils pourraient enclencher de suite aprés un centre de "déconnerisation", et on se débarasse de tous ces cons (sots ou ignorants) et des incapables qui nous gouvernent. Celui qui croit transformer le méchant en gentil, est un con (être borné), ce n'est pas les méchants qui font le plus de mal dans ce monde, ce sont les cons (sots) qui les laissent faire, et ceux encore plus con (être borné) qui croient pouvoir les sauver.

Les gentils sont insouciant et inventif, c'est une caractéristique des bons, les méchants et lesêtres bornés ou les ignorants ont toujours de la présence d'esprit, ils sont calculateurs et pervers. Les méchants n'ont pas besoin de raisons pour haïr, leur méchanceté leur suffit.


La police exerce un rôle répressif depuis des siècles, elle exerce un rôle répressif contre les opposants et manifestants, elle se divise en police politique, son autre rôle était de discipliner le peuple, son troisième rôle et d'intervenir trop tard, quand le mal est fait, que le juste est déchu et le crime consommé, car elle est la fille de la soi-disant justice moralisante à la solde du pouvoir, qui s’exerce elle aussi après les faits dans son rôle d'un justicier illusoire.
Les polices sont toujours à la solde du pouvoir politique ou monarchique. En 1789 disparaîtra la police monarchique, suite à leur comportement pour réprimer les révolutionnaires. Elle apparaît avec les premiers monarques dans les temps anciens,  sous les pharaons, puis vient jusqu’à nos jours en passant par l'Okhrana de la Russie tsariste, la SAVAK de l'Iran du Shah, les polices des régimes fascistes, ou national-socialiste ou conservateur comme l'OVRA en Italie, la Gestapo en Allemagne, la Tokkō au Japon, la PIDE au Portugal, les polices communistes, les polices des dictatures staliniennes comme le Guepeou et le KGB en URSS, la STASI en Allemagne de l'Est, la Służba Bezpieczeństwa en Pologne, la Securitate en Roumanie, l'Államvédelmi Hatóság en Hongrie, ou les polices des dictatures d'Amérique Latine, souvent liées à des escadrons de la mort et à l'armée comme la DINA au Chili sous la dictature d'Augusto Pinochet, police fédérale argentine sous la dictature et escadron de la mort…
Ces polices politiques inventent des procédés nouveaux, perfectionneront l'art de la provocation, ainsi que leurs armements et moyens de dissuasions, la manipulation psychologiques des citoyens, il infiltre des agents provocateurs faisant encore de nos jours  passer les révolutionnaires pour des casseurs ou  des voleurs…

Le plus grand mal et la plus grande honte de l'état social, est que le crime y fasse des liens plus indissolubles que n'en fait la vertu. Les méchants se lient entre eux plus fortement que les bons et leurs liaisons sont bien plus durables, parce qu'ils ne peuvent les rompre impunément, que la durée de ces liaisons dépend le secret de leurs trames, l'impunité de leurs crimes, et qu'ils ont le plus grand intérêt à se ménager toujours réciproquement. Au lieu que les bons, unis seulement par des affections libres qui peuvent changer sans conséquence, rompent et se séparent sans crainte et sans risques dés qu'ils cessent de se convenir. [ Jean-Jacques Rousseau ]

Jusqu'en 1880, les enfants ont travaillé dans les mines. Leur petite taille leur permettait de se glisser dans les galeries les plus étroites, dans le début de l'industrie du textiles leur habileté sera très recherchée, si vous continuez à croire que le socialisme ou que Myriam El Khomri sont pour le bien-être du peuple, vous risquez de voir rapidement rebaisser la limitation de l’âge d'embauche, la fin des acquis sociaux et la légalisation des drogues pour permettre une meilleure soumission et rentabilité du travail des jeunes. Et ne croyez pas que la limitation de l’âge d’embauche des enfants soit une loi ancienne, elle sera portée à seize ans qu'en 1959 en France, ordonnance entrée en vigueur le 1er juillet 1967. Myriam El Khomri est marocaine, elle connaît bien le problème dans son pays, dans lequel deux millions d’enfants travaillent, les enfants y sont employés dans la prostitution et pour faire le nettoyage, des « petites bonnes », puis il y a le travail dans l’agriculture de ces jeunes adolescents marocains, effectivement elle est donc en droit de venir imposer des lois d’esclavagistes en France, avec nos politiciens et nos bourgeois qui aiment beaucoup le Maroc et surtout les petits enfants.
Manuel Valls qui nous vient d'Espagne, pays qui voulait légiférer le travail domestique des enfants en 2013, ils voulaient en faire des petites bonnes, aucune sanction n'avait pour l'instant était prévue contre les petits récalcitrants qui ne voudraient pas se plier à la loi, comme pour la réforme des droits du travail en 2016 soutenu par l’Espagnol Manuel Vals, les ministres espagnols avaient de bonnes raisons, il s'agirait avant tout de responsabiliser les enfants.


Les socialistes ont comme maître Vladimir Ilitch Oulianov, qui disait « Tandis que l'Etat existe, pas de liberté ; quand régnera la liberté, il n'y aura plus d'Etat. », « Le peuple n'a pas besoin de liberté, car la liberté est une des formes de la dictature bourgeoise...”, et les nouveaux bourgeois sont socialistes en 2016, devenus fonctionnaires et hauts fonctionnaires, avec leur anciens amis bourgeois, qui augmenteront leurs salaires, en réduisant encore ceux des artisans et des manouvriers...

Que tout individu qui usurperait la souveraineté soit à l’instant mis à mort par les hommes libres. [Article 27 de la constitution du 24 juin 1793]. Dès l’apparition du 49.3 de la constitution du 4 octobre 1958, les hommes libres n’ont pas su mettre à mort les individus qui ont usurpés la souveraineté, ni mettre à mort les usurpateurs qui ont suivi et qui ont enlevé la peine de mort.

Les humains ont des convulsions à la température de 42°, puis ils meurent, la soi-disant démocratie Française en 2016 aura des convulsions à 49.3, puis ces usurpateurs perdent leurs croyants manipulés.

L’histoire ne fait que se répéter, en 1774 Turgot suggère au roi un plan simple, qui est de faire des économies, la cour royale de 1774, comme la cour républicaine de 2016 avait abusé le peuple depuis des années, avec des profits et des dépenses de prestiges qui conduiront à la crise. Turgot dira pour cela au monarque : « Si l'économie n'a précédé, aucune réforme n'est possible. », Il encourage donc le roi à poursuivre la réduction des dépenses de la cour, les hauts fonctionnaires et les fonctionnaires vivant avec des avantages très supérieurs au peuple, continueront leurs enrichissements. L'ancien contrôleur général des finances, l'abbé Terray, avait suggéré une proclamation officielle de banqueroute de la France, devant le déficit de 22 millions de livres existant à l'époque, comment déjà un déficit ! Mais comme les ministres Macron ou Valls, Turgot était partisan du libéralisme économique, 13 septembre 1774, il fera adopter par le conseil du roi un texte décrétant la liberté du commerce, comme la loi sur le travail en 2016, cela n’a rien changé, et une crise encore plus importante surviendra au printemps 1775…

600 ans avant notre ère, des sages Chinois écrivaient : « qui vole une agrafe est mis à mort, qui vole une principauté en devient le seigneur. », tous les fourbes politiciens, bourgeois, mandarins ou princes, ont toujours maintenu des lois et volé le peuple en parlant de justice bonté, « Ainsi celui qui marche sur la trace des bandits parvient à rallier les politiciens de son temps, à voler au nom de la bonté et la justice. [Lao-Tseu -600 avant notre ère] », La ministre du travail et son gouvernement en 2016, contribuera encore sous prétexte de bonté justice, à exploiter les manouvriers et manouvrières, rien ne change finalement, ne pas éliminer ces politiciens, voilà la faute des peuples.

La ministre du travail, des photos montrent sa balade en 2015 dans une usine, on la verra avec un casque, un gilet fluo, et se marrer beaucoup, voilà son travail, mais en dessous elle est en habit de luxe, tailleur, talon aiguille et gagne 20 fois plus qu'un manouvrier, tous ces politiciens ne sont que des fourbes profiteurs..

Le compétent, qui appartient, qui est dû en vertu de certains droits, qui a la compétence requise pour effectuer certains actes, qui aurait une aptitude à effectuer certains actes. Les fourbes se disent compétent car la compétence n’a besoin ni d’être définie, ni d’être précisée, la notion de compétence représente l’avantage d’être suffisamment floue par rapport aux qualités des sages et aux qualifications des manouvriers. Les suffisants au pouvoir, et les exploiteurs usent ainsi de l’argument de la compétence, parce qu’il valorise les individus, cette notion imprécise permettra de définir « l’incompétent » qu’ils définiront arbitrairement en vertu de certains droits.

Dans mon entreprise j'ai reçu un homme qui avait un CV impressionnant, il avait fait des formations dans divers centre de formation de l’état, il était réparateur ménager, antenniste, électronicien, tailleur de pierres, maçon, comptable... au bout d'un mois non l'avons licencié, j’ai reçu une femme qui avait un CV similaire, elle était comptable, informaticienne, vendeuse… ils avaient finalement aucune qualification sérieuse, il aurait fallu les former, ce qui est intéressant c'est de voir que cet homme était devenu soi-disant électronicien avec une formation de 3 mois, ce qui est impossible. En 2002, j’ai rencontré deux professeurs de 30 ans environ, dont une était venu faire réparer un ordinateur, son disque dur étant irrécupérable, elle m’a dit mais comment je vais faire mes cours, toutes mes données son dessus!
Les incompétents ou ceux qui se disent compétents, mettent en place des QCM qui ne permettent pas à un professionnel de voir si un candidat a bien compris, mais juste de voir s'il a une bonne mémoire, c'est pour cela que des professeurs, ou des hauts fonctionnaires incompétents ont utilisé ces QCM dans les concours d'entrées des grandes écoles car leur plus grande capacité est de mémoriser des textes pesants et inutiles, des dates et des normes, leur force est dans le vague, il donne l’illusion d’avoir un savoir de faire un travail, il faut les ramener dans la réalité des faits, la pratique les tuera puis fera apparaître leur manque de qualifications et leur paresse, il suffit d'observer les résultats de leurs politiques, et le niveau des élèves se présentant dans les entreprises, pour effectivement constater que la pratique montre leur inefficacité. Ces dernières années j’ai reçu beaucoup de jeunes stagiaires ou des jeunes électriciens, informaticiens, électroniciens.... "incompétents", incapable de faire des exercices basiques, et quand ils répondaient à des questions simples, ils ne savaient pas expliquer leurs réponses!!! Les paresseux sont souvent des touche-à-tout inefficace, se disant compétent.


En 2016, celui que j’appellerais le président « placide » (flemme), car les placides ne sont pas des sages, mais des fourbes , qui imitent les sages, des sages étudiés, avec un ton solennel et ampoulé qu'ils affectent en s'exprimant, ce sont des esprits torturés et suffisant, qui ne veulent pas voir les malheurs qu’ils provoquent et refusent de reconnaître leurs fautes, ils deviennent vite impopulaire comme le président des Français en 2016, sur le placide tout glisse, il n’est jamais efficace, il recherche juste à ne pas décevoir, ce président a fait accroître le chômage, le terrorisme, la misère et augmenter les conflits internationaux, comme tous les placides, il croit faire du bien en ne faisant pas de mal. Le sage est calme, il n’est pas placide, il n’a pas l’esprit torturé, il n’est pas paresseux, il est efficace, il est sans pitié et sans bonté. Le sage nourrit son intelligence par le calme, l’harmonie et l’ordre en découle, le placide a recherché à corriger sa nature et à obtenir le pouvoir par des études vulgaires, ce n’est qu’un esprit brouillon et aveuglé, qui provoque discordes, crises et malheurs.

« Ce sont les professeurs qui ont mis le désordre dans le monde. » [Lao-Tseu]

Pendant longtemps le savoir-faire, se transmettait par ses pairs (ses égaux), le mot pair vient de pareil, qui consiste à rendre égal, puis sont venu des maîtres suffisants (faire savoir), qui sont devenus des enseignants suffisants, croyant posséder un savoir supérieur, ils ne recherchent plus à être l'égal de l'autre, mais ils ont fini par se prendre pour une élite, des soi-disant maîtres d'excellences. Les professeurs suffisants n’apportent que désordre, incompétence et étroitesse…
Comme tous les suffisants, les maîtres d’excellences sont dans la paresse, et le désir de puissance, qui les conduiront à la perversion, qui recherche humiliation, à mon époque encore, ces maîtres rechercheront à humilier les élèves, avec des bonnets d’ânes, ou en annonçant les mauvaises notes des moins doués des élèves devant toute la classe, leur perversion allant jusqu’à faire mettre à genoux l’élève sur une règle en fer, ou à les frapper avec une baguette…

Les maîtres suffisants (professeurs à l'université, au lycée ou collège) en 2014, ont trois mois de congés par an, ils mettent leurs élèves deux mois par an en stage, ils travaillent 8 heures à 16heures par semaines, soit 300 à 600 heures par an maximum, et comme les politiciens qui profitent du système, ils savent imposer aux autres le travail (151heures à 250heures par mois pour les ouvriers du privés ou artisans), par des idéologies patriotiques, républicaines, laïques ou religieuses, pour pouvoir profiter de la nature et de leur temps libre, en s’enrichissant sur le dos des manouvriers.

La démocratie représentative est une illusion de démocratie, dont les représentants sont des masturbateurs cérébraux, qui compliquent la vie des citoyens par des lois, des normes et des taxes improductives. J’avais oublié à quel point des professeurs sont dans ce processus de pensée, dont l’autosatisfaction semble prendre le pas sur une quelconque intention de déboucher sur quelque chose de concret ou de productif, inventant des normes inutiles, ou imposant des choses inutiles à apprendre, j’ai dû passer un diplôme cette année, et j’ai donc rencontrer à nouveau cette suffisance dans l’éducation nationale, heureusement que j’ai rencontré des professeurs simples dans mon enfance, mais bizarrement c’était tous des professeurs qui à l’époque avaient été recruté après une longue "expérience" (fait la preuve de leur efficacité) en entreprise, ou qui avaient décidé de rentrer dans l’éducation nationale après une longue "expérience" de leur métier, j’ai toujours pensé suite à mon "expérience" (observations), qu’il ne fallait pas que des professeurs qui n’ont pas prouvé leurs valeurs, puissent enseigner. Rare seront les employeurs qui ne demandent pas une expérience, ayant constaté le peu d'efficacité des élèves à la sortie des écoles.
Pendant longtemps le savoir-faire, se transmettait par ses pairs (ses égaux), le mot pair vient de pareil, qui consiste à rendre égal, puis sont venus des maîtres suffisants (faire savoir), qui sont devenus des enseignants suffisants, croyant posséder un savoir supérieur, ils ne recherchent plus à être l'égal de l'autre, mais ils ont fini par se prendre pour une élite, des soi-disant maîtres d'excellences.
Des maîtres d'excellences se croyant capable de mettre en place des règles ou normes sur les autres professions. En électricité seul l’artisan électricien a le droit de pouvoir habiliter ses ouvriers et ses apprentis... après avoir vérifié leurs compétences pratiques et leurs connaissances théoriques, les incompétents mettent en place des QCM qui ne permettent pas à un professionnel de voir si un candidat a bien compris, mais juste de voir s'il a une bonne mémoire, c'est pour cela que ces hauts fonctionnaires incompétents ont utilisé ces QCM dans les concours d'entrée des grandes écoles car leur plus grande capacité est de mémoriser des textes pesants, leur force est dans le vague des textes pesants, il faut les ramener dans la réalité des faits, la pratique démontre leur inutilité. Ces dernières années j’ai reçu des jeunes stagiaires ou des jeunes électriciens incompétents, ou technicien en automatisme ou travaillant dans le froid, incapable de faire des exercices basiques, ou répondant à des questions, mais ne sachant pas expliquer leurs réponses.

Les écoles pour "enfants de riche", sont implantées partout où vivent les riches, ce sont des écoles hors contrat, c'est à dire libre d'appliquer un meilleur enseignement, et qui accueillent les élèves de la maternelle jusqu'au collège, puis jusqu'au Bac S, les professeurs sont surtout des anglais travaillant en France, enseignant dans leur langue maternelle, pas plus de 20 élèves par classes, enseignement des mathématiques, des sciences et de l'Anglais, une structure donnant confiance en soi, avec des espaces jeux et loisirs, du sport et enseignement de la musique, avec aussi un échange avec des enfants de riches d'autres pays vivant en France. De très bon choix pédagogiques avec des professeurs qui ne regardent pas leurs heures, les élèves pourront avoir jusqu'à 40 heures de cours par semaines, ce seront les futurs dirigeants ou rentiers. Vous me direz ce n'est pas juste, pourtant les professeurs de l'éducation nationale sont mieux payés que ces professeurs bilingues, la seule différence, c'est que les riches bourgeois ne se laissent pas faire, et ne subissent pas le laxisme ou la paresse des politiciens et des fonctionnaires, ils veulent juste ce qui a de meilleurs pour leurs enfants.

En France dès que vous dépassez 1800€ net vous êtes cadre, somme bien inférieure aux rémunérations des professeurs de l'éducation nationale, alors vous n'êtes plus soumis aux horaires et vous faites 50 heures minimum par semaine, mais les citoyens ont réussi à se faire berner par des suffisants paresseux, qui sont bien mieux payés que les cadres du privés, et ces fonctionnaires ont réussi à imposer des semaines à 5 à 16 heures de travail pour eux-mêmes.

Dès que l'administration s'en mêle, et avec l'aide de ses représentants imbu d'étiquettes, de normes et de protocoles, la vie des citoyens qui pourrait être simple, devient compliqué.

Les politiciens et les religieux, vous ont séparés de vos frères et sœurs, ils vous ont fait esclave, et vous font vivre dans la misère ou vous rendent les choses difficiles, pendant qu'ils sont dans le lucre, le luxe, la décadence sexuelle et la paresse, ils manipulent médias, comédiens, journalistes, fonctionnaires, par des avantages sociaux et financiers.

Si vous n'êtes pas vigilants, les médias corrompus avec l'aide des politiciens manipulateurs, vous feront croire, que ceux qui cherchent le pouvoir, sont différents de ceux qui ont pris le pouvoir.

Une taxe est théoriquement la contrepartie monétaire d'un service rendu par une personne publique ou privée, le passeur qui vous fait passer sur sa barque, vous demande une taxe, l’impôt est ce qui est imposé par le roi ou l’usurpateur qui par violence ou par ruse, s’empare d’un bien, d’un pouvoir qui ne lui appartient pas, et qu’il impose aux citoyens par forces. Les hauts fonctionnaires, comme les mandarins s’octroient des titres et des privilèges, qu’ils imposeront avec une armée, des sbires, des forces de l’ordre et de renseignements. Un sage par nécessité aurait pu mettre des impôts proportionnels à ce que l'on possède, mais jamais sur ce que l'on mange ou sur le travail du manouvrier, seul un despote sait les avantages d'un mandarinat, et les profits que sa famille pourra ravir, en transformant les taxes en impôts et les impôts en extorsions ou en racket.

Pendant les manifestations du mois d’avril 2016, des dégradations de vitrines de banques par des pavés et plus de dix distributeurs de billets seront endommagés…
Vous pourriez penser que les manifestants qui ont fait cela sont des perturbateurs et que cela va coûter cher au français, mais ces banques qui aideront leurs clients politiciens, bourgeois et capitalistes à dissimuler des milliards dans des paradis fiscaux, et qui créeront un manque à gagner de 80 milliards par an dans les caisses de l’état ne coûte-t-elles pas plus cher aux français ? Comment nommer aussi des politiciens corrompus qui détournent par leurs magouilles et leurs rémunérations des milliards, et qui passent leur vie à mentir et à manipuler le peuple ?
Ces manifestants sont-ils des perturbateurs de la paix ou des perturbateurs des abus ?

(36) Note: J'emploie le mot piteux-suffisant, pour désigner celui qui recherche à exciter la pitié et la compassion, qui profite comme le riche du sur-travail de bosseurs, par le biais de différentes aides, ce sont des paresseux suffisants.

Il est facile de comprendre que vous êtes dans un système esclavagiste, les lois naturelles y sont inversées, les profiteurs (piteux-suffisants ou riches) sont récompensés, les travailleurs sont pénalisés, et les esclavagistes demandent toujours plus d’efforts et de contrôle, ils vous demandent plus d’austérité, de travailler plus, de vous serrer la ceinture ou plus de taxes, et plus vous obtenez de meilleurs résultats, plus ils augmentent les impôts, les charges, les taxes et les temps de travail, vous faisant croire qu’il faut renflouer une économie protectrice, qu’ils ont réussi à fausser par un endettement illusoire avec l'aide des capitalistes et des banquiers. Ils ont mis en place un argent-pécule (péculium), qui leur permet d’acheter les vrais biens produits par les manouvriers et les artisans, ils endettent virtuellement les états, volant ainsi les impôts, les taxes, et les charges des citoyens, avec l’aide des politiciens, des hauts fonctionnaires corrompus, des banques, et des assurances, l’esclavagisme n’a jamais disparu, ils vous ont asservi avec des salaires et des retraites de misère, et toujours moins de services sociaux. Dans ce système, les lois naturelles étant inversées, ce qui demande le plus d’effort, le plus de travail, est ce qui est le moins payé, alors que ce qui demande le moins d’effort, est ce qui est le plus payé, cela a permis aussi aux truands et soi-disant représentants du peuple, d’être plus payés que les manouvriers. Note: Péculium est une petite somme d'argent donné aux esclaves sous la Rome antique.

Les lois non naturelles sont le résultat de la souveraineté et des contraintes ou des répressions pénales, utilisaient pour faire respecter cette souveraineté. Les sages parlent de principes et non de lois, seul le suffisant qui veut se placer au-dessus des hommes, fini par croire pouvoir se placer en juge ou en défenseur, et pouvoir agir contre les principes naturels ou les lois biologiques, jusqu’à modifier la nature biologique. Malgré les différences de couleurs, de cultures, tous possèdent la même nature humaine, les principes naturels quand ils sont enfreint, cause toujours des conséquences naturelles, sauf pour les ignorants suffisants qui peuvent croire pouvoir condamner car ils se placent au-dessus des autres, croyant être de nature différente des autres humains, une mère pourra abandonner ou tuer son enfant, mais elle saura par les principes naturels qu’elle n'agit pas bien. Quand les inquisiteurs ou les blancs américains massacrèrent les africains, c’était des ignorants suffisants qui voulaient se placer au-dessus des autres se croyant de nature supérieure, se prenant pour des représentants d’une justice divine, les gens de justice (tragédiens), sont dans le « grave » , solennel et sérieux, robe noire avec, épitoge avec fourrure, gants, perruque ou toque. Au début c’étaient des inquisiteurs, avec une soutane ou robe de religieux. Leurs habits de fourbes comportaient autrefois les 33 boutons symbolisant l'âge du Christ à sa mort, eux aussi recherchent le "salut individuel" des hommes ou des femmes.

Tout le long de l’histoire et jusqu’à aujourd’hui nous avons vu le perturbateur religieux ou politicien se servir de manipulations diverses, pour faire croire que le manifestant, le révolutionnaire ou l’opposant, serait un casseur, un terroriste, un perturbateur ou un voyou, tous les manifestants se servent de pavés, de graffitis et de slogans, ils s’attaquent aux forces d’oppression des voyous politiciens et des diverses mafias capitalistes, les vrais voyous utilisent les armes de poings et les AK-47, et flambent leur argent au casino, … le lucre guide leur pas, ils créeront des milices, utiliseront des mouchards… vivront dans des maisons luxueuses ou des hôtels de luxes, ne vous trompez pas de cible, les perturbateurs qui détournent de l’argent vers les paradis fiscaux n’ont jamais manifesté, le terroriste qui fabrique des armes et des mines n’a jamais utilisait de pavé pour la lutte. Les manifestants en 2016 seront composés surtout d’étudiants pauvres, de jeunes mal payés, d’ouvriers avec des fins de mois difficiles, de vieux avec des retraites de misère, des anarchistes qui veulent redonner le pouvoir au peuple, des jeunes qui veulent se libérer d’un système capitaliste et politique, qui les manipulera et les réduira à l’esclavage salarial, des gens qui sont parfois violent, mais cette violence n’est qu’une réaction à la violence que l’on exerce sur eux, action réaction. Sous la Rome antique tyrannique, les vrais chrétiens passaient pour des perturbateurs et des terroristes, les vrais juifs sous l’Allemagne nazis passaient pour des perturbateurs, les vrais anarchistes sous les tsars russes passaient pour des perturbateurs et des terroristes, les révolutionnaires sous les rois passaient pour des terroristes et des perturbateurs, aux états unis les noirs se libérant du racisme, passaient pour des perturbateurs et des voyous, en 68 les jeunes se libérant d'une morale inquisitrice passaient pour des perturbateurs...

Les oligarques protégeant leurs statuts et leurs amis capitalistes, devront maintenir les salaires ou les qualifications des ouvriers à un niveau trés bas pour maintenir l’esclavage salarial, et faire passer les ouvriers pour des citoyens inférieurs et paresseux, alors que c’est la classe ouvrière qui a fait face à chaque faillite de leur système capitaliste, et qui a redressé le pays après chaque désastres. Les politiciens ou les monarques, appelleront les ouvriers : « les gueux », ou parleront de populace ou de "sans dents". Les grèves ouvrières pour ces maîtres suffisants, ne serait qu’une occasion de se croiser les bras, et d’interrompre la vie économique, ou ce serait l’occasion pour des casseurs de détruire les acquis des riches politiciens et des propriétaires voleurs. Alors ces suffisants au pouvoir, qui se donnent des salaires très supérieurs aux ouvriers, ainsi qu’à leurs représentants, leurs familles et aux représentants de leur justice, hauts fonctionnaires ou à leurs avocats, juges ou défenseurs, ont réussi à maintenir un esclavage salarial par le biais de lois sociales et de leurs syndicats corrompus, l’Etat tyran et les soi-disant élites décideront de réglementer les rapports en fixant eux-même le montant des salaires selon des catégories et des soi-disant niveaux de qualification, l’état esclavagiste se protégeant ainsi lui même avec les exploiteurs.

Un artisan maçon, un électricien, un plombier… qui ont des journées épuisantes, devraient facturer maximum 35€ de l’heure à leurs clients en 2015, alors qu’un avocat recevra 190€ à 250€ de l’heure minimum, et un haut fonctionnaire sera rémunéré en salaire net jusqu’à 250€ de l’heure. Il faut donc augmenter le prix des prestations ouvrières, le tarif de la main d’œuvre ouvrière, car le seul moyen de s’enrichir pour les profiteurs, et de ne pas rémunérer le sur-travail qu’ils imposeront aux ouvriers. Mais les capitalistes, les banquiers et les riches propriétaires, ont su créer des salaires différents dans chaque pays, et des statuts ouvriers ou artisans différents, afin de maintenir une concurrence et des conflits entre ouvriers, et de maintenir une main d’œuvre bon marché pour continuer leur enrichissement, ainsi des milliers de travailleurs étrangers travaillent, pour d’encore plus faibles salaires, dans les industries ou le bâtiment, permettant un dumping social de la main d’œuvre. Un technicien, un médecin ou un ingénieur, qui maîtrise les maths, les processus complexes et les sciences, devrait facturer 35€ de l’heure, et ne devais recevoir environ que 20€ de l’heure de salaire net (3000€ net par mois pour 151 heures). Note: tarif horaire 2015 chine 0.10€ à 1.5€ Tunisie.

J’ai toujours divisé la main d’œuvre en 4 taux:

Le manœuvre, un ouvrier qui n’a pas de connaissance suffisante pour être un monteur. Un manœuvre ne devrait pas gagner moins de 1500€ net par mois en 2014, soit une facturation d’horaire 48€ht pour l’entrepreneur à son client.

Le monteur, un ouvrier qui peut monter ou assembler, mais ne sait pas dépanner les éléments.

Le dépanneur, ouvrier qualifié qui peut dépanner les éléments à monter. Un monteur ou dépanneur, 1700€ net par mois, facturation horaire 78€HT.

Le technicien, qui est un monteur dépanneur. Un technicien, 2000€ à 2500€ net par mois, facturation horaire 98€ht.

Le technicien supérieur qui est un concepteur ou ingénieur. Un concepteur 2500€ à 3000€ net par mois, facturation horaire 138€.

Alors comment des ouvriers qui fournissent une force supérieure et des techniciens courageux, qui ont des niveaux de connaissance largement supérieur à la soi-disant élite dirigeante, ont-ils accepté, des grilles de tarifications horaires 5 à 10 fois inférieures, si nous ne sommes pas en monarchie ou dans une oligarchie démocratique en France ? Note: En 2015 je suis rentrée dans un starbuks, je demande un thé, il me coûte 5.9€, comment les citoyens ont ils acceptés de payer aussi cher un peu d'eau et du thé, somme représentant une demi heure de travail au smic, le stade vélodrome à Marseille coûtera 550 millions d'euros, un joueur coûtera 100 millions d'euros, comment sont-ils devenus aussi faible pour accepter cela ?

L'éducation orientée par des idéologies politiques ou religieuses, vous fera devenir esclave de leurs divers schémas, chacun de ces suffisants que sont les politiciens et les religieux, voulant aussi vous imposer ce qui serait "normal" pour le sexe ou l'amour, par des procédures, des pratiques, des lois morales et légales. Les suffisants réduisent les rapports humains aux plaisirs, au sexe et aux tergiversations, à des divisions, voulant dominer l'autre. Le narcissisme et la jalousie, opposant les uns et les autres, cherchant à dévaloriser l'amour, que ces pervers ne connaîtront jamais, par leur suffisance et leur vanité, écartant l'amour, pour satisfaire leurs relations objets avec les autres. En observant les résultats désastreux des actions des politiciens ou des religieux, sur la vie des citoyens, on constate qu'ils ont perdu leurs capacités de création, leurs aptitudes à améliorer ou à créer, mais pas leur aptitude à la perversion sexuelle, qui est le culte de leur personne et de leurs désirs mesquins, par les gratifications et leurs perversions sexuelles, ils introduisent la méritocratie et la hiérarchie domination-soumission, qui conduit au sadisme et à l'esclavagisme, (promotion canapé, prostitution légale, harcèlement...).

Il vient une heure où protester ne suffit plus, après la philosophie, il faut l’action. [Victor Hugo]

Les bons travailleurs ont toujours le sentiment qu’ils pourraient travailler davantage. [André Gide]

Les animateurs, les journalistes et les érudits, qui sont soi-disant bien intentionnés, veulent vous faire croire lutter contre le front national et les religions intégristes, mais ils ont accepté depuis 30 ans de tirer les Français vers le bas, par une culture débilisante, évitant la réflexion logique, la lecture et la culture de qualité, par un abrutissement continu avec des émissions de télévisions débiles, ou le narcissisme des commentateurs, des journalistes, des artistes et des présentateurs, est présent à chaque émission, et où ils se congratulent entre eux, l’animateur devenu une star, en utilisant tout ce qui peut montrer les autres comme plus débiles que le spectateur, utilisant les facilités comme le voyeurisme, la mesquinerie ou la médisance, mettant des hommes ou des femmes presque nues et stupides, dans des émissions de téléréalités. Ce qui fait peur à ces suffisants médiatisés, c’est le changement quel qu'il soit, car ils risquent d’être jugé durement pour avoir choisi la vulgarité, la bassesse, la paresse, la médisance et la médiocrité. Quand les âmes (anima souffle mouvement) des citoyens vont se réveiller, les profiteurs de la bassesse devront payer pour avoir abaissé les enfants du peuple.

Tous les enfants ont du génie, le tout est de le faire apparaître.[Charlie Chaplin]

Le sage est celui qui permet à l'élève de le dépasser, il ne se contente pas de lui donner des connaissances, mais un principe pour en acquérir d'autres, il cherchera comme en amitié, à rendre l'autre meilleur, alors que le suffisant cherche à maîtriser le savoir qu'il communique, et cherche à dominer l'élève ou ses amis.




L'amour ne cherche jamais à punir, mais le suffisant est dans la domination, il utilise des proverbes comme: "qui aime bien, châtie bien", il cherche ainsi à se déculpabiliser de sa violence, de son impatience. Beaucoup d'humain font du mal en croyant faire le bien.

Les humains géniaux savent que le génie c'est la ténacité, les suffisants préfèrent croire que c'est un don, un talent, un QI, des diplômes. Ce n'est pas le QI qui fait un génie comme, Victor Hugo, Mozart, Bachelard, Poincaré, Tesla, Thomas Edison, Bohri, Marie Curie, Camille Claudel ... mais leur ténacité de création.

Celui qui trouve sans chercher est celui qui a longtemps cherché sans trouver. [Gaston Bachelard]

"Comment diable un homme peut-il se réjouir d'être réveillé à 6h30 du matin par une alarme, bondir hors de son lit, avaler sans plaisir une tartine, chier, pisser, se brosser les dents et les cheveux, se débattre dans le trafic pour trouver une place, où essentiellement il produit du fric pour quelqu'un d'autre, qui en plus lui demande d'être reconnaissant pour cette opportunité ?" Auteur : Henry Charles Bukowski.

Henry Charles Bukowski, n’a jamais vraiment travaillé, c’est un enfant turbulent dans un contexte difficile 1923, un jeune alcoolique, après des tentatives de travail ou il est licencié rapidement, il préférera reprendre ses études pour devenir journaliste et écrivain, il s’est créé une image de miséreux dans ses romans autobiographiques romancés, c'est un narcissique, c’est un profiteur(18) menant une vie chaotique, un alcoolique, un obsédé sexuel, un joueur, il aura du mal à réussir, il finira par rentrer à la poste pendant de nombreuse années, petit travail tranquille, c’est un oisif, il était donc normal qu’il n’aime pas le travail. Je n'ai rien contre Monsieur Bukowski, mais il est interessant de comprendre l'homme qui se cache sous une citation, même si je comprends sa citation, ses difficultés et son manque de motivation.

Effectivement beaucoup ne vivent pas d’une activité qu’ils aiment, dans notre culture la finalité doit être un repos final, mais c’est une idéalisation, c’est l’ego qui recherche ce besoin-repos, qu’il veut l'appliquer à l’âme, pour justifier ce besoin de repos final, mais ce repos n’est pas une nécessité vitale, le principe aime l’alternance, votre âme apprécie les phases de repos et les phases de travail, le travail permet de se maintenir en forme, de maintenir son activité physique et mentale, elle aime le mouvemet, les humains ne recherchent pas le repos, mais le changement d’activité, le repos et l'activité ne sont qu'alternance, c’est l’ego qui veut contraindre le corps, soumettre l’âme (anima souffle mouvement), alors que l’âme veut utiliser simplement le corps, l’habit, ce qui fait éprouver un besoin de vivre, d’agir, de se dépenser, quand j’observe les gens en congés ou à la retraite, je vois qu’ils cherchent à utiliser l’énergie, à consommer, au lieu de reposer leur corps, ils partent en congés ou en weekend pendant l’été et quand ils rentrent au travail, ils vous disent être crevé!.

Prenez-le temps de jouer et de rire, c'est le secret de l'éternelle jeunesse.
Prenez-le temps d'être calme et de penser, c'est la condition du succès.
Prenez-le temps d'aimer et de donner, c'est le chemin pour être heureux.
Prenez-le temps de manger et du farniente, c’est le secret de la forme.

(26) Le farniente ce n'est pas la paresse, mais apprécier le temps libre.
Il est très facile de se laisser aller, de grossir, c’est l’ego qui aboutit à la mort du corps, le corps sans âme, c’est la mort. De nos jours c’est un surrégime alimentaire qui tue le plus d’humains, l’inactivité qui engendre des tensions, la réaction passive qui conduit à mal se nourrir, à se laisser aller, l’âme est donc courageuse, inventive et travailleuse, l’ego est paresseux et suicidaire. (Le suicide étant un mépris, un dégoût des humains, il est élitiste.)

Le corps sans âme, c’est la mort.

Les croyants imaginent que Dieu a fait le blé et le raisin, et accepteront que ce sont les hommes qui ont imaginé le pain et le vin, ils imaginent que Dieu a fait le feu et la terre ou l’eau et le ciel, mais continueront à croire que c’est lui qui a imaginé l’enfer et le paradis.

C’est une idéologie dangereuse de croire que l’homme est fait pour vivre dans un paradis. Il est vrai que l’individu est mal mené dans notre société, mais se plaindre ne résoudra rien, l’ego recherche une perfection illusoire, il veut donc supprimer tout ce qui lui semble imparfait, ce qui est impur, mais de la perfection il ne naît rien, ce n’est que culte du corps, de l’esprit perfection et des choses artificielles, alors que c’est le chaos, la vacuité, l’imparfait... qui sont source de vie, la dualité qui engendre, le haut est imparfait, il lui faut le bas. L'ego est paresseux et élitiste.

La perfection illusoire engendre le suicide et la morosité, la diversité est source de vie, l’égo est élitiste, il recherchera à nier l’âme, à la remplacer, c’est le culte des héros, des génies et des suffisants, qui engendre la perte de la sensibilité, qui conduit à l’indifférence, qui recherche à corriger, à diriger et à dresser l'autre. L'égo-paresseux veut avant tout être payé à ne rien faire, il préférera être en dessus ou en dessous pour éviter le travail, et profiter du courage des autres.

Bertrand Russel arrive lui aussi dans une période difficile et de grand changement, Bohr, Einstein, Gödel… la période « nucléaire », et sur la même période (1930-1950), un fort développement de la logique suite au développement des automates, pour aboutir au processeur et à une soi-disant intelligence artificielle, logique qui commence par se servir du jeu d'échec comme modèle, et qui considérera que d’avoir un coup d’avance, suffit pour "gagner" ou avoir raison, ce qui est illogique, sauf si on veut arrêter à un moment précis et si on joue qu'une partie, mais celà est une volonté de l'ego. Bertrand Russel est dans la période charnière, où le peuple veut toujours sortir de l’esclavagisme capitaliste, et de la morale religieuse, il est donc normal pour lui en tant que socialo-libertaire(11) et athée, d’expliquer dans son livre "Éloge de l'oisiveté", que les oisifs, ceux qui ne travaillent pas, ce qui ne veut pas dire qu'ils ne font rien, mais ils n'ont pas les contraintes horaires et financières de celui qui est obligé de travailler, ont besoin que la majorité travaille, il faut donc pour les oisifs transmettent à "la masse", la honte de l'oisiveté et l'éloge du travail. Il est devenu un « extrémiste athée», un libertaire, voulant liberté sexuelle, un rationaliste extrême, mais c’est un homme de bonne volonté, comme tous les humains qui veulent la paix et la liberté, la fin des armes et des guerres.

Extrait de Faust, Méphistophélès l’habit que prend le diable imaginaire pour rendre visite au docteur Faust, il est l’esprit qui toujours nie, et le docteur Faust, le savant d'un conte populaire allemand est prêt à se damner pour avoir la connaissance qui lui donnerait le pouvoir:
"MÉPHISTOPHÉLÈS: Mon ami, tu parles encore avec sagesse. Il y a bien, pour se rajeunir, un moyen tout naturel ; mais il se trouve dans un autre livre, et c’en est un singulier chapitre.
FAUST: Je veux le connaître.
MÉPHISTOPHÉLÈS: Bon ! c’est un moyen qui ne demande argent, médecine ni sortilège : rends-toi tout de suite dans les champs, mets-toi à bêcher et à creuser, resserre ta pensée dans un cercle étroit, contente-toi d’une nourriture simple, vis comme une bête avec les bêtes, et ne dédaigne pas de fumer toi même ton patrimoine ; c’est, crois-moi, le meilleur moyen de te rajeunir de quatre-vingts ans.
FAUST: Je n’en ai point l’habitude, et je ne saurais m’accoutumer à prendre en main la bêche. Une vie étroite n’est pas ce qui me convient."

Note: En tant que sage du non agir, j'ai appliqué cela, le courage, le travail, je dépense ce que je gagne, et je n'ai pas compris ce que voulait dire une vie étroite, il m'a fallu longtemps pour comprendre que leur ambition-avidité, leur cupidité, leur vanité et leur orgueil, réduisaient leur champ de vision, et d'appréciation de la vie. J’ai préféré vivre dans le calme et la simplicité, je ne suis attaché à rien de matériel sur terre, je ne possède rien, et rien des travaux physique et intellectuel que je réalise ne m’enorgueilli, je ne me vante pas, je suis fidèle, je ne demande pas de bonté ou de respect et les enfants m’aiment, puis certains s’enrichissent et s’enorgueillissent. Quand j’étais plus jeune, je refusais l’enseignement imposé, j’étais un autodidacte, j’apprenais seul, je ne pouvais pas admettre de passer un diplôme, j’ai dû finalement me plier au système, j'ai juste perdu du temps, je ne suis pas contre un enseignement collectif, mais ce ne doit pas être une obligation, si tu sais conduire un véhicule, pourquoi te faire passer un permis de conduire?, pourquoi pas aussi un permis de marcher ! Il n’y avait pas de permis pour les découvreurs des avions ou des véhicules, comme au début de la plus part des pratiques techniques, il n’y avait pas de normes, c’est les suffisants "incompétents" qui veulent imposer des normes, des titres. Imaginons Thomas Alva Edison qui revient de nos jours, et on lui fait fermer ses entreprises électriques pour un problème de normes, lui qui est le pionnier de l'électricité, et oui! cela serait normal pour les suffisants technocrates qui ne travaillent que dans le virtuel. Ce sont les autodidactes qui créent le mouvement, qui sont eux, dans une qualité de travail, et non pas dans des normes qui effacent toutes initiatives, et tout mouvement de création, qui ne changent absolument rien au accident du travail ou à la pollution, il faut faire prendre conscience de leurs capacités aux ouvriers, et leur faire "aimer" le travail bien fait, et ne pas contraindre par des lois et des normes, qui ne recherchent que domination et soumission, à des mandarins ambitieux et incapables, si les manouvriers comprennent que se sont eux, qui sont indispensable aux paresseux dirigeants, ils pourraient inverser les pouvoirs. Les mandarins, les syndicalistes, les fonctionnaires privilégiés, les riches bourgeois, les politiciens et les capitalistes, ont toujours le sentiment qu'ils travaillent trop, et qu'ils pourraient en faire encore moins, en s'enrichissant encore plus. Un de ces syndicalistes me disait que les accidents du travail ont diminué par leurs actions en France, les accidents du travail ont surtout diminués par un meilleur matériel, machine outil, une automatisation, moins de pénibilité, et malheureusement par la désindustrialisation en France.

Celui qui a besoin d’un protocole n’ira jamais loin ; les génies lisent peu, pratiquent beaucoup et se font d’eux-mêmes. [Denis Diderot]

Le manque de courage conduit à augmenter le volume potentiellement utilisable des ressources, pour faire diminuer la pression sur son activité, comme pour la loi des gaz, le programmeur informaticien utilisera la mémoire utilisable, plutôt que de faire l’effort de retravailler ses programmes sources, il utilisera ainsi des blocs de sources de plus en plus importants. Dans beaucoup d’entreprise ou association ou administration, éviter le travail conduira à utiliser de multiple réunion pour virtualiser le travail (plans, méthodes, normes, graphismes…), le paresseux créant des obligations et des normes internes, qui entraîneront une charge de travail supplémentaire et de paperasse administrative, puis l'embauche de collaborateurs supplémentaires, des blocs inutiles vont se créer ne cherchant qu’approbation entre eux, sans augmentation d’efficacité, mais utilisant des ressources de plus en plus importantes, ce qui augmentera les coûts et l’endettement de l’entreprise pour un même travail effectif. Le travail segmenté sous contrôle permanent, finissant par créer plus de chefs que de travailleur capable, a conduit à la fermeture des chantiers hyper syndicalisés comme ceux de la Ciotat... augmenté les coûts de la sncf, de l'edf..., vous avez constaté que pour les travaux d’état ou des activités de fonctionnaires, il y a plus de chef qui observent, que d’ouvriers qui prennent la pelle et la pioche. Le paresseux cherche à fuir le travail, il recule le moment de travailler, il attend qu'un autre fasse le travail à sa place.
Le chef fonctionnaire ou haut fonctionnaire, segmentera son action, vers des subordonnés, évitant ainsi la remise en cause de son action, par la possibilité d’incriminer des fusibles collaborateurs, par un système hiérarchique d’approbation, ils s’approuveront dans leurs mérites et leur compétences illusoires, l’approbation étant l’agrément subjectif que l’on se donne, ces chefs ont fini par se croire supérieur et indispensable, par une méritocratie provenant de leur paresse et leur suffisance.

Celui qui condamne n’aime pas être juger, car il est sûr de lui-même par sa suffisance, il dit savoir ce qui est bien ou mal pour les autres, et quand son égo recherche satisfaction, il vous dira "c’est bien" d'un air suffisant, en vous regardant de haut, il pense être un sauveur, celui qui serait ici pour vous aider, celui qui est indispensable. Le sage ne condamne pas, il corrige sans parler, sans intention, la qualité du sage c’est la compréhension.

Si il y a des humains "drogués", c’est dû au mal être, notre culture est conditionnée par des paresseux religieux et politiciens, qui considèrent que la finalité est un repos ou un paradis, ce n’est qu’une idéalisation, c’est l’ego qui recherche une finalité, l’âme est en mouvement permanent, l’âme est donc courageuse, inventive et travailleuse, l’ego est paresseux et suicidaire, ce qui le conduira à la mort.
C’est une idéologie dangereuse de croire que l’homme est fait pour vivre dans un paradis, ou pour ne rien faire, cette idéologie engendre les drogués, le suicide, la morosité, le repli sur soi, la colére, la punition, la domination et la charité suffisante.

La sublimation consiste à masquer ce que vous êtes vraiment, à ne pas assumer votre être, c’est se culpabiliser et s’auto flageller, c’est toujours une demande des suffisants qui craignent pour leur statut et leur pouvoir, et qui vous demanderont par l’intermédiaire des soi-disant érudits, de déplacer vos désirs vers des buts "socialement valorisants", un conditionnement qui vous réduit à être un esclave, vous devez entrer dans le moule qui convient aux maîtres suffisants de la société, alors que vous êtes créatif, que vous êtes imaginatif et courageux, que vous ne voulez pas vous soumettre à aucun mandarin ou prince.

La diversité est source de mouvement, l'égo-paresseux veut avant tout être payé à ne rien faire, il préférera être en dessus ou en dessous des autres pour éviter le travail, ce qui conduira les suffisants au mal être. Cette idéologie sert celui qui est paresseux, et qui veut faire travailler les autres, leur promettant un monde meilleur après la mort, il vous demandera respect et charité, le suffisant se disant "aimer" la pauvreté et les valeurs de la république ou de la monarchie, il vous demande de ne pas assumer ce que vous êtes, un être libre, pour éviter ainsi la destruction de sa suprématie illusoire. Mais qui peut assumer de travailler pour un oisif, qui est payé à ne rien faire et qui reçoit une rénumération injustifié? Qui peut ou veut se faire appeler maître, président, monseigneur, chef, juge... alors que cette personne est de même essence que vous? Qui peut accepter qu'un autre humain le contrôle ou le réprimande ?

(26) Le farniente ce n’est pas l’oisiveté, qui est une recherche d’éviter toute activité laborieuse, ou la paresse et la flemme du capitaliste et du mandarin (haut fonctionnaire, politicien), qui sacralise l’oisiveté jusqu’à en faire une finalité. Le farniente c’est l’exploitation du temps libre, c'est le temps durant lequel une personne profite du repos mérité pour s'adonner à la "méditation", et profiter des merveilles de ce monde, des saveurs, des couleurs, de "l’amitié" et de l’amour.
N’accepter jamais de poste qui vous conduira à vous faire des reproches, n’assumant pas votre mission, vous faisant sentir inutile, ou vous obligeant à soumettre les autres, ou vous demandant soumission, ce qui vous conduira à vous demander pourquoi vous avez accepté, pourquoi vous n’avez pas su dire non, ou à travailler avec des gens que vous n’aimez pas, refuser un poste placard, sans évolution, faire la même chose n’est pas grave si vous aimez faire la même chose ! Refusez de nommer les personnes par des titres de suffisance, ne respectez pas les humains qui se sont donnés des titres, des médailles, se plaçant ainsi au dessus des autres. Imaginez qu'il y a des humains sur terre, qui se font appeler Monseigneur et des insensés pour les appeler Monseigneur.

Les sages ne cultivent pas l'honneur, ni le devoir, ni la justice, mais en eux se manifeste le "Te", leurs qualités propres, ils parlent rarement, ne promettent rien, car celui qui promet à la légère, tient rarement sa parole. Celui qui vous dit pouvoir résoudre vos problèmes facilement éprouvera de grandes difficultés.

Les suffisants narcissiques font parti de ceux qui promettent facilement, les manipulateurs se présentent comme vous voulez les voir, ensuite ils culpabilisent et persécutent leur cible sur leurs valeurs, puis cherche à épuiser leurs victimes, par des stress, des pénalités, des lois et par une autorité inquisitrice, pour mieux les manipuler, recherchant à éviter les réponses aux problèmes, ils sont dans la victimisation, c’est les autres qui ont créé les crises, et préféreront utiliser l’émotionnel ou l’affectif, en donnant des réponses flou, évitant ainsi le plan professionnel, et de détailler leurs incompétences, ils sont très changeant, leurs comportements, leurs opinions, changent et s’adaptent en fonction des personnes à manipuler, ils dévalorisent les qualités de leurs collaborateurs, diviser pour mieux régner, ils feront croire à leur supériorité par une hiérarchie, une autorité, des devoirs, un honneur et un respect illusoire, ou par des médailles et des titres...

Le suffisant prétend toujours savoir à la place de l’autre, ce qui est bon pour l’autre, il est dans l’attente, il prétend que vous ne pouvez pas comprendre, et que les effets de ses efforts, de sa politique viendront plus tard, c'est un séducteur, qui ne reconnaîtra jamais ses torts, ce qui est une insulte pour des adultes intelligent, qui constateront ce qui ce passera. Décider à la place des autres, c’est nier les capacités des autres, leur libre arbitre, mais le manipulateur ne se soucie que de lui-même. "Attendre" vient du mot surveiller, contrôler, c’est ce que fait de mieux le pervers narcissique, ainsi le manipulateur repousse les résultats illusoires de sa politique. Surveiller, contrôler, jamais il n'y a eu autant de système de contrôle, de surveillance en 2012, la Stasi n’aurait pas fait mieux, c’est l’œuvre de dictateur paranoïaque, qui vont surement augmenter cette surveillance dans l'avenir.

Depuis toujours les hommes vulgaires recherchant enrichissement et respect, utilisent la technique du bouc émissaire, les autorités des églises et des états, doivent éviter que les citoyens constatant leurs inefficacités et leurs fourberies, contestent leur autorité. Les sorciers et les prêtres de ces anciennes autorités primitives, chargeaient de tous les maux ou fautes, une victime expiatoire ou un animal (mouton égorgé ou et immolé), qu’ils condamnaient dans des rites de purification, le bouc émissaire trouve donc son fondement à la fois dans le sacré et dans la violence des autorités, même Jésus l’agneau de dieu, sera représenté dans les Évangiles comme un agneau immolé, expiant les péchés illusoires du monde sur sa croix. Faire endosser une responsabilité illusoire pour éviter ses propres responsabilités est une pratique courante chez tous les dirigeants politiques ou religieux. Quand les évidences sont impossibles à nier, alors les autorités recherchent à faire croire à l’illusion de leurs manipulations, ils nient les théories de leurs manipulations qu’ils ont organisé pour maintenir leur pouvoir, le bouc émissaire a pour fonction de détourner la violence contre les autorités inquisitrices et esclavagistes, vers un ennemi extérieur ou une ennemi intérieur comme par exemple une caste qui serait la cause de tous les maux, l’histoire n'est faite que de ces manipulations dans laquelle un individu, un groupe, une ethnie, sera désigné comme la cause des maux, qui est causé par un groupe de suffisants manipulateurs pour obtenir ou maintenir leur pouvoir.
La difficulté pour les suffisants au pouvoir, qu’ils soient religieux ou politiques, est que la mise en œuvre du rituel du bouc émissaire reste cachée, ce qui est difficile, mais leur connaissance sur la manipulation, leur permet de faire croire aux citoyens de la culpabilité du bouc émissaire, et souvent en prenant des sujets fragilisés ou des catégories dans la population, de les persuader d’être coupables. Toute l’histoire nous montre que les autorités religieuses et politiques manipulent les peuples, que les boucs émissaires sont innocent, mais les tensions diminuent après le sacrifice, et une paix éphémère permet de maintenir les religieux et politiciens affairistes au pouvoir, il y a bien manipulation de culpabilisation avec les boucs émissaires, le peuple se sentant fautif puisqu’il a accepté de rejeter sa faute sur le bouc émissaire, au lieu d’éliminer les oligarques et religieux exploiteurs, mais cette paix illusoire obtenue n’est que violence apocalyptique momentanément atténuée. 
L'esprit des lois étant le résultat de recherche de pouvoir, les suffisants ne parlent que de pouvoir législatif, confié à eux-mêmes, aux législateurs, à l'Assemblée nationale et au Sénat, le pouvoir exécutif est confié au gouvernement, le pouvoir judiciaire sera confié à l'autorité judiciaire, le contre-pouvoir étant soi-disant le peuple qui n'a plus aucun pouvoir, mais les suffisants manipulateurs ont réussi à faire croire au peuple qu'il est au pouvoir. Tous ces pouvoirs sous principe d'autonomie administrative et financière des assemblées parlementaires, ce sont données des droits financiers hors de contrôle du peuple pour garantir leurs enrichissements et ceux de leurs serviteurs fonctionnaires et Hauts Fonctionnaires. Une partie des taxes récoltées, n'apparaît dans aucune comptabilité de l'état. Le pouvoir judiciaire est corrompu par des juges et des avocats « politiques » et d’affaires.
La séparation des pouvoirs n’est qu’une mascarade, le pouvoir est remis à celui qui régnera, et est maintenu depuis des générations par des familles de Hauts Fonctionnaires et capitalistes, le vrai pouvoir est judiciaire, policier et militaire, le pouvoir exécutif est un pouvoir absolu, qui a tous les leviers nécessaires, pour réduire les opposants et les manifestants, au silence si le gouvernement le juge nécessaire. Celui qui possède l’arme nucléaire soumet le gouvernement qui n’en possède pas, celui qui a un arsenal militaire soumet le peuple qui n'en possède pas. La liberté n'est pas au bout du fusil, mais la liberté ne peut être obtenue sous un gouvernement qui possède une armée de mercenaires à sa solde.
Les concepteurs de ce système, hauts fonctionnaires, inspecteurs des finances, conseillers d'Etat, magistrats de la Cour des comptes, ingénieurs des mines ou des ponts, sénateurs, politiciens, représentants de la soi-disant justices… sous couvert de continuité du service public, dont devenus les représentants d’une aristocratie d'Etat aux privilèges exorbitants, ils sont les équivalents des comtes, ducs et barons de l’ancien système.

Les "lois de l’amour" se sont formées en fonction des ethnies, des us et coutumes, les humains se regroupant en tribus, ont dû prendre certaines habitudes de partage et d’union, pour vivre ensemble dans chaque région de la terre, ces habitudes transmises par vos pairs ou par hérédité, elles ont semblé pour certains d’entre vous être des ordres du ciel, mais les hommes ont oublié leur origine, lorsque vous prendrez conscience, des faits, vous verrez la ruse dont l’ego est capable..., pour se servir des faits, et se camoufler derrière le masque de la vertu vaniteuse, de la croyance et du savoir illusoire. Les suffisants que sont le chef et le sorcier de la tribu, ont su les transformer en lois, pour vous soumettre et obtenir des privilèges, ces suffisants que vous appelez maintenant chef religieux ou politiques, n’ont pas changé, ils transforment les faits, et détruisent l’amour, préférant l’infidélité à la fidélité, le pouvoir au partage, l’égoïsme à l’amour. Le ciel ne donne aucun ordre, les ordres sont l’œuvre de chefs et petits chefs, qui ne recherchent qu’avantages et profits égoïstes. La cause des causes ne donnent aucun ordre, elle nourrit, elle fait sans faire, elle laisse faire chacun. Commme le papillon, elle se nourrit du nectar des fleurs, mais son secret est qu’elle les fait s’aimer. Ne cherchez pas des lois dans l'amour, comme pour le papillon, si vous touchez ses ailes, vous ferez tomber la poudre qui colore ses ailes et ferez évanouir le charme de l'amour.

La cause des causes, le Principe, donne à chaque humain le libre arbitre et l’étincelle de la raison, jamais elle n’a permis qu’un homme ou qu’une femme commande aux autres, "l’autorité" de la mère ou du père doivent cesser dès que l’enfant a les connaissances qui lui sont nécessaire pour se suffire à lui-même dans la mère nature, c’est la suffisance qui est contraire à la sagesse, à la non-violence, qui veut domination, qui recherche à rabaisser, à soumettre, et recherchera par l’autorité (chef de meute), la violence et la force, à obtenir le consentement par soumission à des tyrans et des politiciens. La suffisance recherche à avoir un ascendant sur autrui.

La nature est basique, elle montre ce qui faut faire et ne pas faire, elle est sans pitié et sans bonté.

« Que chacun raisonne en son âme et conscience, qu'il se fasse une idée fondée sur ses propres lectures et non d'après les racontars des autres. » [Albert Einstein]

L’idéal ce serait d’exceller à tout comme l’eau. L’eau excelle à rendre d’innombrables services à tout ce qui existe sans rien attendre en retour. L’eau accompagne l’homme dans sa vie, dans sa maison, elle jailli du sol pure, nourrit faunes et flores, facilite la parole sous forme de salive, sous forme de sueur facilite l’effort, elle accompagne par les larmes les joies et les peines, mais elle est sans pitié, sans bonté, elle fournit une force motrice pure, par le non agir elle rejoint la vallée profonde souterraine, elle s’élève sans agir, accompagnant le cycle de la vie, et personne s’avise de la trouver extraordinaire ou merveilleuse. ] La voie qui mène au mouvement de l’eau [

Les politiciens de nos jours ont su utiliser des arguments de libertés illusoires afin de berner la jeunesse, là où il y a une autorité qui fait des lois d’interdictions, il ne peut y avoir de liberté. Les politiciens et les religieux, n’ont qu’un principe pour asseoir leur autorité, c’est d’effacer les comportements de libertés du libre arbitre, que leur a donné la « cause des causes » ou la mère nature "Di", ils utilisent le conformisme créé par l’obéissance sans réserve à une autorité légale d’un groupe de suffisants manipulateurs. La liberté et la morale des gouvernements religieux ou politiques, sont une construction de valeurs et d’interdits, alors que la liberté, c’est la spontanéité et la lucidité, libre de toutes manipulations et de tout préjugés, loin des passions, des jalousies, des possessions, c’est la délivrance. Je ne peux être libre par rapport à une interdiction ou à une autorisation, ce n’est pas par la liberté que l’on obtient la délivrance, mais par la délivrance qu’on obtient la liberté. Briser vos chaines, révoltez-vous contre celui qui veut vous imposer ses lois, ses interdictions, ses distinctions et son statut illusoire.


Wou-wei exige un esprit ouvert, de nos jours, l'humanité tout entiére est conditionnée dans sa pensée par les croyances, les idéologies, et le culte du savoir vérifiable, de sorte que la spontanéité est devenu une notion étrangére aux humains.

Les fourbes troublent l'eau pour pouvoir pêcher tout en se cachant.

Simple, ce n'est ni miséreux, ni frugal, ni simplet, ni simpliste, ni pauvre, la simplicité c'est la joie de vivre, le carpe diem.

Le sexe apaise celui qui est dans l'amour propre et l'égoïsme, alors qu'il émerveille celui qui est dans l'amour. Il faut donc beaucoup de sexe pour apaiser les suffisants, leur perversion narcissique crée des tensions importantes qu'ils ne peuvent apaiser que dans des relations sexuelles objets. Les suffisants ont donc besoin de pervertir le maximum d'humain pour satisfaire leur perversion sexuelle et leur domination, ils se servent depuis des décennies, de feuilleton dans les revues, des romans sadomasochistes, des bande dessinés, de films, où leurs personnages sont des "saintes nitouches", qui sont dans le « bondage », dès 1936 nous avons vu apparaître ces films ou bandes dessinées comme les aventures de Gwendoline… Chaque civilisation décadente passe par cette phase de bondage, sadomasochisme, de bisexualité, de violence avec une augmentation des viols des femmes et enfants. Note: le cinéaste et suffisant Woody Allen dira: "Le sexe apaise les tensions, l'amour les provoque.".

Le pervers cherche à pervertir, à rendre pervers ce qui ne l’est pas, il aime sombrer dans le vulgaire, il faut éviter donc de tomber dans un registre pervers avec le pervers. La télévision et les médias sont remplis de ces comédiens ou présentateurs, qui aiment parler de sexe, qui font l'éloge d'acteurs du porno, ils entretiennent leur culture de la vulgarité et de la perversion, par des clubs et des réseaux d’initiés, certaines arrière-salles de bars ou de discothèques deviennent des alcôves avec pratiques sadomasochistes. Les films érotico-pornographiques dans lesquels les artistes montrent leurs pratiques sadomasochistes, ou des vitrines d’exposition de putains comme à Amsterdam, ou des sex-shops avec vente d’accessoires, ou encore le développement de club d’échangistes ou d’infidèles, se dévelopent de plus en plus, et font qu’une réaction violente des humains qui se sont laissés manipuler, et qui ne sont pas de vrais pervers, finira par sonner le glas pour tous ces journalistes corrompus, artistes masochistes, politiques pervers et présentateurs narcissiques.

En 2015 un nouveau film « Cinquante nuances de Grey », depuis toujours les suffisants imaginent pouvoir rendre normal leur perversion sexuelle, ce qui trahit leur volonté de domination ou d’agressivité, l’imagination fantasme marketing qui prône la sexualité violente plutôt que le bien-être, l'actrice perverti du film disait: « J'ai écouté mon cœur : résultat, j'ai mal aux fesses et à l'âme. », elle a surtout écouté dans ce film son égo narcissique et sa paresse, qui demande à dominer ou à se soumettre à celui qui pourrait lui éviter le courage nécessaire pour affronter des travaux difficiles, ou le lâcher prise qui permet l’amour, préférant "l’amour propre" et l'égoïsme qui sont dans des relations objet avec les autres, qui conduit au sadomasochisme et au mépris, au dégoûts des humains, pour vouloir imposer leurs éthiques morales.

Inversement proportionnel dans nos civilisations, plus l'homme demande à la femme d'avoir des enfants, et moins elle devrait avoir d'orgasme, être une sainte, ensuite moins il lui demande d'avoir d'enfants et plus elle devrait avoir d'orgasme, être une catin ou une pervertie. Pour le pervers narcissique ou le suffisant, la quantité d'enfants ne sont là que pour soumettre la femme, et satisfaire sa sexualité sadico-masochiste, son mépris de la femme est lié à son conflit entre ses plaisirs de perverti et son éthique morale qu'il veut s'imposer. Il arrive dans la nature animale que le male fort, élimine les petits pour que la femelle soit à nouveau disponible, la nature montre les choses, ce n'est pas un enseignement, mais une découverte de ce qui faut faire ou ne pas faire. Les suffisants, les dominateurs ou les "pervers narcissiques", veulent une femme "vierge et catin", sainte nitouche ou vierge effarouché, qui affecte des airs d’innocence, distingué et belle de jour.

Les religieux, les politiciens étant dans le sadomasochisme, ils utilisent la crainte à la place de l’amour comme instrument d’éducation pour maintenir leur esclavagisme sexuel, les suffisants par les plaisirs sadomasochistes manipulent les humains, l’esclavage est de nos jours toujours présent. En Irak des trafics de femmes esclaves sexuelles et domestiques, ont été observées, au Koweït, au Qatar et dans toute la péninsule arabique. Les extrémistes considèrent la femme comme un objet, de trés nombreuses affaires de ventes de femmes sous contôle des djihadistes ont été dénoncé, djihadistes qui sont les représentants d'une mafia, qui trafiquent avec les réseaux de prostitution, d’armes et de contre façons kosovars ou bulgares… dont les femmes finissent dans les bordels ou harems arabo-slaves. Ce qui attire les jeunes pervers djihadistes vers ces pays, c’est la fascination des armes et la possibilité de satisfaire leurs perversions sexuelles, ou les femmes y sont soumises ou prostituées, ou considérées comme des objets, la femme y est considérée comme une esclave domestique et sexuelle, un butin de guerre, la femme est violée, elle doit se soumettre ou elle sera vendue. La femme libre et égale de l’homme, sont des symboles détesté par ces djihadistes, qui détestent l’Occident et la liberté d’expression des femmes. Dans toutes les sociétés patriarcales extrémistes, la femme doit être soumise, sa parole ne vaut rien devant celle de son mari, il peut avoir des maîtresses, mais si sa femme à un amant alors elle devra être tuée ou torturée. Les femmes ministres françaises pourraient lutter contre tout cela, mais elles sont dans la perversion suffisante, et préféreront maintenir, la prostitution, la sexualité perverse, la bisexualité, la pornographie, la création artistique décadente et le sadomasochisme.

La pornographie ou les films déments et insensés, agissent dans le corps comme une drogue par le biais du cerveau, par un savant mélange de sexe, mêlant peur, colére, honte, violence, désir de puissance, les pervers manipulateurs déclenchent chez les manipulés une illusion d'euphorie par leur bas ventre et leurs organes organes génitaux ou leurs "tripes".

La perception des armes pour certain humain, est un prolongement de leur sexe, elle est donc perçu comme un signe de masculinité, un comportement machiste et sexiste, qui transforme la femme en objet, souvent ils associeront la femme et l’arme, on peut donc s’attendre à des comportements sexuels et sociaux violents, de la part de ces imbéciles ou insensés, qui banaliseront rapidement le viol et l’agression envers les femmes, la relation sexe arme combat viol agression est une relation corrélationnelle et non causale, elle dépend de la culture sociale et religieuse, qui ont été transmise à ces imbéciles ou ces insensés. Note: La voiture peut aussi être considéré comme une arme (signe de puissance), il y aura donc aussi corrélation dans leur esprit avec de soi-disant femme "sexy" objet et les armes ou les voitures par ces insensés. De nombreuses choses peuvent être considérés comme arme par destination, les outils... ainsi les objets femmes, outils, voitures, armes... seront associés dans la publicité et dans les jeux.

(29)Le mot sadomasochisme est un mot fourre-tout, il intègre le sadisme sexuel, qui veut une recherche de douleur dans la domination pour satisfaire ses désirs, et le masochisme qui est une recherche de soumission humiliation dans la recherche de désir (plaisir). Mais au-delà de la sexualité, il est la base des comportements de voyeurisme, fétichisme, exhibitionnisme, narcissisme… et des pratiques de viols, de corruptions sexuelles, de prostitutions, d’avance ou embauche par domination ou soumission sexuelle (promotion canapé)… et de demande de hiérarchie, gratifications…

Dans la chine ancienne la prostitution était assimilée à des « personnes d’arts », comédiennes ou actrices qui entretenaient un rapport étroit et complexe avec la prostitution. Tout au long de l’histoire, ces "personnes d’arts" ont été à le fois cantonnées et taxées, écartées et intégrées, ce n’est pas les conduites sexuelles dites scandaleuses qui dérangeaient les sages, mais les risques de communication de pratique qui dégradent l’acte amoureux, qui semblent être un savoir spécifiquement lié au métier d’actrices ou "personnes d'arts", de comédiennes, de suffisants et de prostituées vulgaires. Les fruits de la passion, Arielle Dombasle ; Belle de jour, Catherine Deneuve, Jeune & jolie… ces films montrent la perversion de ces réalisateurs et de ces comédiennes.

À quel mots pensez-vous S.XE, B..SER, P.NIS, ..CULER, si les mots trouvés sont SAXE BRISER PUNIS RECULER, alors vous n’avez pas été corrompu, afin d'être manipulé par la société pervertie des politiciens, religieux et soi-disant artistes.

Les films comme « Barbarella » ou « Nymphomaniac... » sont un tournant à chaque génération, une dégradation du comportement sexuel érotico-maniaque, la femme y étant décrite comme un objet sexuel, comme une nymphomane violente et bisexuelle, qui aimerait la domination et la soumission. Les catins et les suffisants narcissiques se cachent dans le cinéma, la politique, la religion…, ils parlent d’art au lieu de prostitution soumission-domination, ils ou elles assouvissent leurs fantasmes de martyr ou de pécheresse du sexe, de bondage, oscillant de la madone à la garce cynique, pute et vierge effarouchée. Les dominants narcissiques politiciens sont clients de ces pratiques de soumission et domination, ils maintiennent donc la prostitution et la pornographie.

Comme attendu, les sénateurs le 30 mars 2015 confirmerons mes propos, en rétablissant le délit de racolage passif, les prostituées resteront donc toujours des délinquantes, et les femmes violées des allumeuses, dans une société politico-religieuse patriarcale, les représentants du peuple quand ils violent des femmes ou se payent des prostituées, seront toujours des victimes !

Les "Queens" ou celui qui prend et exagére l'habit du sexe opposé, sont des personnificateurs, étymologiquement qui ment sur sa personne, celui qui se personnifie, qui se transforme en chose, bisexuels, débauchés sexuel, qui est dans l’usage excessif, ou déréglé de tous les plaisirs des sens, notamment de ceux du sexe, les "queens" sont dans une relation objet avec l’autre, sadomasochiste, soumission-domination. Dans l'histoire il y a eu des cas remarquable comme Henri III qui est un transformiste, un drag Queen, il est un sadique ou masochiste comme tous les bisexuels, les personnificateurs ne sont pas des « folles » efféminées, mais souvent des guerriers sadique, comme Néron dans la Rome antique, introduisant des pratiques sadiques. Ainsi au 16e siècle, il est normal de châtier le corps après l’avoir fait jouir, comme sous la Rome antique, la majorité des dirigeants sont des pervertis sexuels, à chaque apogée de la perversion sexuelle, apparaissent des comportements sadiques et violents. (1996) Note: Sur les sites pornographiques, ils classent les vidéos en fonction des perversions, vous trouverez donc les catégories bdsm, cougars, voyeurs, gangbang..., confirmant les perversions humaines décrites dans la psychologie ou la psychiatrie, et vous découvrirez ainsi la catégorie militaire sadique bisexuelle, ce qui confirmera que les bisexuels sont guerriers et sadiques, puis lorsque les interdits seront tombés, vous verrez de plus en plus de militaire et policier, se déclarer homosexuel, ou ayant des pratiques sadiques dans leurs agressions sur des jeunes.

La tolérance des sages est spontané elle va de pair avec leur simplicité et l’acceptation, être tolérant ce n’est pas approuver, mais essayer de comprendre l'autre, un technicien doit définir les choses, même si cela choque certain, qui voudraient moraliser ou immoraliser cette tolérance, certain d’entre vous pourraient me croire homophobe, après ce que je vais écrire, mais je ne le suis pas, car je ne crois pas à l’homosexualité, mais à la bisexualité, je ne peux donc être contre une chose qui n’existe pas, (L'homosexualité ne serait qu'une variante du choix d'un objet sexuel dans la bisexualité.). Redéfinissons les choses comme elles ont toujours été défini, en déplaise à ceux qui voudraient arranger les choses comme ils leurs plairont, pour transformer "la tolérance" en vérité. Jusqu'en 1981-1990, la définition des déviations et perversions sexuelles, sont des conduites particulières dissidentes de celle du coït dit normal entre un homme et une femme, susceptibles de provoquer l’orgasme, séparons donc de cette pratique les interdits éthiques et moraux, sociaux ou culturels, ainsi que les préliminaires qui ont pour but d’amorcer l’acte sexuel, ces préliminaires isolés, pouvant être considérés comme des équivalents ou des réductions d’actes pervers.


Durant le siècle des soi-disant lumières, les différents acteurs sont effectivement pour en finir avec la sévérité des peines sur les pervers sexuels ou les bisexuels..., mais ils n’ont jamais contesté le caractère anormal à l'homosexualité, ou à la bisexualité, et certain comme Voltaire, habituellement apôtre de la tolérance, s'y opposeront farouchement. Donc si vous trouvez des livres avant 1982-1990 sur la psychiatrie de l’adulte, et même si l’acceptation sociale toujours plus grande de l'homosexualité sur cette période se trouva progressivement théorisé, l'homosexualité demeurera dans tous ces livres considérée comme un trouble mental par la psychiatrie, et par la psychanalyse naissante sous la plume de Sigmund Freud et des autres psychologues, un problème narcissico-sadique. 
Vouloir faire passer les perversions comme des maladies psychiatriques, c’est pour le moraliste pervers, la possibilité de faire passer ses perversions ou ses penchants pour des maladies, alors que les pratiques sadomasochistes sont l’œuvre de tordus, de pervers ou de vicieux, qui ont une disposition naturelle à faire le mal, à avoir de mauvais penchants et des vices, ils aiment infliger ou s’infliger de la douleur.
C’est un phénomène de société qui revient souvent dans l’histoire. Ces derniers temps, l'homosexualité ou la bisexualité se répand et s'expose surtout dans les milieux artistes parisiens, où des personnalités comme Jean Cocteau, André Gide ou encore Salvador Dali ou Proust qui n'en font pas secret, et qui devient un thème de films et de livres… Conclusion est ce que la tolérance peut-elle être théorisé ?
Note : Les guerriers grecs ou les romains, comme dans l'idéologie nazie ont d'abord entretenu des relations ambiguës avec l'homosexualité, le problème étant narcissico-sadique, donc lié au culte de la virilité, l’exaltation pour le corps des jeunes hommes (pédérastie), et la beauté plastique de l'homme, teinté de machisme et d'homoérotisme, ce qui a parfois fait dire à certains analystes comme Scott Lively (auteur du livre controversé The Pink Swastika), que le NSDAP à ses débuts, aurait été ni plus ni moins qu' « une organisation homosexuelle », Hitler ayant besoin d’un électorat, il ne refusa pas les homosexuels jusqu’à la nuit des longs couteaux, ou il extermina tout ce qui pourrait s’opposer à sa vision de race supérieure et à son pouvoir. Au fil de l’histoire l’homosexualité sera donc accepté, puis remis dans les soi-disant maladies mentales, pénaliser et dépénaliser.
Lénine a dit : « Toutes les interdictions pesant sur la sexualité doivent être supprimées... Nous pouvons apprendre des suffragettes : même l'interdiction de l'amour homosexuel doit être supprimée. ». Il dépénalisera dès son arrivée au pouvoir l'homosexualité en 1917, et il recondamnera plus tard l’homosexualité.
Hitler adhère au petit parti ouvrier allemand (DAP) en 1919, qui deviendra l'année suivante le parti socialiste nationaliste des travailleurs allemands (NSDAP). Hitler prononce des éloges sur l’homosexualité dès son arrivée en politique pour lutter contre les religions et la morale religieuse, il condamnera les homosexuels après les avoirs utilisés dans le parti socialiste nationaliste.
L’homosexualité est un mot récent, il n'était pas reconnu dans l'antiquité, les romains ou les grecs antiques avaient accepté cette bisexualité, pour satisfaire leur narcissisme et leur pratique sadico-masochisme, la femme étant rabaissé au rôle de "pondeuse" et d'esclave domestique, le diffusion du mot « homosexualité » ne se fera que dans la seconde moitié du XIXe siècle. L'esclave male doit se soumettre aux désirs sexuels de son maître dans l'antiquité romaine ou grecque, il est sodomisé, mais le comportement efféminé visible ou travesti était dénoncé, et le maître sodomisé était ridiculisé par les autres romains, ils condamnaient les esclaves ou les esclaves devenus libres qui auraient sodomisé un romain...
Les favorites des rois, catins impériales, « Messaline impératrice 25 -48 ap. J. -C. troisième épouse de l'empereur romain Claude» est célèbre pour ses perversions sexuelles, nymphomane, elle est devenu l'image même de la luxure et du scandale, comme tous les pervers qui sont dans l’amour propre, l'ego, et qui aiment se faire mal, et faire mal (sadomasochiste), elle n'hésitait pas à se prostituer, une "radasse" qui avait transformé une partie du palais en lupanar, en ayant un partenaire complaisant, l’empereur qui aime que sa femme soit une débauché. Depuis toujours la noblesse est dans le scandale sexuel, rois ou reines, sont infidèles et bisexuels (sadomasochistes), Néron sadique torturé sexuellement ses victimes, et inversé sa sexualité pour se donner à son esclave Doryphore…

(2012) Dans cette époque ou je vis, il y a encore les scandales, comme DSK, un pervers narcissique et grippe-sou, ou des infidélités comme celle du président Fançais François Hollande avec l'actrice Julie Gayet, François Mitterrand président était aussi infidèle, pendant que Danielle Mitterrand sa femme, accepte sa perversion, il rencontre Anne Pingeot 17ans, il a 45 ans, et il a diverses relations avec des actrices. Valéry Giscard d'Estaing, Chirac, eux aussi ont un penchant pour les comédiennes, Nicolas Sarkozy enchaînait les passions, il finit lui aussi avec une actrice chanteuse. Les gens de "la haute" ont inventé les parties de débauches sexuelles à plusieurs, ces blasés de la vie, étant dans la domination, ils prennent un grand plaisir à voir les autres se soumettre devant eux, et à se regarder faire des actes sexuels entre eux, tous les mégalomanes, ou les délinquants narcissiques, aiment les viols en réunion, car ils ne manifestent aucun amour pour leur victime, puisqu'ils ne savent établir que des relations objets avec leurs partenaires, comme beaucoup d'insensés, ils vivent dans l'amour propre, l'égoïsme... Note: Les suffisants recherchent le pouvoir, donc tous les gens de pouvoir sont des dangereux suffisants, et ils ont des caractéristiques communes, que ce soit le mafieux ou le politicien... ils recherchent à prendre le pouvoir, et aboutiront à soumettre, taxer, prostituer, droguer, voler, punir, violer, faire travailler les jeunes femmes et les jeunes enfants.

La pédophilie et l’inceste sont courant chez les suffisants, la jeune actrice Samantha Geimer subira des attouchements par le cinéaste Roman Polanski, comme fera Woody Allen avec ses jeunes filles adoptives 7 ans et 13 ans, il épousera une de ses filles adoptives.
J'apprécie certain film de Woody Allen, ainsi que les chansons de Charles Trenet, même si je prend conscience que ce sont deux pédophiles, ce qui permet de voir l'introduction de leur déviance sadico-masochiste narcissique dans leur création, préférant l'athéisme et "l'amour libre" pour éviter le jugement de leur perversions par crainte des "dieux des religions".

Quand la sagesse disparait, ainsi que l’amour de la connaissance ou le « culte de l’intelligence », alors les cités sont envahies par les plaisirs sexuels narcissiques, la paresse (radasse), puis les vrais philosophes et les sages sont remplacés peu à peu, par des chanteurs, des personnes qui pratiquent les arts, des bouffons, et des déclamateurs narcissiques. Les sages cèdent leurs places aux maîtres et maîtresse des voluptés, aux philosophes narcissiques et aux professeurs d’éloquence et de connaissances illusoires... 
La bisexualité, la prostitution dans les sociétés antiques féodales, augmente lors de leurs déclins, en Europe, en chine, ou au japon, les bouffons du moyen âge en Europe, ou dans la Grèce ou la Rome antique, bouffons qui sont l’équivalent des geishas, les premières geishas étaient des hommes, "elles" sont homosexuelles et prostituées. 
Les sages du non agir, ne sont ni moral, ni immoral, mais amoral, la nudité de la femme ou la sexualité ne les dérangent pas.

En Provence (France), un radassier, c'est tout simplement une sorte de lit divan, et une femme qui s’allonge facilement est appelé populairement une radasse, une fainéante, paresseuse qui cherche à se faire culbuter, qui cherche à s’assurer une existence facile aux dépens de quelqu’un, ou à se faire payer pour se coucher.

C’est l’esthétique qui intéresse Narcisse, l’objet humain qui au travers de sa perception sensorielle lui procure une sensation de plaisir ou un sentiment de satisfaction narcissique. Il faut distinguer le bon du beau, le beau flatte l’œil du Narcisse, du suffisant, le beau veut se distinguer de l’utile et du nécessaire, la beauté se rapproche de la moralité de l’idéalisme, qui recherche par sa suffisance la rareté pour lui donner une valeur de grandeur, de sublime et de luxe. Le sublime est contraire aux facultés d’unir et d’inventer, le suffisant veut choquer, il est dans la prétention et l’ambition, une recherche de perfection, de puissance idéaliste. L’artiste actuel sous prétexte d’atteindre un idéal, néglige l’observation de la nature, et ne s’inspire que de ses propres pensées psychiques narcissiques, il veut enlever à la nature ce qui lui fait peur. Le beau et le bien sont des notions abstraites liées à de nombreux aspects de l'existence humaine.

Les trouvères et les trouveresses étaient des poètes, des musiciens, des chanteurs, des jongleurs, qui travaillaient sur scène, au théâtre, leurs chansons, leurs poèmes, leurs spectacles, leurs inventions imaginaires (jules verne, Victor Hugo...), ils les partageaient, ils étaient des artisans, puis ils sont devenus des affairistes et des artistes vulgaires.

De nos jours, il y a encore des trouvères et des trouveresses, des poètes... qui inventent dans l’imaginaire, mais il y a surtout des artistes affairistes qui recherchent gloire, qui sont des profiteurs, recherchant enrichissement, qui sont dans l’illusion mensongère et le narcissisme. Les suffisants maîtres s'attribuent souvent le travail de leurs jeunes élèves.

Les narcissiques recherchent gloire et possession, l’art est devenu tributaire des ressources individuelles, et l’artiste se transformant en un créateur purement "psychique", il a perdu ainsi l’inspiration, l’illumination. L’artiste vulgaire traduisant dans ses œuvres surtout les occupations de son esprit narcissique, de ses perversions sexuelles, de sa vision shamanique et soi-diant divinatoire, il a même fini par s’occuper de politique, de prendre parti, par son égo séparateur, qui ne recherche plus qu’opinions, discussions et points de vue. La création artistique est devenue superficielle, sans aucune maturité intérieure, exécutée par des acteurs à la psychologie confuse, corrompus par l’argent et le sexe, on assiste à une augmentation constante de violence et de sexe... dans leurs créations artistiques insensées, des films dont le fond sont bien le reflet de la suffisance, de leur esprit chaotique, perverti et intéressé de leur créateur. Les politiciens sont dans le narcissisme, les sales affaires de sexe même récentes, démontrent leur problème de sexualité, d'infidélité et de bisexualité.

Seuls les profiteurs, les oligarques, les religieux et leurs amis confondent la solidarité, le partage, avec des valeurs servant leurs intérêts de dirigeants politiques ou religieux, qui en font l'éloge, il faut travailler dur, ne pas frauder, obéir, être responsable... se protégeant ainsi eux-mêmes, et de leur propre angoisse sociale pour leurs familles et leurs biens, introduisant des vertus de richesse, d'honneurs, de patrie, au détriment de l'amour de soi, pour se protéger des citoyens qui veulent la fin de leur oligarchie. Aucun sage ne vous fera l’éloge du travail, de la patrie, seul celui dont les ancêtres, ont abusé les gens simples, en leur faisant croire que ce terrain, cet arbre ou cette vache… pouvaient leur appartenir, et qui sont les fondateurs des sociétés monarchiques ou oligarchiques actuelles, vous demanderont respect de leur personne et de leusr biens, soumission à leur caste, gardez-vous d’écouter ces imposteurs, n’oubliez pas que le « principe », vous a donné le libre arbitre et la nature, et que ses fruits, sa terre, sont à tous.

Les sages du non agir vous disent de ne pas accepter qu’un autre puisse travailler à votre place, sinon vous êtes comme les parasites sociaux, truands, mafieux, chômeurs fictifs (36), malades imaginaires (piteux-suffisants) et haut fonctionnaires privilégiés…, un profiteur direct ou indirect de l’esclavagisme des humains, obligeant les humains à un sur-travail pour vous entretenir.
Celui qui vit du travail des autres, est une charge pour eux, la porte du dragon lui sera à jamais fermée. (Chômeur, je ne vous dirais pas comme tout les suffisants de droite ou de gauche, que tout les chômeurs sont des fainéants, mais mon expérience directe dans les diverses entreprises, m'a montré qu'une majorité de chômeurs sont des paresseux des piteux-suffisants(36), comme tous les politiques, les artistes et une certaine catégories de fonctionnaires.)

Les oligarques religieux ou politiques, ayant besoin d’esclaves, ils ont recherché à augmenter leur nombre, en ramenant la procréation à un acte purement animal (sexuel), dépourvu de tout sentiment du cœur, en séparant les deux sexes, soumettant la femme à devenir une porteuse d’enfant, dans cette relation les enfants se passent facilement des parents.

"Si j’avais à répondre à la question suivante : Qu’est-ce que l’esclavage ? et que d’un seul mot je répondisse : c’est l’assassinat, ma pensée serait d’abord comprise. Je n’aurais pas besoin d’un long discours pour montrer que le pouvoir d’ôter à l’homme la pensée, la volonté, la personnalité, est un pouvoir de vie et de mort, et que faire un homme esclave, c’est l’assassinat. Pourquoi donc à cette autre demande : Qu’est-ce que la propriété ? ne puis-je répondre de même : c’est le vol, sans avoir la certitude de n’être pas entendu, bien que cette seconde proposition ne soit que la première transformée ?" [Pierre-Joseph Proudhon, théoricien et philosophe anarchiste.]

La gentrification (gentry, « petite noblesse » en anglais, bourgeois), un phénomène urbain par lequel des arrivants plus aisés s'approprient un espace initialement occupé par des habitants ou usagers moins favorisés, transformant ainsi le profil économique et social du quartier au profit exclusif d'une couche sociale supérieure, des quartiers aisés. Les bourgeois seront privilégiés par les pouvoirs publics, améliorant la sécurité, réduisant les nuisances diverses, le bruit, détruisant massivement les logements populaires, au profit d'un habitat plus haut de gamme, j'ai pu observer ce phénomène à Marseille et sur toute la côte bleu, les profits étant importants pour les élus. La demande des bourgeois d’isoler leurs enfants de la classe manouvrière, a fait apparaître des écoles pour privilégiés. Les plus miséreux, par l’augmentation des loyers sont rapidement éliminés, vers des quartiers plus isolés, qui offrent encore moins d’avantage, mal desservis,des zones excentrées, avec plus d'inconvénients, de bruit, de pollution, de délinquance, plus sales, un climat permettant de maintenir une misère et une classe d’esclaves nécessaire pour ces bourgeois. Ce phénomène existe depuis bien longtemps, une ségrégation, permettant des ghettos Français, engendrant potentiellement des problèmes sociaux.

(18) Un profiteur est une Personne qui tire profit d'une chose ou d'une situation, de façon malhonnête, qui profite abusivement des largesses, de la solidarité d’un individu ou d’un groupe d’individus, en tirant profit de leur force de travail, sans y participer, ou très peu. Il recherchera à faire travailler les autres pour son compte, ou à parasiter une communauté de travailleurs. Le profiteur se plaint de ses tracas avec l'argent, mais le superflu il ne s'en est jamais privé, il se sert du pauvre, comme du riche, pour pouvoir profiter de sa paresse, tout en se faisant passer pour une victime ou un bienfaiteur.

Nous vivons dans un monde de diversités, ou les liens de causalité sont complexes, les idéologies politiques et religieuses sont trop rigides et réductrices, elles ne sont pas applicables aux êtres humains, elles ont créées des famines, des crises et des guerres, nous ne sommes pas dans un laboratoire, où les représentations linéaires sont applicables, où des lois et des codes juridiques, ne peuvent qu'entrainer les humains à des réactions violentes, par un contenant rigide, qu’il faudra renforcer par une enceinte autoritaire et disciplinaire, pour éviter l'explosion.
Les mandarins (ministres, Hauts Fonctionnaires), les princes (rois, présidents) et les dirigeants religieux, sont dans une suffisance qui les font se sentir et penser comme étant en dessus des citoyens, et ils croient posséder un pouvoir supérieur de coercition, leur permettant de pouvoir discipliner légalement les humains par des forces de l’ordre, inquisitrice, militaire et disciplinaire.

Les religieux et les politiques, ont contribué à la destruction de la nature, à l’augmentation des naissances, à la surproduction épuisant les humains et les ressources terrestre, pour satisfaire leur suffisance et leur vaniteux désir de diriger le monde. Mais vous pouvez changer cela, si vous comprenez comment ils maintiennent leur pouvoir, les humains sages créés des petites structures, une famille, une petite entreprise familiale, une petite communauté autarcique, les pervers narcissiques savent détruire ces alvéoles qui permettent la respiration (famille, entreprise, communauté autarcique…), par des stress, des charges, des taxes et des lois, le pervers coupe les liens entre ses proies et les autres, c'est un perturbateur, ils vous suffit donc de vous regrouper en unité ne permettant plus les grands flux financiers, par le partage et l’échange, vous condamnerez les suffisants, qui ne recherchent que profits et gains, tout systèmes capitalistes s’écroulent sans profits, sans surnatalité, même s'il est riche.
(Surnatalité, il y a pas de taux de croissance normal dans la nature, elle régule, voir réduit si nécessaire, pas plus qu'il y a de surexploitation des hommes ou de la terre.)

Les négociants, les traders et les dirigeants suffisants sont des spéculateurs, et ces fourbes sont très vite tentée de créer la misère, en réduisant les salaires, en conduisant les petits producteurs à la misère, pour pouvoir spéculer et s’enrichir, avec l’aide des décideurs, ils gagnent des centaines de milliards sur le pain, le coton, le café… alors que les humains qui produisent ces denrées vivent dans la misère.

Le suffisant politicien est un individu qui se place toujours en position de pouvoir, cherchant à rabaisser les autres, s’évitant ainsi tout conflit intérieur, ou tout "état d’âme", en faisant porter à autrui la responsabilité de son incompétence. Son manque de courage et de connaissance, lui fera chercher à détourner vers l’extérieur les causes de ses échecs, tout serait de la faute de l’autre, l’autre étant nécessairement le fautif, lui-même ne reconnaissant jamais son incompétence et ses fautes.

Note : votre âme, n’a pas « d’états d’âmes », ce n’est que des troubles de l’humeur, des états conflictuels de votre ego, des préoccupations morales qui mènent, aux fourberies et duperies, à des tergiversations excessives et stériles, à la suffisance, à la vanité, à l’orgueil ambition, à la paresse, à vouloir dignité, profits et reconnaissances illusoires, puis aux scrupules et aux malaises de l’ego. Les "méchants" souffrent des malheurs qu'ils subissent, de leur échecs, ils ne souffrent pas du mal qu'ils font, ils souffrent quand ils sont blessés dans leur vanité, leur ego, leur narcissisme, ou leur orgueil-ambition.

Les humains travailleurs, ouvriers, artisans ou courageux, qui ont un sens de l'équité et de l'honnêteté, sont modestes et simples, c'est parmi eux qu’il vous faudra choisir, s'il devient nécessaire de nommer un représentant du peuple, car ces travailleurs ne cherchent pas vos suffrages, pour s'enrichir sur la force du travail des autres.

Les valeurs ancestrales étaient le travail manuel, le courage, la fidélité, l’équité et la simplicité (qualités des sages). Les peuples anciens respectaient ceux qui avaient « réussi », mais ces valeurs permettent difficilement la réussite de nos jours, les malins réussissent par la tromperie et le mensonge. Les financiers, les possédants sont devenus ceux qui ont soi-disant « réussi », les fourbes, les profiteurs d’hier sont devenus de nos jours, les "respectés" d'aujourd'hui, ceux qui se font respecter. Les mauvais d’hier sont devenus les soi-disant bons d’aujourd’hui, demandant que les travailleurs les respectent, que les citoyens soient digne, humble, patient et charitable.

Note : les sages du non agir ne sont pas humble, car humble c’est être près du sol, s’abaisser, être dans la déférence et un extrême respect illusoire, relation fausse soumission-domination. Narcissique et humble, sont deux caractéristiques liées pour la forme la plus courante de la vanité, ou de la suffisance narcissique (forme masochiste), des personnes qui se placent au-dessus des autres, tout en se faisant passer pour humble, et qui auront une piètre image d’elles-mêmes. Ce sont des personnes qui dans leurs relations avec leurs parents, enfants et partenaires amoureux, établirons comme le "sadique narcissique" des manipulations psychologiques avec des conséquences désastreuses.

(17) Je suis un sage du non agir, j’explique "la philosophie" du non agir, comme l’ont fait  les sages anciens, je ne sais pas pourquoi vous n’y arrivez pas, puisque c’est aussi simple de lâcher prise, et de connaître la vraie paix et la vraie liberté. Je ne m’indigne pas en démontrant la manipulation, la violence politique et religieuse, je le fait avec des mots d’un sage moderne en reprenant des textes anciens, je n’ai aucun problème de colére, je sais qu'il est difficile de comprendre pour vous ce que veut dire pouvoir agir sans agir. Ce n'est pas mon rôle d'enseigner, seul le "Principe" enseigne et élimine, mes citations ou discours sont sur ce site disposé sans aucune logique, la plupart de ces citations sont des réponses que j'ai fait à certaine personne, comme vous j'ai une vie bien remplie, et mon temps je le consacre surtout à ma famille, et à aider parfois quand cela est possible et juste, je ne cherche pas à faire le bien, car le monde est trés bien fait, le Principe n'a rien interdit, mais ce qui ont interdit, et fait du mal ou du tort aux autres, ce sont interdit de retourner dans le Principe. Quand je dis "je suis un sage du non agir", j'explique le non agir, ce n'est pas vraiment une philosophie, donc dire je suis un philosophe du non agir ne me semblait pas juste, je suis un homme sage, qui a atteint le non agir, difficile a comprendre et a expliquer, le wei-wu-wei, agir sans agir, vous pouvez y arriver par la pensée du geste ou en lâchant prise.

Le Sage du non agir ne peut apprendre à l'homme que ce qu'il savait auparavent.

[32]
Le Principe ne peut être nommé, il est la nature, le ciel et la terre, ce tout est plus puissant que quoi que ce soit. Si les humains s’y conforment, le ciel et la terre agiront en parfaite harmonie avec eux dans ce monde phénoménal visible, se séparant du tout, ils disparaissent. Le Principe produisit les êtres, mais sa masse resta la même, son esprit fut prolongé dans les autres esprits, mais son esprit resta le même. Chaque être existe par un prolongement du Principe en lui. Tous ces prolongements sont le Principe, lequel ne diminue donc pas en se communiquant. La cause des causes est éternelle et n'a pas de nom, dès qu'elle fut divisé par les hommes, elle eut un nom. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Unie à l'océan, la goutte d'eau demeure. [Proverbe indien]

Chaque coup de colère est un coup de vieux; chaque sourire est un coup de jeune. [Proverbe chinois]

Je ne pense pas qu'il y ait eu des dirigeants à l’écoute de leur peuple, tous les dirigeants politiques ou religieux sont des suffisants et des ambitieux.

Où certains voient une dégradation, je ne vois qu’un mouvement et pas de changement. La malnutrition ? Avant ils avaient faim, il y avait des famines. Saccage de la nature?, cela fait déjà longtemps, massacre des indiens, des africains…, des bisons, extermination des races animales, par intérêt ou par ajout de plantes ou animaux dans des milieux qui s’étaient structuré sans ces éléments. Avant c’était des esclavagistes, des rois qui affamaient le peuple, et si vous écoutez parler notre dernier président (2012) ou le précédent, il vous dira : "qu’il est un homme simple, qu’il n’aime pas les protocoles, ni les palais…", et pourtant il gagne plus de 30 fois le salaire d’un ouvrier, vit dans le protocole, regarde les gens de haut et se balade dans les palais...

C'est une « amélioration technique » qui a permis la disparition de l'esclavage, par une augmentation de la natalité, une meilleure productivité, mécanisation, motorisation et médecine, avec plus de manouvriers qui payent plus de taxes et d'impôts, répartissant l'esclavage sur une quantité de travailleurs salariés, pour satisfaire un nombre de suffisants politiciens et religieux, dont le nombre augmente plus difficilement. Le nombre d'oligarques, de ministres, rois, princes, hauts fonctionnaires…, n'ont quasiment pas augmenté, toujours autant de barons qui ont la main mise sur les régions, de duc et duchesses, sénatrices ou hauts fonctionnaires, un roi qui est devenu président, et des ministres.
Les manouvriers sont autant et voire plus taxés que sous les rois, mais ils sont plus nombreux, la charge se réparti sur la totalité pour entretenir les nouveaux seigneurs, leur travail et leurs vies par des outils plus performant s'en sont trouvés améliorés, mais il travaille 40 heures par semaine avec des salaires de misères. Cette amélioration technique qui commence à la glorieuse Révolution de 1688, que les suffisants ont appelé « le siècle des lumières » n’est que le résultat des techniques qui finiront par se recouper, c’est l’œuvre de techniciens et de manouvriers qui ont développé les techniques hydrauliques, de sidérurgie, du verre, utiliser la vapeur, imaginer des systèmes de levages, d’irrigation et de transports, créer de l’outillage, ou l’imprimerie, pour que des soi-disant « lumières » se contente de dire inventer, ou de faire une synthèse sur papier de ce que d’autres ont découvert et utilisé avant leur naissance, et souvent leurs écrits ou leurs redécouvertes ont été réalisés non par les maîtres que l'on vous citera, mais par des laquais, manouvriers ou écrit par des "négre littéraire", le reste est souvent que le résultat d’une synthèse finale ou une découverte déclenche la découverte dans d'autres matières ou sciences.

Même si des hommes et des femmes se sont battus pour pouvoir avoir des droits, ce n'est pas par le vote qu'ils ont obtenu ces avantages, mais en descendant dans la rue, en faisant grève et en coupant la tête aux oligarques, aux religieux et politiciens de l’époque. Les politiciens qui ne sont ni des techniciens et ni des courageux, veulent se faire passer pour des représentants des « lumières », ce sont juste les représentants des anciens esclavagistes. Avant 1789, il y a eu des révoltes et des révolutions qui sont impossible de retracer ici, des crises et des révoltes, qui ont permis d'obtenir des droits, les seigneurs féodaux obligés d'accepter des avantages pour les roturiers, artisans et manouvriers... et même anoblir certain pour satisfaire le peuple en lutte ou en guerre.
L'art de la guerre est de détruire les hommes comme la politique est l'art de tromper. [Jean le Rond d’Alembert]

De même que vous constaterez que des princes ou princesses veulent se faire passer pour des gens simples de nos jours, pour les héritiers des "lumières", mais ils vivent à Monaco ou dans d'autres principautés... dans le luxe, en faisant défiler devant leur palais un esclave soldat, de préférence au pas, sous prétexte de tradition protocolaire, ce ne sont que les héritiers des anciens profiteurs esclavagistes.
Comment un homme peut-il accepter de défiler au pas ?

L’imposition en France regroupe l'ensemble des impôts, des taxes, des redevances, des contributions et cotisations sociales auxquels les oligarques Français soumettent les personnes physiques et morales françaises, le total des impositions de toutes natures et des cotisations sociales représente 48% du produit intérieur brut (PIB) en 2015. Pour une économie de marché, ce niveau est élevé, par rapport aux autres pays, ce qui ruine la France et condamne à un sur-travail les Français, c'est le signe de la présence d'une aristocratie qui comprend les anciens aristocrates et les nouveaux hauts fonctionnaires, élus, présidents, ministres... l'imposition moyenne est de 35%, les charges sociales représentent 71%, pourquoi les français votent encore ?, pourquoi les français ne se révoltent pas ? Comme sous les rois, la plupart des Français se laisse subjuguer par des artistes, des politiciens et des journalistes, qui profitent de leur travail, pour vivre dans le lucre et le luxe, pendant que eux ne peuvent profiter de leurs efforts pour améliorer leur vie et avoir plus de liberté.

Les lois sur les impôts sont faites par des fraudeurs et des profiteurs, et ceux qui les prélèvent, finissent après un passage à Bercy dans des cabinets ou sociétés fiscalistes, qui cherchent à optimiser les impôts et les charges sociales… pour le compte de leurs riches amis et famille de fraudeurs, il serait facile de faire des lois simples pour éviter les fraudes fiscales ou les avantages fiscaux pour les plus riches, mais ces prélèvements d’impôts qui sont au-delà du strict nécessaire et qui affaiblissent les ouvriers et la classe moyenne, constituent le vol légalisé, pour enrichir des aristocrates, des phallocrates qui eux en payent le moins possible. C'est au moment de payer ses impôts, qu'on s'aperçoit que les cigales ont gagné sur les fourmis, elles ont cru au beau discours d’égalité et de fraternité des cigales dirigeantes.

2014, en enlevant la première tranche de l’impôt, l’état donne un signal a une population qui devait déjà magouiller pour finir le mois, population dangereuse pour l’état qui par cette mesure, déresponsabilise la population, et ces "exploités" vont donc frauder un maximum pour compenser l’incapacité de l’état à fournir du travail, une retraite, une éducation, et une assurance maladie suffisante, pour protéger les « sans dents », comme notre dernier président les appellera, mais le danger étant que les 45% des français qui payent des impôts, basculent définitivement dans la fraude, avec le déplacement de leurs entreprises et de leurs structures financières vers des pays avec une imposition plus juste pour eux et plus large pour égaliser et responsabiliser chacun. Mais ce n’est que manipulation du gouvernement car avec l’augmentation de la TVA et des taxes, les « sans dents » payent déjà cette premiére tranche indirectement, la diminution des salaires fait que cette population aurait quitté de toute façon la première tranche avant 2016, l’état se contente juste de les déresponsabilisés, l’état est un manipulateur qui se positionne en victime d’une crise qu'il entretient, ce qui permet l’enrichissement des castes dirigeantes, l'état s’arrange pour faire jouer une dette sociale fictive, "tu ne payes peu ou pas d’impôt, tu as droit au minimum et tu dois te taire", le suffisant culpabilise le peuple, la culpabilisation pour sanctionner des fautes, que les « sans dents » n’ont jamais commis, mais le suffisant mettra toujours ses fautes sur les autres, comme les pervers narcissiques, il culpabilise ses victimes.

Ministre de l’économie, Arnaud Montebourg en 2014, croit comme tous les suffisants pouvoir redresser l’économie, croire que la croissance peut se faire par sa politique de profiteur et de paresseux, le redressement se fera quand il ira prendre la faucille et le marteau, pour travailler dans les champs ou les usines, avec tous les profiteurs, et qu'il supprimera les "surtaxes" et les "surimpôts", les dépenses de prestiges et les "surcoûts" des marchés publics, qui servent à l’enrichissement de sa caste de Hauts Fonctionnaires (mandarins). Le rôle du ministre de l’économie et de tous hommes d’État, est de constater leur inutilité, il n’y a jamais eu dans l’histoire aucun redressement par des politiciens, c’est toujours le peuple qui s’est tué à la tâche pour redresser après ou pendant les guerres ou les crises, que ces politiciens ont créé par leur suffisance et leur narcissisme. L’honnêteté oblige de constater en 2014 que la crise n’est pas dans la totalité de la zone euro, mais uniquement dans les pays comme la France et d’autres pays comme l’Italie, la Grèce… qui ont toujours étaient dirigées par des politiciens, qui ont détourné le trésor public, car en France, nous pouvons parler de "trésor", aucun pays n’avait pu réussir à taxer et imposer autant les citoyens en 2014, jusqu’à finir par ruiner l’économie de la France.
Les nouveaux incompétents en 2014 n'ont pas pu surfer sur la vague de l'innovation et de la reprise qui parfois les sauve, et masquant ainsi leur incompétence.
Le travailleur naquit pour lutter, le politicien pour voler, il va falloir rendre des comptes aux citoyens, quand le politicien ne trouve plus l'occasion de voler, il se croit honnête homme, mais le peuple lui le sait voleur et menteur.

L'histoire qui convient le mieux à la France en 2014, ce serait: "Un homme tombe d’un gratte ciel, à chaque étage on l'entendait dire: "Jusqu’ici tout va bien". Le danger ce n'est pas la chute mais l’atterrissage."

Le sage du non agir, recherche la simplicité, il connaît les liens énergétiques et de causalités, il a conscience que plus une société évolue vers une complexité, lié à la suffisance de ces dirigeants, des princes et des mandarins, et plus les individus, les maillons s'affaiblissent, et les citoyens doivent consacrer un budget, un temps et une énergie croissante à soutenir la complexité des institutions, puis arrive comme de nos jours en 2014, le déclin, les maillons lâchent peu à peu, les bénéfices commencent à décliner, cela se passe exponentiellement, alors les dirigeants demandent de grands efforts, de grands investissements, mais de moins en moins de résultats apparaissent. Les suffisants capitalistes, religieux, politiques, se considèrent tout le long de l'histoire, comme des êtres spéciaux et supérieurs, croyant détenir la vérité, et pouvoir maintenir éternellement leurs richesses, puis ils disparaissent en laissant misères et destructions.

La cause des causes est présente à gauche comme à droite, elle n’exerce aucune autorité, aucune violence sur les âmes qui vivent et se développent, elle est immense, mais ne cherche pas à se glorifier, elle ne se prend pas pour un maître ou un guide, c’est pour cela qu’elle a pu exécuter de si grands travaux, elle n’aspire pas à regrouper les hommes, mais les cœurs purs fusionnent dans l’un. Son "mérite" est accompli sans qu’on ne sache jamais en quoi consiste ce mérite. Elle n’aspire à rien et à ne pas faire dans le monde plus de bruit que les plus petits. Tout le monde attend d’elle un principe directeur de la vie, et elle ne desserre pas les lèvres. Elle nourrit avec amour le peuple et personne ne le sait.
Suivez cette voie! En agissant de la sorte, vous ne ferez aucun mal à personne, ni à vous-mêmes, au contraire, vous atteindrez le calme, l'harmonie, et la plénitude de la vie.

L’amour n’est pas aveugle, c’est l’ego qui est aveugle.

Les incompétents profiteurs ont tendance à se diriger vers un leader, qui ne peut être que comme eux-mêmes, incompétent et corrompu, leur égoïsme les poussera à former des clans, et à se séparer des autres, pour pouvoir profiter des qualifications et du travail des autres, alors que les manouvriers compétents, les travailleurs, ont une tendance à se regrouper sans aucun leader, s’unir avec tous, pour alléger le travail de tous, et partager les compétences de chacun, créant des entreprises sans hiérarchie, des entreprises libérées des parasites sociaux. Les incompétents se disant compétents veulent créer des institutions, où ils s’autoriseront des droits, et ou les autres auront des devoirs, alors que les humains compétents veulent créer des communautés ou chacun travaille, partage et participe.
Les institutions sont le résultat de la mégalomanie et de la paresse, des dirigeants politiciens et religieux, c’est instituer ou établir des valeurs de morale, de conduite et de droit de pouvoir, que les suffisants veulent faire durer, pour permettre à leur famille de désigner un héritier qui maintiendra leur idéologie de domination et leur morale de soumission. L'incapacité de ces "fans" à lâcher prise, les conduira d’un leader à un autre leader, d’une religion à une autre religion, les peurs du « moi » pour lui-même, sa quête de certitude pour se rassurer, sa paresse, le conduira à accepter une autorité et des réponses toutes faites, leur empêchant de lâcher prise. On observe chez les animaux ce problème qui fait que les plus faibles se soumettent au leader, chez les humains cette faiblesse, c’est leur paresse et leur égocentrisme, qui les conduisent à des réels manques d'affections plus ou moins fort, ils chercheront un modèle dans un leader, un objet à investir, comblant ainsi leurs manques. Le fanatique ou le militant se persuadera de faire partie d’une élite illusoire que le leader a pris soins de construire, le leader connaissant bien ces aspects d’admirations, avec les sensations d’accessibilités que le militant ou le fanatique a par rapport à l’idéalisation du leader, il suffira pour le leader de faire croire aux soumis que d'avoir accès à l'univers de son leader est un privilège personnel, pour voir des comportements extrêmes d'attachements se développer, et les fanatiques défendront l’indéfendable, ou ils feront des choses répréhensibles pour soutenir leur leader. Comme dans les sectes, les adeptes suivront une cérémonie d'investiture, un sacre, une intronisation, ou toute autre cérémonie relative à la prise de fonction, une assermentation qui les rendrait soi-disant plus droit que les autres citoyens, rabaissant ainsi les citoyens non assermenté à une sous classe, dont la parole pourra être mise en doute, les assermentés devenant des sbires au service du pouvoir.

Les discours d’un mégalomane, d'un président qui dans son orgueil démesuré est prêt à tout promettre, les narcisses sont des dangereux mégalomanes qui de tout temps conduisent les peuples à des conflits, des guerres civiles et à des crises économiques.
Les suffisants narcissiques font partis de ceux qui promettent facilement, les manipulateurs se présentent comme vous voulez les voir, ensuite ils culpabilisent et persécutent leurs cibles sur leurs valeurs, puis chercheront à épuiser leurs victimes, par des stress, des pénalités, des lois et par une autorité inquisitrice, pour mieux les manipuler, recherchant à éviter des réponses aux problèmes, ils sont dans la victimisation, c’est les autres qui ont créé la crise, et ils préféreront utiliser l’émotionnel, l’affectif , en donnant des réponses flous, évitant ainsi le plan professionnel avec ses responsabilités, et d'avouer leurs incompétences, ils sont très changeant, leurs comportements, leurs opinions, changent et s’adaptent en fonction des personnes à manipuler et de la conjoncture, ils dévalorisent les qualités de leurs collaborateurs, diviser pour mieux régner, ils feront croire à leur supériorité par une hiérarchie, une autorité, des devoirs, un honneur illusoire, des médailles et des titres...
Les suffisants narcissiques sont sur d’eux même, ils abreuvent les citoyens de principe directeur, ils enrichissent le gouvernement en affamant le peuple, ils font beaucoup de bruit et aspirent à de grandes choses, les citoyens fuit leur pays, mais ils se disent hommes de gouvernement rassembleur. Ils s’attribuent des mérites futur, ils s’estiment grand, c’est pour cela qu’ils n’accomplissent rien. S’ils reconnaissent leurs fautes, c’est pour les attribuer à l’imprévisible ou aux autres, ou à la difficulté d’être un maître ou un guide pour les autres.

(Début 2012) La gauche a nié l'évidence depuis des décennies, c’est ce qui va éclater le parti socialiste en 2015-2017, sous Mitterrand, les gens de gauche n’ont pas reconnu ce qui est indiscutable, les "bosseurs", les courageux sont nécessaire. Mitterand a su puiser dans les réserves économiques, créé par les ouvriers, les ouvrières et les immigrés, qui après la guerre ont bossé durement pour redresser la France, mais la droite et la gauche, ont détruit toutes ces réserves pour l’enrichissement de leur famille politique respective.
Avec la nouvelle prise de pouvoir en 2012, le parti socialiste et ses adeptes idéalistes, finissent par constater que les classes moyennes ouvrières, techniciennes et artisantes, sont une nécessité, "dur dur" pour un socialiste de constater que les chefs d'entreprises et les entrepreneurs ont une utilité, et qu'un bon 30% d’ouvriers sont paresseux ou sont des fraudeurs et des profiteurs comme eux, que beaucoup de chômeurs (36) sont des profiteurs, qu'une partie des soi-disant malades sont des malades imaginaires, que beaucoup de fonctionnaires bureaucrates sont surpayés par rapport à leur activité et à leur temps de travail, que beaucoup de managers, de ministres, de mandarins sont des fraudeurs et profiteurs trop payés. Vous avez pu constater que ni la gauche, ni la droite, et encore moins les extrêmes, ne peuvent agir sur l’économie, mais qu’ils ne peuvent que détruire, et conduire aux crises ou aux guerres, comme ils l’ont toujours fait depuis des siècles, et que les politiques de droite ou de gauche sont des parasites qui profitent de la classe ouvrière et de la classe moyenne.

La gauche comme la droite accusent les intellectuels de chaque bord, d'être des pseudo-intellectuels, si la droite et la gauche croient posséder une science, Ils se prennent surtout  pour une science, ce qui comme l’ancienne aristocratie, leur donnerait  un avantage théorique devant le commun des mortels, le peuple qui serait dans l’erreur, ainsi chacun de ces deux partis se permet d'exclure du domaine de la pensée ceux qui ne reprennent pas leur science vérité justice.

Toutes catégories confondues en France, le chômage ne cessent d’augmenter, il faudrait ajouter, les personnes en formation professionnelles qui ne cessent d’augmenter, qui sont en majorité des formations créant surtout des bricoleurs qui retournent au chômage, il y a aussi les emplois précaires qui ne cessent d’augmenter, les stagiaires qui n’ont jamais étaient aussi nombreux dans les administrations et les entreprises, … Effectivement on pourrait penser que tôt ou tard une stabilisation se produise, mais il faudrait être stupide, nous sommes dans un système simple, les manouvriers qui par obligation pour vivre, bossent en créant de la valeur ajoutée, doivent subir les normes, les taxes, les pénalités et les complications administratives, qui viennent durcir leur vie et affaiblissent leur santé et moral, un premier sur-travail est demandé par des surprélèvements divers et charges des fonctionnaires, des profiteurs, fraudeurs du système social et des politiciens, une partie des exploités finissent par devenir des profiteurs. Les capitalistes par l’aliénation du travail, par héritage, par prêts de capitaux avec intérêts, par fraudes et détournements, par la spéculation, augmenteront encore ce sur-travail jusqu’à épuisement des manouvriers, les jeunes manouvriers ne voulant pas subir ce qu'ont subi leurs parents, viendront augmenter le nombre de chômeurs et choisiront de profiter. Les pratiques qui ont permis aux manouvriers de résister ne se transmettront plus, ni leur savoir-faire, augmentant encore le nombre de chômeurs et de profiteurs. Il faut donc s’attendre en 2016-2017 pour voir le premier burnout économique français. Dans le meilleur des cas, il y aura une augmentation de chômeurs en 2016, puisque en plus des causes citées ci-dessus, il faut ajouter la mauvaise compétitivité des entreprises françaises, sur laquelle va encore peser, la nouvelle augmentation de charges sociales, de taxes diverses, et les nouvelles complexités administratives, le nombre de français ne cessent pas d’augmenter, auquel il faut ajouter l’apport de salariés étrangers moins couteux...

Le travail non déclaré est créé par ceux qui veulent moins payer de taxes, et qui estiment que le taux de main d'œuvre est trop élevé par le fait des charges sociales excessives et les taxes, les personnes qui font travailler des ouvriers non déclarés, sont donc soit des exploiteurs et des profiteurs, ou soit des personnes en difficultés qui payent en hors taxes ou hors charges pour pouvoir finir le mois, toutes ces personnes augmenteront le travail précaire. Il suffit d'observer le nombre de migrants devant les grossistes en matériel du bâtiment dans les grandes villes de France en 2015, pour se rendre compte du grand cœur des politiciens, qui flique et traque les soi-disant bienvenus. Il y aussi une forte augmentation des ventes de cannabis, qui est le résultat d'une société qui introduit des stress et des difficultés extrêmes, et l'augmentation d'une délinquance mafieuse. Pour maintenir le pouvoir, ils ont continué à introduire des divisions, entre professions, entre statuts, entre les comportements sociaux divers, cette division ajoute des stress aux tensions de la précarité. Alors qu'il aurait fallu réduire, la dette et le nombre de fonctionnaire, François Hollande aura réussi à créer 35 227 nouveaux postes de fonctionnaires à fin 2015, son objectif étant le double, l'endettement de la France s'établira environ à 2200 milliards d'euros en fin 2015. La dette française est composée en parti de titres à long terme, les financiers ont confiance, les fourmis françaises ont 12 000 milliards d'épargne, même si les financiers voient l'inefficacité et les magouilles de nos politiciens, ils savent qu'ils pourront saisir ce pactole, l'exemple de la Chypre est là pour rappeler que des ponctions autoritaires peuvent être effectuées, au-delà d'un certain seuil d'encaisses, dans les comptes des fourmis françaises quand cela sera devenu nécessaire.

Le prélèvement direct à la source de l'impôt, permettra de reporter directement sur les chefs d'entreprises, le poids et les abus de ces impositions, dont la plus grosse partie de ces gains ne sert qu'à enrichir les oligarques et leurs amis, ainsi les politiciens et hauts fonctionnaires pourront continuer à s'enrichir en augmentant toujours les impôts, les taxes et les charges sociales, les chefs d'entreprises se retrouveront donc les boucs émissaires et ils seront accusés de ne pas assez rémunérer leurs employés, alors que les charges et taxes, représenteront en y ajoutant les autres taxes et impôts, plus de une fois et demi le salaire versé au salarié et encaissé par les divers organismes racketteurs de l'état, le chef d'entreprise versera donc chaque mois un salaire au salarié, un salaire à l'état pour ce même salarié, alors que dans un système mutualisé sans parasites, un demi salaire suffirait largement à payer les divers services qui devrait être rendu au citoyen pour les cotisations et taxes qu'il verse chaque mois. A force de faire supporter des charges aux chefs des PME, il faut s'attendre à en voir disparaître encore un bon paquet d'ici fin 2018.

L’incompétence des gouvernements français qui compte toujours sur la chance pour faire continuer à croire à une compétence dans les reprises économiques, alors qu’ils n’ont su que surtaxer et imposer lourdement les entreprises et les citoyens, tout en essayant de faire disparaître les chômeurs par des formations illusoires dans des associations ou divers centre de formation, dont les élèves retournent aux chômage après la fin de ces formations incomplètes, ces gouvernements font disparaître de jeunes travailleurs dans la réserve citoyenne de l’éducation nationale ou la réserve militaire, ou l’établissement public d’insertion de la défense (Epide), ou le service militaire adapté (SMA), ou le service militaire volontaire (SMV), ou encore dans le service civique…, il faut ajouter à cela les contrats aidés, les contrats unique d’insertion…, puis il y a tous ces emplois précaires, une grosse partie des indépendants ont des salaires précaires, ainsi que leurs salariés. Il est donc pas étonnant de la part du président François Hollande de dire sur sa présidence catastrophique, et sur ses tentatives de dissimuler des chômeurs de plus en plus nombreux: « je n’ai pas eu de bol », car il dirige le pays comme ses prédécesseurs, sans aucunes compétences, mais avec la chance et des prédictions, comme le faisait déjà les chefs et sorciers des anciennes tribus ou Mitterand qui s'adresser à des voyantes dans les années 1980.

Il est logique pour un suffisant politicien de préférer un manager ambitieux comme Bernard Tapie ou Christophe de Margerie président de la société TOTAL qui fait des milliards de bénéfices, et ne paye aucun impôt en france, il était forcément aimé par les suffisants dirigeants des pays qui reçoivent des commissions importantes pour l'exploitation des ressources d'hydrocarbures, ressources des pays qui ne bénéficient pas ainsi au citoyen, les élus locaux se muent souvent de nantis ou notables en managers. Si je devait comparer Tapie à un super-héros, je l'appellerais Super-cherie, il est très malin, mais il a toujours été dans la falsification, la victimisation, qui fait beaucoup de victimes dans les affaires, il est comme les gentleman cambrioleur, un séducteur, mais il n'est pas un gentleman, il a su profiter des effets de leviers sur des entreprises dans les années 70, période du début de l'instabilité des 30 glorieuses (1945 et 1970), il a eu beaucoup de chance, suivi forcément de malchance, et de belles escroqueries dans le foot, puis en tant qu'élu, et tout le long de sa carrière de profiteur du système. Bernard Tapie est un charmeur-joueur, un parieur, les parieurs parfois gagnent, mais ils ne peuvent être pris comme référence, car pour un gagnant, il faut toujours beaucoup de perdants.

Les 30 glorieuses, reconstruction des pays européens après la guerre de 1945, créant une forte croissance économique, avec le plein emploi, forte production industrielle inovante et le baby boom, il y a un besoin de main d’œuvre, immigrants africains et caribéens arrivent en nombre, ainsi que les portugais, les espagnols..., le temps des colonies est fini, mais au pays de la soi-disant égalité, les gens de couleurs et les étrangers, prennent les postes les plus mal payés, une main d’œuvre peu chère pour la bourgeoisie, pour les exploiteurs et pour une classe de hauts fonctionnaires, qui les utilisent comme domestiques, servants et servantes…, mais le racisme est toujours présent. Une immigration forte à partir des départements d’outre-mer, car l’état français après la guerre n’ayant pas les moyens de maintenir le calme dans les colonies, décide de déporter en masse les populations vers la métropole, leur promettant travail et réussites, les jeunes femmes de couleurs sont formées dès leur arrivée pour servir.
La réalité sociale de l’immigration durant cette période, c’est des humains vivant dans des caves, des ghettos, des garages, des greniers et sous les toits, après 1978 une majorité des français voyant la fin des 30 glorieuses, veulent reprendre les postes dont les salaires sont devenus intéressant en temps de pénurie de travail, l’état tentera de parquer les immigrants dans des foyers sociaux ou ghettos sociaux, afin de les isoler, les contrôler, et les faire repartir dans leur pays respectifs lorsqu’il y aura une pénurie de travail, avec l’aide de manipulateurs indépendantistes corrompus. Les syndicalistes, les communistes-socialistes et les socialistes n’ont rien fait pour ces immigrés, car ils ne les intéressent pas, ils ne leur rapportent rien, ils feront donc comme d’habitude, et se serviront de la vague des manifestations ou grèves, pour se faire passer pour les « amis des ouvriers » et des « non-racistes », mais c’est les humains de bonne volonté de couleur ou blanc qui permettront des changements, et non ces profiteurs manipulateurs de capitalistes, socialistes, syndicalistes…. qui ne recherchent qu’à se battre pour obtenir pouvoir, possessions et éliminer tout concurrent à l’exploitation de la pauvreté ouvrière. De nos jours aussi les immigrants ne sont pas soutenus par les syndicalistes, les socialo-communistes ou les socialistes. http://youtu.be/wWMpPc7E1ps

Mai 1968 a été le résultat de l'après guerre où des parents et leurs parents qui avaient connu la guerre sont devenu plus laxiste avec leur enfants, c'était une révolution de jeunes qui voulaient limiter les interdictions morale de la société, causant des intolérances sexuelles, ce n'était pas des travailleurs, les travailleurs ont suivi voyant cela comme une récrée, mais les exploités ont vite repris le travail, j’y ai vu des idéalistes qui parlaient d’amour, de fidélité, de liberté, d’abolissement de l’argent et du système, mais la plupart se sont transformés en des libertins, des partouzeurs, des fumeurs de pétards, des requins de la finance, des politiciens suffisants de gauche, de droite et des verts.

Le vulgaire considére comme nécessaire ce qui n’est pas nécessaire, aussi recourt-il a de soi-disant force de sécurité, à des armes, celui qui se complaît dans cette nécessité cherche à satisfaire ses désirs et à exercer son pouvoir, un tel homme s’éloigne du principe. Le savoir des hommes vulgaires ne va pas au-delà des protocoles et de la bienséance, ils prétendent sauver tous les êtres, mais n’aboutissent qu’à des crises et des guerres.

Le révolutionnaire est celui qui réclame son "bon droit", le fait que les citoyens ont accepté de se soumettre par paresse, par lâcheté, par profit et par facilité, fait que leur « moi-orgueil » les oblige à continuer, refusant de reconnaître leur première lâcheté, leur manque de courage à se révolter. Il y a trop de paresseux, de profiteurs et de médisants dans le peuple pour permettre une révolution. Les fonctionnaires essaient de justifier leurs privilèges non mérités, les chômeurs essaient de justifier leur manque de volonté à entreprendre, le militaire essayera de justifier ses tueries, l’entrepreneur essayera de justifier ses magouilles, les forces de l'ordre essaieront de justifier leur violence, les politiciens essaieront de justifier leur incompétences… mais toutes ces justifications montrent juste l’étroitesse d’esprit, la mesquinerie, la fourberie et le manque de courage de chacun. (Le refus de reconnaître ses fautes.)

Les partis de gauche veulent vous faire croire qu'ils sont à l'origine des avancés, mais ce sont des sages manouvriers, femmes ou hommes, qui se sont révoltés, et non des partis de gauche, comme pour la grève du textile de Lawrence 1912, également connue sous le nom de grève du pain et des roses, où le propriétaire des usines avait décidé de diminuer les salaires de ses travailleurs surexploités au moment de l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi réduisant la longueur de la semaine de travail. La grève se répand rapidement à travers la ville, réunissant environ 20 000 ouvriers en une semaine, d'une durée d'environ deux mois, elle fait mentir les syndicats déjà corrompus conservateur, qui sont du côté des patrons. En France à partir de 1931 suite à Grande Dépression, née en 1929 aux États-Unis, le chômage augmente et le pouvoir corrompu en place ne peut apporter de solution, une succession de scandales politico-financiers, comme l’affaire Stavisky, fait que le peuple se révoltera, début janvier 1934 autour du palais Bourbon, la jeunesse française les rejoindra, la manifestation se grossit de communistes le 27 janvier, puis de socialistes, profitant de cela, la gauche remportera les élections de 1932. En 1968, c’est la jeunesse qui veut moins de contrainte morale qui se révoltera, les gauches les rejoindront se faisant passer pour l'ami de la jeunesse ou de l'ouvrier…. les capitalistes et les politiciens corrompus n'échoueront jamais car le socialisme, le syndicalisme ou la gauche, viendront toujours à leur secours, pour atténuer les révoltes. En 2016, les mouvements révolutionnaires ont encore été canalisé par la gauche, que ce soit en Grèce ou en Espagne, pour finalement retourner dans le même système de démocratie oligarchique, avec exploitation des manouvriers et protection des castes riches et des fonctionnaires privilégiées.

De nos jours aussi les politiciens ne cherchent pas à résoudre la précarité ou le chômage, mais leur temps se passe avec leurs conseillers à trouver encore plus de taxes pour maintenir leur enrichissements et émoluments. L'imagination du fisc est sans limite. La France a ainsi créé 50 taxes de plus depuis 2010, et augmenté les anciennes comme la TVA…

Le peuple rejettera le pouvoir et l’ordre imposé dès 1932, les vrais jeunes anarchistes ou les sages, commenceront la vraie révolution, ainsi que certains jeunes étudiants se voulant au-dessus des partis politiques, comme en Espagne, en 1936, puis les "gauches" et les extrêmes droites, détruiront leur action, car ils veulent le pouvoir. Politiciens de gauche ou de droite, ne sont que des imposteurs profiteurs. Les syndicats comme Solidarnosc en 1980, seront soutenus par l'église catholique romaine qui voulait plus de pouvoir en Pologne avec la CIA, les syndicats font le jeux du pouvoir, car ils sont corrompus par des profiteurs, les vrais révolutionnaires comme les résistants n'adhérent à aucun syndicats ou partis, leur mission fini, ils rentrent chez eux, c'est les soi-disant résistants ou les révolutionnaires de la dernière heure qui veulent reconnaissance et pouvoir, vouloir se justifier montre leur lâcheté et leur avidité.
En France à partir de 1931 suite à Grande Dépression, née en 1929 aux États-Unis, le chômage augmente et le pouvoir corrompu en place ne peut apporter de solution, une succession de scandales politico-financiers, comme l’affaire Stavisky, fait que le peuple se révoltera début janvier 1934 autour du palais Bourbon, la jeunesse française les rejoindra, la manifestation se grossit de communistes le 27 janvier, puis de socialistes.
La gauche remportera les élections de 1932 suite à l’impact de la crise de 1929. L’affaire Alexandre Stavisky, un escroc lié aux banques et à plusieurs parlementaires et un ministre du gouvernement, Alexandre Stavisky sera suicidé, il fallait le faire taire, ce qui provoquera encore plus de révolte en 1934, des arrestations de journalistes, d’étudiants et d’ouvriers communistes, aboutiront à des violences ou plusieurs centaines de policiers seront aussi blessés, et de gros dégâts seront fait sur la voie publique, il y aura des émeutes sur la place de la Concorde, l’extrême droite patriote manifestera recherchant à se faire passer pour l’ami des ouvriers, elle sera soutenu par l'église qui craint elle aussi une épuration anticléricale et antipatriotique, il y aura plus de 20 morts parmi les manifestants, soit 37 morts sur la totalité des manifestations de l’époque et plus de 2 000 blessés. Entre 1932 et 1938, les nantis hébreux, américain, français... les soi-disant patriotes et leurs églises, ont contribué à la mise au pouvoir d'Hitler, afin de casser les grèves et de stopper les mouvements "bolchéviques" allemands, russes, espagnols, et les révoltes des ouvriers américains qui avaient commencé plus tôt (grevé du pain et des roses), ils ont même fait l'éloge d'Hitler, qui sera désigné « Homme de l’année » 1938 par le journal américain Time Magazine, les compagnies américaines et les industriels américains soutiendront les Nazis, avant et au début de la 2eme guerre mondiale, comme Henry Ford qui contribuera au livre "The International Jew", ainsi qu’au journal "The Dearborn Independent", dont Adolf Hitler se servira pour ces écrits dans lesquels Henry Ford est le seul américain cité dans Mein Kampf et fut le seul à avoir son portrait dans le bureau d'Hitler.
Note : La séparation de l’église et de l’état créera des conflits de 1905-1939, les inventaires des biens ecclésiastiques, firent prendre conscience de l’énorme enrichissement et du pouvoir de l’église catholique en France. Dès 1902 des politiques anticléricales furent menés, ce qui conduisit les papes à soutenir, des nationalistes et des extrêmes droites.

Développe ce corps qui est rien, en lequel réside la parole, l'ouïe, la vue et sur lequel règne l'esprit, il faut des femmes fortes et des hommes forts pour faire une révolution. Vous avez d'immenses pouvoirs.

Celui qui est conscient de sa force, mais garde la douceur de la femme, permet sa fusion avec l’un sans altération, et redevient pur comme l’enfant. Comme l'enfant vous avez d'immenses pouvoirs.

La justification est la lâcheté des pauvres en esprit. [Lao-Tseu]

On considère le chef d'entreprise comme un homme à abattre, ou une vache à traire. Peu voient en lui le cheval qui tire le char. [Winston Churchill]

Le meilleur gouvernement est celui où il y a le moins d'hommes inutiles. [Voltaire] (État unis 315 millions d’habitants, 100 sénateurs et 8000 hauts fonctionnaires, en France 66 millions d’habitants, 348 sénateurs et 15000 hauts fonctionnaires.)

Sous un bon gouvernement, la pauvreté est une honte ; sous un mauvais gouvernement, la richesse est aussi une honte. [Confucius]

En tant que sage du non agir, certains d’entre vous, pourrait penser que je parle peu du Principe et du non agir, mais les mots ne peuvent parler du Principe, de la cause des causes, le "Principe" ne se discute pas, c’est les premières choses que les sages vous enseigneront, les mots sont une conception logique, qui tentent de symboliser, alors que le "Principe" est purement analogique, la philosophie qui pose des problèmes logiques ne peut saisir le "Principe".

L’enfant recherche des plaisirs, ce qui est une conduite normale, mais certain devenu adulte pour éviter la souffrance, souffrance qu’ils ont développé en voulant rationaliser l’irrationnel, par leur ego, voulant remporter des victoires sur les autres, qui les ont conduit à tendre vers des limites, que sont la douleur ou les désirs illusoires et les plaisirs enivrants, recherchent des plaisirs sadomasochistes. L'ego ne peut "aimer" qu'en souffrant, il parle de châtiment (faiblesse), d’épreuves (force), la suffisance conduit à considérer l’autre dans l’égarement, résultat de la vanité, qui recherche une perfection, un plaisir dans la douleur. Si le sage du non agir abouti à la sagesse, c’est que contrairement aux philosophes, il ne la recherche pas, les philosophes recherchent une sagesse pratique, et donc la destruction de leur souffrance, tout devient négatif, la seule maitrise qu’ils croient posséder c’est leur mort, beaucoup se suicideront devant leur souffrance, Schopenhauer écrira que « tout bonheur et tout plaisir sont de genre négatif…., la vie n’est pas là pour qu’on en jouisse, mais pour être conquise, traversée, c’est pourquoi tâche de t’en sortir » et cite Aristote « Le sage n’aspire pas au plaisir mais à l’absence de souffrance ». Schopenhauer, Aristote, sont dans l’ambition, la vanité, ils s’appliquent à montrer l’apparence des qualités des sages, c’est comme cela qu’ils perdent la sagesse, car leurs qualités ont pour but une perfection morale, une illusion qui ne sont que des vertus purement rituelle.

Le sage peut sembler plein de droiture, mais il ne cherche à redresser personne, ne jamais forcer les choses, ne pas faire, mais laisser ce faire, être réceptif et spontané.

Nous ne sommes pas là pour paraître, nous sommes là pour disparaître et réapparaître.

Un homme qui a ordre d’enseigner, de faire respecter les lois, devient aisément opiniâtre, parce qu’il fait le métier d’un homme qui n’aurait jamais tort, et finira par croire que ses opinions sont certaines, il devient fortement attaché à ses opinions, à sa volonté, tous les cons et les sots sont opiniâtre.


Dogme (du grec δόγμα dogma : « opinion » et δοκέω dokéô : « paraître, penser, croire » est une affirmation considérée comme fondamentale, incontestable et intangible par un politicien, un religieux, ou un scientifique, à qui il parait ou pense, ou croit que ses découvertes ou connaissances sont certaines, c’est un suffisant qui veut paraître, qui voudra vous convaincre en utilisant des postulats, des théories et des conduites opérationnelles déterminés. J’utilise donc le concept de « dogme » dans une intention péjorative, j’exprime une désapprobation, à connotation négative, à des affirmations présentées comme incontestables, mais qui ne sont pourtant fondées que sur des croyances ou sur des illusions phénoménales bornées, et des postulats choisis, des lois imposées, des procédures, des normes, des conduites opérationnelles, qui proviennent de la suffisance, de la rigidité et de l’intolérance.


De quoi parle un sage du non agir, de l’âme, qui refuse les dogmes, les normalisations, les institutions et les politiques avec leur schéma trop rigide et autoritaire, tout cela constitue pour le sage la pire des violences, qui crée les misères. Les politiciens suffisants ont créés un monde dans lequel le mal est la réponse au bien, la misère est la réponse au lucre, c’est en nommant la beauté, que nous faisons apparaître la laideur, les truands et les voleurs sont la réponse aux objets de luxe…


Le "moi", l'"ego", est dans l'estime ou la mésestime de soi, dans la recherche de plaisirs, il n'a qu'une relation objet avec les autres, cherchant à les soumettre, et quand il se soumet, soit par un système autoritaire, soit dans les rapports sexuels sadiques (soumission-domination), c'est une recherche d'une autodestruction de ce moi objet, les reproches de s’être soumi, le conduiront à se soumettre encore plus aux suffisants dominants, le soumis s’impose d’aimer ce qu’aime le malfaiteur et le pervers, il reproduira sous sa direction, un comportement visant à atténuer les reproches qu’il se fait, refusant de reconnaître son manque de courage, de n’avoir pas su dire non, une illusion de garder son "estime de soi", qui le conduira à une grande anxiété, et à vouloir torturer à son tour, puis à rendre les autres objet, le moi soumis est dans l’espoir, la crainte.

Vous ne pouvez pas utiliser des claques ou une fessée, comme moyen de correction, car c’est un moyen de se décharger de vos pulsions sadomasochistes, c’est un affront ou une volonté d’humilier et de soumettre, un comportement sadique que des pervers utilisent dans leur relation sexuelle avec des femmes soumises ayant une estime ou mésestime élevée d'elle même, les fesses étant des zones érogènes, elles peuvent être un moyen de satisfaction de douleur-plaisir par des violences sexuelles, l’utilisation sur des enfants pourraient créer une certaine cruauté dans leur relations sexuelles futures, ou des comportements sociaux violents. La fessée ou les claques ne sont pas un comportement érotique ou éducatif, mais un comportement sadomasochiste. Il est évident que certain enfant ayant reçu des fessées auront tendance à reproduire ce schéma, il est plus facile de battre un enfant et de le dresser violemment, que de lui apprendre sagement, l’égo se contente de vouloir dominer et soumettre par facilité, l’amour demande du courage, accorder de l’attention et du temps aux autres, faire des efforts pour comprendre et accepter. Les films et les livres érotico-sadique ou la sexualité passe par l’apprentissage de « l'amour » à coups de fouets et de fessées, ou la femme ou l’homme est ficelé, attaché, cravaché… ou des humains sont décrits comme des objets sexuels qui aimeraient la domination et la soumission, sont en augmentation, et regardés par des adolescents, qui subissent des comportements violents d’éducation ou des relations incestueuse, ce qui maintiendra un vivier sadomasochistes pour pervers narcissiques. La punition ne viendra pas de l’extérieur, mais de l’intérieur.

Un coup de langue est pire qu'un coup de lance. [Proverbe français] Les fessées ou les claques seront plus efficaces sur des ânes, que sur des esprits intelligents.

Le "Principe" de la soumission par la perversion sexuelle avec soumission-domination-autorité, est utilisé par tous les dirigeants politiques, ils entretiennent donc la prostitution et la pornographie pour maitriser le peuple, beaucoup de sujet éprouve du plaisir à se soumettre, pour compenser leur douleur psychique, qui est une des composantes de cette soumission, la douleur provenant de leur « égo », les politiciens introduiront des causes de suffisances pour augmenter l'ego, les sujets se retourneront contre leur moi suffisant, qui est la source de leur satisfaction-douleur et domination-soumission, ils rechercheront humiliation, à punir ce moi (ego), de leur manque de courage, recherchant la destruction de ce moi puis sa mort. Pour obtenir cette soumission-obéissance, il faudra introduire dès l’enfance, un système d’éducation qui soumettra l’enfant, par diverses autorités, parentales, éducatives et de justices, ce qui créera beaucoup d’anxiété chez les individus, qui ont du mal à accepter cette autorité-subi, qu’ils subiront sans pouvoir lutter, car le fait qu’ils ont acceptée de se soumettre, fait que leur « moi » les oblige à continuer, refusant de reconnaître leur première lâcheté et leur manque de courage à se révolter.

La lâcheté désigne de manière générale le manque de courage à défendre autrui, ou la non assistance à une personne en danger pour protéger ses intérêts, c'est accepter, un maître, mutilation et esclavagisme-soumission, c’est le manque de courage à se révolter, ou ne rien vouloir voir de mal, ne rien vouloir entendre de mal, ne rien vouloir dire de mal, c'est la charité, la pitié et la bonté suffisante.

La Mafia menace la famille de l’homme ou la femme qu’elle veut manipuler, comme les gouvernements menacent d’embargo, les familles des peuples qu’ils veulent faire plier. Le sage demande que les suffisants, les ambitieux, les fourbes et les lâches qui utilisent de telles pratiques, soient conviés dans une arène avec un glaive ou avec leurs poings, et en suivant des règles de combats honorables, y résolvent leur besoin de pouvoir. Le suffisant, comme le mafieux cherchera à faire travailler les autres à sa place, comme le mafieux il vous dira vouloir votre protection, en vous faisant croire en sa supériorité, son utilité, comme l'Église et l'État, la mafia partagent une valeur commune, celle de faire croire à un ordre supérieur au-dessus de la liberté naturelle, en des Maîtres. Les suffisants vous demanderont de payer à leur place.
Les aristocrates et les oligarques, qui étaient formés à l’escrime et au tir au pistolet, interdire le glaive et l’emploi des poings, dénigrant ces pratiques: « Jeu de mains, jeu de vilains », les vilains étant des paysans ou des ouvriers libres. La possibilité de ces hommes libres à se former à l’escrime ou au pistolet, a fait disparaître les duels, pourtant autrefois défendu par les aristocrates et les républicains oligarques, les fourbes jouent les forts tant qu’ils ont le pouvoir de tout contrôler.

Jésus disait : aimer ; l'église dit : payer. [Victor Hugo]

Le fasciste qu’il soit intégriste islamiste, sioniste ou nazi…, existe depuis déjà bien longtemps, après l'agression dans un quartier de deux pompiers et d’un policier durant la nuit de Noël en Corse en 2015, les fascistes qui sont dissimulés dans la population corse, ont saccagé dans les Jardins de l'Empereur, une salle de prière musulmane, dans tous les pays il y a des intégristes, mes grands-parents étant enfants, ont dû quitter l’Italie et la corse avec leurs parents, suite à la misère engendrée par les fascistes corses et italiens de l’époque, les fascistes engendrent la corruption, le banditisme et les mafieux, en 1931 le niveau de banditisme en Corse sera si important qu’il faudra instaurer un couvre-feu dans de nombreuses localités, y faire des arrestations massives pour y éradiquer le racisme, les vendetas, les extorsions de fonds et les meurtres. La vendetta est une forme oligarchique de domination politique, que ce soit sur un village ou sur un territoire beaucoup plus étendu, elle a pour objectif d’éliminer l'adversaire, les concurrents et les autres exploiteurs  au travers d'une structure familiale au sens large, qui porte le nom de clan ou de tribu, leurs attaques en bandes masqués et organisés, et leur fuite organisée dans le maquis corse par exemple, rend difficile leur arrestation.

En 1938 dans une période de révolution, dans laquelle les ouvriers veulent se libérer des bourgeois capitalistes, nous avons vu certains autonomistes corses, mafieux par leur italophilie, lutter systématiquement contre les partis ouvriers. Les anarchistes corses défendent leur territoire et lutte contre l'oppresseur étatique, ils protègent leur culture, leur littoral et leurs montagnes, les résistants ne sont pas "racistes", la majorité n'ont rien à voir avec des mafieux machistes et racistes. Les intégristes islamistes ne valant pas mieux que les fascistes intégristes, puisqu’ils sont aussi pour la soumission, qui empêche les ouvriers de leurs pays de se libérer des oligarques, des propriétaires bourgeois capitalistes et des religieux, et nous constatons que leur représentant actuel DAESH n’est qu’un système mafieux, qui engendre soumission de la femme, et le racket pratiqué comme pour les mafias italiennes, corses, arabes, israélites, chinoises… envers les commerçants locaux, pour une « protection » dans leur jargon, qui serait justifiée par diverses raisons protectionnistes nationales ou religieuses. Heureusement il y a des corses et des italiens sages, qui ont su se débarrasser de ces dangereux fascistes sur leur sol, tout le long de l’histoire, et heureusement que ces braves résistants représentent plus de 60% de la population dans chaque pays.

Les mafias et les religions entretiennent depuis toujours des liens très dangereux, les alliances unissant les hommes d’Eglise, du bas-clergé sicilien aux éminences du Vatican, avec les soi-disant «hommes d’honneur» de la Cosa Nostra, de la Camorra, ou avec des fascistes et des nazis pendant la guerre et depuis la fin de la guerre, ont été dénoncés plusieurs fois, les scandales ont été étouffés avec l’aide de politiciens et autres acteurs médiatiques véreux, les hommes qui demandent respect qu’ils soient religieux, politiciens ou mafieux, ont en commun la suffisance, qui les fera se placer au-dessus des autres hommes.

Les citoyens en France ont combattu les religions inquisitrices, les oligarques, les aristocrates et les fascistes, pourquoi les enfants de ces révolutionnaires et résistants, agiraient-ils autrement? Les humains sages quand ils arrivent dans un nouveau village, suivent les us et coutumes des villageois, ces pratiques sont souvent centenaires, et elles sont l'adaptation des autochtones au milieu naturel environnant, qui recherchaient à protéger la nature, il est donc compréhensible que les villageois se défendent d'un envahisseur qui voudrait les contraindre à transformer leurs coutumes ancestrales (celui qui se met en vue reste obscur, celui qui se glorifie est sans mérite).

Daesh (l'état islamique)est un groupe de mafieux, comme les politiciens de tous les pays, il faut détruire leur sources d'enrichissement, laissez-faire ou laissez-passer, les armes étaient en vente libre avant 1990, il y avait plus d’attentats ? le cannabis laisser passer, laisser cultiver qui le voudra en France, Il reste le pétrole mais à qui profite ce pétrole vendu par Daesh ? aux capitalistes-pilleurs américains, français, anglais… Attentats en Belgique, une plaque tournante de la vente d'armes et de cannabis, il est normal que Daesh s'y implante!!!

Extrait de wikipédia « Le laissez-faire est un courant de pensée économique et politique né en opposition au mercantilisme. De nos jours il s'oppose en économie aux politiques interventionnistes. Le terme représente également un principe dans la philosophie chinoise. Comme courant de pensée économique, l'expression a circulé au XVIIIe siècle pour obtenir du pouvoir monarchique la disparition des obstacles à la création de nouvelles entreprises (suppression des privilèges exclusifs accordés à des compagnies monopolistiques, à des villes portuaires, à des corporations de manufacturiers), mais aussi levée des interdits faits aux nobles et au clergé régulier de s'adonner aux activités productrices marchandes. Vincent de Gournay, qui avait demandé, en 1752, à Trudaine de libérer le commerce du blé entre les provinces et qui s'inquiète de la contrebande, complète la formule en « laisser faire, laisser passer » (à l'infinitif). Après sa mort en 1759, elle a été reprise comme un système par les physiocrates doctrinaires (à l'impératif). »

Sur une page facebook « Avec Israel 100% sioniste », l’admin avait mis une vidéo dans laquelle les juifs avaient toutes les misères du monde, et pour finir il reprochait que les gens soient restés les bras croisés pendant la guerre jusqu’en 1948, je n’ai pu m’empêcher de mettre en commentaire : « Dans toutes la France et en Isère, il y a eu des résistants non juifs, les justes de France, qui ont été fait « Justes parmi les nations » par le Mémorial de Yad Vashem, à Jérusalem. Cette distinction honore, au nom de l'État d'Israël, ceux qui ont mis en danger leur existence durant la Seconde Guerre mondiale afin de sauver des Juifs, plusieurs milliers de personnes de 41 pays ont été honorées à ce jour, les autres sages veulent rester anonyme, des témoignages de reconnaissance ont également été accordés aux villages du Chambon-sur-Lignon, de Nieuwlande, aux Pays-Bas, ou encore au réseau polonais Żegota. Il y a toujours eu des sages dans tous les pays pour empêcher les racistes et les oppresseurs de gagner, mais sur cette page Facebook, je vois que les cons sont toujours là, les sionistes ou les nazis, ne sont que des nationalistes dangereux. ».
Je sais cons, c’est peut-être trop, j’aurais dû utiliser imbéciles ou insensés, il a répondu : «nous savons cela et nous rendons hommage régulièrement à ces justes et aux personnes courageuses qui ont nagé à contre-courant .....comme nous remercions chaque fois que c'est possible nos soutiens non juifs qui prennent position pour Israël de manière sincère et solide !! vous pouvez nous faire tous les procès (nous avons un peu l'habitude) mais certainement pas celui-ci ....bonne soirée monsieur ...... »
J’ai donc répondu : " Bonjour, je ne fais de procès à personne, je ne fais que converser, vous dites : « vous pouvez nous faire tous les procès (nous avons un peu l'habitude)» tu te plains encore, les sages, s’ils sont les survivants d'un drame ne vont pas faire croire qu'ils sont plus à plaindre que ceux qui y ont laissé leur peau. Mais chez les hébreux comme dans toutes les ethnies, on trouve des racistes, des Front national comme le Pen en France, et puis il y a un proverbe juif si je ne me trompe qui dit : « Quand les calamités tombent sur le monde, elles frappent d'abord les juifs. », faudrait que tu dises cela aux citoyens de Nagasaki ou Hiroshima ou Tchernobyl….Dès que l'on est capable de plaindre quelqu'un d'autre que soi, on découvre l'amour. Bonne journée."
Les sionistes sont des racistes, comme les nazis ils recherchent à dominer, seul leur « race » est supérieure.

On ne plaint jamais dans autrui que des maux dont on ne se croit pas exempt soi-même.
[Jean-Jacques Rousseau]

Les sages, les bienheureux, se lassent rapidement de plaindre ceux qui se plaignent toujours. Et la vie leur envoi de quoi se plaindre, car pour eux c'est presque un plaisir que de souffrir.

Même ce que vous appelez Dieu ne pourrait toujours plaindre quelqu'un, car il est ni faible et ni paresseux.

La vision du sage est une vision globale, comme dans le holisme qui se définit donc globalement par la pensée qui tend à expliquer un phénomène comme étant un ensemble indivisible, la simple somme de ses parties ne suffisant pas à le définir. De ce fait, la pensée holiste se trouve en opposition à la pensée réductionniste qui tend à expliquer un phénomène en le divisant en parties.

J’ai un avantage sur beaucoup d’humain, je ne suis pas raciste, parce que je ne sais pas ressentir ceux que je "vois" dans les cons, j’ai des amis et amies dans toutes les ethnies, ma grand-mère apprenait l’esperanto, elle était pour un monde où toutes les ethnies seraient réunies dans un langage commun, une religion sans le dieu construit par les hommes, et où il n’y aurait plus d’argent, une femme qui m’a fait échapper à l’ignorance et à la connerie humaine, je n’utilise pas le mot raciste dans la vie, pas plus que je dirais les « fous de dieu», mais plutôt les « cons de dieu » ou les "insensés de dieu".
Le raciste (31) ou l’intégriste, est toujours un suffisant qui croit que son imaginaire "race" ou que sa religion est supérieure aux autres, et dans toutes les ethnies nous avons ces intégristes, nazis, fascistes, sionistes, islamistes intégristes, américains, français intégristes…, ce serait une erreur pour certain de croire que leur racisme sera limité à une "race" ou une religion..., ils étendront vite leur haine à tous. Le fasciste est toujours un suffisant qui croit que son imaginaire "race" ou que sa religion est supérieure aux autres, les autres deviennent des sous-produits ou des mécréants, qui sont considérés comme une caste inférieure et doivront être mis en esclavage.
Il faut comprendre qu'un religieux intégriste ou à un raciste, ne manque pas d’amour, car il ne connaît pas l’amour, mais juste l’amour propre qui lui fait croire que ce qu’il ressent est de l’amour.

Je vais donc définir des mots pour que les nationalistes ou les intégristes, ne se servent pas de mes écritures, pour satisfaire leur paranoïa et leur haine (32).
(33) Les Hébreux sont des nomades arabes qui vivaient en Mésopotamie, beaucoup de peuples sont nomades jusqu’à l’Age du bronze dans les régions arabes. (34) sioniste celui qui veut imposer une religion nationaliste à un état, comme le fera l’islamiste. Israéliens ceux qui vivent en Israël.
Le juif intégriste comme le musulman intégriste ou fanatique (exemple djihadiste), est celui qui veut dominer une ethnie par une religion, puis le monde, imposer ces lois et son racisme religieux. Il faut donc faire la différence entre les hébreux et les sionistes (nationalistes), les arabes musulmans et les islamistes, comme nous faisons la différence entre un allemand et un nazi, un italien est un fasciste, un français et un nationaliste français FN, un israélien et un sioniste… Pas plus que je ne parlerais de génocide juif mais de génocide hébreux. Le juif, le chrétien, le musulman sont des religieux, s’ils deviennent des inquisiteurs, ou des fanatiques, il faut les nommer autrement ou ajouter les termes : intégriste, nationaliste, colonisateur, inquisiteur ou con. Note: Un musulman intégriste n'est plus un musulman, puisque le musulman est celui qui est en paix et accepte l'un.

Note: L'intégrisme c'est la volonté d’appliquer une "doctrine choisi" parmi des textes religieux ou politiques ou philosophiques, et sans jamais la remettre en question, le juif ou le musulman intégriste n'applique pas la religion, mais des textes choisis en fonction de leur haine, de leur désir de domination-soumission et de leur égoïsme. Il est vrai que dans les livres des religions musulmanes, chrétiennes ou juives, il y a des passages demandant l'extermination des non croyants à leurs religions.

Tous les politiciens, les scientifiques, les athées ou les religieux veulent imposer leur martyrs, les persécuteurs veulent justifier leurs persécutions ou les malheurs qu'ils causent, par des martyrs qui ne sont que le résultat de désirs de possessions ou de domination sur d'autres ethnies ou leur propre ethnie (caste) par de suffisants politiciens ou religieux pilleurs et affairistes, qui recherchent à dominer le monde.

Note: aimer la diversité, ce n'est pas détruire les us et coutumes dans les pays, c'est maintenir toutes ces richesses, les suffisants veulent toujours uniformiser et imposer leurs lois et usages. Les capitalistes, les bourgeois élitistes, tentent d'uniformiser les us et coutumes, c'est aussi pour cela que la population les rejettera. La violence en 2015 qui démarre en corse n’est pas prête de s’arrêter, les anciens migrants ont su adapter ces us et coutumes françaises, ils ont même apporté des améliorations, il faut donc comprendre pourquoi certain de ces nouveaux migrants, ne veulent pas se fondre dans la culture française, alors que ceux qui les ont précédés, qu’ils soient arméniens, turcs, Chinois, africains, syriens, algériens, arabes…, et je n’oublie pas qu’ils ont eu aussi à faire à des débiles racistes français, qui les ont insultés et parfois malmenés, ces anciens migrants ont compris l’intérêt de cette diversité culturelle qu'il faut respecter et l'intérêt de posséder deux cultures.
Dans le coran, on doit respecter les hôtes, leurs maisons, leurs coutumes, leurs femmes et les invités, et il ne faut pas s’inviter chez une personne ou inviter une personne que l’on n’apprécie peu ou pas du tout, ou inviter une personne qui pourrait refuser cette invitation pour diverses raisons, il fallait même s'adresser à la femme de l'hôte qu'en sa présence , si les intégristes commencent à ne plus respecter les paroles du coran!!!!

De nos jours les mafieux sont imbriqués avec le monde politique, les taxes et les impôts, sont une source de revenus indirectes, leurs enfants sont devenus politiciens et hauts fonctionnaires, en Italie depuis les années 90, deux anciens ministres, un général des carabiniers, et Marcello Dell'Utri, le plus proche collaborateur de Silvio Berlusconi ont été incarcérés. Les mafieux comme les intégristes n’accepte pas le monopole de la violence légitime de l’État, ni son racket, en France le racket trop important des taxes et charges par l’état, n’a pas permis aux mafieux de mettre le leur en place, des dispositions de l’état français, ont été reprises par les nouveaux gouvernants mafieux italiens, afin de réglementer leur actions, indirectement des lois d’amnistie permettant le rapatriement de capitaux mafieux illégalement placés à l’étranger ont été mise en place, ainsi que la diminution du délai de prescription pour le délit de bilan frauduleux ramené de quinze ans à sept pour les sociétés cotées en bourse et à quatre pour les autres entreprises et cinq en France, la promulgation de lois complexifiant la collecte de preuves par les magistrats instructeurs, les lois servent toujours les riches, des délais d’autorisation de contrôle des impôts plus court… Ces nouveaux mafieux, s’enrichissent par les activités criminelles dans les secteurs du bâtiment, les marchés publics et de la gestion des déchets…, les casinos et les jeux sont en règles, leurs privilèges sont votés entre eux, une mafia démocratique oligarchique réglementée. L’église catholique avec ses sources capitalistes et de revenus de misère, a fini par comprendre que la mafia, ne lui rapportait plus autant que les nouveaux politiciens mafieux, et commence à soi-disant lutter contre une mafia en fin de mutation en Italie.


Note : Le Glaive est une lame courte de 33 cm et large de 3cm, ou de 66cm et de 9 cm de large, qui demande d’affronter son adversaire de très près, les lâches, les chefs militaires préféreront des épées plus longues, des moyens plus lâches, arbalètes, fusils, mines, bombes, canons, grenades, gaz, mitraillettes, drones…, comme tous les lâches, les snipers tuent de loin, les politiciens sont des tireurs embusqués, masqués. Le glaive est utilisé pour trancher définitivement un conflit, sa lame large et robuste, à deux tranchants séparés par une nervure, représentant les deux intérêts divergents.
En occident, le glaive est le symbole du juste, de la force et de l’équité, comme la balance symbolise l’équité, qui est confondu avec l’égalité qui est un cas particulier de l’équité.
Pratiquement, la lâcheté d'une personne se matérialise par le refus d'agir dans un sens perçu comme bon, juste ou nécessaire pour la survie des suffisants, qui dirigent et dominent la société dans laquelle vit cette personne.

Les comportements pouvant être considérés comme lâches par les politiciens, sont par exemple le refus de combattre dans le cadre d'un combat supposé juste ou nécessaire par ces suffisants politiciens ou religieux, ainsi plus de 600 hommes refusant de tuer leurs frères, ont été fusillés pendant la première guerre mondiale auxquels viennent s'ajouter les libres penseurs et les anarchistes qui eux aussi ont été fusillés en début de guerre.
En fin 2015 les libertaires et les anarchistes fonctionnent toujours sur le principe autogestionnaire et antihiérarchique, lutte contre les capitalistes, toutes les formes de dominations et de pouvoirs, pour la libre circulation, la fin des frontières, et les possessions arbitraires, leurs actions sont fortement réprimandé, de gauche ou de droite les politiciens corrompus exerceront sur ces groupes une forte répression policière, qui s'est caractérisée à Calais par la mise en place d'un dispositif policier jugé excessif par la population et les médias locaux, plus de deux mille policiers et gendarmes, deux hélicoptères, de nombreuses arrestations ont été réalisées à titre préventif d’activistes qui aident les migrants, ces groupes étant assimilé dans tous les pays à des organisations terroristes, sur des critères qui restent floues, ils font l’objet d'une surveillance particulière de la part d’Europol et des services secrets, qui organisera du 24 au 25 avril 2012 une conférence sur le thème de l’"euro-anarchisme" au programme de laquelle figure les groupement comme No Borders et autres. Les frontières ne sont que des lignes illusoires sur une carte, et le désir de domination et de puissance des suffisants profiteurs, de l’autre côté de ces frontières, il y a des humains, de verts pâturages et des rivières, seul les fourbes, les grippe-sou séparent les hommes, le monde appartient à tous les hommes.

Note: Le terrorisme est toujours lié à la recherche de pouvoir, il est donc souvent employé par les états, ou par ceux qui cherchent à prendre le pouvoir.

Vous pouvez être surpris qu'une sage du non agir vous parle d'armes, qui sont le contraire de sa conception de l'humanité, mais si vous prétendez de choisir la justice et la force, faite le en courageux et non en lâche.

La religion provient de la détresse, et finit toujours dans la haine et l'amour de soi (ego). Note: je pourrais appliquer cela à beaucoup d'idéologie politique, car une religion commence toujours par une volonté de morale et d'esthétique, la haine moralisante et le le narcissisme ou amour de soi.

Les suffisants ont toujours voulu endoctriner vos enfants dès l’adolescence, ils imaginent la possibilité du vote à 16 ans, ils se serviront de leur orgueil en leur donnant une importance illusoire, l’engagement à cet âge, fera qu’ils ne pourront pas revenir sur la décision qu’ils auront prise, et qui les séparera encore plus vite des autres, par une illusion orgueilleuse de confiance en soi, le politicien sera les rendre orgueilleux de la première décision-succès (vote) et l’acceptation de s’être trompé sera encore plus dure à prendre. Les politiciens n’ont aucun état d’âme, l’enfance, l’adolescence n’a aucune valeur pour eux, sauf de facilité leur endoctrinement pour leur politique, ou leur religion. Toutes les religions savent que l'endoctrinement dés le plus jeune age est le plus efficace.

Le suffisant politicien ou religieux, veut enseigner aux enfants, le parfait, la compétitivité, l’asservissement au travail, l’enrichissement, le sexe, la domination, la soumission et ce qui doit être reconnu comme fort ou faible pour exercer sa domination, puis comment servir l'ordre établi, il s’agit d’un endoctrinement pour la république oligarchique ou pour la religion inquisitrice, le résultat sera une forte agression dans les écoles, des brimades et des jeunes martyrs, qui permet plus tard de maintenir une séparation des citoyens pour pouvoir régner.

La caste des rois et présidents est à prendre en pitié, car ils ne savent pas ce qu'ils doivent faire, et vivent dans l'attente de meilleures augures, pour cacher leur imbécillité, leur fourberie et leur manque de compétences.

Le travail du manouvrier avant la production organisée et mécanique, permettait tout juste de le nourrir lui-même et sa famille, sa femme devait travailler dur, et ses enfants commençaient très jeunes à fournir un travail pour la famille, mais dans la tribu où il vivait, il y avait déjà deux suffisants et leurs courtisans, que sont le chef guerrier et le sorcier devin, qui prélevaient déjà des taxes... pouvant réduire à la famine les manouvriers, c’est deux suffisants manipulaient les villageois, en leur tenant des discours sur leur capacité de protection contre un ennemi illusoire, et contre des mauvais augures ou présages, mais ce n’était déjà que la possibilité de permettre à ces dominateurs de satisfaire leur désirs de puissance et de possessions. Mais l’augmentation de leur pouvoir et de leur domination a transformée la tribu en un pays, il a fallu nommer d’autres suffisants et serviteurs mieux payés que les manouvriers, pour maintenir leur pouvoir, le nombre de courtisans a aussi augmenté. Ces fourbes sont devenus des présidents chefs guerriers, provoquant des guerres pour aggrandir leur territoire, des devins religieux, des capitalistes, des fonctionnaires privilégiés et hauts fonctionnaires, voulant eux aussi profiter des plaisirs et loisirs ,acceptant par ces priviléges de continuer de mettre en esclavage les populations manouvrières. Le sur-travail de la production organisée et mécanique, permet de maintenir l’oisiveté de tous ces profiteurs, l’industrie aurait dû permettre de réduire les heures de travail et d’augmenter ainsi le bien être pour tous, mais ces suffisants dirigeants ne pouvaient admettre de perdre leur pouvoirs, leurs possessions et surtout de se mettre au travail pénible qu'ils réservent aux manouvriers, il était donc nécessaire pour eux, de maintenir les esclaves, et de maintenir des crises illusoires et des mauvais présages.
Depuis toujours le suffisant politicien, vous rend dépendant de reconnaissance illusoire, les pharaons, les rois, disaient représenter les dieux sur terre, il veut vous faire croire qu’il posséderait des qualités pour diriger, pour prévoir, mais sa finalité, est son enrichissement, et la satisfaction de sa vanité, vaniteux qui vous méprise, qui a un dégoûts de l'humain, car il est certain d’être supérieur au peuple, au simple citoyen, à "Di". Il établira avec le peuple, des relations fondées sur des rapports de force et de pouvoir, (gendarmes, armées, polices, lois), de méfiance, de corruption et de manipulation, voir un rapport de terreur, quand il deviendra un dictateur, les autres sont des objets jetables, femmes, citoyens, il est prêt à détruire tous ceux qui pourraient être une menace pour son pouvoir et son enrichissement. Avant il s’associait avec le sorcier de la tribu, le devin religieux, pour attendre des retournements de situation, une meilleure météo, de meilleurs présages, une meilleure conjoncture, une meilleure récolte... en demandant aux humains de la tribu, de redoubler de travail et de le servir, tout en les sacrifiant…

Le suffisant chef vous dira vous protéger des malheurs de la terre, le suffisant religieux de ceux du ciel.

Les dirigeants ou président de la République, changent de conseillers souvent, avant c’était les sorciers des tribus, les devins, puis sous les rois, la cour en conseillers foisonne, mais quand il faut agir on ne trouve plus personne. Le conseiller est celui qui dit savoir et donne des avis, le roi est dans la peur que l’on découvre son incompétence et son inutilité. Faire des prévisions qui tombe juste, serait interprétée comme une capacité à raisonner par le peuple, le suffisant par le maintien des peurs et par un système d’éducation, a fini par faire croire à son autorité et à posséder une capacité de raisonnement, qui lui permettrait de pouvoir prédire et prophétiser, tous les suffisants sont des prophètes vaniteux qui se persuadent d’annoncer par inspiration divine ou par des capacités illusoires supérieure, ce qui doit arriver. Les conseillers ne sont pas les payeurs, pas plus que le président ou le roi, mais ils sont toujours des profiteurs.

Tous les politiciens sont des suffisants, des lâches qui cherchent à éviter le travail, leur profond vide d’âme et leur manque de capacités humaines les trahissent, ils utilisent les autres pour parvenir à leurs fins, et ainsi éviter le travail des bosseurs manouvriers, ils se placeront toujours en chef du groupe (capo), ils rechercheront à monter les humains les uns contre les autres, ils sont mesquins et insensibles, ils n’écoutent personne, car ils pensent être les seuls à détenir les « vérités ». Ce sont souvent des vérités manichéennes des vues simplistes de l'esprit avec des actions sans nuances, voire simpliste, où le bien et le mal sont clairement définis et séparés, leurs représentants sont les intégristes athées ou théistes, les mesquins, représentants de parti extrême de gauche ou droite.
Les représentants des extrêmes, les intégristes, sont dans la certitude morale, s’enfermant dans des luttes manichéennes, de connaissances illusoires sur le bien et le mal, ils sont la source des causes des cycles de violences. L’extrême gauche s’enferme sur l’idée que les patrons sont tous pourris, et que les ouvriers sont exploités, alors que dans n’importe quelle entreprise on trouve une bonne partie d’ouvriers qui évitent le travail et qui travaillent pour leur propre compte, appauvrissant la société des citoyens, l’extrême droite imaginera que les patrons bourgeois sont des leaders, alors qu’une bonne moyenne sont des patrons escrocs, qui chaque années laissent des millions d’impayés chez les entrepreneurs et les artisans honnêtes, ils escroqueront leurs clients, exploiteront leurs employés, éviteront de payer des charges sociales et des impôts ou de la TVA, comme une bonne partie des salariés qui utilisent différents stratagèmes pour frauder, se mettre en maladie ou au chômage. Finalement dans un monde imparfait on se retrouve avec des conflits irrésolubles, et ceux qui se font passer pour des sauveurs, ou ceux qui se plaignent sont souvent ceux qui ont ce qu'ils mériteront, et souvent ceux qui ont le plus accumulés en profitant du travail des autres.

La scène est déjà culte en fin 2015, invitée sur RMC et BFM TV, la ministre du Travail Myriam El Khomri séchera sur une question posée par Jean-Jacques Bourdin concernant le renouvellement du contrat à durée déterminée, ou CDD, ce n’est finalement que le résultat des ministres ou mandarins qui n’ont aucune connaissance suffisante, pour agir sur l’amélioration de la vie sociale des ouvriers et qui servent des dirigeants profiteurs. Les jourrnalistes avaient déjà coincé des politiques sur le prix du ticket de métro ou de la baguette de pain. Ces Ministres ou hauts fonctionnaires qui imposeront un savoir aux autres, par des normes, des examens, des qcm..., qui ne pourraient jamais passer eux-mêmes, qui pour avoir des réponses font souvent appel à des suffisants intervenants extérieurs, des conseillers qui leur feront croire avoir des connaissances suffisantes pour agir. N’importe quel chef d’entreprises ou artisans apprend vite les réponses auxquelles cette ministre n’ayant aucun risques à ne pas les connaître, sauf le ridicule, et malheureusement le ridicule ne les éliminent pas, n’a pas su répondre, il serait temps que les journalistes non corrompus commencent à montrer l’incompétence de cette bande de profiteurs inutile à une réelle démocratie. Les mandarins ou les ministres, sont des lettrés qui n'ont que des connaissances protocolaires, inutiles aux relations humaines, qui ne sont qu'excès de politesse et de respect des formes, la fourberie mielleuse solennelle qui cherche à se donner une importance supérieure.
Les journalistes sont dans la suffisance, ils sont des corbeaux ou des corneilles qui rapportent à leurs maîtres ou à leurs dieux ce qu’ils veulent entendre, des charognards et profiteurs de la misère humaine, qui manipulent d’autres délateurs pour servir leurs intérêts. Depuis toujours ils sont représentés dans les mythologies par deux corbeaux malicieux et fourbes, ce sont des oiseaux de mauvais augures, les autres journalistes ne sont que les anciens bouffons narcissiques des rois. Le fou du roi, le bouffon, permettaient aux dirigeants de se supporter (conscience ironique), de dissoudre leur fourberie, de canaliser, de révéler les attaques et de supporter leurs défauts, en les ridiculisant, et ainsi transformer l’attaque en dédain, gonflant ainsi le narcissisme du bouffon et de ses adversaires politiques. Ce rôle est tenu de nos jours par certains opposants ou journalistes, les artistes comiques et les émissions politiques satiriques.

Jean-François Copé ne connaît pas le prix d’un pain au chocolat, il coûterait 15 centimes d’euros pour ce politicien hors de la réalité, ce qui est logique pour lui, il a des serviteurs et des coursiers, qui lui font ses courses, surement une cuisinière qui lui prépare à manger, une autre personne qui lui fait son lit et son ménage, un jardinier, un chauffeur, et souvent il ne paye rien, car il est invité, il va aussi dans les cantines de la République, comme le restaurant... du Sénat, avec des produits de qualité, imaginer !, foie gras mi-cuit entier et une sole des côtes bretonne façon meunière, montant de la note ? Seulement 16,45 euros, pour les personnes ne travaillant pas au Sénat, le menu est facturé 26,75 euros. Comment est-ce possible ? C'est simple, la "cantine" du Sénat qui donne sur les jardins du Palais du Luxembourg est subventionnée. Chaque année, elle coûte 800 000 euros par an aux contribuables. Quand on sait qu'un sénateur gagne 7100 euros par mois déclaré, sans compter les "pot-de-vin", et les frais de fonctionnement, sans compter l'indemnité de frais de représentation... on comprend que Copé imagine que tout coute pour les français qu'un cinquième du prix lolllllll, les politiciens s’adapteront, ils apprendront les prix des différents produits de base, car ils sont stupides et ils ne voient pas que les citoyens, savent qu’ils sont complétement coupé de la réalité et qu’ils ont les avantages des anciens monarques, et qu’ils veulent leurs têtes au bout d’une pique. Si tous ces politiciens compliquent la vie des citoyens en demandant des habilitations, des agréments pour les manouvriers Français, Jean François Copé en 2007, a bénéficié du passe-droit du décret permettant aux anciens ministres et parlementaires de devenir avocats sans formation spécifique ni examen, il a obtenu ainsi le certificat d'aptitude à la profession d'avocat, ainsi à partir de septembre 2007, il exerce à temps partiel, pour 20 000 € par mois dans le cabinet d'avocats d'affaires Gide Loyrette Nouel, chargé par exemple de conseiller l'État dans le projet de fusion GDF-Suez.

Les suffisants sont des voleurs d’idées et des travaux des autres, ils sont en permanence dans la peur de perdre leur pouvoir et leur influence illusoire. Ce qui les conduira à un état policier autoritaire, car il faut qu’ils contrôlent tout et tous, un probléme pathologique qui les pousse à surveiller les citoyens, ils sont toujours sur la défensive car leurs compétences de management, ou leurs compétences de travail ne sont qu’illusion, et ces soi-disant compétences se borneront à contrôler, imposer et exploiter les autres. Leurs suffisances les poussent au harcèlement, ils imaginent devoir discipliner les autres, accusant les autres de paresse pour cacher la leur, ils ont même réussi à créer des écoles ou ils reproduiront des attitudes de suffisances, qui recherchent coupables plutôt que des solutions, ils trouvent normal de vivre sur le dos des manouvriers et manouvrières, qu’ils rechercheront à faire travailler au maximum, demandant sacrifice pour la nation, "nation" qu’il faut traduire par "état souverain" servant leurs intérêts de paresseux et de profiteurs. Les politiciens, les hauts fonctionnaires, sont très narcissique, ils ont rapidement une opinion d'eux même et de leur mission très élevé, ce qui sera caractérisé par leur arrogance, leur mauvaise écoute, leur manque d'équité, et leur désir de "faire le beau" de "paraître". L’empathie est une vertu illusoire de l’ego, de l’amour propre, c'est l'amour de soi, l'amour égoïstes, la seule empathie de l’homme est celle qu'il ressent pour lui-même, il se fait pitié, les politicens et les forces de l'ordre ont une empathie trés arrageante comme leur "conscience ego".

C'est une expérience éternelle, que tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser, il va jusqu'à ce qu'il trouve des limites. [Montesquieu]

Ne vous attachez qu'aux hommes estimables, fuyez plus que la mort la société des lâches, nul ne les respecte, pas même leurs semblables. [Alcée]

Il existe un très vieux jeu chinois ou deux joueurs symbolisent par leurs mains trois figures, un ciseau (deux doigts), une Pierre (poing fermé), une feuille (main ouverte), ce jeu se déroule en trois coup, la pierre bat le ciseau (en l’émoussant), le ciseau bat la feuille (en la coupant), la feuille bat la pierre (en l'enveloppant). En observant les joueurs, on remarque que celui qui a gagné la première manche reproduit quasi systématiquement le geste qui lui a permis de l'emporter, et les concurrents suivant copient intuitivement les gestes de leurs adversaires.

(2011) Les humains sont tellement prévisible, paresseux et peureux, qu’ils préféreront revoter pour leur ancien tyran, roi et président ou pour leur ancien maître suffisant, et c’est ainsi que les insensés revoteront pour la droite en 2017, et que Poutine réintégrera la communauté des despotes américains, français et anglais…, comme le président syrien Bachar al-Assad, s’il n’est pas éliminé, reprendra sa place, que les sionistes continueront à massacrer les palestiniens, et que tous ces tyrans politiciens ou religieux continueront à faire régner la violence, les guerres et la misère sur terre. L'arme nucléaire permet à la France, à la Russie, aux USA et à Israël... de soumettre d'autres pays, les guerres mondiales ont disparus, pour laisser place à une exploitation et un esclavagisme mondial.
Alors si vous décidez de voter, penser que vous devenez complice de ces politiques de massacres d’humains et de misères humaines.

Une fois que les conflits politiques, ethniques et religieux, sont devenus des conflits sociaux, que les problèmes de colonialismes sont habilement transformés en problèmes de castes, une fois que les pilleurs réussissent à faire accepter leurs lois et leurs possessions, un homme comme Nelson Mandela pouvait être remis en liberté, les richesses nationale de son pays, le patrimoine et l’héritage des Sud-Africains, avait été vendu au pilleurs politiciens et religieux, par le biais des banques et des industries qui en ont le monopole. Les suffisants introduisent la morale, l’esthétique, par une éducation élitiste en introduisant la bienséance qui est une demande de soumission et de devoir pour protéger cette soi-disant élite au pouvoir, avec l'étiquette ténu qui est un ensemble de règles malines, de normes sociales et de bonnes manières, cherchant à policer leurs méfaits et à donner des alibis à ces esclavagistes, et leur permettant ainsi de continuer l’exploitation d’une caste pauvre se sentant coupable de ne pas correspondre à l’esthétisme, à la morale, et à l’intelligence standardisé qui lui est inculqué sournoisement. Mandela aurait dû leur dire d’éliminer cette soi-disant élite et leur « politiquement correct » (hypocrisie ), car une majorité des siens vivent encore de nos jours dans des bidonvilles, ou dans une grande pauvreté alors que l’apartheid est soi-disant fini.

Les lobbyistes, ou groupes de pressions, ne se cachent plus d’intervenir dans la rédaction des lois, les députés ou les politiciens, se servent des arguments et même des textes qui seront écrit par ces groupes d’influences, ethniques, religieux, ou par des catégories professionnelles (notaires...) ou des affairistes…

Conjugaison du verbe voter : j'avais voté, je votais, j'eus voté, je votai, celui qui a voté, n’utilise plus le présent ou le futur, c’est que le mot vote signifie “vœu” commun, permettant à un groupe une prise de décision commune, pour améliorer leur vie, mais après le vote, ils se rendent compte que leurs vœux ne sont pas réalisés, que des décisions sont prises par défaut contre leurs vœux, pour éviter qu’une décision soit prise par défaut ou contraire aux vœux des électeurs, le législateur a permis la non-participation, par exemple au travers de l'abstention, ou du vote nul ou blanc. Les sages du non agir vous conseilleront l'abstention dans le cas d'une démocratie non directe ou réelle.

M’abstenir de voter ne m’a pas permis de m’exprimer d’avantage, mais d’éviter d’être complice de ceux qui entretiennent les capitalistes, la misère, la destruction du ciel et de la terre.

En France, un candidat peut être élu même si le nombre de vote blanc, d'abstention et de vote nul, sont très élevé. Aucune loi n'impose qu'il y ait un nombre minimal ou un pourcentage minimal de votants pour que le scrutin soit valable. 51% de non votants devrait permettre l'annulation du vote, et le remplacement des élus sortant, des hauts fonctionnaires, par un tirage au sort des citoyens inscrit sur les listes électorales et qui n'ont pas voté, mais celui qui est avide de pouvoir, n'a aucun état d'âme ou scrupule pour s'imposer à ceux qui le rejettent, comme il a aucune sagesse pour imposer l'article 49.3 au français.

Si le dirigeant du pays et sa famille amassent des trésors, c’est que ses ministres sont corrompus, si les ministres peuvent s’enrichir, c’est que les hauts fonctionnaires sont riches, et que des fonctionnaires sont méprisables et contribuent à l’injustice et aux grands malheurs.

Le Lâche n'a aucune conscience, il ne craint que la mort.

Le Silence est la réponse que donne la sage aux insensés.

Quand l'homme ne trouve pas de réponse, alors il en invente une.

Les capitalistes et les politiciens ont pris le contrôle de l'État, pour maintenir leur domination et leurs intérêts personnels, renforçant leur caste de propriétaires bourgeois et de hauts fonctionnaires, tout en exploitant la classe ouvrière, les prolétaires, ils ont inventé la notion d’ouvriers salariés, qui remplace l’esclave, et rend légitime par un régime salarial, l’utilisation de la force de travail et la réduction des libertés des ouvriers, il était donc nécessaire pour ces exploiteurs bourgeois de contrôler l’état.

Beaucoup d'augmentation entre 2012 et 2016 des taxes, des charges pour les entreprises et les citoyens, ainsi que le nombre de faillites d’entreprises et de chômeurs, l'augmentation de la paupérisation et des inégalités pourquoi les Français n'ont pas décapité les rétheurs et les patriciens avec leurs amis profiteurs, est-ce parce qu'ils sont devenus lâches, ou parce que ce système crée l’indifférence, et ne leur laisse que peu de temps, ou est-ce que c’est la présence de forces d'oppressions et de surveillance surtout équipés pour lutter contre les manifestants ou d’éventuels révolutionnaires, qui ont tué Rémy Fraises ou arrêté des ouvriers et syndicalistes à air France, qui les ralentissent ?

Le déséquilibre entre obscurité et lumière, la violence entre les feudataires qui entrent en lutte les uns avec les autres, ceci est funeste pour le peuple, les finances épuisées, les relations sociales avec l’autorité corrompue, font apparaître l’excès et le désordre dans le peuple. Les rhéteurs politiciens se positionnant en maîtres veulent offrir leurs conseils au peuple qui n’en veut point.

Une fois que les conflits politiques et religieux, sont devenus de soi-disant conflits sociaux, que les problèmes de colonialismes et d'esclavagismes sont habilement transformés en problèmes de castes, une fois que les pilleurs réussissent à faire accepter leurs lois et leurs possessions, les révolutionnaires sont habilement transformés en casseurs.

Quand vous créez, abimez-vous dans le vide (vacuité, non agir), utilisez votre potentiel sans vouloir acquérir quoi que ce soit d'autres.

Le silence est la vraie sagesse et de cette sagesse précédent toutes les autres.
La langue de l'humain est la moitié de son Être, son Cœur en est l’autre moitié.

Le sage du non agir décrit l'unité, le tout, l’Un, l’un engendre l’un, si l’un est avant l’un, il est donc la vacuité, le vide, il est purement immatériel, donc spirituel, amour, le nous, précède et engendre le Cosmos, de lui émane tout ce qui existe, y compris la matière illusion sous toutes ses formes. Vous pensez que la matière peut apparaître à partir de rien, d’un bigbang, mais rien n’apparaît à partir de rien, sauf une illusion du souffle, de l’esprit, de l’anima… Pour les anciennes tribus, si tout émane de l'Esprit, alors cet Esprit habite et anime tout ce qui existe (anima), c’est la vision shamanique, la vision dualiste pour l’athée ou le théiste, c’est de donner à dieu ou à la matière, une seule réalité, le seul ou la seule à ne pas être conditionné, tout découle d’eux, la matière ou dieu, recherchant à placer au-dessus d’eux ces "créatures", ce qu’ils ont créé, dieu et la matière. L’athée scientifique recherche dans des éléments venus du ciel des micro-organismes qui auraient pu démarrer un processus illusoire sur terre qui engendrerait après des mutations improbables la faune et la flore, il cherche au ciel donc comme le théiste, une dualité qui se rejoint dans les extrêmes.

La dualité à la matière n’a jamais été l’esprit, le corps et l’esprit n’ont pas à être opposé. Les croyances primaires imaginent un "Dieu", leurs représentants que sont le chef de la tribu et le sorcier, se sont transformés en chef politique et chef religieux, ces deux suffisants ne peuvent s'empêcher d'introduire des rituels et des protocoles, leurs adeptes consacreront plus facilement leur temps à ces rituels, qu'à leur compréhension du principe. Dans ces croyances primaires leur dieu prendra plusieurs noms, ou attributs phénoménaux, "le tout puissant, l’éternel…", ces mots ne définissant que leur incompréhension du principe.


L’espace permet le mouvement, les pieds de l’homme n’occupent qu’un petit coin de la terre, c’est par tout l’espace qu’il n’occupe pas que l’homme peut marcher, l’esprit fait de même, c’est par tout ce qu’il peut imaginer, qu’il peut se mette en mouvement. L’esprit est un souffle, il est anima.

L'amour est l'expérience du vide. L’amour c’est accepter d’être sans pouvoir, sans raisons, l’amour a ses raisons que la raison ne connait pas, effectivement l’esprit a peur d’être sans raison, vide, l’ego a peur de disparaître, il faut pour sa survie que l’illusion existe, pour qu’il puisse s’occuper et tergiverser, l’ego vit dans l'illusion d'un passé ou d'un futur meilleur, l’amour est dans le présent.

Celui qui a atteint le non agir ne réapparaîtra pas, celui qui ne l’a pas atteint disparaîtra.

La sagesse ne peut être une somme de vertus, ceux qui essaient de trouver un fractionnement, ou des vertus idéalisées, s'éloignent de la sagesse, et démontrent leurs divisions intérieures, par leur raison idéalisatrice, recherchant un absolu illusoire ou des qualités à leurs défauts, ils cherchent à imposer un mode de conduite, de soumission, en profitant du manque de connaissances de certains, pour pouvoir s'enrichir ou s'enorgueillir.

C'est un fléau quand le pouvoir est uni à l'ignorance.

L'espérance est la rupture de l'intelligence, elle est utilisé par l'ambitieux pour manipuler ceux qui croient savoir, l'ambitieux qui ne recherche que glorification.. Celui qui s’est divisé en lui, divise le monde, celui qui s’est uni en lui, réuni le monde.

Pourquoi prétendre que Dieu doit choisir ? Le choix est une limite, et le principe est sans limite. La haine seule fait des choix pour les hommes. Note: je ne parle pas de choix qui serait la bonne solution à un problème, mais des mauvais choix qui sont le résultat de la haine, de la peur, de l'égoïsme.... La bonne solution à un problème, ce n'est pas le résultat d'un choix, c'est ce qui s'impose naturellement.

«Choisir, c’est renoncer» citation d’André Gide, il suffit de définir les mots pour vérifier que cette citation ne pourrait être vrai que sous certaines conditions, renoncer c’est abandonner quelque chose, ce n’est pas choisir, alors que choisir c’est décider entre minimum deux choses (choix limité), dans un vrai choix limité sans contrainte, il reste toujours deux options tout choisir ou rien choisir, et rien choisir c’est refuser le choix proposé, mais si vous vous sentez obliger de faire un choix, comme en politique entre des candidats que vous considérez tous comme des pervers, alors vous vous résignerez, vous renoncerez à ce que vous êtes attaché, vous perdez vos valeurs et vous vous soumettez à un système pervers.

Les sages du non agir refusent d'exclure le mal, pour éviter tout déséquilibre, et donc avoir la possibilité de faire un choix imposé ou que l'on vous impose, c'est souvent exclure la diversité, voter pour des politiciens qui s'imposent, c'est enlever la possibilité d'autres choses, choisir entre plusieurs pommes pourries, est-ce un choix? et quel inimitié ou sentiment d'hostilité peut vous faire choisir entre deux ou plusieurs manipulateurs ?

Puisque jamais les vrais sages ne se présenteront, voter pour ceux qui veulent le pouvoir, c'est choisir entre des "pourris" ou des grippe-sous. Le vrai courage est de ne pas choisir, car choisir c'est nier la possibilité d’autre chose, c’est perdre la magie du monde, c’est imposer la création, c’est refuser la naissance d'autre choses, choisir c'est sélectionner avec "intention".
Un homme me disait qu’il préférerait choisir d’avoir une fille blonde, les choix sont trop souvent suffisants, narcissiques et égoïstes, le plus mauvais choix c’est de s’imposer un choix.
Choisir le juste milieu pour un sage, c’est laisser les choses s'accorder, se lier.

La haine seule fait des choix.

Le sage voit tout en un et se voit dedans. Ceux qui ne recherchent que maîtrise du monde en voulant se placer au-dessus, perdent l’émerveillement en voulant éclairer au lieu de se laisser éclairer, ils perdent la magie du monde, ils vont choisir l’idéalisme (théiste, athée, idéaliste...), et ainsi réduire le monde à leur vision étroite, puis oublier la voie de l’émerveillement libre et consciente, à vouloir forcer leur esprit ils tomberont dans l’inquiétude et l’angoisse.

Si ce que vous appelez « Di, Dieu » est un sage, est ce qu’il imposera des enfants blonds, bruns, blancs, noirs... ou des enfants identiques en forme, en beauté, en laideur, est ce qu’il rejettera le mal, ne préférera-t-il pas la diversité des plantes, des hommes, des animaux et des choses, imposera-t-il des choix, imposera-t-il un prophète ambitieux avec des lois de pouvoir. Le vrai courage de ce que vous appelez Dieu, n’est-il pas dans ne pas faire de choix et de laisser le libre choix, le libre arbitre à chacun ?

Il faut accepter de ne pas tout saisir, lâcher prise, pour pouvoir voir le tout, si vous voulez voir le tout, il vous faudra passer par le vide (la fin de l'ego), qui vous conduira au non agir, l'âme pure, l'esprit pur, vide d'illusions ambitieuses, de raisons et de désirs de possesions, vers le champ unifié.

Le suffisant a un égo démesuré, qui est dans une illusion de toute puissance, il est seul contre tous, il est le sauveur du monde, après lui se sera le déluge, il se sépare des autres, se croyant supérieur.

Celui pour qui aucune différence n’existe entre un homme et un autre, est atteint d'une folie sans remède.

Ego est un substantif tiré du pronom personnel latin moi, il est une représentation fausse que l’individu se fait de lui-même, des phénoménes, et de la conscience jugeante que l'on a de soi-même, pour le scientifique en psychologie, il est le fondement de sa personnalité, il fait de l'ego le centre de la réalité du sujet, et il donne une importance au moi, à l’égo, à l’amour propre et aux mécanismes de défenses de cette illusion d’amour de soi dans le regard des autres, l’ego qui veut être préféré, qui se place en dessus des autres âmes, puis fait disparaître le regard des autres pour se regarder lui-même (Narcisse), l’égo cherchant à être l’âme pour être supérieur aux âmes, au tout, à l'Un, au principe.

La vieillesse bien comprise est l’âge de l’amour, la vieillesse mal comprise est l’âge de la sérénité.
Il y a en l'homme "un amour, un état serein" et "l’avidité, la haine", la dualité, rien ne pourra satisfaire la douleur ou les désirs de certains, même si une centaine de milliers de mondes devenaient leur propriété, s’ils possédaient toutes les richesses illusoires de la terre, ces hommes ne trouveraient pas le repos, ils s'occupent de sciences illusoires, de tous les types... d'artisanat, de compétence, d’étiquette, de cérémonies et de positions illusoires, recherchant à diriger les autres ou le monde, mais ils ne trouvent pas la simplicité et la paix, puisque leur objectif n'a pas été atteint. Comment pourrait-il trouver l’état serein et la paix par les sages, s’ils ne trouvent pas leur chemin intérieur qui les conduiront à la simplicité et à la vraie sérénité. L’homme à sa naissance et duel, état serein et amour, avidité et haine, il fera le choix de nourrir un côté ou l’autre durant sa vie.


Les affaires de corruption et de magouilles de la police, sont multiples, les ripoux et les polices politiques au service des tyrans, n’ont cessé d’être dénoncé, je suis surpris qu’un ministre français parle de sérénité après les attentats de Nice en 2016, je pense qu’il parle de la sérénité des esclavagistes, des tyrans, inquisiteurs et rois, c’est-à-dire de la sécheresse de leur cœur, le mot sérénité provient de sécheresse, c’est une vertu des êtres froid et calculateur (altesse sérénissime), la sérénité est un titre honorifique ou qualification de souverains ou princes, une dualité à l’amour, les inquisiteurs faisaient preuve de sérénité, quel sage en paix serait violent envers des manifestants ou enverrait des hommes faire la guerre ou surveillerait ses concitoyens ? Le mot sérénité est parfois utilisé pour et par les sages, mais c'est dans son sens figuré, le sage est serein, léger, celui qui recherche la vertu sérénité est dans le grave.


La conscience instantanée, l’âme, instantanéité, qui n’a pas conscience de l’ego, du moi illusion et de sa morale, du bien et du mal, la pure conscience est l’âme, indépendante de notre expérience, du monde phénoménal que perçoit le moi, ce n’est pas l’âme qui vous jugera, mais votre propre création de votre moi dualité, l’illusion d’une conscience jugeante.

L'âme serait comme le "cœur" des jeunes enfants, c’est à travers les interactions sociales avec des adultes que les jeunes enfants font peu à peu la différence entre le bien et le mal, mais l'âme ne voient que les autres âmes, et n'a pas de relation avec le monde phénoménal et le moi moralisant de certains humains, et ne fait donc pas de différence entre leur notion de bien ou de mal. Le bien et le mal sont des notions relatives et changeantes, les humains sont narcissique et suffisant, ils préfèrent se soumettre à des idées réductrices, un dogme dans laquelle leur illusion d'âme est angélique, et leur ennemi serait le mal, c’est une manière de voir ou de juger simplificatrice, sans nuance, en termes opposés de bien et de mal, ils satisferont ainsi leur égo qui devient « le bon », et son désir de soumission moralisante, qui définira le mal dans le comportement des autres, avec des punitions pour les autres. Note: L’âme comme l’eau constitue votre essence à 99%, la notion d’âme que j’utilise n’a rien à voir avec la religion, mais le corps sans âme, ou comme sans l’eau, il meurt, l’âme c’est le souffle de vie, anima , le mouvement, sans notion de bien et de mal, sans pitié et sans bonté.

Les psychothérapeutes imagineront l'hypothèse de l'inconscient, car leur interprétation de la conscience est trop lacunaire, les scientifiques arrivent à se représenter le monde comme se laissant réduire à des éléments logiques intelligibles, mais les théories qui réduisent le monde, comprennent trop de lacunes, alors ils leur faut imaginer des choses illusoires pour combler ces vides.
L’esprit a besoin de classer et diviser les faits, ce n’est pas une division réelle, mais une facilité de compréhension pour l’étude grossière de la dualité, ainsi sont analysés les phénomènes psychologiques, qui seront rangés en opposition simpliste par les humains, le bien, le mal, le plaisir, la douleur, le bleu, le rouge, le chaud, le froid…

Sigmund Freud, l’homme qui a imaginé que tout le monde était comme lui, prisonnier d’un égo narcissique, et imaginant que ses fantasmes étaient automatiquement vécu par les autres, et qu’il fallait donc des mécanismes de défenses, donnant aux autres ses intentions, ses fantasmes, ses perversions et son inconscient ego. Cette démarche qui consiste à attribuer aux autres les perversions qu'ils ont en eux, est commune aux deux extrémistes, athées-théistes et aux suffisants pervers. L’ego que Freud appelle en partie l'inconscient, est dans la victimisation qui veut se déresponsabiliser, minimiser sa lâcheté, recherchant un coupable extérieur à lui-même, une conscience inconsciente n’a aucun sens, mais une conscience qui se ment à elle-même pour masquer son désir de pouvoir et son manque de courage, pour assouvir ses perversions sexuelles, pour fuir ses responsabilité, cela est visible dans toutes ses réponses. L’esprit et l’âme, j’ai conscience, les faits psychologiques sont avant tout des faits de conscience, je pense donc je suis, c’est l’égo qui veut une réalité pour lui-même par égoïsme, ce n'est que narcissisme et désir de domination.L'esprit et le cœur, vu comme une dualité.

Nous ne sentons pas sans sentir que nous sentons, nous avons conscience que nous apprenons.

Si nous prenons le plaisir et la douleur, le sage prend conscience qu’il ne sont pas séparable, pas plus qu’ils ne sont contraire l’un de l’autre, le comportement sadomasochiste ou la douleur est transformé en plaisir en est un exemple, mais ces comportements sont des relations liés à l’ego qui transforme les autres en objets, et il arrive un moment ou votre âme ne peut plus vivre dans l'illusion de l'ego, elle veut retirer le masque de l'ego, vivre comme les bienheureux, l'ego a monté un mur, vous a séparé et isolé des autres, par désirs de posséder les choses, votre égo a transformé les autres en choses, votre égo vous a fait jouer un rôle, il renforce votre orgueil en vous donnant l'illusion d'avoir plus de valeur que les autres, en vous isolant des autres, il vous donne des réussites narcissiques et vous fait sentir plus fort, mais il transforme tout en souffrance.

Les scientifiques de nos jours, qu’ils soient athées ou théistes, considèrent le plaisir et la douleur, comme des faits liés au corps, leur manque de sagesse, les conduira à classer les phénomènes affectifs comme des sentiments et des sensations affectives primaires de plaisirs ou douleurs physiques, ils rechercheront un coupable à leurs perversions et leurs faiblesses, extérieur à eux même, à leur soi, à leur âme, leurs corps est donc coupable, mais le plaisir et la douleur, sont des faits réfléchis, comme nous avons conscience que nous pensons, nous ne sentons pas sans sentir que nous sentons, c’est l’âme, la conscience instantanée, qu’ils veulent faire disparaître, remplacer le libre arbitre, l’âme par leur corps, leur être social, vouloir ramener l’humain au plan social, physique, c’est une recherche suffisante, de domination et c’est nier leur libre arbitre, leur âme et leur capacité à s’autogérer, ce qui les poussent à agir, leur âme est le mouvement.
Descartes qui est à une époque charnière (Galilée) où les théistes admettront dans la violence, les erreurs de leurs livres sacrés, les adaptant peu à peu aux découvertes techniques, pourra donc commencer à éliminer scientifiquement par une idéalisation, le corps comme étant lié à l’âme, l’âme pour lui est relative à l’esprit (je pense donc je suis), le corps en est séparé, toute les sciences sont des religions qu’elles soient athées ou théistes, à chaque époque l’âme-esprit et le corps-plaisir sont tour à tour des dieux pour les scientifiques suffisants, le corps-plaisir et l’âme-esprit, chacun isolé serait pour eux la source du mouvement.
La volonté de rendre son corps parfait provient d’un perfectionnisme axé sur autrui et sur soi-même (narcissisme sadomasochiste), résultat de la suffisance, l’esthétique de l’âme illusion ou du corps, étroitement lié à la perfection narcissique, déformant par dualité, en diminuant ou augmentant à l’extrême, la relation étroite entre l’âme et le corps pendant les plaisirs de l’amour.

Pourquoi dissocier le "corporel" du "spirituel", certain voulant séparer le corps qui est pour eux le désir et la recherche de plaisir domination-soumission, du spirituel qui serait le don, l'amour "saint", mais les sages du non agir ne sont pas des athées ou des théistes, ni des moralistes.
Descartes divise les passions comme des modifications de l’âme-esprit, qui seraient déterminées par les mouvements du corps, l’étonnement, l’admiration, créant les passions, l’empathie devient donc une capacité que nous avons de nous mettre à la place d’autrui afin de comprendre ce qu’il éprouve, elle consiste à dire que j’ai accès à autrui par ma capacité de me mettre à sa place par un ressenti physique, d’imaginer et donc de ressentir ce qu’il ressent. La seule empathie de l’homme est celle qui ressent pour lui-même.

La joie de la recherche est supérieure à la satisfaction de trouver, parce que le mouvement subsiste. Le plaisir ne se sépare pas de l’action, du mouvement, la renaissance des fleurs, des arbres..., un juste mouvement suffisant et sans excès, les douleurs sont les contraires, elles résultent de l’inaction et d’une activité exagérée, ne cherchez pas à faire de vagues, vous êtes la vague. La science ne peut servir que la science, c’est vouloir être connu pour impressionner autrui, le dépassement pour soi-même est une satisfaction infiniment plus grande, il est source de vie, alors que l’ambition qui est le dépassement des autres, c'est la fin du mouvement, c'est une douleur, elle est une source de mort.

L'amour c'est donner ce qu'on n'a pas à quelqu'un qui n'en veut pas. [Jacques Lacan]
La conception de l’amour, objet de plaisirs, l’amour pour Lacan se réduit au désir de l’autre et à la jouissance, il interpréte l'amour comme un besoin ou un manque, le suffisant narcissique se fait l’amour à lui-même, transformant pour cela l’autre en objet. Lacan comme Freud transforme, l’amour en une relation pulsionnelle, et les autres en objets, il est donc normal qu’il n’est pas connu l’amour, mais par son ego, il n'a connu que des relations sadomasochistes, et il projette sur l’autre sont désir de ne pas recevoir ce qu’il n’a pas connu, et qu’il a réduit à la jouissance-plaisir par son ego, transformant l’autre en un objet de plaisirs, l’autre est un objet qui le valorise dans sa domination, ne voulant pas perdre le pouvoir illusoire de séduction et de domination de son égo, le suffisant ne veut pas aimer une femme ou un homme, il veut séduire toutes les femmes ou tous les hommes, séduire pour le suffisant c'est se valoriser, c'est un flatteur pour arriver à ses fins, il n'a pas d'amour, et il reproche à l'autre de ne pas en avoir ou en vouloir, une projection sur l'autre de son égoïsme narcissique. S'il transforme ou interprète l'amour comme un besoin et donc un manque, il aura les mêmes comportements qu'il a avec la nourriture, il a peur de manquer, il mangera sans faim, perdant le gout, il lui faudra ajouter des sauces piquantes, et par peur que l'amour lui fasse mal, il aura des comportements de défenses, il se sent coupable de sa jouissance égoïste, l'autre est un met, un objet délicieux de plaisirs.

Celui qui sait s'arrêter ne périclite jamais. Il pourra subsister longtemps. [Lao-Tseu]

Ceux qui ne savent pas s’émerveiller, ferment le mouvement et créent des injustices, les autres qui ont le goût de vivre (la joie) enlèvent les injustices, en permettant le mouvement. Ne cherchez pas le chemin de l’émerveillement, car l’émerveillement c'est le chemin.

Le suffisant est toujours en quête de ce qui une fois trouvé (la quête du Graal), lui aura tout fait trouver, le Sage recherche le tout pour trouvé "l'un", l'unité.

Si tu refuses ton propre combat, on fera de toi le combattant d'une cause qui n'est pas la tienne. [Jean Rostand]

Si vous pensez que vous devez être guidé pour découvrir la voie, c'est que votre volonté vous a quitté.

C'est la goutte d'eau qui commence la rivière.

L'eau ne reste pas sur la montagne, ni la vengeance sur un grand coeur. [Proverbe chinois]

N'essayez pas de gravir la montagne d'un seul pas.

Si vous croyez savoir, vous ne savez pas. Quand vous n'aurez plus de doute, il n'y aura plus de mauvais chemin.

La fidélité c'est la qualité, l'infidélité c'est la quantité.

« Tu seras déçu si tu crois que les gens feront pour toi ce que tu es prêt à faire pour eux, parce que tout le monde n'a pas le même cœur que toi. » : En général les personnes qui sont dans le partage sincère, ne sont pas conscientes de ce que signifient leurs actions pour les autres, elles ne réfléchissent pas à un éventuel retour sur leur bonnes actions, c’est une attitude ou une gratitude naturelle, elles se plaignent rarement, alors cette citation n’est-elle pas le résultat d’une personne qui est surement loin de la gratitude et du partage naturel, car les sages savent très bien que le fait d’être désintéressé ou de lâcher prise, génère une paix intérieure.

L'observation analytique, introduit des notions de valeurs, alors que l'observation intuitive vous fait pénétrer la nature des choses, elle vous permet d'apprécier les choses naturellement, non pas d'après des valeurs ou des normes, qui sont contraire au naturel, le sage est toujours en accord avec la nature. Chaque chose a sa nature, si on joue de la musique sur les rives d'un lac, les oiseaux s'envoleront, les poissons plongeront profondément dans les eaux, alors que les hommes écouteront émerveillés. Celui qui est capable de s'émerveiller de la nature est celui dont les sens internes et externes sont encore réellement ajustés les uns aux autres, et il a gardé son esprit d'enfance jusque dans l'âge adulte.

L’amour demande du courage, accorder de l’attention et du temps aux autres, faire des efforts pour comprendre et accepter.

Les humains qui sont dans une vraie relation amoureuse, sont très attentifs à l'autre et aux autres.

Si vous perdez votre attention, si vous n’êtes plus attentif aux personnes qui vivent avec vous, c’est que votre moi prend le dessus, le moi-narcissique est ce qui a en vous d’inattentif aux autres, dans l’attention, certaines activités de l’ego n’interviennent plus, si certains enfants sont heureux, c’est que leur capacité d’attention est plus grande, et fait disparaître le moi et ses préoccupations égoïstes de bonheurs et de réussites illusoires. Certain enfants et beaucoup d’adultes perdent rapidement cette capacité d’attention, et alors leur moi et ses peurs, prennent le dessus, avec ses pensées de succès et d’échecs, qui sont le résultat d’intérêts égoïstes, qui vont toujours de pair avec des peurs et leurs conséquences.
L'attention est la faculté de l'esprit de se consacrer à une chose ou à une personne, c’est-à-dire d’utiliser ses capacités de concentration, d’observation, à l’étude ou à la pratique d’une action, l’esprit perverti par l’obsession, les drogues, ou la vanité, a du mal à se concentrer, parce que sa suffisance, ou l’inhibition de certains interdits, fait qu’il se sent supérieur aux autres et n’accorde plus d’attention, de temps aux autres, qu’il transformera en objet, sa concupiscence l’aveugle, l’attention c’est prendre le temps de résoudre un problème, accorder à l’autre une reconnaissance, du temps, et accepter l’autre…

Les sages équilibrent le yin et le yang, une tête bien faite, plutôt qu'une tête bien pleine, des subtilités de raisonnement, plutôt qu'une connaissance discursive devenant une source de maux sans fin.

L'instruction est une discipline ayant pour but de préparer un élève à un devoir, que le suffisant ou un groupe de suffisants veulent imposer, par des protocoles et des procédures nécessaires à la mission de l'élève (futur citoyens, militaires...) pour servir une société ou des maîtres, et obtenir de cet élève le respect de l'autorité des princes "dirigeants" et mandarins "hauts fonctionnaires".

Les théistes ou athées ont besoin de guides ou de maîtres, ils veulent imposer, transformer, ce déséquilibre les rendra nerveux, le sage au contraire sait tirer les leçons, et avoir des aspirations élevées sans préjugés. Le théiste ou l'athée veulent montrer leurs connaissances, c'est l'ambition qui les guide, ils cherchent à briller et finissent par s'aliéner tout le monde.

Connaitre, c’est ne pas connaitre, ne pas savoir que l'on sait voilà la sagesse. Vouloir savoir que l'on sait, voilà la vanité et la suffisance.

Ne pas connaitre, et croire qu'on connait, c'est la suffisance.
Si vous prenez conscience de votre ignorance, vous ne commettrez plus d’erreur. Le Sage ne commet plus d’erreur, car il a conscience de ses erreurs.
Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas, fuis-le. (On n’écoute pas un insensé, ne pas savoir que l'on ne sait pas, c'est ne pas savoir avec intention.)

Les anciens sages chinois hors du contexte athées-théistes, ont découvert la totalité des sciences, puis est venu la première séparation Lao-Tseu et Confucius, ce qui a commencé le ralentissement, ensuite les dirigeants religieux ou les dictateurs, qui eux aussi arrêteront l'évolution, et veulent faire disparaître la sagesse libre, la spiritualité pure, pour une sagesse ou une spiritualité imposées, puis à nouveau une opposition de ces forces créant un semblant d'équilibre et l'évolution recommence, mais ce n'est pas la solution, elle est trop dangereuse, elle coûte en vies.

L'esprit sépare et introduit des risques d'engagements mystiques, par accumulation des souvenirs auto protecteurs (6), mettre en valeur la force-sadique engendre le confucianisme religieux, les chrétiens, les musulmans… puis la faiblesse-soumission engendre le taoïsme mystique, les bouddhistes... Certains voulant se mettre au-dessus, certains en dessous, développant ainsi toute une symbolique, ils imaginent les sages, comme ils voudraient qu'ils soient et non comme ils sont.

Certains parlent de châtiment (faiblesse), d’autres parlent d’épreuves (force), pratique religieuse considérant l’autre dans l’égarement, considérant leurs dieux impuissants, comme des idoles, et les autres leurs idoles impuissantes comme des dieux, recherchant une puissance dans l’au-delà, résultat d’une vanité, de tourments, d'auto protections et d’appréhensions, aboutissants à vouloir des récompenses et des punitions. Note: ce sont des rituels de sadique narcissique, tel que le tueur en série, qui veut punir au nom d'une force supérieure, puis qui imagine le pardon pour ses victimes et lui-même dans un autre monde.

Confucius, Bouddha et Lao-Tseu goûtant du vinaigre symbolisant la vie, Confucius le trouva amer, Bouddha sucrée et Lao-Tseu aigre. Le sage apprécie les choses telles qu'elles sont, non pas d'un point de vue personnel et subjectif, sa vraie nature (propre) reste intacte, jamais il ne les corrompra par ses désirs illusoires.

La montagne n'est ni juste, ni injuste, elle est dangereuse.

L’autarcie, c’est la recherche de la liberté, retourner à la simplicité, au léger, c’est accepter ses peurs, ce n’est pas se couper du monde, mais s’ouvrir au monde, à la nature, ce n’est pas se priver, ce n’est pas la frugalité imposé par des cyniques, c’est ne pas gaspiller, ce n’est pas le refus des inventions constructives, c’est le refus des technologies inutiles, ce n’est pas l’individualisme mais c’est le partage, dans les communautés autarcique, très vite les armes à feu disparaissent, les médias laissent la place au conversations, les politiciens ou les religieux inquisiteurs disparaissent, ils laissent la place à l’autoproduction, l’autogestion et le partage, l’échange renait, l’être humain ne veut plus imposer, contrôler, mais il veut écouter, accepter les autres, ce n’est plus une économie protectrice mais une économie de partage.

Les amérindiens avaient su exploiter les ressources de la nature et les protéger, avant l’arrivée des religieux et colons européens, ils exploitaient intelligemment les ressources, savaient allumés des feux contrôlés pour permettre l’entretien de plaine et sous-bois, ils avaient planté des arbres fruitiers bien aligné sur des kilomètres, ils avaient maintenu des millions de bisons et cervidés, ils exploitaient l’érable… puis les sauvages sont arrivés, colonisant, industrialisant et finalement détruisant un paradis.

Les colonisateurs, qu'ils soient chrétiens ou musulmans... religieux ou politiques, ont toujours voulu faire passer les peuples colonisés pour des violents sauvages incultes, ils ont souvent réinventé de toutes pièces leurs anciennes religions et les vies sociales de ces peuples colonisés, que ce soit pour les peuples nordiques européens ou pour les Amérindiens..., ils leurs ont réinventé une histoire de vie sociale avec des pratiques de sauvages, leurs inventant des dieux mythologiques cruels, tout en les dépossédant de leurs savoirs techniques, alors que tous ces peuples avaient des connaissances sur les cultures (agricultures et élevages) et qu’ils possédaient des techniques de fabrications diverses avec une vie sociale bien organisée en petite communauté, et avaient le culte d’une Déesse Mère et de la nature. Mais le fourbe colonisateur essaiera toujours de se faire passer pour le sauveur, celui qui apporte la connaissance, en soumettant, exterminant ou en réduisant l’autre à l'esclavage.

C’est la suffisance qui pousse un homme ou une femme, à vouloir devenir prêtre ou prêtresse, qui recherche à se mettre au-dessus des hommes ou des femmes, ces suffisants dans des sectes veulent un pouvoir sur les autres, en 2016 j’étais à Sanary sur mer, et j’ai assisté devant l’église du port, à la tentative d’un curé d’essayer de reprendre des fidèles qui se retournent vers les anciennes fêtes primaires, qui dans beaucoup de tribus anciennes fêtaient joyeusement le renouveau du passage de la mort. Il avait organisé une estrade ou avec des enfants costumés, il parlait de saints et de sa religion, je lui rappellerai donc que la fête catholique de la Toussaint tire son origine d'une commémoration de tous les martyrs instituée à Rome en 613 par le pape Boniface IV; et qu’à l'origine elle était fêtée le 13 mai, elle avait pour but déjà de dissimuler la fête des ‘’Lemuria’’ de la Rome antique célébrée à cette date pour conjurer les spectres malfaisants, et en France c’est pour christianiser la fête de Samain, qui est la fête du renouveau, de la résurrection pour les païens et les celtes… que la Toussaint fut instaurée le 1er novembre.

Au moyen âge les redevances que doivent le peuple à leurs seigneurs sont déjà importantes, les oligarques avaient inventé de multiples taxes, mais aussi des amendes, elles sont payables en argent ou en nature, il est aussi imposé un certain nombre de journées sans rénumération de travail obligatoire par an, voire même par semaine, les impôts direct et indirect existent déjà, même les péages sur les ponts… Pour éviter les révoltes face à ces taxes et impôts nobiliaires, les nobles avec l’église accorderont des jours fériés, ces fêtes sont nombreuses et variées, la plupart d’entre elles ont perdurées sans grande évolution, la religion maintient sa morale perverse pour protéger ses biens et l’enrichissement des oligarques, tu ne voleras pas et tu travailleras dur… les saltimbanques et bouffons sont déjà là pour distraire et divertir le peuple, introduisant les futurs « artistes et journalistes satiriques ou politiques » corrompus. Mais en 2017 tout a changé, les oligarques sont toujours à peu près le même nombre, mais les impôts et taxes ont augmenté, et le nombre de ceux qui les payent a été multiplié par 20, le salaire des oligarques et des nantis ont donc aussi été multiplié minimum par 20, les jours de congés sont restés, les hommes en armes pour récupérer aux révoltés ces taxes et amendes, sont devenus gendarmes et policiers, les saltimbanques et bouffons ne travaillent plus dans la rue, mais derrière un écran de télé, et les jeux et drogues pour enivrer le peuple sont toujours là, hydromel, vin, bière et boissons alcoolisées... le vrai changement c’est que le peuple est devenu assez stupide pour être fier d’élire ses propres seigneurs…

Le raisonnement du sage ne doit pas être une opposition des choses, mauvaise interprétation religieuse et politique, ou de taoïste mystique, mais une complémentarité-dualité-réversibilité, le complément est ce qui rend une chose complète, l'être et le non-être s'engendre mutuellement, rien n'est mauvais intrinsèquement, vouloir exclure le mal provoque un déséquilibre.

Le yin et le yang, ou le non agir, sont antérieur à Lao-Tseu découvreur du taoïsme (10), ce n'est qu'une observation de la dualité du monde, la nuit, le froid (yin) le jour, le chaud (yang), mais il ne faut pas les dissocier comme font certain religieux du Tao, ou alors vous aboutirez à de fausses valeurs, les forces yin et yang sont interdépendantes, elles se complètent mutuellement, elles ne sont pas radicalement dualistes, elles président à l’apparition du monde phénoménal, mais aussi à leur résorption dans l’un. Ces forces yin et yang ne sont que des aspects d’une seule et même réalité.

Ne rejeter ni rien, ni personne, ne vous opposez pas aux mouvements, s'opposer, c'est immobiliser sa propre force, celui dont l'esprit est vacant et qui appréhende la vie sans aucun préjugés, verra augmenter sa sagesse. C'est le vide qui conditionne la capacité de recevoir et de percevoir. Il faut aller avec la vie, avec les choses bonnes ou mauvaises qui sont alternantes et mouvantes. Quand vous perdez ce raisonnement, c'est que votre ego, vous éloigne de la vraie nature des choses. Tout semble s'opposer par le milieu et fini par se rejoindre par les extrêmes. Le sage saisie l'unité des choses, il perd la notion de distinction, il unit l'essence et la substance, il voit toutes choses d'un même regard.
Note: Le concept d'essence (être) ce que la chose est, ce que le théiste veut distinguer de la substance, que l'athée veut différencier de l'existence (acte d'exister). Le bien, le mal, un va et vient, un mal peut devenir un bien, un bien peut devenir un mal, lequel était le mal, lequel était le bien ?

La distinction entre essence et existence est souvent confondue avec celle entre substance et accidents. Cette distinction intervient pour traiter du problème du changement: La substance est ce qui est constitutif d'un être, ce qui persiste dans l'être au cours d'un changement. Les accidents sont les propriétés susceptibles d'être modifiées. Par exemple, la cire de la chandelle de Descartes est solide tandis que la cire fondue qui coule le long de son chandelier est liquide : il y a eu changement d'un accident (solide/liquide) mais non de substance (la cire reste de la cire).

Le vulgaire ne croit qu’à ses yeux, par des soi-disant miracles et des simulacres factices, pour lesquels le Sage n’a que du dédain, le vulgaire remplace le mystère par une intrigue.

Les suffisants transforment les dualités en rivalités, l’esprit s’enfermant dans la dualité oppose les choses, le vide et la matière, la droite et la gauche, le premier est à droite ou le premier est à gauche (écriture)…, alors que la sagesse consiste à supprimer ou à lier, faire disparaître ces dualités et les surmonter, les malfaisants les utilisent pour opposer les humains.
C’est l’orgueil, la vanité des suffisants qui veut le pouvoir, qui est dans le désir, et qui leur empêchent de voir l’un et la dualité infini, mystères et manifestations sont infini, réciprocité infini. La porte vers toute compréhension spirituelle. Les mathématiques utilisent souvent dans leur démonstration des choses qui s’opposent, qui s’inversent pour déduire une relation, une correspondance respective, c’est la réciprocité. Le raisonnement humain se sert de cette notion de réciprocité et de dualité, mais les mathématiciens dans leur référentiel n’introduisent pas de notion d’orgueil, de suffisance, pour fausser ou manipuler les données.

Les sages anciens avaient nommés leur philosophie (3000 à 6000 ans avant notre ère): "La voie qui mène au mouvement de l’eau". Je suis un Sage de la voie qui mène au mouvement de l'eau, cela semble une philosophie, mais ce n'est pas une philosophie car je ne recherche pas la ou des "vérités", le taoïste ne devrait jamais rechercher la vérité, qu'un Sage aborde tous les thèmes cela est normal, comme le fait un philosophe, mais la finalité est le non agir.

Quand un sage du non agir atteint le non agir, il sait que ceux que vous appelez les « sages », les « saints », sont comme vous, car vous êtes dans l'illusion égocentrique, et dans cette illusion personne ne peut s'élever en dessus de vous, ils ne peuvent avoir rien de ce que vous pouvez avoir de plus haut en vous, comme vous ne pouvez être plus bas que le plus bas d'entre vous, et vous ne pouvez rien ressentir de plus bas que le pire d'entre vous. Vous ne pouvez juger les autres, est ce que le plus haut ne participe pas à l’action du plus bas? Est-ce que la victime est irréprochable ? Est-ce que le coupable est responsable?

Si je dis : « Il y a un autre monde, mais il est dans celui-ci. », même si certains de mes textes parlent de politique de l'époque dans laquelle je vis, cela ne doit pas vous mettre en colére sur le monde, en tant que sage du non agir, j’ai vécu dans un monde merveilleux qui est effectivement dans celui-ci, j’ai reçu beaucoup d’amour car j’en donne gratuitement, j’ai reçu de l’argent car j’en perd et en donne facilement, j’ai eu du temps libre car je voulais travailler énormément. Je ne possède pas grand-chose, mais cela me convient très bien, si vous venez sur cette page et que vous ne voyez que la démonstration antipolitique ou antireligieuse, c’est que vous êtes dans le parti pris ou les opinions, qui ne sont que mensonges ou vérités, alors que je cherche à vous faire rentrer dans un autre monde, et vous montrer l’égocentrisme qui ruine votre vie et vous condamnera au passage de "la porte du dragon".

Le sage du non agir ouvre la porte du dragon, mais vous devez entrer par vous-même.

Les opinions sont plus importantes que les faits pour ceux qui sont dépourvus des lumières et qui se trouvent dans l’ignorance, il suffit que des hommes ou femmes qui se font passer pour respectables rejettent ou autorisent des choses, pour que les opinions dans le doute basculent, car votre perception du monde n’est pas une vision pure, mais une vision sensation, qui vous conduira par l’égocentrisme à vous accaparer les choses et vouloir les posséder, l'admiration de soi, la possession qui fait naitre des idées de beauté, de laideur ou qui donnent des valeurs aux choses par ce désir égoïste de possession, observer les choses sans leurs donner de valeurs, c’est l’esprit qui veut décrire, utiliser les mots, observer sans agitation mentale, profiter du moment présent, regarder en profitant sans analyser avec vos valeurs égoïstes.

La pure subtilité ou pur esprit, est l’une des qualités les plus importantes des sages avec l'équité. Elle est à l’opposé des qualités brutes des fourbes, des paresseux, des politiciens et des religieux.
Note: La subtilité ce n'est pas la ruse, ce sont les raisonnements de l'âme (anima, principe vital, paix et amour) qui sont trop raffinés et qui échappent à l'intelligence brute.

Arrêtez-vous de penser, montrez-moi ou est l’esprit ?

L’homme simple s’adapte au monde, l’homme suffisant s’obstine à essayer d’adapter le monde à ses paraphilies. Il faut être aveugle pour ne pas voir les perversions des politiciens qui nous dirigent, ne pas être anarchiste c'est manquer de jugement. C’est dans le respect de leur vanité qu’ils fondent leur morale illusoire. Les suffisants pervertis qui forment les communautés paraphiles, considèrent donc leur pratiques sexuelles comme purement subjective et baseront leur « morale » sur des critères plus pragmatiques, tels que le respect, et le consentement soi-disant mutuel de soumission domination.

Les sans lumières (crédules) sont influençable par ceux qu’ils croient être les plus instruits, ils donnent leur confiance à ceux qui disent savoir, les suffisants propagent des erreurs par leurs désirs de domination et d’admiration d’eux-mêmes, alors que ceux qui sont dans la sagesse semblent peu instruit et cultivent la simplicité. Les suffisants introduisent demande de respect et protocole dès l’enfance, ce sont des procédures qui facilitent l’illusion d’un savoir et d’un pouvoir, ils utiliseront pour cela des règles régissant l’étiquette, la hiérarchie, par des médailles, des titres... Il faut beaucoup de temps pour que les crédules finissent par détruire les princes et les rois, qu'ils se révoltent contre les dirigeants, car ces erreurs sont inculquées dès l’enfance par l’habitude et l’imitation, elles sont maintenu par la nation ou le royaume, il est nécessaire de détruire tous ces fripons qui veulent diriger et soumettre le peuple par la fourberie et la ruse, ce ne sont que des parasites, des profiteurs d’un système, qui envoient des hommes faire des guerres, pour s'enrichir ou pour se protéger eux-mêmes d'autres tyrans, qui comme eux, font travailler les hommes pour éviter de travailler eux-mêmes.

L’idolâtrie n’est que le résultat d’une relation objet avec les autres, toutes les religions sont dans l’idolâtrie, le fétichisme, les fétiches pouvant être une statuette, une partie du corps, une transformation en objet de cette partie du corps par des tatouages (mains, pieds…), les pratiques du tatouage au henné ou autres produits, qui sont utilisées à des fins religieuses ou esthétiques dans les religions hébraïques et autres, sont des pratiques fétichistes d’idolâtries qui dissimulent des mutilations et soumissions, utilisaient aussi dans des cérémonies qui précédent des mutilations sexuelles soit disant religieuses, circoncision, excision… introduisant des notions de porte-bonheur (main de fatma) ou de protection divine, pour se protéger contre le mauvais œil, la sorcellerie... des pratiques fétichistes introduites dans les cultures fétichistes.

"Un dédoublement de personnalité plus intriguant que jamais», soulignait Alain Duhamel, en parlant de François Hollande et de la guerre en 2013, il a un double visage comme Janus, un mou belliqueux, qui croit pouvoir ouvrir et fermer la porte de la guerre."
"Si nous ne parvenons pas à trouver un accord durable de paix, nous connaissons parfaitement le scénario : il a un nom, il s'appelle la guerre", a martelé le président François Hollande de retour en France. François Hollande est un homme dangereux, un esprit tordu, un lâche, un belliqueux, qui par la guerre cherche à passer dans l’histoire des défaites et victoires illusoires. Ce dangereux a su faire exploser les ventes d'armes plus de 7 milliards pour la France. Il y a beaucoup de causes pour lesquelles les justes sont prêt à mourir, mais il y en a aucune pous laquelle ils sont prêt à tuer des innocents.

Les personnes insignifiantes aiment que leurs actes soient bruyants. [Lao-Tseu]

Celui qui sait vaincre n'entreprend pas la guerre. [Proverbe Chinois]

La désobéissance anarchiste est le refus assumé et public de ne pas se soumettre aux lois et aux règlements, car seul un suffisant, un tyran, un oligarque, un groupe de pression ou une caste d'ambitieux, demanderont des lois et des règlements, pour soumettre des individus libres de lois et de règlements. Leurs obligations élémentaires du savoir-vivre, sont souvent le résultat d’une recherche de respect, de soumission, et comme pour les religions, les oligarques, les suffisants et les mandarins, les imposeront pour se faire respecter, et voudront qu’on les apprenne dès l'enfance pour soumettre plus facilement les individus. Les codes de la politesse sont considérés à tort comme des règles fondamentales pour établir de bonne relation, ce n’est que recherche de domination par des suffisants, et aboutissent à des relations hypocrites et obséquieuses, ce n’est que la recherche d’un savoir vivre qui sous-entend la définition du mot « normal », les autres relations seraient anormales, ou provenant d’une sous classe inférieure d'individus, ce n’est qu’une recherche de normalisation, une normalité illusoire imposer par une caste pour faire respecter leurs droits de domination ou de possession.

Les principes qui établissent de bonne relation, sont l’acceptation de l’autre dans ses différences, respecter ces différences, je reconnais ne pas accorder d’importance aux formules de politesse, si quelqu’un ne dit pas bonjour ou merci, je n’en lui fait jamais la remarque, car je ne demande pas de respect illusoire, de déférence, d’estime, c’est l’égo qui recherche honneurs et morales, qui demande à être estimé, qui cache l’arrogance ou l’ambition des suffisants, ou des fiers d’un savoir orgueilleux qui cherchent à enfoncer ou ridiculiser les autres pour satisfaire leur suffisance, je relève plus les mielleux, qui sont dans les « salamalec », l'arrogance fourberie qui cache leur l’envie de domination, et leur méchanceté.

La grève du textile de Lawrence 1912, également connue sous le nom de grève du pain et des roses, le propriétaire des usines avait décidé de diminuer les salaires de ses travailleurs surexploités au moment de l'entrée en vigueur d'une nouvelle loi réduisant la longueur de la semaine de travail. La grève se répand rapidement à travers la ville, réunissant environ 20 000 ouvriers en une semaine. D'une durée d'environ deux mois, elle fait mentir les syndicats corrompus conservateurs de l'American Fédération of Labor, qui affirmera que les immigrants, principalement composés de femmes, d'enfants et de groupes ethniques, ne pouvaient pas s'organiser, il est dangereux pour les syndicats, les capitalistes et les politiciens de droite ou de gauche, que les ouvriers agricoles ou industriels prennent le pouvoir et les moyens de productions, les États-Unis font partie des pires pays qui ont mis en esclavage des ouvriers de toutes les ethnies, et les ont massacrés quand ils ont tenté de se révolter, avec des forces de l’ordre, qui ne sont que des forces d’oppression (matons), des « bâtons » pour maintenir les ouvriers en cage. Leur colonie cubaine sera une défaite pour les États-Unis, pays esclavagiste qui cache sous une propagande de soi-disant liberté, de libéralisme, une misère ouvrière, un système esclavagiste autoritaire et violent, malgré une propagande qui passe par l'industrie cinématographique et des médias corrompus, les États-Unis ne peuvent dissimuler leur histoire qui n'est que corruption, esclavagisme, pollution, extermination raciale, guerre nucléaire (Japon) et chimique (Vietnam)...

La crise, la dégradation écologique, les inégalités entre salariés du privé et du public, le chômage, la misère, la diminution des salaires et des avantages sociaux, c'est l'œuvre des politiciens, le capitalisme n'échouera jamais car le socialisme ou le syndicalisme viendra toujours à son secours. Le socialisme, un mot utilisé par Staline, Hitler et maintenant Hollande, qui cachaient une recherche de l'industrialisation capitaliste pour plus d'enrichissement, pour créer une armée d'ouvriers soldats esclaves. Au début, les créateurs du socialisme voulaient que la force de production appartiennent aux ouvriers, et qu'elle ne soit pas centralisé, et c'est le peuple qui devait décider pour lui même et maintenir les libertés de chacun, l'ordre moins le pouvoir.

Vous n'avez pas Monsieur François Hollande le monopole du cœur! Entre les guerres et les ventes d'armes exceptionnelles de 2013-2014-2015, nous pouvons dire que les socialistes sont des cœurs d'or dur. La manipulation qui consiste à se faire passer pour des humains de cœur est très utilisée par les USA et la France, nous avons au gouvernement des fonctionnaires qui ne s’occupent que de cela, l’état mobilise des moyens financiers important au travers des ambassades, des fondations et certaines ONG, qui permettent à travers le monde de manipuler des milliers d’associations et des dizaines de milliers de fonctionnaires et hauts fonctionnaires étrangers, puis de tromper et manipuler des militants et militantes, qui croient agir pour une ONG, une association ou un état bienfaiteur et protecteur. Les politiciens reçoivent des commissions occultes des fabricants d’armes, le plus grand salon de l’armement au monde, Eurosatory se déroulera en juin 2016 à paris, les armes de guerres, d’espionnage et de répression des manifestants et des citoyens, ne choquent même pas la majorité des français qui préféreront l’euro (foot), pendant que leurs droits du travail et leur sécurité, sont dans les mains des fourbes politiciens et capitalistes, qui en quelques années ont fait régresser leurs avantages sociaux et réduit leurs salaires de misère.

Les bonnes actions ne sont pas ébruitées, les mauvaises, font le tour du monde. [Lao-Tseu ]

La france le pays des soi-disant libertés, mais deuxiéme exportateur d'armes dans le monde cette année, exportateur d'armes de guerre, de répression et matériel de sécurité publique, le pays français est fort de ses répressions réussies contre ses manifestants. Le président Hollande peut être nommé meilleur vendeur de matériel d'oppression et de guerre pour l'année 2016, ont peut pas être mauvais en tout, puis c'est un homme de gauche avec un grand cœur d'or dur, la droite étant bien entendu a mettre dans le même "panier" de crabes.

Nous constaterons encore et toujours l'inefficacité des forces de l'ordre et de l'armée à Nice le 14/07/2016, l'inefficacité des dispositifs de sécurité. Des gendarmes avec des mitraillettes, des soldats avec des Famas, n'ont pas su neutraliser rapidement un médiocre (35), où étaient garés les camions de police nationale, municipale, de c.r.s. et de gendarmes?, n'étaient-ils pas au début ou à la fin de la promenade des anglais devenue piétonne pour cette soirée d'hier afin d'en protéger son accès? Cet insensé de François Hollande, annonce prolonger l'état de sécurité en France, un état inutile à part pour assigner à résidence des opposants du systéme oligarchique, lors de manifestations, voulant faire croire que ces attaques ont pour but d'anéantir les libertés Françaises, ces médiocres insensés attaquent surtout le plus gros pays vendeur d'armes, et l'oppresseur qui sert les dictateurs des autres pays, créant pauvreté et misère dans le monde. La technique du bélier n'est pas une innovation, elle existe depuis plusieurs siècles, mais est-ce que la police ou l'armée a évolué depuis plusieurs siècles? sa mission n'est-elle pas toujours l'oppression du peuple et l'élimination des opposants, la technologie évolue, ne pas la confondre avec ceux qui s'en servent.

Les charognards de journalistes, les soi-disant spécialistes et les médiocres politiciens, nous rabâchent toujours les mêmes choses, comme la question : « quel est le profil de ce terroriste ? », mais la réponse est la même que le profil des politiciens, des chefaillons, c’est comme toujours un médiocre qui veut domination sur les autres.

(35)Le médiocre, c’est celui qui par son manque de courage, par vanité ou par pédantisme, n’a que des résultats faibles en qualité ou en quantité, il est frustré de ce qui croit lui revenir d’un droit supérieur, il imagine avoir des droits sans avoir besoin de résultats. C’est son orgueil de médiocre qui le rend dangereux. S’il parvient à un poste important il exercera sa haine, en pénalisant, en réduisant les droits de chacun, recherchant soumissions et punitions ou alors deviendra un parasite social, ou un délinquant, la barbarie, le vol, le viol, les crimes et la corruption, sont le résultat de sa haine et de son égocentrisme. Le médiocre ne connaît ni l'écoute, ni la sincérité, ni l'équité, ni la confiance, il vit dans l'égoïsme et ne connaîtra jamais l'amour, il est dans la suffisance narcissique, c'est un pervers.

La guerre serait un bienfait pour l’humanité, si elle tuer que ceux qui la déclare. Le sage demande que les suffisants, les ambitieux, les fourbes et les lâches qui parlent de guerre et envoient les manouvriers soldats se faire tuer, soient conviés dans une arène avec un glaive, et en suivant des règles de combats honorables, y résolvent leur besoin de pouvoir.

Note: L'humanité représente l'ensemble des humains, mais dans un autre sens, elle est employé comme valeur et dimension morale, la piété, la soi-disant générosité et la bonté sont des valeurs que comprend pas un sage du non agir, ce sont des valeurs humaine provenant de l'ego, de piété vaniteuse, qui veut moralité, et la bonté orgueilleuse, qui veut rendre le mal pour le mal.

Le lâche aime à faire la chasse aux tigres morts. [Lao-Tseu]

Depuis de nombreuses années, des dizaines de milliers de migrants fuient la guerre, les persécutions dans leurs pays, ou les crises économiques qui sont créées par les capitalistes et les religieux. Ils meurent en mer ou dans des guerres en tentant de rejoindre l’Europe, ces réfugiés, provenant majoritairement d’Erythrée, de Syrie et d’Afrique sub-sahariennes, ou d’Afrique centrale, Niger, Mali… et pays frontaliers. Dans ces pays les mafias, les oligarques politiciens véreux, les tyrans et les capitalistes occidentaux exploitent des peuples, dans des mines, des champs…, avec l’aide de différentes compagnies françaises, américaines... et des politiciens de leurs pays…
Plusieurs centaines de milliards en jeux pour nos politiciens mafieux et leurs amis capitalistes. Pour exploiter des matières premières des sols et sous-sols africains par ces mafieux, il est donc nécessaire de maintenir des conflits ethniques ou religieux, de faire apparaître des castes bourgeoises corrompues et de maintenir la corruption des chefs africains, arabes… et de leurs milices armées. Il est facile de faire apparaître un ennemi commun comme Daesh (l'état islamique), par des manipulations d'insensés et d'imbéciles, qui permettra de couvrir des exactions contre tous les opposants à leur oligarchie.


Depuis des années nos capitalistes et nos politiciens s’arrangent pour exterminer indirectement les migrants qui fuient la misère qu’ils ont créé, les routes des fuyarts de cette misére sont peu à peu supprimé par des pressions mafieuses, des guerres et des forces policières, ils avaient bloqué l’émigration vers les Canaries, permettant l'extermination par noyade des migrants.
Pendant les années 2000, les migrants passaient surtout par l’ouest (afrique et espagne de l'ouest), ils tentaient leur chance sur des bateaux de pêcheurs surchargés, depuis les côtes sénégalaises, pour atteindre l’archipel espagnol, la porte d’entrée de la forteresse Europe à l’époque. Deux mille kilomètres d’océan Atlantique à franchir. Des milliers de cadavres à la dérive, disparus ou échoués sur les plages canariennes. L’Europe a du mettre en place des polices et des mafias suffisantes pour couper cette route, la dernière tentative étant "daech" (mafia et milice religieuse) pour éviter leur fuite vers l’est et éliminer les fuyarts de la misère qu’ils ont créés, le conflit syrien, le chaos libyen, l’atroce dictature érythréenne ne suffisant plus, nos politiques ne pouvant pas empêcher une minorité de ces migrants de passer, les politiciens recherchent des solutions, surtout ceux qui ont contribué à cette misère, ou par remords illusoires qui ont fait des massacres pendant la dernière guerre, les autres érigeant des barbelés... Il serait difficile aux politiciens et aux capitalistes d'exterminer des migrants qui ont réussi à rentrer dans l'Europe.

En septembre 2015 enlisé dans une crise des migrants, Le président placide et fourbe français, aura encore une fausse réponse à une vraie question, recherchant à ébruiter ses actions militaires, une propagande inutile, cherchant à dissimuler les faiblesses d’une puissance française, et son inefficacité à résoudre les problèmes économique de la France. Le tigre Bachar s’affaibli, l’ancien tyran syrien qui s’enrichissait à milliards, qui était soutenu par des intérêts capitalistes, a été remplacé par Daesh (l'état islamique) qui sont des nouveaux despérados, qui cachent des intérêts géopolitiques, la manipulation est facilité par des peuples, qui sont des adeptes de religions qui ne recherchent qu'à imposer leurs lois religieuses avec leur croyance en un peuple soi-disant supérieurement élu, pour obtenir pouvoir et enrichissement, contrairement aux vrais révolutionnaires ou à de vrais réfugiés politiques, qui recherchaient à imposer la liberté et la répartition du capital pour tous dans leurs pays, depuis des siècles les sunnites et les chiites ensanglantent leurs régions, ainsi que les kurdes, les israéliens et les turcs..., vous avez déjà accueilli de ces pays des juifs ou autres religieux arabes, qui eux aussi ont toujours voulu imposer une religion, un pouvoir et un enrichissement de leur communauté en France, ce ne sont que des communautés visant à se différencier volontairement, pour s'entraider, voire pour se dissocier d'un modèle Français, et s’enrichir, se croyant des peuples élus, supérieur aux autres citoyens. Daesh (l'état islamique) est un groupement mafieux, qui a des banques à son service, qui exploite les ressources de l’Irak et de la Syrie, revendant les minerais et le pétrole à bas prix aux multinationales, rackettant les entrepreneurs et les citoyens, dévalisant des musées, des banques et des entreprises, qui comme Hitler a une politique de purification ethnique. Daesh sera utilisé surtout pour lutter contre les révolutionnaires de ces pays, qui seront exterminé avec l’aide de puissance extérieure, pour maintenir les tyrans en place qui servent les intérêts capitalistes. Il suffit de voir la carte et de constater que DAESH évite soigneusement israél, les pays arabes, l'arabie saoudite... pour comprendre quels sont les intérêts en jeux actuellement. Si François hollande avait eu le courage, il aurait dû agir deux ans plutôt pour libérer la Syrie, la ville d’Alep et ses résistants, mais il n’a eu que le courage de faire travailler plus les citoyens français, d’imposer plus, de servir les multinationales, et de trouver de nouveaux esclaves migrants plus docile que les ouvriers français pour l’enrichissement de ses militants, amis capitalistes et sa famille politique. Même avant les problèmes géopolitiques, introduit par les pays capitalistes européens et américains…, les peuples de ces régions ce faisaient la guerre, sous couverture religieuse, depuis des siècles et des siècles, arabes ou hébreux intégristes, égyptiens, turcs… recherchent le pouvoir pour leur communauté, qui ne recherche qu’enrichissement, ce ne sont pas les révolutionnaires qui recherchent la liberté des peuples et la répartition du capital sur les ouvriers, mais ce sont des prophètes, des capitalistes qui sont dans l’envie et c'est le mépris qui dirigent leur pas. Comme la mise en place d'hitler, par des capitalistes bourgeois, francais, américains, juifs... daesh est devenu incontrolable, et il a fallu l'éliminer, en acceptant des compromis avec les anciens tyrans comme le président syrien...


Aylan Kurdi, le petit garçon de trois ans, mort dans un double naufrage en Méditerranée alors qu'il fuyait avec son frère aîné, mort lui aussi, son corps a finalement été découvert sur une plage de Turquie, n’importe quel humain un peu sage aurait sorti cet enfant mort de l’eau, il aurait pris ce bambin dans ses bras, et l’aurait isolé du froid et de l’eau, mais quel soi-disant humain peut prendre une photo de cette scène, ou pire, aurait mise en scène par une théâtralisation morbide cet enfant mort, recherchant à dramatiser, ou à rendre plus impressionnante cette photo ?

Les prophètes des nouvelles religions, contrairement aux anciens mystiques, qui manipulaient les rois ou les pharaons avant notre ére, afin de leur faire vénérer un dieu dont ils seraient les portes paroles, et qui amenaient finalement ces suffisants rois ou pharaons à se vénérer eux-mêmes, se prenant pour des êtres supérieurs, ces nouveaux prophètes ont réussi à ce que ce soit les adeptes qui se vénère eux-mêmes, en se prenant pour un peuple d’élus.

La Nature a voulu vous préserver de la Science, comme une mère arrache une arme dangereuse des mains de son enfant. [Jean Jacques Rousseau]

(2015) Le PIB en France par habitant a diminué en 2015, la politique du "Placide président des Français" a été une "catastrophe", elle a fait fuir les investisseurs et les entreprises, tous les pays voisins ont une baisse du chômage, la cause étant une reprise illusoire dans le monde avec appauvrissement des peuples asiatique et africain, avec l'aide de bulles économiques (comme le gaz de schiste...), et immobilières, puis malgré la baisse de l'Euro, du pétrole, et des taux d'intérêts, le président n'a pas su profiter de cette opportunité, nous sommes sur un marché économique de plus en plus instable, 2016-2017 risque d'être catastrophique, les français seront très mutins... Il faut reconnaître que le "Placide président des Français", le soi-disant bienfaiteur pacifiste a su faire exploser les ventes d'armes en 2014, plus de 8 milliards pour la France. Savez vous qu’aux yeux d’une partie des "lumières", l’athéisme, certes moins meurtrier que le fanatisme religieux, devait être condamné, l'athée François Hollande a du sang sur les mains, en continuant à vendre des armes au divers tyrans africains et arabes... de ce monde, ils tuent femmes et enfants, en se faisant passer pour un homme des lumières.

Le siècle des lumières est une illusion entretenu par des rhéteurs qui veulent se faire passer pour des représentants des lumières, beaucoup de ces philosophes ou scientifiques du siècle des soi-disant lumières étaient racistes et haïssaient les gueux.
Les citations ci-dessous vous montreront que les soi-disant hommes des lumières n'étaient pas toujours très éclairés:
"On ne peut se mettre dans l'idée que Dieu, qui est un être sage, ait mis une âme bonne dans un corps tout ...noir..." [Montesquieu]
"C’est à regret que je parle des juifs. Cette nation est à bien des égards la plus détestable qui ait jamais souillé la terre." [Voltaire]
"Il me paraît essentiel qu’il y ait des gueux ignorants. Si vous faisiez valoir une terre comme moi et si vous aviez des charrues, vous seriez bien de mon avis. Ce n’est pas le manœuvre qu’il faut instruire, c’est le bon bourgeois, c’est l’habitant des villes." [Voltaire]"

Le siècle des lumières n’est que le résultat des techniques qui finiront par se recouper à cette époque, c’est l’œuvre de techniciens et de manouvriers qui ont développé les techniques hydrauliques, de sidérurgie, du verre, utiliser la vapeur, imaginer des systèmes de levages, d’irrigation et de transports, créer de l’outillage, ou l’imprimerie..., pour que des soi-disant « lumières » se contente de dire inventer, ou de faire une synthèse sur papier de ce que d’autres ont découvert et utilisé avant leur naissance, et souvent leurs écrits ou leurs redécouvertes ont été réalisés non par les maîtres que l'on vous citera, mais par des laquais, manouvriers ou écrit par des "négre littéraire", le reste est souvent que le résultat d’une synthèse finale ou une découverte déclenche la découverte dans d'autres matières ou sciences.
Jusqu'au XVIIIe siècle bien après le siècle des lumières, les progrès techniques ont continué à précéder les progrès scientifiques, de nos jours tout allant plus vite, nous pourrions avoir l’impression que les deux se rejoignent.
Les représentants des lumières étaient la classe émergente de la bourgeoisie, en particulier Diderot et D'Alembert, utilisant leur encyclopédie comme une propagande pour ces nouveaux intellectuels bourgeois qui voulaient remplacer l’épée de la noblesse par la robe ou la toge des diplômés de l’université, les nouveaux oligarques venaient d’apparaître en faisant croire être ceux qui instruiront le peuple scientifiquement, en donnant l’illusion d’être l’ami des citoyens.
Les techniciens avec les manouvriers, oseront défier et découvrir, contraint depuis des siècles par les religions qui refusaient l’évolution, leur réussite leur donnera l’assurance d’oser défier ces inquisiteurs religieux et monarchiques, leur demande de liberté, d’égalité et de fraternité, furent reprise par des soi-disant hommes des lumières.

Est-ce que le boulanger a besoin qu’on lui dise comment faire son pain, est ce que l’artisan a besoin d’autres compétences que les sienne pour réaliser son travail, voilà pourquoi le suffisant politicien voulant faire croire à son utilité, ne peux faire face à sa charge illusoire, et qu’il se conduit sans intégrité et se laisse entourer de subordonnés négligents et aussi paresseux que lui, il n’acquiera ni mérites et ni sagesses. Celui qui se met au-dessus des autres, se nomme rapidement élite ou élu ou noble, le régime élitiste est une aristocratie, les autres deviennent pour lui les gueux ou la populace… Il n’est pas nécessaire d’avoir de compétences pour faire semblant de diriger ou d’améliorer la vie d’un pays, tous les citoyens sont égaux pour faire alors politicien, et pour désigner des officiels, le tirage au sort constituera le principe primordial qui permet l'égalité des citoyens, et la chance pour chacun d’arriver à des soi-disant places méritantes avec des rémunérations actuellement non justifiées, ce tirage au sort évitera en partie les ambitieux et les suffisants, et peut-être le tiré au sort sera un homme sage qui aidera les peuples. Montesquieu affirmait ainsi dans « De l'esprit des lois », « Le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie. Le suffrage par le choix est de celle de l'aristocratie. Le sort est une façon d'élire qui n'afflige personne; il laisse à chaque citoyen une espérance raisonnable de servir sa patrie. »

Le paresseux suffisant se dirige vers la facilité, il espère survivre par un coup du hasard, gagner au loto, profiter d’opportunités même malhonnêtes. Les héritiers riches et les voleurs du système, pour se protéger eux-mêmes, introduiront des valeurs de possessions et d’admirations.
Les sages anciens disaient que le vulgaire théiste ou athée..., n'a qu'un souci, c’est d'échanger des évidences, qui n'engagent et ne font que développer l'esprit rationalisant, cette conduite mène à la dispersion et à la confusion. L'esprit doit être souple, le passé est un poids mort, tenté de saisir le présent à travers le passé comme le font les théistes ou les athées..., conduit forcément à l'échec.
Les mandarins (énarque) et les lettrés religieux, ne démontrent que leurs capacités à gober des textes pesant, la connaissance qui cherche à briller, qui fait perdre la vraie compréhension, et engendre des dominants orgueilleux d’un savoir de règlements et de lois imposantes. Les religions ont ausi leur énarques suffisants, ce sont des soi-disant savants qui se disent pouvoir interpréter des lourd textes du coran, de la bible, de la torah.... L’ego ne recherchant pas la connaissance, mais la certitude, il se satisfait par paresse, d’idées reconnues comme vrai par des soi-disant érudits, qui seront très médiatisés.

Ne pas connaître, et croire qu'on connaît, c'est la suffisance.

Les barbares sont utiles, ils permettent de distinguer les éclairés.

Les oligarchies et les monarchies pour survivre, séparent et exploitent leurs citoyens, la séparation des individus en groupes avec des statuts et privilèges différents, le maintien du racisme, du machisme, de l’ignorance, de l’alcoolisme et de diverses drogues, sont donc nécessaire, et ils entretiennent la débilité, pour faciliter l'exploitation des diverses classes d’esclaves, mais les pressions d’un système esclavagiste, qui sont créées par l’exploitation du travail pénible et ses taxes, devront être canalisées pour éviter les rebellions, les anciens chefs de tribus utilisaient, les jeux (parier), des combats à mort ou des sacrifices humains pour canaliser ces éventuelles rébellions, ainsi les nouveaux chefs des tribus ont su créer temporairement des nouvelles arènes avec le foot, ou des risques de dérapages peuvent apparaître, ou règnera racisme et violence, une zone de rébellion contre les forces de l’ordre, et indirectement contre le pouvoir. Les parasites dominants ont créés des contrôles, des procédures, des taxes, des charges et des pénalités, pour maintenir leur hiérarchie, ce qui va aboutir à des réactions violentes, comme des attentats... Les citoyens composant la communauté des courageux et des travailleurs français, par le poids des différentes charges prélevées sur le fruit de leur travail, se sont affaiblis physiquement et moralement, ils passeront facilement à des actes de violence incomprensible.

En 2016 à Marseille nous assisterons encore à la violence des esclaves supporters russes et anglais, qui viennent avec leur violence contre les oppresseurs de leur systéme, résultat d’un conditionnement, par une soumission permanente à une autorité, ce n’est qu’une réaction à un juridisme oppresseur, qui leur impose un fairplay illusoire devant une autorité qui les pénalise, les taxe, les impose et les punira abusivement, en leur demandant de se soumettre à des taxes abusives et à des lois injustes, à des lois de travail esclavagistes, et à des labeurs difficiles pour des salaires de misères, ils refouleront aussi la violence directe envers l’autorité imposée, par le voyeurisme (jouissance sadique), qui les conduira à devenir spectateurs-voyeurs des corridas, des films de guerres ou de violences, on retrouvera aussi ces violences se libérant dans le hooliganisme, contre l’autorité des arbitres qui représente la loi... Les romains ou les Grecs avaient bien compris cela, ils détournaient ainsi l’agression du peuple envers leur autorité inquisitrice et perceptrice, avec les jeux du cirque ou les combats de gladiateurs et les tortures des étrangers dans les arènes, pour maintenir la xénophobie, le rejet des pauvres, l’acceptation des esclaves, qui est une autre solution pour détourner cette violence contre les tyrans, les oligarques et les oppresseurs. Il y a aussi par le biais de ces jeux, une manipulation avec recherche de héros illusoire, de vainqueurs chanceux, pour maintenir une méritocratie incantatoire soutenue par des politiciens et hauts fonctionnaires corrompus, cela existe depuis la Rome antique avec les jeux du cirque ou du stade, et les idoles sont devenues joueurs de foot.... Les stades ont remplacé les arènes. Diviser pour régner, diviser en classes, en peuples, en corporations et en ethnies ou races illusoires, et les opposer pour maintenir le pouvoir des princes et mandarins et de leurs riches amis marchands.

Divise et règne, diviser pour régner est une stratégie visant à semer la discorde, permettant d'opposer les éléments d'un tout pour les affaiblir, et permet de régner sur une population alors que cette dernière, si elle était unie, aurait les moyens de faire tomber le pouvoir en question.

L’infantilisation permet de maintenir une soumission, vouloir imposer des lois ou des règles à des hommes ou à des femmes libres, n’est qu’une recherche de soumettre, un homme ou une femme sage, n’imposerait jamais des règles à ses enfants devenus adultes. Comment le sage qui accepte le tout, et de ne s’identifier avec rien, imposerait des lois ou des règles, les sages suivent des principes.

Les footballeurs ne sont pas des travailleurs, mais ce sont des joueurs, ils sont donc superstitieux, et ils attirent les parieurs, ce soir (10/07/2016) c’est la finale indécise puisque c’est un jeu, superstitions et jeux, sont des fléaux qui entretiennent peurs, xénophobie, compétitions, et finalement séparation, puis des notions de victoires et défaites illusoires.
Toutes les déceptions sont le résultat de manipulateurs, de dirigeants du foot pour cette finale euro 2016, et de leurs amis capitalistes qui s’enrichissent sur des fans insensés voire fanatiques, dirigeants qui n’ont pas plus de compétences que nos politiciens, créeront les violences ou les propos de haines ou de racismes que l'on verra sur Facebook ou dans des discussions dans la rue, qui sont le fait de la bêtise humaine, de l’ignorance, que les politiciens utiliseront pour maintenir leur pouvoir. François Hollande, Manuel Vals voulant faire croire à leurs compétences ou influences illusoires, ne manqueront pas de se vanter d'une éventuelle victoire dans laquelle ils n'auraient cependant rien eu à voir, si la France gagne, ils se vantent déjà de reprises économiques illusoires par une exploitation des citoyens, et le retour à l’esclavage salarial par la perte de leur droit au travail.

Déception hier soir, après avoir regardé un joli film, j'ai regardé les prolongations de cette rencontre Portugal-France, menteur et tricheur, étaient sur le terrain, entre ceux qui crient avant qu'on les touchent et qui accusent les autres de leurs fautes, je ne vois pas ce que les Français trouvent d'agréable dans un soi-disant sport, dans lequel il n'y a ni fairplays, ni compétences, il y a surtout agressivité, avec des tacles assassins, l'autre étant considéré comme un adversaire à abattre, ce qui est loin des jeux des sages du non agir, ou l'autre est considéré comme un complément.

Les interdits sont une technique de manipulation pour soumettre, technique qui utilise l’excès d’interdiction, l’exagération, la pression et l’insistance, par des lois, des morales, des droits illusoires de possession, des taxes, des pénalités et des impôts, une recherche de transformer leur domination en interdits, et l’obéissance en devoir, devoir qu’ils feront respecter par des forces d’obéissance (police, crs, gendarme..., force de loi, justice d’obligation). Les manipulateurs, les dictateurs ou colonisateurs, savent comment créer des conflits, dans les tribus, les ethnies et les classes sociales, ils savent aussi utiliser des conflits entre tranche d’âge (les jeunes casseurs, la ménagère de moins de 50ans...), il suffit d’observer les créations des parties politiques de la jeunesse de droite ou de gauche, Hitler aussi avait compris ce système d’opposition entre les enfants et les parents, les parents et les grands parents, toutes ces séparations ne sont qu’une construction servant à régner, tout en séparant, en donnant des avantages différents à chacune des parties, en interdisant les pratiques des uns, et en imposant les pratiques des autres, imposant de nouvelle frontières pour créer des conflits, là où il n’y en avait pas, mais permettant d’exploiter la misère ou les richesses des hommes des pays dominés, et donc coloniser indirectement. Il suffit d'observer les différents statuts sociaux entre les divers salariés dans les sociétés actuelles, pour se rendre compte des structures servant à régner qui ont été mise en place par les suffisants dirigeants, même chez les artisans, il y a des systèmes de taxations et de charges différentes.
En mai 2016, j’ai pu observer la manipulation de l’opinion publique et de la société, les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux, sont contrôlées, certains sites ne sont pas accessibles, ou difficilement visible sur internet. Les diversions par les jeux, comme le foot, ou des informations insignifiantes et infantilisantes, sont des éléments important dans la stratégie de l’état manipulateur, garder l’attention du public sur les actions terroristes, sur des problèmes extérieurs pour continuer l’enrichissement des oligarques. Faire croire que je résous des conflits ou des problèmes que j’ai moi-même créé, je maitriserais les terroristes que j’ai moi-même mis indirectement en place, je crée la violence pour faire passer des lois sécuritaires et faire accepter des forces d’oppressions, je créé des crises économiques pour faire croire que c’est des avantages salariaux qui en sont les causes, et ainsi cela leur permettra de démanteler les droits sociaux. Il faut des conflits et la précarité, pour pouvoir maintenir des bas salaires et des temps de travail toujours plus long, les oligarques savent que le temps jouera en leur faveur, ils ont donc réintroduit lentement le chômage massif, la flexibilité, les délocalisations, les salaires précaires, étape par étape pour éviter la révolution, mais il arrive un moment ou chaque fois les manouvriers finissent par vouloir se venger de ces pressions exercer pour l’enrichissement de quelques oligarques et hauts fonctionnaires. Les politiciens dans les sociétés féodales démocratiques maintiennent donc le chômage, la précarité et le terrorisme, pour créer des peurs qui maintiendront le peuple en esclavage.



Une jeune fille m’a dit : « Pourquoi nous ne recevons pas des indemnités ou réparation de guerre pour couvrir les dommages, les morts de nos soldats. », je lui ai dit, que parfois celui qui se fait passer pour un sauveur, n’est qu’un manipulateur, et que les conflits qu’il essait de résoudre, ne sont que le résultat de la misère qu’il a créé afin d’exploiter les richesses du sol et sous-sol, et la misère du pays colonisé, pour satisfaire la suffisance d’un petit groupe de suffisants politiciens et capitalistes. Cette jeune fille a compris pourquoi la France, les américains et les russes, ne demandent pas d’indemnités de guerres colonisatrices, ce serait effectivement un comble !!!! un tyran qui demanderait des indemnités pour envahir et prendre les richesses forestiéres ou miniéres d'un pays?

Depuis bien longtemps, les dirigeants utiliseront des drogues pour rendre leurs soldats plus endurant aux combats, les sorciers utiliseront des plantes hallucinogènes, des drogues diverses comme la coca, le haschisch (cannabis), la mescaline et l’opium, puis la chimie synthétisera la cocaïne, la morphine, les méthamphétamines, (pertivine, crystal meth) utilisaient par les nazis, la Wehrmacht, les américains et les anglais alliés les utiliseront aussi (la méthédrine), c’est pour cela que le trafic des stupéfiants et des armes sont extrêmement liés, ces drogues ont des effets d’endurance et de puissance musculaire, ce sont des psychostimulants et des psychotropes, mais elles ruinent des organes vitaux chez les humains, et conduisent à la dépendance, aux suicides et aux dépressions, sauf chez Astérix LOL. Le nombre de vétérans, de GI, de marines de la guerre du Vietnam ou de retour d'Afghanistan, qui sont morts par suicides, sont plus important que le nombre de soldats morts aux combats. Plus récemment le cannabis synthétique fut consommé en grosse quantité par les Marines américains, et au sein de l’armée israélienne, les djihadistes utiliseront la fénéthylline appelé aussi captagon, biocapton et Fitton2,3, les analyses de sang des terroristes ont fait apparaître ces drogues diverses. Les dirigeants politiques pour arriver à leur fin, ont toujours manipulé et drogué, directement ou indirectement leurs soldats, pour éviter qu'ils réfléchissent sur les horreurs qu'ils allaient commettre pour leurs maîtres suffisants, pour les transformer en assassins (haschisch (cannabis)), il ne faudra donc pas s'étonner de voir des terroristes (35) euphoriques ou sourire quand ils tuent, ou se suicident... L'armée ou les forces de l'ordre françaises n'échappent pas à ces pratiques, et aux suicides, le nombre de drogués par l'alcool, l'ecstasy, les d'amphétamines, le cannabis... est bien plus important chez ces fonctionnaires que chez les autres. Dans tous les pays du moyen orient, les paysans cultivent des intoxicants, qui permettent la perte du contrôle de soi, les sorciers ou les chamans qui se présentaient comme l’intermédiaire ou l’être intercesseur entre l’humanité et les esprits de la nature, utilisaient déjà ces drogues, les nouveaux mystiques qui se présentaient comme l'intermédiaire entre l'humanité et leur Dieu, ont interdit ces drogues qui conduisent à des actes odieux inspiré de Satan, comme écrit dans le coran, les substances intoxicantes, en plus de semer les graines de la haine, de l'indifférence empêchent de se souvenir des vrais paroles de leur Dieu. La plupart des politiciens suffisants se sont drogués, mais contrairement aux terroristes (35), ils croient avoir réussi leur vies, en pouvant satisfaire leurs ambitions, leurs désirs de domination sur les autres, et ne passent donc pas aux violences directes, les français suffisants d'origine islamique ou pas, qui sont dans l'illusion de l'échec, car ils ne peuvent satisfaire leurs désirs de domination et leurs ambitions, passeront aux violences directes en devenant terroristes, résultat de leur suffisance. Note: je parle de violences directes, mais les violences indirectes seront utilisées par ces deux suffisants, qui sont maintenant nommés pervers narcissiques dans le monde moderne.

Si nous prenons la nouvelle actualité en novembre 2013 concernant le racisme, nous avons une politicienne raciste avec les cons de racistes des partis extrémistes, pourquoi je dis les "cons" ou les "couillons", parce ce que le raciste ne profite en aucun cas du racisme, qui ne profite qu’à ceux qui l’ont mis en place, qui en parle beaucoup, et font parler d'eux, pour s’enrichir ou dominer ou se victimiser ou se glorifier, cette politicienne fait parti des castes politiques très raciste et manipulatrice, qui ne recherchent que domination. Le raciste projette sur l'autre le dégoût et le sentiment d'infériorité qu'il a de lui-même, c'est un médisant. Tous les politiques sont des narcissiques, manipulateur, menteur, et comme tout les infidéles sont plein de promesses, en 2014, Moscou affirmera que ses soldats se sont perdus en Crimée, Buisson affirmera que son dictaphone se déclenchait tout seul et Christiane Taubira (27), Manuel Valls affirmaient ne pas avoir connaissance du contenu du dossier de mise en accusation de l'ancien président...

7 milliards de vente d’arme pour la France en 2013, ce qui lui permet de se maintenir au quatrième rang mondial des exportateurs et trafiquants d'armes, derrière les 5 autres soi-disant bienfaiteurs vendeurs de guerre que sont les Etats-Unis, le Royaume-Uni et la Russie, talonnée par Israël et l'Allemagne. C’est les profits qui intéressent les politiciens de droite ou de gauche, une gauche qui a toujours dit avoir du cœur, et qui a créé le génocide au Rwanda , mais qui sait que la vente d’arme dure tant que dure les guerres, et les guerres durent tant que les marchands d’armes, les états y trouvent leurs profits. Les génocides sont l’œuvre de marchands de canons et des profiteurs politiciens.

Dans une émission sur le génocide rwandais en 2014, une personne présente sur le plateau de télévision disait que la France n’avait aucun intérêt dans ce pays, et donc que l’on ne pouvait pas accuser les politiciens socialistes de l’époque où l’armée qui est sous la direction des politiques, d’être responsable, nous avons à faire à des manipulateurs, n’oubliez jamais que ce qui intéresse les suffisants, ces politiciens narcissiques, c’est avant tout le pouvoir, la manipulation des "dépourvus de lumière", c’est-à-dire une partie du peuple qui est rendu ignorant par une interprétation ou manipulation des faits avantageux pour le pouvoir en place, faits qui obtiennent divers degrés de croyance en fonction des connaissances des auditeurs, il est nécessaire pour les suffisants de se servir des journalistes corrompus ou des chercheurs considéré comme soi-disant respectable, pour influencer la cible en s’appuyant sur une prétendue supériorité provenant de connaissance de soi-disant spécialiste, il suffit donc aux manipulateurs, aux suffisants de se faire passer pour des connaisseurs, pour gagner en influence, comme le fesait le sorcier de la tribu, utilisant l’autorité et divers statuts illusoires.
Nous avons donc à faire avant tout à des colonisateurs, qui recherchent pouvoir, autorité, soumission et domination. Les colonisateurs belges, allemands cherchèrent à séparer pour conquérir, ainsi ces racistes introduisirent des notions de caste au Rwanda en fin du 19eme siècle, faisant passer les Tutsi comme une caste supérieure, des nobles, et les hutu devenant les gueux, pour mettre en place leur administration coloniale, créant une séparation raciale illusoire entre hutu et tutsi, privilégiant dans cette administration les tutsi, les tutsi devenant arrogant par cette manipulation, il fallut les rabaisser pour éviter leur indépendance en 1956-59. Les politiciens français ont continué provoquant un massacre, génocide rwandais sous un gouvernement socialiste, Mitterrand, Juppé…, entre avril et juin 1994, quelque 800 000 tutsis et hutus modérés étaient massacrés dans une fièvre de haine entretenu par la vente d’armes, munitions, et par l’entraînement par l’armée française des milices génocidaires au Rwanda.

Il est donc normal que Pierre Perret chante :
« Avant la famille Tutsi
Allait voir la famille HUTU
y'avait pas l'moindre souci
Ils se faisaient des poutous
Ils se tenaient par la main
Evoquaient des lendemains
Parlaient du prix du manioc
Prêtaient volontier leur coq
Mais l'Monsieur qui vend des canons
Est venu leur dire nom de nom
Plus question de vous aimer »

Les fourbes religieux et politiques nous parlent du génocide arménien, un génocide serait pour eux l'extermination d’une partie d’une population en raison de ses origines ethniques, religieuses ou sociales, comme serait le génocide hébreux par les nazis, sous le mot génocide, ils ne cherchent qu’à dissimuler leurs crimes contre des humains pour améliorer leurs « affaires », ce sont les dirigeants religieux, politiques, et les propriétaires bourgeois européens, soviétique, hébreux, chrétiens, ...américains et ottomans, qui les ont exterminé, pour maintenir leur pouvoir, pour voler des richesses d’une population arménienne composée à l’époque d’affairistes, de pharmaciens, de docteurs et d’avocats…, ainsi sous le mot « génocide », ils cachent leurs fourberies et duperies, et accuseront des groupes nationalistes ou des groupes religieux extrémistes d’être la cause des génocides, alors qu’ils manipulent ces jeunes extrémistes nationalistes ou religieux, pour maintenir leurs banques, leurs affaires et leur intérêts militaire et économique, qu’ils avaient à l’époque de l’empire ottoman. Le mot génocide devrait avoir pour définition : massacre d’humains pour protéger les avantages économiques des politiciens et dirigeants religieux suffisants. Ne pas oublier que juste avant les génocides hébreux ou arménien, les plus riches de chacune de ses ethnies, s’étaient déplacées en majorité en France pour les arméniens, et en Israël ou aux usa pour les hébreux, un fourbe, un grippe-sou, reste un fourbe et un grippe-sou dans toutes les ethnies. Les sunnites et les chiites ensanglantent leurs régions, comme les hébreux qui eux aussi ont toujours voulu imposer une religion, un pouvoir et un enrichissement de leur communauté, ce ne sont que des communautés visant à se différencier volontairement, pour s'entraider, voire pour se dissocier du reste de la société, s’enrichir, se croyant des peuples élus, supérieur aux autres citoyens.

Depuis de nombreuses années, des dizaines de milliers de migrants fuient la guerre et les persécutions dans leurs pays, ils meurent en mer en tentant de rejoindre l’Europe, ces réfugiés, venant majoritairement d’Erythrée, de Syrie et d’Afrique sub-sahariennes, la cause de cette migration étant la surexploitation des ressources de ces pays ou pays frontaliers, par des capitalistes européens et américains, qui savent mettre en place des castes ethniques, des tyrans au pouvoir, et la corruption, à fin de manipulation, auxquels sont venus s’ajouter les capitalistes russo-asiatiques, ce qui a doublé l’exploitation des ressources du continent africains, nous parlons de plusieurs centaines de milliards en jeux pour nos politiciens mafieux et leurs amis capitalistes. Pour exploiter des matières premières africaines par ces mafieux, il est nécessaire de maintenir des conflits ethniques ou religieux, de faire apparaître des castes bourgeoises corrompues et de maintenir la corruption des chefs africains et de leurs milices. Les africains rêvent en voyant le niveau de vie des européens, chez nous ont meurt de surnutrition, chez eux de sous-nutrition. Je pense que ces mêmes politiciens finiront par faire des blocus et des exterminations de masse pour éviter que ces miséreux se révoltent, une parti de ces immigrants sera importé pour maintenir une main d'oeuvre bon marché.

Dans la tribu il y a le chef et le sorcier qui s'entraide pour maintenir leur pouvoir, les capitalistes sont devenus les chefs, mais ils leur faut l'aide des religieux dans les pays, la majorité de ces humains sont des adeptes de religions qui ne recherchent qu'à imposer leurs lois religieuses, pour obtenir pouvoir et enrichissement, contrairement aux véritables révolutionnaires qui cherchaient à imposer la liberté et la répartition du capital pour tous, depuis des siècles les sunnites et les chiites ensanglantent leurs régions, vous avez déjà accueilli de ces pays des hébreux intégristes qui eux aussi ont toujours voulu imposer une religion, un pouvoir et un enrichissement de leur communauté, ce ne sont que des communautés visant à se différencier volontairement, pour s'entraider entre eux, voire pour se dissocier du reste de la société, s’enrichir, se croyant des peuples élus et supérieur aux autres.

L’esclavagisme fiscal est arrivée à son maximum en France en 2014, les impôts confiscatoire et illégitime permettent la maintenance des princes et des pseudo-érudits, et ne bénéficient pas aux miséreux et aux ouvriers. Les impôts et taxes absorbent les bénéfices et profits, ce qui détruira la création des jeunes entreprises et fera disparaître doucement les plus anciennes firmes. L’augmentation des impôts a démotivé les travailleurs, qui voyant qu’une augmentation de travail ne conduit pas à un enrichissement, préféreront opter pour des travaux qu'ils feront eux-mêmes, augmenteront leurs heures de loisir et le travail non déclaré. La manipulation des pseudo-érudits et princes, consiste toujours à faire croire aux citoyens, que sans leurs impôts et leurs taxes, la vie serait injuste, il est nécessaire pour le nouveau état Dieu démocratique, de faire croire que plus il y a d’imposition, plus les imposés seront protégés et avantagés. Le pauvre serait protégé par ces nouveaux usurpateurs!, qui ont remplacés l'ancien dieu monarchique, le roi. Les politiciens et les pseudo-érudits ont su introduire ce vol en bande organisée, que sont les impôts et taxes, en utilisant la perversion narcissique et la faiblesse psychologique d’une grande partie des citoyens, en complexifiant la vie des citoyens par des normes, en rendant la circulation difficile, en utilisant les médias pour abrutir les citoyens, le changement d’heure ou le décalage d’émission de plus en plus tardive, le sexe, les jeux, les réseaux sociaux… pour perturber le raisonnement par une augmentation du stress, tout est fait pour éviter, les rapprochements des individus, jusqu’à ce que l’individu accorde plus d’importance aux difficultés administratives et économiques, et moins d’importance à sa vie d’esclave, la preuve est que quand une personne se fait voler son sac ou son portefeuille, la seule chose qu’elle demande, c’est qu’on lui ramène ses papiers, et se fou de son argent ou les valeurs personnelles qu’elles auraient perdus. L’état doit donc s’attendre maintenant à une chute brutale de ses revenus en 2015-2017, le travail non déclaré et la fermeture des entreprises vont être exceptionnelles.

(11) Les manipulateurs politiques ne déterminent pas leur existence en fonction de leur conscience ou de leur libre arbitre, mais c’est leur existence sociale et leur recherchent de domination qui déterminera leur conscience, leurs lois, leurs actes et leurs normes morales. Il est donc normal qu’un manipulateur comme Karl Marx dise : « Ce n’est pas la conscience des hommes qui détermine leur être ; c’est inversement leur être social qui détermine leur conscience. ». Vouloir ramener l’humain au plan social, c’est nier leur libre arbitre, leur âme, et leur capacité à s’autogérer, pour introduire un pouvoir de suffisant, qui vous diras savoir, ce qui est bien pour vous-même.
En créant un parti politique ils créeront une caste et une classe, dont la conscience idéologique est une vanité collective, qui fera que leurs décisions deviendront catastrophiques.

"Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général." [Karl Marx]
Karl Marx avait-il oublié d’introduire les classes socialo-communistes, voulant conquérir lui-même le pouvoir ?

Passion, espérance et croyance à un dépassement illusoire de l’humanité, mène à l’aveuglement, qui amènera à refuser de voir certain aspect de la réalité car ils seraient contradictoires avec l’espérance que l’on porterait en soi.

La caste ou classe socialo-communiste est un exemple d’humain qui aspire à conquérir le pouvoir, une classe de soi-disant intellectuel bien-pensant, qui ont verrouillé, éducation nationale, syndicat, fonctionnaire…, le parti socialiste n’est constituée que de bourgeois riche, diplômés de l’enseignement supérieur, artistes, journalistes, fonctionnaires privilégiés et Hauts Fonctionnaires, qui recherchent à se protéger en se faisant passer pour les amis des ouvriers, en gagnant entre deux à vingt fois plus que leur soi-disant frères ouvriers, en 2014, c’est ces gens bien-pensant qui ont remis en cause les droits des ouvriers, par peur de perdre leur avantages de bourgeois.

Le socialiste François Mitterrand, en arrivant au pouvoir, a tout fait pour éliminer les anarcho-communistes, réduire le pouvoir des ouvriers, des communistes et des verts, qui avant la deuxième guerre mondiale commençaient à obtenir des droits. François Mitterrand est un manipulateur, il continuera le système de réseaux en Françafrique avec Elf notamment, son fils, Jean-Christophe a été impliqué. Elf financera aussi les campagnes présidentielles de Mitterrand, de 1965 jusqu'à sa victoire. Mitterrand se servira de faux attentats comme celui de 1959 pour regagner en visibilité. Pendant la deuxiéme guerre mondiale François Mitterrand, au printemps 1943, parrainé par deux membres de La Cagoule (Gabriel Jeantet, membre du cabinet du Maréchal Pétain, et Simon Arbellot), sera décoré de la francisque, sous le régime pétainiste.
Entre 1956 et 1957, François Mitterrand, en tant que garde des Sceaux, et contre l'avis de la majorité, avalise personnellement l'exécution de 45 condamnés à mort pour terrorisme, dans le cadre de la guerre d'Algérie, dont la culpabilité de certains de ces exécutés (Badèche ben Hamdi, Fernand Iveton) seront remise en cause, ce soi-disant humaniste a eu de bonnes relations avec l'extrême droite dans les années 1990.
Le régime Hutu est à l'origine du génocide au Rwanda, avec l’aide d’intérêts et des manipulations dont lui-même et son fils sont les principaux responsables de ce génocide.
Sous son mandat des spéculations diverses, poussent Pierre Bérégovoy à se suicider, François de Grossouvre, menaçant de révéler des secrets, est retrouvé mort le 7 avril 1994, à L'Élysée, son révolver près de lui.
D'après Le Monde du 10 juillet 2005, François Mitterrand a donné son « autorisation personnelle » à l'amiral Pierre Lacoste, directeur général de la sécurité extérieure, pour faire couler le Rainbow Warrior, navire de l'organisation écologiste Greenpeace, qui protestait contre les essais nucléaires français.
Affaire des irlandais de Vincennes, l'Élysée annonce l'arrestation des coupables, trois Irlandais qui seront relâchés neuf mois plus tard car il est prouvé que ce sont les gendarmes qui ont apporté eux-mêmes des explosifs dans l'appartement de Vincennes.
Mazarine Pingeot et sa maîtresse Anne logent ainsi que François Mitterrand, à partir du printemps 1983, dans un appartement de fonction d'un immeuble affecté à la Présidence de la République du quai Branly (7e arrondissement de Paris) de plus de 250 m2, spécialement rénové pour l'occasion.. Pendant treize ans, huit « super-gendarmes », placés sous la direction de Christian Prouteau, veillent en permanence sur les deux femmes, qui s'installent ensuite dans le château de Souzy-la-Briche, résidence de villégiature de la République française mise à disposition du Premier ministre.
Le socialiste François Mitterrand, en arrivant au pouvoir, a tout fait pour éliminer les anarcho-communistes, réduire le pouvoir des ouvriers, qui avant la deuxième guerre mondiale commençaient à obtenir des droits.

Les citoyens imaginent des complots aprés la mort de ceux qui dénoncent l’arrogance, l’inhumanité, l’imposture et la fourberie des hommes politiques, Coluche et Balavoine ont eu des accidents mortels, sur des périodes ou des affaires d’espionnage et de sabotage, montreront les pratiques des politiciens et des agents de l’état, il est donc normal que des rapprochements soient fait par le peuple. Mais comment des agents de l’état peuvent-ils accepter de telles pratiques, si j’observe la dernière guerre, quand Pétain a pris le pouvoir et a demandé la collaboration avec l’envahisseur, introduisant des lois fascistes et des pratiques racistes, aucun des officiels ou des hauts fonctionnaires, ni dans la police, ni dans la magistrature n’a démissionné, ils ont suivi les ordres et les ont exécuté avec l'aide des fonctionnaires. Les fonctionnaires sont dangereux, ils sont prêts à croire et à obéir sans discuter, et savent que s’ils exécutent des sales tâches couverte par l’état, ils grimperont plus vite dans la hiérarchie.


Les socialistes font des guerres, des génocides, maintiennent la pauvreté, la misère intellectuelle, en imaginant améliorer la vie des humains, mais les seules améliorations de la vie des manouvriers depuis le dernier siècle, ne sont que de l’ordre technique, résultat d’un sur-travail d’artisans et de manouvriers, et surement pas idéologique ou l’œuvre de socialo-communiste, mais l’œuvre de révolutionnaire, de découvreur, de « libre penseur » et de « gros bosseurs ».
Ainsi le parti socialiste appliquera en France jusqu’en 2016, les théories de Karl Marx qui disait : « Il n’y a qu’une seule façon de tuer le capitalisme : des impôts, des impôts et toujours plus d’impôts. », sauf pour la caste socialiste administrative et la classe artistico-intellectuelle administrative bien entendu ))), par ce principe insensé, ils ont fini par ruiner la motivation et la créativité, le courage et la libre pensée, pour assurer l'enrichissement de leur caste et de leur amis affairistes.
Les socialo-communistes au pouvoir sont effectivement des soi-disant hommes libres, c’est-à-dire des profiteurs du sur-travail des manouvriers, Karl Marx disait : « Le domaine de la liberté commence là où s’arrête le travail déterminé par la nécessité. », quand on veut fermer les yeux sur la nécessité, il est préférable de faire passer les bosseurs pour des malades du travail et les ouvriers pauvres pour des sans dents. La nécessité ne supprime pas la liberté, ou alors boire, respirer supprime la liberté, votre vie se déroule dans un monde de nature et de nécessité.
En France les « bosseurs » sont donc des « insensés », et leur motivation serait considérée comme une addiction, ce qui est logique pour des officiels et des politiciens paresseux, qui doivent justifier leur paresse, ainsi les artisans qui travaillent 12 heures par jours, sont vu comme des personnes qui chercheraient à posséder plus que les autres, et par les insensés psychologues, cette addiction au travail serait une faille narcissique, une difficulté à nous aimer nous-mêmes. Les « sans dents » mériteraient leurs vies de pauvres, ils n’auraient pas fait les efforts nécessaires pour réussir, leur illettrisme devra donc être compensé par un gros travail durant leur vie, difficile d’entendre de tel propos de la part des profiteurs du système Français. Les profiteurs académiciens ont défini le mot bosseur dans le dictionnaire comme étant celui qui travaille beaucoup et qui aime travailler, un bosseur serait donc le seul insensé qui aime se tuer au travail ! Imaginez la scène un romain dans l'antiquité fonctionnaire s’approche d’un esclave qui bosse pour lui et lui dit : « Avoue tu aimes ça » ptdrrrrrrr, quand allez vous guillotiner tous ces suffisants qui vous dirigent.


(01/2016) Le ministre Manuel Valls, en laissant entendre que le président gabonais n'a pas été élu régulièrement, a déclenché une crise avec Libreville, peut être que ce président gabonais a oublié de verser une commission à ce ministre ou à sa famille politique !!!, ou alors Manuel Valls sous-entend que par intimidation des opposants, des médias contrôlés par le pouvoir, des électeurs menacés, des votes truqués, et avec l'aide de société étrangères, des présidents africains...... asseyent leur légitimité sous de soi-disant élections démocratiques.
Le réseau « Françafrique » est un système de relations commerciales (économiques, politiques, militaires…), dans lequel des politiciens influence des accords commerciaux, et magouillent avec des présidents et des hauts fonctionnaires africains, pour le compte de leurs amis exploiteurs capitalistes (Elf, total, Areva…), qui les enrichissent eux et leurs familles politiques, comme au Gabon avec l'affaire Elf, datant de 1994, éclaboussant des hauts fonctionnaires du Gabon corrompus (l'affaire des biens mal acquis).
Des soldats qui coutent aux citoyens français sont mis en place pour protéger des intérêts de riches familles françaises, et des valises diplomatiques contenant l'argent des contribuables français, circulent entre la France et les pays africains pour soudoyer et magouiller, alors que seul ces familles et ces capitalistes avec leurs amis politiciens profitent des bénéfices colossaux des pays africains. Les citoyens africains sont manipulés et colonisés, par ces profiteurs esclavagistes qui exploitent leurs ressources minières et forestières, tout en polluant et exterminant les opposants ou ceux qui finissent par se révolter.


Je suis un manouvrier ou une manouvrière, je suis pour la répartition du capital, et pour la suppression d’une caste, qui profite du travail des manouvriers, nous savons que le travail des ouvriers, des ouvrières, se partage en un travail naturel et un sur-travail, imposé par une caste de suffisants dominants paresseux qui ne recherchent qu’enrichissement, ayant inculqué aux individus durant leur enfance, des valeurs servant à protéger leurs possessions et privilèges, qu’ils ont accumulés par des moyens pervers.
« Toute classe qui aspire à la domination doit conquérir d'abord le pouvoir politique pour représenter à son tour son intérêt propre comme étant l'intérêt général. » [Karl Marx]
Note : (je ne suis ni de droite, ni de gauche, ni d’aucune religion que vous pourriez connaître. Quand je dis plus haut je suis une manouvrier ou une manouvrière, c'est que je suis un sage du non agir et ne veux pas que vous sachiez qui je suis, car vouloir faire savoir qui je suis quand j'écris, serait un manque de maturité.)

Il faut donc commencer par imposer un tarif de main d’œuvre bien supérieur à celui qui existe actuellement et réduire fortement les taxes et les charges qui ne servent qu’à entretenir une caste suffisante, revoir ce que vous appelez la solidarité, seuls les profiteurs, les oligarques, les religieux et leurs amis confondent la solidarité, le partage, avec les valeurs servant leurs intérêts de dirigeants politiques ou religieux, qui en font l'éloge, il faut travailler dur ou plus, ne pas frauder, obéir et être responsable... se protégeant ainsi eux-mêmes de leur propre angoisse sociale pour leurs familles et leurs biens, introduisant des vertus de richesses, d'honneurs et de patrie, au détriment des manouvriers et manouvrières

Comment expliquer la capacité de prévoir des sages du non agir, la cause des causes, qui agit sans agir, elle dirige les événements de ce monde sans jamais y prendre part directement, tout en restant invisible et cachée, c’est l’inertie sans mouvement, le moteur immobile, il est donc normal que des âmes sages étant le reflet de la cause des causes, ne cherchent point à se mêler à l’action, il ne participe pas au mouvement, sauf comme des intermédiaires, seul le sage du non agir, celui qui a atteint le moteur immobile peut le faire.

Celui qui assiste en spectateur voit clair, celui qui prend parti se laisse égarer.

Si vous utilisez des méthodes qui sont peu différentes des "racistes" cela vous mènera au racisme, il faut prendre un chemin très différent pour s’en éloigner irrémédiablement.

Nous sommes en fin 2013, j'ai croisé deux militantes de gauche et de droite, qui m'ont demandé de voter pour leur parti, je leur ai dit que j'étais pour une démocratie réelle et que je ne voterais pas, elles m'ont dit, que je risquerais de faire passer marine le pen, une extrémiste nazi, j'aimerais bien que mes concurrents dans mon entreprise soient aussi "cons", et qu'ils répétent aussi souvent le nom de mon entreprise, si vous achetez pas mon produit, vous aurez le produit de cette entreprise, plus besoin de pub, vivent les cons, "con" est le mot qui leur va trés bien.

Un militant est un insensé (ignorant), qui rentrant dans la cage, croît qu'en nourrissant le lion, il sera épargné.

Le mot "con", désigne vulgairement une personne stupide, dont les intentions sont toujours suffisantes et proviennent du narcissisme et de l'ignorance, conduisant au machisme, à la phallocratie, à la misoggynie, aux racismes divers et à l'admiration...

Les sages ont de la volonté, les fainéants n'ont que des souhaits.

Je vis en France et je vois que les religieux ou politiques, se servent du mot islamophobie ou racisme, pour créer des conflits, ce qui n’est que recherche des religieux de séparer leurs fidèles des autres, et par peur des autres rechercher de nouveaux fidèles, même pratique pour le politique islamophobe ou non islamophobe, raciste ou non raciste.

Le mot islamophobie est donné aussi à celui qui critique l'islam et qui n'est pas forcément "raciste", c'est alors l'utilisation d'un mot recherchant à éviter toutes critiques contre l'islam, comme le hébreu sioniste, colionaliste se protège derriére le racisme pour éviter les critiques contre le sionisme, il faut faire la différence entre les hébreux et les sionistes, l'islam et les fanatiques islamistes, les non racistes et les racistes, entre ceux qui recherchent la domination, et ceux qui veulent la paix, dire que je suis anti front national, reviendrait à être interpréter comme du racisme envers les cons (et je ne considére pas tous les gens du front national comme des cons, mais des insensés qui sont manipulés comme dans tout les partis politiques), pour les politicens se sera l'utilisation du mot respect, qui est une recherche de protection de leurs valeurs-normes d’honneurs et de morale dominatrice (12). Il y aura toujours des racistes, à Marseille certain ne supporte pas la ville d'Aix, on va donc créer Aixophobe, certain jeunes du quartier A, allez se disputer avec le quartier B, le village A, ne supporte pas ceux du village B… Mais ce n'est pas raciste, de ne plus vouloir de dominant qui recherchent à vous imposer esclavagisme et domination, qu'ils soient intégristes hébreux, musulmans, chrétiens, athées...

Personnellement, ayant vécu toute mon enfance dans les quartiers nord de marseille, j’ai plus d’amis hébreux, arabes, arméniens, italiens, africains, asiatique… que de « Marseillais d’origine» en sachant qu’à Marseille nous sommes un mélange de toutes ces origines, plus les étrusques, les grecs, les romains, les égyptiens, les gaulois, les celtes, les vikings… Ces mêmes politiques ou religieux vous diront que le racisme empêche les étrangers de trouver un emploi, ce qui empêche de trouver un emploi, c’est le manque de courage ! Et la mise en place de ces formes de racisme par les politiques et religieux. Si je regarde la télé, je vois des présentateurs, des artistes et des politiciens de toutes nationalités réussir, à Marseille mes amis de nationalité différentes sont chefs d’entreprises ou ouvriers qualifiés, mais il y aura toujours des associations, des religieux, des politiques et des malins pour vous maintenir dans la misère, ou exploiter le racisme, qui leur rapporte un emploi, des richesses et un pouvoir.
Note: c'est toujours le manque de courage qui fait qu'un individu, ne réussira pas sa "vie sociale", et si le paresseux réussi, comme le fait le politicien, le religieux, ou le parasite social, il doit perdre son "âme", en abusant d'autres individus, en profitant du travail des autres, les anciens disaient que "le travail est une priére", jamais un sage du non agir, ne vous fera l'éloge du travail, mais le courage est juste le contraire de la lâcheté.

Les personnalités préférées des Français en 2011 2012 2013 Gad Elmaleh, Omar sy, Yannick Noah, effectivement on peut continuer à entretenir l'idée que les français sont racistes!. Personnellement je vois très peu de racisme, j’ai travaillé avec des ouvriers de toutes les ethnies, ils sont tous pareils et les relations ont toujours été très fraternelle sur les chantiers, dans les usines, les racistes sont un petit nombre, comme les cons, ce nombre diminue avec le savoir, mais malheureusement les humains mettent du temps à le comprendre, et de nouveau arrive prenant un mauvais pli, que la vie repassera ;-)))))). Ce sont les syndicalistes, les politiciens et les religieux qui créent les conflits et les guerres chez les travailleurs, même pendant la guerre, il y a eu des tentatives entre ouvriers soldats de fraternisation avec "l'ennemi".

Il faut apprendre à rejeter les blagues, les spectacles ou les sketchs qui généraliseraient  des traits péjoratifs d'un groupe d'individus, car cela cache le vrai racisme,  la mise en place du mépris de certaine catégorie d’individu associant une ethnie, je suis contre tous les racismes, les nationalismes, hébreux (sionisme) ou Français (FN)…, intégrisme politique ou religieux,  si je dis cet homosexuel est un pédophile cela ne me dérange pas, si je dis tous les homosexuels sont des pédophiles alors cela est condamnable, si je dis Monsieur le Pen est un Nazi cela est facilement vérifiable, mais si je dis tous les gens du front national sont des nazis, alors  cela est aussi condamnable, si je dis cet hébreu est radin cela ne me dérange pas, mais si je dis tout les hébreux sont des pinces cela me dérange. Je ne confond pas les hébreux et le sionisme,ou une ethnie avec ses religieux et ses politiciens, dans les quartiers nord de marseille, il y a aussi des hébreux moyens, artisans, travailleurs, qui sont mes amis, le nationalisme n'est pas relatif à une ethnie, encore moins le désir de possesion, la lutte doit se faire contre ces nationalistes qui recherchent pouvoir et enrichissement sous couvert d'une ethnie, qu'ils définiront comme "race" élu ou supérieure.

Les partis politiques qui recherchent trop de clarté, de pureté imaginaire, sont dans la paranoïa, ils sont dans la nuisance qui recherche à remplacer le tyran par leur tyran.

(2015 février) Nathalie Kosciusko-Morizet NKM, fille et petite-fille de hauts fonctionnaires, de mandarins profiteurs, de maires et d'ambassadeurs, représentante du parti UMP, pour appuyer sa paranoïa sur les intégristes islamistes, elle a déclaré : « A Mulhouse, le maire, qui est un ami, Jean Rottner, me dit que dans sa ville, il y a des dizaines d’enfants qui le matin arrivent tous les jours en retard parce qu’ils sont à la prière, ils sont emmenés à la prière par leurs parents… », résultat de l’enquête des journalistes, il y a eu un seul cas ou un enfant était en retard parce que ses parents sont allé prier, encore une élu qui est coupé de la réalité et qui pour connaître le prix d’un paquet de farine, serait surement obliger de demander une commission parlementaire, pauvre France !
Elle vit à la cour de France, où les mandarins, les courtisans, les officiers ministériaux chargés de l'administration et les énarques, sont entourés par des domestiques privilégiées très bien payés, qui les protègent des difficultés journaliére que doivent subir les citoyens. Leur rapport avec le peuple, se résume à des "fans" soumis, et des notes de services ou des rapports parlementaires, son éducation c’est fait surement dans des écoles privées, comme celle de ses enfants, encore une élue très riche et complétement coupé du peuple.

La prière à l'heure du Fajr est appelé Sounat El Fajr, entre l’aube et le levée du soleil, et n’est pas obligatoire, seul le Salat Fajr (ou Soubh) est obligatoire et se fait dans la journée, si j’analyse les conversations des musulmans que je connais, je me rend compte qu’il y a des obligations qu’ils peuvent pour des raisons pratiques ou de situation géographique, ou de pénibilité ne pas faire, comme pendant le ramadan, les personnes faibles ou les gros travailleurs pourront ne pas le faire. Dans toutes les religions les même techniques de persuasion sont utilisées, par les prophètes et les manipulateurs religieux, recherchant par la prière à convaincre, à faire travailler pour leur communauté et à fidéliser leurs adeptes, par une répétition tout le long de la journée de leur reconnaissance à leur Dieu, chez les chrétiens, il y a la vigile (prier vers 2h30), pour la sécurité de nuit, puis la priére à l’aube entre 4h et 5h (au travail !, l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt et surtout à ceux qui bossent plus lol), puis la prima 6h... La manipulation n'ayant toujours qu'un but l'enrichissement ou la reconnaissance d'un pouvoir, les chrétiens ont su mettre en place des maisons de retraites ou ils captaient les héritages des personnes seules, ou par des donations, ou par des dons, qui ont permis rapidement leur enrichissement, un église riche, des papes, des politiciens et des rois qui ont su profiter de l'ignorance et de la bêtise humaine. Comme dans les pays musulmans ou les émirs, les rois et les tyrans, continu cette captation du sur-travail des manouvriers ou des richesses du sol pour leur enrichissement personnel.

Souvent les bigotes et les bigots, s'offusquent de voir une femme qui allaite en public, voulant faire croire posséder des qualités vertueuses, en général ce sont aussi souvent les mêmes qui sont racistes, qui luttent contre les révolutionnaires, et qui cherchent à imposer des vertus illusoires sous couvert d’une religion, les bigots ou les bigotes de toutes les religions, sont des fourbes pervers (vices), en recherche d'une perfection ilusoire qui les séperait des autres.

L’église a été contre la révolution, elle a étouffé la société française pendant des siècles, de 1790 à 1795, il y aura de grandes violences anticléricales, les curés ou prêtres inquisiteurs que l’on veut manger ou bouffer, leurs représentants suffisants et leurs bigotes médisantes avec leurs fichus sur la tête, subiront les attaques du peuple qui avait été opprimé par tous ces fourbes. La séparation de l’église et de l’état fut réalisée bien plus tard. Lors du vote de la loi de 1905, l'église a excomunnier ce qui ont voté en faveur de cette loi, elle voulait maintenir son pouvoir sur l'endoctrinement des jeunes éléves dans les petites classes.

Certain Maires en France ont essayé d'imposer des arrêtés municipaux pour que ceux qui fouillent dans les poubelles soient pénalisés, mais la plupart ont été rejetés par la justice. La compassion des politiciens n'est jamais loin de leur violence qui demande soumission et respect de leurs lois, et leur charité rarement éloigné de leur haine et répugnance pour les pauvres et les miséreux ou les "sans dents" ou "gueux".

On n’a jamais vu apparaître la prudence, la charité, la justice-bonté ou la piété filiale, sans constater en même temps leur très suffisante contrepartie, que sont beaucoup d’âpreté au gain, de ruse, de brigandage, de friponnerie et de paresse. Les suffisants préféreront la charité et la justice suffisantes, qui conduit à aider le paresseux, et à accabler le brave. Les anciens sages mettaient des abris, des points d’eau et de la de nourriture, pour ceux avaient des difficultés, un brave n’aurait pu accepter qu’un autre travaille pour lui, seul les paresseux parlèrent de faire le bien de tous, de résoudre tout litiges et toutes fâcheries, au nom de leur soi-disant bonté et charité.

L’harmonie d’un bouquet de fleurs, c’est de mettre des fleurs différentes, c’est la couleur des fleurs différentes qui rend le bouquet harmonieux, et ces couleurs donnent de la valeur les unes aux autres. C’est l’égocentrisme qui veut définir des fleurs artificielles sans imperfection, harmonie logique absolue, l’imperfection c’est la "beauté", l’harmonie analogique, comme la folie et l’utopie forment le génie.

C’est les canons de la beauté défini par les religieux et la société athée, qui fige une beauté froide, égocentrique et ethnocentrique. La beauté, la laideur sont la réduction par l’égo de l’harmonie vers un absolu, à une fleur artificielle, le sage du non agir ne voit pas la beauté ou la laideur, il ne perçoit que l’harmonie, il ignore les distinctions entre le beau, le laid, le bien et le mal.

(27) Madame Taubira a voulu une vie de suffisante, de domination des autres, imposer ces valeurs-normes de "sournoise politique", et ses lois laxistes pour certains, le sage ne se met jamais dans la lumière, elle manipule, et elle est donc manipulé, je pourrais vous dire que je suis indigné qu’on la compare à un singe, mais pour moi un singe est astucieux, c’est donc l’égocentrisme du raciste qui se croit supérieur à un singe qui lui fait dire cela, comme c’est l’égocentrisme de Madame Taubira qui se croit supérieur à un singe, qui le lui fait croire. (Effectivement cela me dérange qu’une femme se fasse traiter de singe, car cela est fait par une raciste, mais chacun est libre, et comme dirais un sage: (28) « Je ne suis pas d'accord avec ce que vous dites, mais je me battrai pour que vous ayez le droit de le dire. », c'est la liberté d'expression). Tous les politiques, les dirigeants indépendantistes, séparatistes et les dirigeants religieux sont des racistes, qu’ils soient blanc ou de couleur, (Taubira ancienne indépendantiste guyanaise), ce racisme est lié à leur égo ethnocentrique et egocentrique. Cette ancienne indépendantiste guyanaise dans son autobiographie parue en 2012 dira : « J’ai compris que j’étais noire en arrivant à Paris », elle est dans la victimisation, c’est une fausse modeste et une ambitieuse.

En ce qui concerne le "mariage pour tous" en 2013, pour ceux qui aurait eu un doute sur la manipulation, prendre une femme de couleur (Madame Taubira), pour faire passer une loi sur l'homosexualité, alors que les opposants sont en majorité raciste, misogyne et homophobe, serait-il une coïncidence ou de la manipulation ? Sachant que le "Placide président des Français"est finalement comme tous les sournois et les pervers, un adepte des relations multiples, qu'il est pour l'union libre avec Ségoléne Royal et ses autres partenaires, qu'il n'a donc jamais accordé d'importance au mariage et à la fidélité, si ce n'est que pour se mettre en "lumière" et maintenir des tensions racistes. Ces manipulateurs séparatistes, les politiques (princes) séparent pour régner, et ils ont fini par à nouveau maintenir en 2013 le racisme, avec des manipulations sournoises, qui consiste à victimiser certain en accusant à tort tous les autres de racisme, alors que le racisme ne représente qu'une petite partie dans chaque ethnie, d'individu narcissique et égoïste, ou dans le mépris, mais le politicien comme le religieux a besoin d'utiliser ce racisme ethnique ou de caste, pour séparer les hommes afin de régner. (Les fautes cumulées comme l'affaire de la jeune fille léonarda ne sont pas des coïncidences ou alors nous avions un guignol comme président à cette époque!). Nous avons à faire à des manipulateurs, racistes, qui défendent leur système patriarcal ou l’homme serait bienveillant et les femmes seraient violentes et perverses. Madame Taubira en introduisant des lois par force sur l’homosexualité devient violente et perverse, dans tous les systèmes pervers, les victimes deviennent donc les agresseurs, et les agresseurs (François Hollande) les soi-disant sauveurs, le pervers François Hollande avec l’affaire léonarda montre son racisme aux autres pervers qui le soutiennent, son comportement dominant avec ses femmes, le poussera comme tous les pervers, à les présenter comme caractérielles, manipulatrice, folles et perverses. Pour le pervers, les femmes n’ont que ce qu’elles méritent et sont des objets, c’est le pervers qui se considère comme la victime. La perversion narcissique de François hollande est confirmée sans cesse, il ne recherche que pouvoir et domination sexuelle, ses premiers mots pour Valérie son ex-compagne, à la sortie de l’hôpital, ont montré qu’il ne possède aucun affect pour personne, aucune gratitude, tous les humains sont pour l'homme pervers, des objets que l’on peut jeter après une utilisation plus ou moins longue.

Un ver de terre usant de tant de détours et de méandres, ne put échapper aux fourmis, il ne serait pas mort s’il avait marché droit.

M.François Hollande, suite aux révélations sur sa vie privée, veut faire croire qu’il aime les pauvres, mais personne n’aime les pauvres, sauf les suffisants, qui préfèrent la charité et la mendicité, à la suppression des pauvres ou de la misére, comme dit Victor Hugo, vous voulez la misère secourue, les sages veulent la misère supprimée. Il a préféré faire passer des lois en rapport à des relations sexuelles, il aurait mieux fait de faire passer des lois en rapport à la misère, ne pas réduire les retraites, mettre le smic à 1500 euros net, ne pas augmenter les coûts médicaux pour éviter les « sans dents », les « sans soins », les « sans droit», les « sans travail ».

"Je vais vous confier mon secret, ce secret que j’ai gardé depuis longtemps mais que vous avez sans doute découvert : j’aime les gens, quand d’autres sont fascinés par l’argent." [ François Hollande au Bourget, 22 janvier 2012] Les paresseux aiment les paresseux, ils aideront plus facilement celui qui préfère la vie de bohème, les artistes, les comédiens et  les flatteurs, ils n'aiment pas  les petites gens, les besogneux et les courageux bosseurs, qu'ils considèrent comme des grossiers, des gueux (trop dénué de leurs vertus), des sans dents... Le paresseux, profitant comme Hollande dans l'insouciance du travail des autres, il ne pourra établir qu’une relation objet avec les autres, qui le conduit à l'indifférence, ainsi Hollande parle d’aimer les gens en déclarant des guerres, en s’enrichissant sur les ventes d’armes, en faisant régner la peur avec des armes de destruction massive.

Oui, je n'aime pas les riches. Je n’aime pas les riches, j'en conviens. [François Hollande, 8 juin 2006] Les fourbes profiteurs sont toujours les mêmes, ils veulent se faire passer pour des gens humbles, ce qui est pour eux une vertu, des gens de cœur, pourtant François Hollande est un riche qui s'ignore LOL. Note: François Hollande, comme Manuel Valls ou Nicolas Sarkozy, sont de véritable caricature, je trouve que les politiciens de nos jours, ont atteint un niveau de suffisance, qui fait qu'ils sont incapables de cacher leur mégalomanie et leurs perversions.

M. François Hollande a dit : « Respecter la fonction présidentielle, ce n’est pas protéger la personne, c’est préserver nos institutions qui sont le socle de la République. C’est le premier principe. »
Rappel pour un suffisant des premiers principes.
La liberté c’est le respect des droits de chacun, et non le respect de titre pompeux et suffisant, ou de dignitaire. (22)
L’égalité c’est la disparition de niche fiscale, des régimes spéciaux, un même statut salarial pour tous, même temps de travail, une obligation de travailler pour pouvoir utiliser les avantages que des générations de besogneux ont difficilement acquis, même temps de liberté et de retraite pour tous, même droit pour tous, et la suppression des mandarins (bourgeois et Hauts Fonctionnaires) et princes profiteurs (capitalistes, rois, présidents, tyrans.).
La fraternité c’est que personne ne peut être au-dessus de ses frères et que tous travaillent pour un même salaire.

La fraternité est un sentiment dépassant l’égo, permettant la solidarité et le partage, la fraternité est donc liée à l’égalité de possessions, de revenus, de retraites, de labeurs et de temps libres, permettant la même liberté pour chaque citoyen. La liberté dans nos société, étant le fait d’être délivré de l’ingérence d’autrui dans ses activités spirituelles et sociales, elle ne peut être obtenu, qu’en supprimant le politicien maton et le religieux inquisiteur, ce qui permettra d’obtenir la fin des inégalités, qui sont créées par ces deux suffisants, qui ne recherchent que séparation pour régner dans l’exercice d’activités que le citoyens peut faire par et pour lui-même, permettant ainsi son autonomie face au pouvoir de l’état, des capitalistes, des princes, des mandarins et des bourgeois…

Les sages travaillent dur toute la journée et n'évitent pas le dur labeur, et pourtant ils sont serein, il n’y a pas de nuage dans leurs vies, il fait beau temps chez les sages.

L’affaire Dieudonné M'bala M'bala est encore une façon de cacher leur incapacités de gestionnaires de la France et de continuer leur enrichissement personnel, avec des conflits racistes éthiques ou sexuels, comme le mariage pour tous.

Si nous prenons le sketch « Ramirez » de Semmoun Elie, je vois un hébreu raciste, à la fois contre des hébreux et les portugais,  je ne comprends pas pourquoi Elie Semmoun, ne serait pas interdit de spectacle, surtout que Manuel Valls étant espagnol, il connaît le racisme sur les hébreux et les portugais, Monsieur Elie Semmoun utilise le nom de Dacosta dans son sketch, famille juive portugaise qui a fait fortune dans le chocolat, Valls aurait-il plus de facilité à laisser passer des injures contre les portugais hébreux en tant qu’espagnol raciste ?

Le vrai raciste est celui qui rejette ou condamne une ethnie, les étrangers, il généralise des traits de caractères péjoratifs à toute l’ethnie, qu’il entretient par des stéréotypes dégradants, provevant de l’opinion du raciste qui pense être supérieur aux autres, un être élu, d’une "race supérieure", l’opinion évitant toute réflexion pour le raciste, « les gitans sont des voleurs », « les portugais sont poilus », « les étrangers viennent manger le pain des français », « il ne faut pas se marier avec un goy »…, ce sont des discours de racistes sournois.

Je suis contre tous les nationalismes, front national ou sionisme (nationalisme Israélien), tous les racismes religieux ou politiques. Ne pouvant justifier des qualités supérieures aux autres, le raciste par ces stéréotypes, attribue aux autres des défauts complémentaires aux qualités qu’il revendique posséder par sa "race", sa religion ou sa politique supérieure. Dieudonné est dans le racisme qui transforme tous les stéréotypes, tous les vulgarismes sur une ethnie, en une idéologie malsaine, il est dans le racisme quand il dit : « Des hébreux ou des nazis, je ne sais pas qui a commencé », c’est une démarche classique du raciste qui vous dira : « il n'y a pas de fumée sans feu... », il recherche à se mettre en valeur par rapport au groupe, en utilisant des arguments simplistes, des émotions opinions basiques, comme le font tous les égocentriques racistes. Interdire les spectacles de Dieudonné M'bala M'bala est l'œuvre de sournois suffisants aussi dangereux que lui, le politicien est obligatoirement un mégalomane suffisant. Interdire c'est utiliser les mêmes principes qu’il utiliserait, si il prenait le pouvoir, vous ne pouvez autoriser la critique et la caricature des religions ou  des prophètes, et interdire le reste sans rentrer en conflit, les racistes sont en augmentation, la cause est la misère intellectuelle et la pauvreté, créé par les capitalistes, les princes, les mandarins et les politiciens suffisants, pour mettre en place leur enrichissement et leur pouvoir. Les politiciens et Dieudonné M'bala M'bala ne recherchent qu'enrichissement personnel.

Les mégalomanes (rois, ministres, princes, président) s'imaginent être des Dieux, les schizophrènes (intégristes) croient recevoir des ordres de Dieu, les nationalistes se prennent pour des surhommes.

Note: La schizophrénie avec son refoulement massif de la réalité, « schizo » coupé de la réalité, se déclarera à l’adolescence et se révèle à la trentaine, elle entraine une déchéance sociale progressive, le sujet passe d’une indifférence (insensible)  surprenante à l’implication excessive (hypersensible), le schizophrène peut conserver une efficience remarquable dans certain domaine, mais il aura du mal à utiliser les connaissances acquise du fait du relâchement fondamental dans l’agencement et la coordination des idées, progressivement le raisonnement logique et déductif perdra son harmonie et devient incohérent… Souvent ces personnes étant enfermé par leur insensibilité, deviennent schizophrène, et dans leur esprit, rien ne peut être pire que ce qu'ils ont vécu, puis pensent qu'elles seules possèdent un pouvoir et un savoir salvateur.

L'efficience est l'optimisation de la consommation des ressources utilisées (intrants) dans la production d'un résultat (extrant).
Elle se mesure à partir de rapports entre les résultats obtenus et les ressources utilisées.
L'efficacité, qui vise à vérifier si les résultats obtenus sont en ligne avec les objectifs fixés, et la pertinence, qui vise à procurer les moyens suffisants pour atteindre les objectifs fixés.

Que répondre à un homme qui vous dit qu'il aime mieux obéir à Dieu qu'aux hommes et qui, en conséquence, est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant ? [Voltaire]

Que répondre à un homme qui se prend pour un surhomme ou un être élu de dieu ?

La police et la chrétienté ont la vertu de ne jamais abandonner ni leurs criminels, ni leurs amis, et de sacrifier le peuple..

Saviez-vous que c'est dans le milieu universitaire, étudiants manipulés, les fonctionnaires, les classes bourgeoises, les cadres, le milieu médical et chez les médecins, qu'Hitler a trouvé majoritairement son électorat, suivi des hauts fonctionnaires, alors que les ouvriers et ouvrières allemands ont été plus difficile à manipuler. Hitler cherchera à éliminer les communistes et les capitalistes hébreux, c'était un soi-disant socialiste nationaliste, il est porté par sa fourberie à la tête de l’Allemagne par le Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP) avec manipulations, il devient chancelier du Reich le 30 janvier 1933, puis se fait plébisciter en 1934 comme président, titre qu’il délaisse pour celui de Führer (« guide »). Pendant la purge de "la nuit des longs couteaux (Nacht der langen Messer), Hitler se débarrassera de son aile populiste révolutionnaire ouvrière qui souhaitait que la révolution politique fût suivie par une révolution sociale. Celui qui observe les humains, depuis toujours comprend comment manipuler leur esprit est très facile, beaucoup de manipulateurs comme Hitler savent affirmer les choses avec une grande assurance, en utilisant des slogans, des citations tronquées, réussissant à convaincre un grand nombre d’humains, il est donc difficile de condamner ceux qui votent pour Marine LE PEN, pour François Hollande  ou pour d’autre manipulateurs.  

Arnaud Klarsfeld, Rama Yade, Goasguen, Manuel Valls… devraient vite revoir l’histoire, en comparant Dieudonné M'bala M'bala à un Hitler, Hitler n’a jamais commencé sa carrière politique par des propos raciste, ni homophobe, Hitler était un vrai socialiste nationaliste, tout comme Staline de l'union des républiques "socialistes" soviétiques, il faisait partie du national-socialisme, et se faisait passer pour l'ami des ouvriers ! C'est les suffisants politiciens et capitalistes, qui par la création de la misére ou de conflit religieux ou ethniques, donne un pouvoir aux paroles vociférantes d'un hitler ou d'un dieudonné.

Le socialisme, c'est une illusion de liberté, des dispositifs sournois de suppression de la liberté et de la propriété individuelle, c’est remettre en cause la "raison" humaine de chacun, c'est des suffisants qui pensent que les individus ne sont pas capable de penser par eux mêmes, et que la société socialiste doit devenir, le précepteur, le maître, le pédagogue de chacun, et qu'elle doit être au dessus de chaque individus, pour les guider, c’est la confiscation de la liberté humaine et du libre arbitre. C'est des nouveaux aristocrates qui veulent faire croire être les bienfaiteurs d'une servitude nécessaire pour le bien commun, ainsi les politiciens de droite ou de gauche, ne valent pas mieux que les religieux, qui croient comme eux posséder des vertus, des valeurs supérieures à leurs concitoyens.


(2016) Manuel Valls avec l’utilisation de l'article 49.3, permettra au gouvernement de faire passer les textes qu'il présente, sans aucun vote, ce nouveau dictateur, montre que nous sommes sous une oligarchie, une dictature qui servira toute la clique mondialiste, les bourgeois et les capitalistes, qui vont continuer à saigner le peuple, à l’écraser de charges nouvelles, pour enrichir ce nouveau oligarque "Manuel Carlos Valls Galfetti", provenant d’une famille espagnole d’anciens franquistes, fils du oisif Xavier Valls, artiste peintre catalan, lui-même fils d’un banquier catalan fondateur du journal catholique conservateur El Matí, journal conservateur fermé par la République espagnole pour le danger de ses idées franquistes. Manuel Valls sait qu’il n’est plus nécessaire d’être un dictateur pour imposer ses lois, ou pour s’enrichir, mais que le système soi-disant démocratique, ne diffère pas d’un système oligarchique ou aristocratique, les anciens bourgeois et banquiers, ont réussi à faire croire aux citoyens que par un vote, ils seraient libre, mais ils ne font que choisir un nouveau dictateur tout les cinq ans, sélectionné et contrôlé par la clique des mondialistes.


Lénine a dit : « Toutes les interdictions pesant sur la sexualité doivent être supprimées... Nous pouvons apprendre des suffragettes : même l'interdiction de l'amour homosexuel doit être supprimée. » Il dépénalisera dès son arrivée au pouvoir l'homosexualité en 1917, il recondamnera plus tard l’homosexualité.
Hitler adhère au petit parti ouvrier allemand (DAP) en 1919, qui deviendra l'année suivante le parti socialiste nationaliste des travailleurs allemands (NSDAP). Hitler prononce des éloges sur l’homosexualité dès son arrivée en politique pour lutter contre les religions et la morale religieuse, il condamnera les homosexuels après les avoirs utilisés dans le parti socialiste nationaliste.
La démocratie pour Arnaud Klarsfeld c'est l'esclavage du peuple, et il ne fait que le jeu de Dieudonné, la France n'est pas Dieudonné, mais la liberté d'expression est la France! Les français recherchent un meneur pour se libérer de l'oppression fiscale, de l'esclavagisme des politiques, il est triste qu'ils choisissent un raciste, mais les moyens utilisés par le gouvernement sont l'œuvre de dictateur (25).
Une nouvelle jurisprudence par l'annulation des spectacles Dieudonné M'bala M'bala, qui restreint les libertés au nom de la déclaration des droits de l’homme, nous sommes reparti vers la répression, la censure, la dictature politique continu, je n'avez jamais vu de spectacle de Dieudonné, mais ce que j'ai pu constater, c'est que l'annulation de son spectacle, qui devait troubler l'ordre public, c'est pourtant fait dans le calme, nous sommes loin de la description qui en est fait par l'état, les spectateurs nazis sont devenu bien calme de nos jours.

Il faut faire prendre conscience des horreurs, des massacres que les tyrans peuvent produire, ce sont toujours les hommes de pouvoir qui ont fait des catastrophes, si vous interdisez la liberté d’expression, vous ne faites que masquer le problème, il faut faire prendre conscience de l’horreur, que la prétention, l’ambition politique aveugle peut produire, le pouvoir qui recherche un royaume, un territoire, ne sont l’œuvre que de dictateur, qui manipulent des colons à des fins d’enrichissement, le sionisme comme le nationalisme existent, le nier n’a aucun sens. Vouloir posséder un territoire est une démarche raciste, comme le font tous les indépendantistes, le massacre des peuplades africaines, indiennes, palestiniennes et arméniennes… au cours de l’histoire, n’est que recherche de pouvoir, qui recherche séparation des hommes, la plupart des hébreux, des africains et des arabes… n’ont aucunement besoin d’un état ou d’une religion intégriste, ils sont fiers d’être français, allemands, italiens, américains, russes… et acceptent les coutumes du pays où ils vivent. (Ne sont-ils pas en général pour l’équipe sportive de la région où ils vivent ?). Ils seront fier un jour de devenir humain, quand l’état sera l’humanité (L'ensemble des humains), mon état c’est le monde, ils seront fiers de leur religion, quand leur dieu sera le même pour tous, en tant que sage du non agir, la plupart ne veulent rien imposer à personne, mais ils sont manipulés par des petits groupes de suffisants de chaque pays, qui veulent un pouvoir politique ou mystique, si un homme a été torturé, est ce que nous devons lui donner des circonstances atténuantes, s’il torture les autres ? Bien sûr que non.

Vous faites comme je fais, vous prenez une photo des horreurs que certains veulent nier, vous la mettez dans une enveloppe et vous l’adressez à Dieudonné, au front national ou à leur permanence… si les philosophes, les politiques n’ont plus d’argument pour lutter comme le racisme, et qu’ils préfèrent l’interdiction, l'imposition, qu’ils changent de "métier"!

Les avocats du diable sont tellement tordus, qu’ils ont fini par imaginer une justice dans laquelle la victime doit démontrer que son rôle n’a pas contribué à la faute de l’agresseur, ils sont incapables de rendre la justice forte, alors ils ont justifié la force, la justice ne sert que le puissant. Si vous ne condamnez pas les autres, alors vous pouvez vous poser des questions, est ce que le plus haut ne participe pas à l’action du plus bas ? Est-ce que la victime est irréprochable ? Est-ce que le coupable est responsable ? mais les paroles séduisantes ne sont que le résultat des hommes narcissiques, qui ne cherchent qu'à briller.

Le Diable imaginaire peut être défini comme une personne qui a de la ruse, qui est dans le détail, tous les paresseux, les suffisants sont dans le détail. Il aime imposer à faire des choix, imposer des lois et des droits.

Plus tu en parle moins tu comprends, moins tu comprends, plus tu en parle. Les beaux parleurs, ce qui profére des paroles séduisantes qui cachent incompétences et fourberies.

Les vraies paroles ne séduisent jamais. Les belles paroles ne sont pas vérité. Les bonnes paroles n'argumentent pas. Les arguments ne sont que discours. [Lao-Tseu]

(22) La dignité est liée à la suffisance qui veut distinction, des distinctions, des droits, et qui recherche l'exercice d'une fonction qui lui permettra de se dire supérieur aux autres, haute dignité, un sens que l'on retrouve dans dignitaire, c’est un terme propre à l’aristocratie, la dignité dénote la distinction, et demande le respect d’une connaissance ou d’un pouvoir illusoire. C’est l’ego qui veut une valeur publique, en recherchant sous un principe de soi-disant neutralité, une valeur de paraître en public et non une qualité intrinsèque naturelle, mais une volonté d’imposer comment l’autre doit se comporter envers lui, une éthique de leurs valeurs morales, imposant un respect de leurs valeurs et de leur position sociale.
Je préféré le mot intégrité au mot dignité, l’intégrité c’est être conforme à ce que l'on est réellement, excluant ce qui est narcissique, suffisant ou soumis dans l’humain, c’est l’absence de mauvaises intentions, c’est l’honnêteté, l’équité, c’est mourir libre, refuser lâcheté et corruption. L’intégrité c’est lutter pour tous, votre patrie est le monde, la dignité c’est le nationalisme, le patriotisme, le sectarisme, les opinions, les préjugés. Définition de Wikipédia: "L'intégrité est la motivation première à être conforme à ce que l'on est réellement. L'intégrité est donc le qualificatif donné à ce mécanisme de conformité à soi-même (en incluant ce qui n'est pas humain). L'intégrité, c'est aussi l'absence de mauvaise intention. En parlant du caractère intègre d'une personne, ce mot fait référence à son honnêteté."

Les lois sont toujours utiles à ceux qui possèdent et nuisibles à ceux qui n'ont rien. [Jean-Jacques Rousseau]

Le droit est l'ensemble des règles qui sont imposées par l'humain vulgaire (nantis), qui possède par héritage ou par des escroqueries ou par des privilèges ou par des profits d'exploiteurs, c'est un ensemble de mesure visant à protéger la classe dominante, qui est pourtant très minoritaire dans le système, il faut donc utiliser la force pour faire respecter les avantages des possédants par les moins possédants.
Certains philosophes utilisent la phrase de pascal : « La justice sans la force est impuissante; la force sans la justice est tyrannique », ce qui démontre que nous avons à faire à des aristocrates et des royalistes ou des exploitants nantis, qui sont restés sur les idées d’avant la révolution, avant le début des premières libertés, seul le dictateur a besoin de force, parce qu’il cherche à imposer, ses lois, ses valeurs-normes, ses droits illusoires de possession, ses vols, son racket par des taxes et pénalités ou des impôts, son chantage sous couverture de valeurs-normes, de lois dominatrices, de statut, de rang et de classe, pour servir l’enrichissement de sa caste et de sa famille.
Le plus fort (le dominateur politique) n’est jamais assez fort pour être toujours le maître, s’il ne transforme pas sa force en droits, taxes et impôts, en démocratie ou monarchie, et l’obéissance en devoir, devoir qu’il fera respecter par des forces d’obéissance (police, crs, gendarme, force de loi, justice d’obligation).
Je n’ai jamais pu appeler quelqu’un maître ou juge, comment un humain de même nature que moi, peut-il se prendre pour un maître ou un juge sans être un mégalomane, c'est comme si on formé des jurés professionnels, ils ne se présenteraient à ces postes que des mégalomanes, des suffisants, des humains qui recherchent à imposer leurs visions, leurs lois, avec une curiosité malsaine, tous les juges et avocats que j’ai pu rencontrer étaient arrogant et suffisant. Par in parem non habet jurisdictionem: « Aucun ne saurait être jugé par son égal. »


Personne n’a le droit de nier les catastrophes comme la shoah, Hiroshima, le massacre des palestiniens, des syriens, des arméniens…. Les faits et les horreurs ne peuvent être remis en cause, en sachant qu’il y a des documents établis par ces bourreaux, des photos et des traces, des charniers humains et l'existence des fours crématoires...

Nous sommes sous une démocratie totalitaire, car il n’y a pas vraiment la possibilité devant le conseil d’état de plaider, c’est la monarchie démocratique qui impose ses valeurs-normes. Des politiciens, des intellectuels qui imposent des valeurs-normes, en se disant supérieurs aux autres, pour des notions de second degré, de dignité humaine, de bien ou de mal… c’est toujours intéressant de voir comment des gens, qui soi-disant veulent faire le bien, comme les dictateurs, les prophétes, finissent toujours par conduire aux guerres, au racisme et aux crises.

Enlever le droit à l’héritage et il n’y aura plus d’aristocrates et de capitalistes qui recherchent possession, et à exploiter les autres, enlever les aides et il n'y aura plus de citoyens qui cherchent à parasiter le système et à éviter le travail. Dans toute les religions ou les systémes féodaux qui persistent de nos jours, les prophétes et les seigneurs suffisants ont accepté le droit d'aînesse qui confère la totalité ou la majorité des biens d'un foyer au premier né, une stratégie permettant de fortifier l'aristocratie héréditaire et la paysannerie seigneurale (propriétaire).

Nous sommes sous une démocratie totalitaire, une oligarchie, c’est la monarchie démocratique qui impose ses valeurs-normes et ses lois, les sénateurs indirectement imposent leurs lois, les lois sont une force, et c’est les sénateurs et les parlementaires, qui sont seuls autorisés à les voter. Les sénateurs sont les dignes représentants des anciens aristocrates, des rois-capitalistes qui recherchent pouvoir et domination des autres, ces fourbes ne cherchent qu’introduction de leurs vices, en induisant ambition et honneur illusoire, chez les citoyens, ces fourbes qui demandent dignité et respect pour eux-mêmes.

Depuis l'antiquité, les sénateurs ont assassiné pour s’enrichir, ils magouillent et conspirent, prenant le pouvoir en poignardant leur adversaire, ou par des promesses faites au peuple, ils détruisent ainsi la civilisation par dégénérescence des qualités humaines, en utilisant la force de leur lois.
Les suffisants manipulateurs vous diront: 'Nul n’est censé ignorer la loi', cela est juste pour les principes naturels, votre conscience et votre libre arbitre vous permettent de connaître la loi naturelle, si les lois représentent les principes, les concepts naturels qui sont reconnus par les citoyens, et non les lois des parlementaires rectifiées par les sénateurs et imposées par la force, ces pervers suffisants transformant la force en droit, et l’obéissance en devoir. Si c’est le peuple qui fait les lois, la force disparaîtra, le peuple ne veut pas maintenir des possessions pour les princes et les mandarins, car si c’est la force qui fait la loi, il suffit de faire en sorte d’être le plus fort, soit par une fortune ou une hiérarchie illusoire qui demande dignité-respect, ainsi les sales affaires des « forts » de nos jours, nous ont montré que les ministres, les politiques, les truands, ne sont pas condamnés par les lois des plus "forts", aucun homme ne peut imposer à un autre ses lois, seul des concepts, des principes, des conventions peuvent être posés.
Les sénateurs sont élus par les profiteurs, les grands électeurs sont composés des membres de leur famille et des familles de leurs adjoints politiques, de leurs amis mafieux, qu’ils ont élu eux-mêmes, permettant de faire profiter leurs amis et familles, des magouilles immobilières, des intérêts indirects et des marchés publics.
État unis 315 millions d’habitants, 100 sénateurs, en France 66 millions d’habitants, 348 sénateurs.

Il n’y a point de plus cruelle tyrannie que celle que l’on exerce à l’ombre des lois et avec les couleurs de la justice. [Montesquieu]

Pouvez-vous analyser les choses, en sortant de la manipulation politique, religieuse et éducative, prendre un recul suffisant, sans vous identifiez aux choses, à votre religion, pays et idéologie politique, en ne vous fiant pas aux manipulateurs, j’ignore tout, pour tout reconstruire, alors vous pourrez observer sans préjugés, sans sentiments égoïstes, sans fausses valeurs et vertus, qui sont enseignés par les manipulateurs, vous verrez alors que ces religieux et dirigeants politiques, sénateurs, élus et enseignants sont dans la suffisance, la peur, la colére, la haine, la domination, l’envie, la recherche de pouvoir, le mensonge, la dissimulation, la recherche d’honneur, de respect et de soumission. Vous verrez que ces profiteurs vous ont séparés les uns des autres, ils ont réussi à ce que votre regard juge et condamne l’autre, jusqu'à avoir peur du regard des autres, créant une distance et l’indifférence, ils vous ont appris à vous justifier de votre séparation des autres âmes et à les condamner.

Refuser l’attention (n’être pas digne d’attentions) à une personne, la mise au pilori, les citoyens refusant de juger, de mépriser, de conserver un criminel sexuel, ils l’entravaient en place publique, dans les anciennes civilisations, la prison n’existe pas, s'il y a privation de liberté, ce n’est qu’un passage, la détention ne s'effectue qu'à titre accessoire, c'est-à-dire dans l'attente d'un jugement ou d'une mise au pilori. Celui qui a voler ou causer des torts, ou a fait des actes de guerre, sera mis en esclavage pour servir et rembourser ses victimes. Mais le sage du non agir ne juge pas, car il ne condamne pas, si quelqu’un le vole, il le laisse partir, car il sait déjà condamné à être un homme lâche, et qui pourrait se présenter devant la porte du dragon en étant un lâche, pas plus qu’il ne condamne la victime qui voudrait se venger dans un moment de colère.

Le pilori donnera naissance au perron symbole du pouvoir communal, qui conduira de suffisants légistes et politiques à se mettre au-dessus du peuple, et à croire savoir pour le peuple. Le pilori et la lapidation étaient réservé au crime sexuel et à la trahison, la décapitation était réservé au tyran, ces actes sont le résultat de la réaction du peuple en colère, le peuple choisissait par ces méthodes dissuasive, d'empêcher les transgressions, elles furent supprimées par les démocraties, ce qui semble logique puisque les nouveaux tyrans dirigeants, qui sont en plus des pervertis sexuels, craignaient pour leur vie, ces châtiments n’étaient jamais appliquées, c’était un avertissement dissuasif du peuple pour les malfaisants. Les celtes, les barbares, les hébreux utilisaient la crucifixion, un symbole d'humiliation et de honte, qu'ils réservaient aux maudits, ou aux criminels les plus infâmes, les romains, les grecs, les phéniciens et les perses, ont empruntés cette méthode aux précédents, qu’ils destinaient aux perdants et aux esclaves. La croix symbole celtique représentant les quatre saisons, les quatre éléments, les quatre vents et l’acte de conception, la croix était l’union du phallus masculin (barre verticale, lance pénétrante) et le vagin féminin (barre horizontale, cible pénétrée). La pendaison était réservée à celui qui ne mérite rien, aux martyres et aux bourreaux, utilisé par une justice plus lâche, donc utilisé plus tardivement que les autres supplices. L'empoisonnement est une méthode de condamnation utilisé par les lâches, rois et princes, c’est le résultat d’une justice qui n’a plus aucune valeurs, empoisonnement par vice, est donc une utilisation plus récentes, les soviétiques empoisonneront les opposants, les américains utiliseront l'empoisonnement par injection létale, les allemands empoisonnement par les chambre à gaz létal, et les armes chimiques apparurent... Les lâches, les suffisants préfèrent les tortures, une idée d'enfer les obséderont, c’est-à-dire d’enfermer dans des lieux ou régnera misère et violence, comme les prisons, ou maintenir des ghettos ou les soi-disant malfaisants seront enfermés, les peines de prison seront remplacés par une vie de violence et de torture, ou le truand-gladiateur finira par se faire abattre dans des quartiers prisons ou des ghettos, il est préférable d'écourter les peines pour conduire à la professionnalisation des gladiateurs, leurs victimes sous la Rome antique étaient considéré comme des victimes expiatoires, des ghettos-arènes ou règne combat pour la survie.

Note: Un pilori est un poteau ou un dispositif auquel le criminel, l'escroc, le voleur, le violeur, le menteur et le coupable de méfaits et abus divers, est attaché en public temporairement pour être réprimandé et corrigé par les citoyens.


Nicolas Blondiau 28ans a été condamné vendredi 30 janvier 2014 à la perpétuité par la cour d'assises d'appel de Vaucluse, confirmant l'arrêt rendu par la cour d'assises du Gard. Océane, 8 ans, avait été retrouvée morte dénudée en 2011, à 3 kms environ de Bellegarde, dans le Gard. Les moralistes, les suffisants préférant la prison ou les tortures. Le procureur et suffisant légiste de la République a condamné ce jeune sadique, a une peine de prison, qui ne peut aboutir qu’à le rendre encore plus sadique et violent, le choix donc d’une torture mentale sadique a été faite par la justice des suffisants, la cause des causes n’a prévu aucun enfer pour les hommes, juste la mort. Note: rappelez-vous ce que je vous ai dit plus haut, je suis sans bonté, je ne donne pas de peines, observez le monde est ce que "Di" ce que vous appelez Dieu a de la bonté? Qui demande de la bonté et du respect, dieu ou ses soi-disant représentants, qui dans la société demande de la bonté ses soi-disant représentants ou les citoyens ?

Aout 2014, une centaine de supporters bastiais s'en est pris aux forces de l'ordre avant le match Bastia-OM, je suis toujours déçu par les conduites violentes de ces soi-disant humains. Les « bof » sont racistes et recherchent à introduire leur morale machiste, pour combattre tous ce qui pourrait être une menace pour leur existence de dominant machiste en tant que « humain du terroir », qui veut la femme soumise, et la mise à l’écart des faibles, les muscles et l’honneur orgueil, sont souvent leur guide, mais ce mois-ci, le virus Ebola a décimé des populations et des palestiniens se sont fait massacrer…, quel genre d’humain après ces informations peut être violent pour participer à un jeu? Peut être les mêmes allemands SS qui tuaient les hébreux pendant la guerre, les même sionistes SS qui tuent les palestiniens. Les SS sont des nationaux-socialistes, ils sont anti-étrangers, s’opposent à tout ce qui est anticapitaliste, ou anti-pouvoir, ils rechercheront à éliminer les communistes, les anarchistes, les libertaires… et à soumettre les faibles, transformant les pauvres et les miséreux en une caste d’esclave, ils sont contre tout ce qui pourrait dégrader leur pouvoir, et leur soi-disant "race", qu’ils considèrent comme élu, ils parlent de races pour introduire une notion d’espèces entre eux et les étrangers, pourquoi sont-ils souvent nationaux-communistes ?, car ils ont besoin de se faire passer pour l’ami des ouvriers, des purs communistes, et pour les amis des princes capitalistes, les nationalistes, ils créent rapidement les escadrons qui sont des brigades proches du pouvoir, le mot escadron qui provient de carré, ou tout doit être parfaitement discipliné, carré et soumis aux tyrans jusqu’à la mort. Ni la droite, ni la gauche sont les amis des ouvriers, pas plus que les nationalistes sont les amis des princes, ils n'ont aucun amis, ils sont tous les deux dans la recherchent de la domination.

Les stéréotypes disparaissaient doucement, mais c’était sans compter sur les suffisants politiques, pour les enseigner directement à l’école en 2014. Il ne faut pas oublier que les stéréotypes sont un instrument servant l'idéologie de la domination et de la séparation des classes sociales, des opinions permettant l’entretien de sous-groupes sociaux (sans dents, sans intelligence, sans beauté, sans culture...), introduisant le sentiment dans ces sous-groupes de pouvoir, être jugé à travers un stéréotype négatif, mais positif pour le groupe dominant ou pour la classe séparée par le dominant pour pouvoir régner, ainsi que la crainte de faire quelque chose qui pourrait confirmer ce stéréotype négatif, provoquant une diminution des performances des individus de ce groupe dans des études ou des domaines des dominants… Les suffisants politiques ayant besoin des stéréotypes pour détourner l'attention du peuple de leurs magouilles et enrichissement personnel, ils utilisent les stéréotypes en créant des conflits, par le biais du racisme, de l'homophobie, de la théorie du genre, des valeurs-normes morales, des valeurs de classes sociales...
Les suffisants diffusent les stéréotypes en les médiatisant, ils sèmeront la confusion dans l'esprit du peuple, et ils se mettront en valeur, tout en les dénonçant, ce qui leur permettra de recruter de nouveau adhérents. Ils leurs sera facile d'utiliser la suffisance des artistes, des journalistes et des philosophes vaniteux.
Si l'idéologie voulue, est le maintien des oppositions de classe, les stéréotypes mettront opposition entre « bien et mal », ordre et désordre, femme soumise et homme dominant, hétéro et homo, mérite et masse, racisme, moralité, etc. La soi-disant lutte des stéréotypes à l’école est donc un système qui propage l'idéologie de classe sociale en la dissimulant sous de soi-disant bonnes intentions. On peut ainsi dénoncer des idéologies, en vue de dissimuler les idéologies que l'on défend soi-même. 

La suffisance de l'artiste, c'est penser que ses idées sont justes parce qu'elles suscitent l'émotion, la suffisance du politicien c'est penser que ses émotions sont justes parce qu'elles suscitent ses idées. Suscité l'émotion c'est placer les humains hors d'eux, chercher ses idées dans l'émotion, c'est chercher à émouvoir, ce n'est que fourberie et duperie, des enthousiastes et des mandarins.
  
Les mandarins et princes sont des mégalomanes pathologiques, leur soi-disant "art" consiste à convaincre qu’ils auraient des connaissances et des capacités mentales supérieures au peuple, le mégalomane se transforme toujours en tyran, il se prend pour un président, pour un ministre, un juge, un avocat, un haut fonctionnaire indispensable… car la suffisance est la maladie de la démesure, aucun humain sensé n’a le désir de diriger le monde, le pays, la ville ou le quartier ! Le suffisant se croit plus beau, plus intelligent, plus puissant et plus important que tous.  Rapidement ces insensés suffisants veulent gouverner leur semblable, ou devenir acteur ou actrice pour être au centre de l’admiration, ils sont très dangereux et peuvent causer d’énormes drames humains.

L'enfer est pavé de bonne intention, ceux qui par suffisance introduisent des soi-disant bonnes intentions ou soi-disant bonnes actions, introduisent toujours des effets pervers, et finissent par faire vivre un enfer aux autres. Seul les suffisants sont dans la bonté et la pitié, les sages du non agir sont sans pitié et sans bonté, car jamais ils ne se mettent au dessus des autres.

"Tous à poil" (éd. du Rouergue), les moralistes ont condamnés les bandes dessinées à leur sortie, bande dessinée en noir et blanc, ils disaient qu'elles dévoyer la jeunesse, le problème de la nudité de cette bande dessinée pour le patron de l’ump (Jean-François Copé), est de cette ordre. Le vrai problème c’est que l’auteur nous indique qu’il a voulu montrer, que nous sommes tous différents, qu’il a des gros, des petits, des maigres, des grands, des noirs, des blancs, et qu’il a eu l’idée de ce livre parce qu’il avait des enfants entre 11 et 16 ans, et que les enfants se posent des questions sur leur corps, ils cherchent à savoir s'ils sont normaux, à savoir comment nous sommes faits, comment les autres sont faits, je pense que l’auteur a de gros problème avec la sexualité et la nudité, ainsi que l’éducation nationale pour utiliser d’une bande dessiné pour montrer une réalité que les enfants voient dans la vie de tous les jours, dans les médias… chez eux, les jeunes enfants voient les autres jeunes enfants nus sur la plage, c’est une infantilisation d’utilisé une bande dessinée, et c’est sous-estimer la capacité des enfants. Une bande dessinée c’est une tentative de séduction d’un auteur, cela n’a aucun sens de vouloir enseigner une réalité, tout en la dissimulant sous forme de dessin, finalement l’éducation nationale serait-elle encore plus complexé et puritaine que François Copé (Rire), avec un budget bande dessinée en temps de crise (Rire) et l’auteur de cette bande dessinée est très naïf ou très manipulateur.

Le parti socialiste à des idées pour relancer et lutter contre l’échec scolaire, "tous à poil", les échecs scolaires sont le résultat d’une éducation nationale majoritairement socialiste, même si la plupart des formations universitaires sont en France traditionnellement gratuites, ce système profite majoritairement aux enfants des riches, ce n’est pas les frais de scolarité qui sont en cause, mais les moyens financiers de ceux et celles qui pourraient avoir à les payer, et qui devront travailler pour se loger et se nourrir pendant leur études.

Je me promenais à Cannes en 2014 et passe devant moi un père et sa fille, elle portait de nombreux paquets, qu’elle venait d’acheter dans les commerces de luxes, elle avait un short qui ne lui caché que la moitié de ses fesses, puis l’homme l’a embrassé sur la bouche, la prostitution légale, l’homme riche ou la femme riche qui sortent avec leur sex-boy, toyboy ou leur sex-girl, la différence d’âge n’est pas choquante, même si elle dépassait de 30 ans l'autre dans ce cas, mais c’est la prostitution légale qui conduit à cette relation, l’homme ou la femme ambitieuse qui ont recherché la richesse pour pouvoir avoir une relation objet, un partenaire légalement prostitué qui lui suffira de payer pour satisfaire son envie de domination, même si la société dirigé par des suffisants a voulu normaliser ces situations, voici comment interprète le peuple par l’intermédiaire de l’argot anglais et français, ces couples dans lesquels un individu est beaucoup plus âgé que l'autre:
Creusement d'or, orfeuillage : une jeune personne recherche une personne âgée pour sa fortune.
Voler le berceau : une personne âgée recherche une personne beaucoup plus jeune.
Papa sucre, sugar daddy ou souteneur : un homme plus âgé offre de l'argent ou des cadeaux à une jeune personne en échange des "faveurs sexuelles".
Cougars, tadpoling ou madame Robinson : sont des femmes âgées qui sont attirés par les jeunes pour leurs relations sexuelles.
Toy boy ou Boy Toy fait référence à la jeunesse dans une relation avec une femme plus âgée ou un homme. L'utilisation de cette terminologie est considéré par certains comme impoli.
MILF : une mère qui attire l'attention sexuelle des garçons du secondaire. GILF grand-mère, FILF (Père) DILF (grand père)
Lolita : très jeune fille recherchant à être une femme sexy, désirais par des hommes beaucoup plus âgés.
Daddy-fille : jeunes filles qui recherchent à sortir avec des hommes plus âgées
etc...

La prostitution est maintenu en France par des politiciens qui fantasme sur le style de vie à l'américaine, ou leurs artistes, leurs cinéastes comme en France, font la propagande de la prostitution, du libertinage, à travers leur vision narcissique et sexuelle du monde (Pretty woman, Barbarella, Nymphomaniac, les fruits de la passion, belle de jour...), ou les rencontres entre des pervers fortunés... et des jeunes étudiantes sans ressources pour payer leur études sont courantes, c’est déjà le cas en France en 2013, ou 7500 étudiantes passent par le site "Seeking Arrangement.com", ce site met en relation des hommes fortunés (Sugar daddies) ou (pervers narcissique) et des étudiantes (Sugar babies) ou (techniciennes prostituées), qui cherchent à boucler les fins de mois. Ouvrières l’ascension sociale n’existe même pas pour tes enfants, mais les partis politiques te démontrent qu’ils leur restent leur "culs", ils maintiennent la prostitution, la promotion canapé, l’éducation de caste, l’éducation machiste, l’infidélité, la pornographie, le viol et leur soumission.
Depuis 1968 en France et entre 1960-70 au Etats-Unis, la filmographie ne cesse d'introduire les déviances sexuelles des cinéastes et des actrices, pour la pornographie, le libertinage, les relations avec plusieurs couples et la bisexualité, "tenu de soirée", "les valseuses", 'sauve qui peut (la vie)", "belle de jour"... Les gens de "la haute" ont inventé les parties de débauches sexuelles à plusieurs, ces blasés de la vie, étant dans la domination, ils prennent un grand plaisir à voir les autres qui se soumettent devant eux et à se regarder faire entre eux des actes sexuels. Les politiques, les nobles, les call-girls, les catins du grand écran n'ont cessé de maintenir la prostitution, recherchant la réouverture des maisons closes, pour les politiques et les gens de "la haute".
Les suffisants narcissiques sont des pervers, qui savent utiliser le sexe pour créer une illusion de bonheur, étant dans la domination, les suffisants narcissiques tomberont dans l’excès sexuel, la bombance, le libertinage et la luxure, dès qu’ils en ont la possibilité, ils codifieront les plaisirs, rechercheront à enseigner la sexualité dans les écoles et la bisexualité. Ainsi les pratiques de sodomisation en Grèce ou Rome antique sont enseignées à l’école, dans des rites initiatiques, tout le long de l’histoire humaine, on a pu observer les excès des dirigeants politiques bisexuels, qui ont su imposer leur plaisir, orgies romaines ou grecques, les incestes et orgies ont continué au moyen Age, à la renaissance, et dans les époques plus récentes. Tous les pervers politiciens savent que le sexe est une drogue permettant de manipuler le peuple, la luxure a un électorat, une dépendance irrationnelle à la religion du sexe, de l’excitation, permettant de déchainer les passions et l'euphorie, la passion du sexe provoque un état d'esprit d'allégresse et de joie extravagante, aussi appelé exaltation, les manipulateurs savent utiliser l’exaltation, un état de joie et de gaieté passagère, et qu’ils leurs faudra entretenir, par des perversions extrémistes, les rendant dépendants des pervers dirigeants qui empêchent les réflexions par l’excitation, par la libération sexuelle, la dépendance au sexe, la convoitise de la chair, putains et objets de luxe, confiance irrationnelle et émotive dans ce qui donnerait un pouvoir illusoire, la richesse, se coupant des qualités de la simplicité.

Tous les pervers politiciens ou religieux, savent que la sexualité permet la multiplication des humains et donc de la main d’œuvre, qui conditionne leur enrichissement, la sexualité est liée au progrès technique, la sexualité se divise entre deux idéalisation, celui de l’infidèle et du fidèle sexuel, (Les sages sont fidèles mais ce n’est pas une idéalisation sexuelle, ils sont fidèles en amour.), c’est la sacralisation de la sexualité du religieux qui fait apparaître l’érotisme au Moyen Age, l’interdiction qui justifiera l’inquisition, l’inquisition sadique qui demande à torturer, et exigera de brûler vives leurs victimes, car celui qui est dans d’idéalisation sera dans la perversion sadique, comme l’infidèle politicien, le libertin ou libertine, qui en désacralisant et en normalisant l’infidélité, conduit aussi au sadisme, provoquant l’érotisme. L’érotisme est une perversion qui empêche de voir le tout, c’est une attirance sexuelle, pulsions sexuelles du corps, contrairement à l’amour qui est un sentiment, l’érotisme empêche de voir la femme ou l’homme dans son ensemble, et ne voit l’autre que comme un objet, qu’il séparera en diverses parties érotiques, avec une cristallisation objectale sur une partie du corps.

Je peux comprendre que certain ai des soucis avec leur sexe, dans leur enfance ou à l'adolescence, mais si j'ai pu observer, quand j'étais enfant, mon frère ou ma sœur, ou un enfant nu, j’étais capable comme tous les enfants de pouvoir imaginer, que les autres avaient un sexe, mon père, ma mère, le prof et la prof…, c’est une capacité intellectuelle, il n’était pas nécessaire de dessiner le facteur ou toute autre personne à poils, pour me le faire comprendre, je ne pense pas que l’enfant apprenne quoi que ce soit sur la diversité de l’anatomie humaine avec cette bande dessinée. Si vous dite à un enfant en lui montrant une pomme verte que c’est une pomme, en lui montrant une rouge, il vous dira que c’est une pomme rouge, ce n’est pas la peine de lui montrer tous les papillons ou tous les sexes, pour qu’il les identifie comme des papillons ou des sexes, ou alors vous êtes obsédé par les papillons ou les pommes. ;-)
La nudité ne me dérangeant pas, il suffit de mettre une photo à poils, des diverses catégories professionnelles hommes et femmes qui garderait uniquement le haut de leur tenu et baisserait leur pantalon et leur culotte, dans toutes les classes de la maternelle au lycée, si cela peut faire plaisir à certain insensé, et réussir à les "décomplexer" de leur désir de domination soumission (sadomasochisme). Je pense que c'est surtout un problème de voyeurisme, de fétichisme, comme Freud qui était obsédé par le sexe (20).

Une femme m'a dit, que cela lui a servi à décomplexé son enfant de 10 ans, mais tous les enfants ne sont pas "complexé", donc administrer un "traitement" à des enfants qui ne sont pas "complexé", cela ne pourrait-il pas avoir un effet contraire, mais qui est le plus complexé, le parent, le psy ou le dessinateur de ce livre "Tous à poils", je n'ai personnellement jamais eu de complexe, et ils seraient de quel ordre ces complexes avec le sexe? Quelle réponse peut on avoir, sentiment d'infériorité-supériorité narcissique ou la soumission-domination d'un suffisant.
En tant que sage du non agir, je laisse faire, je ne suis pas un psychothérapeute avec des idées arrêté, qui déclarerait qu’un enfant de dix ans, a atteint un stade précis, chaque personne à une "vitesse", est ce que cet enfant aura ou n'aura pas le besoin de quitter le noyau familial ?, est ce qu’il veut ou pas appartenir à un groupe ?, autonome ou coopératif, chevalier blanc ou chevalier noir, luttant contre les injustices ou provoquant les injustices ? Dénonçant mensonge et tricherie (courage et impartialité) ou étant dans le mensonge, la tricherie (paresse et sadisme)? Cool ou fashion victim ? Quelle valeur ou importance accordera-t-il au sexe ? si l’enfant n’a pas atteint, ou n’a pas besoin de sexe, lui imposer des images de sexe n’est-il pas dérangeant pour lui ?


La puberté est un processus variant d'une fourchette de 9 à 17 ans, en fonction des régions, des ethnies, pour la fille, le processus est d'environ deux ans en avance sur le garçon. Vouloir enseigner a un garçon de 10 ans des problèmes de sexualité, serait au minimum 2 ans trop tôt, puis pour l’amour, l’instinct suffit, je n’ai personnellement pas eu un tas de questions sur ma sexualité, peut-être un peu maladroit la première fois. Je ne suis pas un sage ou philosophe idéaliste, je ne crois pas que tous les humains sont bons ou mauvais, seuls les suffisants jugent par avance, alors qu’il n’y a rien de mauvais ou de bon, si l'enfant a choisi l'"amour propre", l'égoïsme, le sexe, le mensonge, la tricherie, il utilisera rapidement le sexe, le mensonge, le fanatisme, la domination, il vivra dans l'égoïsme, si il a choisi l'amour, dénoncer le mensonge et la tricherie, la tendresse, il vivra dans l'amour, seul un suffisant veut enseigner et faire des choix pour la sexualité des enfants, il a perdu son enfance par suffisance, il veut voler leur enfance, diriger la vie des autres, il faut prendre un risque, faire confiance aux enfants, lâcher prise. L'amour est une découverte, pas un enseignement à suivre.

L’enfant, l’adolescent, recherche des plaisirs, ce qui est une conduite normale, mais certain devenu adulte pour éviter la souffrance, souffrance qu’ils ont développé en voulant rationaliser l’irrationnel, par leur ego, voulant remporter une victoire illusoire sur les autres, les ont conduit à tendre vers des limites, que sont la douleur, les désirs illusoires et les plaisirs enivrants. L'être humain voulant le pouvoir, étant dans la domination, il tombera dans l’excès sexuel, la bombance, dès qu’il en a la possibilité, il codifiera les plaisirs, recherchera à enseigner la sexualité dans les écoles, la bisexualité. Ainsi les pratiques de sodomisation en Grèce ou Rome antique sont enseignées à l’école, dans des rites initiatiques, tout le long de l’histoire humaine, on a pu observer les excès des dirigeants politiques bisexuels, qui ont su imposer leur plaisir, orgies romaines ou grecques, les incestes et orgies ont continué au moyen Age, à la renaissance, et dans les époques plus récentes.

Certaine femme que je nommerais coquille d’œuf ou porcelaine, car elles sont fragiles, cassantes, et que la minceur de leurs parois mettent en valeur leur caractère translucide, avec la facilité donc de voir à travers, une nudité, qu'elles seules pensent pouvoir dissimuler, les conduisent par opposition aux moralisateurs patriarcal, (parents, politiciens ou religieux moralistes), à la bisexualité, à une sexualité provoquante, à des comportements visant à s’autodétruire, par diverses drogues, ou par des mutilations corporelles.

Ce n'est pas, ne pas être apte au malheur qui pousse au suicide, c'est ne pas être apte au bonheur.


Les sages du non agir, ne sont pas moraliste, ils ne recherchent donc pas à redresser, car redresser c’est toujours vouloir soumettre, en mettant dans un "moule moraliste", ou à "dresser" comme le ferait les moralistes dans leur désir de domination pervers, les sages du non agir jamais ne s’appuient sur des règles morales, des temples, des prières et des rituels ou des uniformes, recherchant soumission ou domination, puis persécution, seul des tortionnaires peuvent adorer une représentation d’un homme cloué sur une croix et en sang, ou commémorer et célébrer des victoires, des guerres et des génocides, mais c’est l’ennui, le manque d’amour, qui conduit les sadomasochistes et les porcelaines (femmes fragiles), à se mutiler, alors le sage accompagne la porcelaine, si elle fume, il lui demande une cigarette, si elle se met à boire, il lui tend son verre, mais comme il est un vieux enfant, la porcelaine lui dit que c’est mauvais pour lui, elle voit le suicide de l’adolescente qu’elle est, le mal qu’elle se fait, le sage use de son esprit comme d’un miroir, sans désir égoïste, il reflète toutes choses, montrant leur vraies qualités aux choses, il chasse le mauvais, car le mauvais qui se mire dans un miroir extérieur à lui-même, voit sa laideur et un mal qui se reconnait, aussitôt se détruit. Exercer votre esprit à la manière d’un miroir, sans qu’il s’ensuive, ni attraction, ni répulsion, sans qu’aucune empreinte persiste, vous serez hors d’atteinte des choses, et neutre à leur égard.

L'ego ne peut "aimer" qu'en souffrant ou en dominant, il parle de châtiment (faiblesse), d’épreuves (force), la suffisance conduit à considérer l’autre dans l’égarement, résultat de la vanité, adorer une représentation d’un homme cloué sur une croix et en sang, c'est l'amour avec des pratiques de souffrances, la dévotion dévalorisation, c'est le sado-masochisme, qui recherche une perfection, un plaisir dans la douleur. ελωι ελωι λαμα σαβαχθανι, la cause des causes abandonne celui qui se fait passer pour l'un, pour "Di" ou celui qui croit parler en son nom, et veut ainsi le ou la nommer sans la connaître.

Le sadisme est la recherche de plaisir dans la souffrance physique ou (morale : domination, contrôle) volontairement infligée à autrui, le masochisme est la recherche de plaisir dans la souffrance physique ou humiliation morale. Le sadique est comme le bisexuel, il est masochiste, il serait donc plus juste de parler de sadomasochiste. L'ego ou l'amour propre, est l'amour des suffisant qui demande soi-disant une bienveillance, ou un respect et de la pitié-bonté, il se traduit par un manque de confiance, des doutes et de la méfiance qui vont générer ou entretenir soit des relations à base d’appropriation et de possessivité, soit des relations de type persécuté-persécutant (sadomasochisme).

L'ego c'est l'âme qui voudrait se nommer. Ce que vous appelez "Dieu", voudrait-il se nommer.

Remplacer le mot Dieu, par la « cause des causes », l'un, le tout, le principe, le mot Dieu est une notion créé par des suffisants qui veulent placer Dieu et le séparer d’eux, comme une lumière au ciel, puis comme tous les suffisants qui pensent posséder le « bon sens » et pouvoir éclairer, juger les autres et exiger un comportement moral. Les sages du non agir disent que l’on ne doit pas le ou la nommer. Si vous ne connaissez pas vos voisins, vous ne l’appelez pas Monsieur « le voisin », vous lui demandez son nom ou vous le nommez pas, et vous vous contentez de lui dire bonjour, ou alors vous faites comme tous les vulgaires vous appelez toutes les divinités imaginaires, « Dieu et déesse » et tous vos voisins, « voisins et voisines» ou cousins et cousines ;-). Ces dieux et déesses, qu'ils ne connaissent pas, les vulgaires leur donnent leurs intentions, leurs émotions, ils seraient content, triste, déçu, ayant de la pitié, de la bonté, haïssant, punissant, jugeant, ayant des valeurs-normes morales, ils disent connaître l’inconnaissable par la voie de l’égoïsme qui conduit à vouloir diriger les hommes moralement et sexuellement…, à être jaloux, et à vouloir punir. Les illuminatis (du latin illuminare : illuminer, connaître, savoir), ceux qui se croient omniscient, iront jusqu'a lui donner des noms, jehovah allah yahweh, se prendront pour des élus, affirmant pouvoir conduire les autres humains, se plaçant ainsi en dessus de ce qu'il nomme "dieu".

Les clowns-tristes veulent plaire, mais ils sont incapable de gérer leur solitude sans cause, leur mélancolie angoissante, leur ennui, et s’ils entrent dans la comédie, c’est qu’ils n’ont pas réussi dans la tragédie, je pense que Robin William rentrait dans cette catégorie, les clowns-tristes jouent dangereusement avec cette dualité qui oppose tragédie et comédie, le spleen de Charles Baudelaire qui conduit au dégout de la vie, à l’ennui qui n’a de cause que dans leurs troubles de l’humeur passant d’extrêmement comique à la tristesse sans cause, puis finalement au suicide, comme les porcelaines.

Le suffisantmaîtreveut communiquer à l’enfant ce qu’il croit être bien, car cela lui a semblé bien pour lui-même, l’enfant ressent l’harmonie des choses, car elle est dans son cœur, l’enfant est dans le non agir, le carpe diem, le suffisant pense que l’enfant a besoin de comprendre et de devenir plus attentif aux sensations pour en profiter, et que ce qu’il va lui enseigner, va lui permettre d’apprécier les plaisirs. Ce maître insensé qui a perdu, la sensation de marcher pied nu dans la rosée du matin, d’écouter le chant des oiseaux, d’apprécier la douceur de l’air chaud sur son visage, de pouvoir ressentir la voluptueuse sensation de deux corps, de deux lèvres qui se touchent pendant des heures, ce maître qui a perdu par sa vanité, la possibilité d’apprécier tous cela et le parfum des fleurs, la douceur de la lumière sur son visage, de l’air et de l’eau sur son corps, ce maître insensé veut enseigner le sexe et le bonheur à vos enfants, ne tenez point aux enfants des enseignements qu’ils ne veulent entendre. Méfiez-vous du perverti qui veut enseigner le sexe aux enfants, le sexe comme la nature ne s’enseigne pas, c’est une découverte. Ces maîtres sont dans l'ennui.

Un enfant joue avec un morceau de bois, il court derrière les papillons ou les pigeons, il se fiche éperdument des objets de luxes, il veut jouer avec vous, que vous soyez riche ou pauvre, beau ou laid, il veut de l’amour et il vous en donne, il vous fait ressentir que vous comptez pour lui, qu’il a besoin de vous, puis les suffisants maîtres, lui feront aimer les objets de luxe, lui qui se contentait d’une chaumière, d’un bout de ficelle comme bracelet ou de deux cerises comme boucle d’oreille, les manipulateurs lui font voir le soi-disant beau et laid, les soi-disant êtres intelligents ou bêtes, l’ambition, et l’amour finira par le quitter.

Le sage est calme et serein, il est comme l'eau tranquille qui reflète les choses telles quelles sont, sa surface est si uni qu'elle peut servir de niveau, pas de déséquilibre, au contraire l'esprit de celui qui cherche à imposer, est comme l'eau agitée qui reflète en déformant, et il ne trouvera jamais la paix. Vous découvrirez que la voie qui mène au mouvement de l'eau, a été renommé et mal interprété dans toute les religions, tout ce qui a été créé participe au deux principes yin et yang, vouloir le bien sans le mal, l'ordre sans le désordre ou la raison sans le tort, c'est croire que vous savez quel impression ou effet, les êtres et les choses font sur les autres, si vous décidez de choisir ce qui est bon ou mauvais, c'est comme si vous disiez: "Il n'y a rien en soi de bon ni de mauvais ".

Si vous acceptez que votre nature est l'eau, vous ne chercherez plus à faire des vagues, vous êtes déjà l'eau, les vagues sont l'eau, vous faites partie d'un tout, ne vous placez pas au centre du monde ou vous croirez posséder l'omniscience et avoir droit à des privilèges.

Quand vous étiez fœtus vous n'étiez que de l'eau dans l'eau.

Est-ce que les personnes suivantes qui se sont placés au centre du monde on fait plus de bien ou plus de mal? "le chrétien, le catholique, le protestant, le luthérien, l'évangéliste, le calviniste, l'anglican, l'orthodoxe, Allah, Jéhovah, le chiite, le sunnite, l'hitlérien, le communiste, le socialiste, le matérialiste, le capitaliste, le musulman, le chiite, le sunnite, les mormons, les témoins de Jéhovah, les bouddhistes., les juifs, Confucius, Lao-Tseu, les régaliens, les panthéistes, les hénothéistes, les animistes..."

Ce n'est pas le puit qui est trop profond, mais c'est la corde qui est trop courte. [ Proverbes chinois ]

Il n’y a pas de mauvais humains, il n'y a que de mauvais enseignants.

Ce ne sont pas les matières qu'on enseigne que les élèves ne comprennent pas, mais les leçons qu'on leur donne. [Piaget]

Celui qui sait qu'il ne sait pas, éduque-le. (On éduque celui qui est sage sans prétention, sans intention, c’est la preuve qu'il sait.) C'est l'ignorance de celui qui a soif d'apprendre
Celui qui sait qu'il sait, écoute-le. (On écoute le sage, savoir, c'est savoir que l'on sait.)
Celui qui ne sait pas qu'il sait, éveille-le. (On éveille le sage sans intention.)
Celui qui ne sait pas qu'il ne sait pas, fuis-le. (On écoute pas un insensé, ne pas savoir que l'on ne sait pas, c'est ne pas savoir avec intention.) C'est l'ignorance profonde.

L'ignorance ce n'est pas seulement ne pas savoir, c'est aussi l'obscurantisme, ou l'ignorance volontaire qui assume sont manque de savoir, celui qui sait qu'il ne sait pas et qui dit savoir, ou qui n'a pas fait l'effort nécessaire de comprendre ce qu'il apprenait, il ignore ce qu'il ne sait pas.

[80]
Faites en sorte que votre peuple soit le plus simple des peuples, la simplicité c’est la joie de vivre.
Faites en sorte que de tous les peuples votre peuple ne se sente pas supérieur aux autres et ne craigne pas la mort.
Faites en sorte que le peuple ait des armes pour dix ou au plus pour cent hommes et qu’il ne s’en serve pas.
Faites en sorte que le peuple n’éprouve pas le besoin de voyager loin de son pays. ...
Ramenez le peuple à l’usage des cordelettes nouées, aux choses simples.
Faites en sorte que dans le peuple chacun trouve sa nourriture savoureuse et ses habits de tous les jours beaux et bons.
Faites en sorte que le peuple trouve agréables ses usages, ses coutumes et que le peuple se plaise à sa simplicité.
Faites en sorte que le peuple et ceux des pays voisin pouvant s’apercevoir, le chant du coq et les aboiements des chiens pouvant s’entendre des deux côtés des frontières, les citoyens arrivent à l’extrême vieillesse et à la mort, sans jamais avoir étaient envieux de leur voisin. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

[81]
Les vrais mots ne sont pas nécessairement beaux. Les beaux mots ne sont pas nécessairement dignes de confiance.
Ce que l’homme sait le mieux c’est qu’il est une énigme. L’homme qui la résoudrait, restera inconnu, il ne cherchera pas à se faire connaître.
Par le seul fait de se résoudre à la simplicité les hommes cessent d'exceller (accomplissement) à vivre, de chercher la gloire, la quête de pouvoir, de statut social. Par le seul fait de se civiliser les hommes cessent de se multiplier (plus les peuples sont ignorants et plus la natalité augmente, soit par intérêts égoïstes ou par des insensés au nom d'un Dieu, les vulgaires recherchent des esclaves et des soutiens.)
Ceux qui savent n’argumentent pas. Ceux qui ne savent pas argumentent.
Les sages ne sont pas égoïstes, ils agissent pour le bien des autres.
La cause des causes nourrit tous les êtres vivants. Tout ce qu'elle fait en regard des êtres vivants ne contient pas de violence et ne nuit pas à personne.
Le sage agit également sans violence et ne fait de mal à personne. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Les vraies paroles ne séduisent jamais. Les belles paroles ne sont pas vérité. Les bonnes paroles n'argumentent pas. Les arguments ne sont que discours. Celui qui sait n'a pas un grand savoir. Un grand savoir ne connaît rien. [Lao-Tseu]

La courbe ne peut inclure la ligne droite.

Le religieux s’en prend aux autres, le philosophe ne s’en prend qu’à lui-même, le sage ne s’en prend à personne même pas à lui-même.

« N'hésitez pas à poser des questions, je suis là pour ça. », Seul un suffisant pourrait utiliser ce genre de phrase, les questions que l’on se pose, ont plus d’importance que les réponses. Les sages du non agir, ne cherchent pas à donner des réponses, mais ils essaient de comprendre les questions.

La sagesse ou la philosophie qui est l’amour de la sagesse, étudie les sentiments, les idées, les comportements d'une personne, et les manières de penser, de sentir ou d'agir, qui caractérisent un individu ou un groupe, elle étudie aussi la matière, ses propriétés physique et les diverses sciences humaines… c’était une démarche de recherche globale, le philosophe connaisait parfaitement la physique, les mathématiques, la psychologie...mais le philosophe suffisant devenu soi-disant spécialiste, et certain de posséder les réponses, veut qu’on lui pose des questions, il a supposé que vous n’étiez pas capable de trouver vous-même SES réponses, et il finira par vous dire: "que cela vous dépasse, et de croire en lui,... (Il aurait plus de connaissance que vous!)", il connaitrait mieux votre âme, vos pulsions et les sciences, alors que les vrais philosophes, comme les sages savent que les questions que l’on se pose, ont plus d’importance que les réponses.
Celui qui se dit pouvoir répondre à vos questions, est dans la domination (douleur, tension nerveuse, précipitation...) et vos réponses sont soumission pour lui (plaisirs). Le suffisant dans la manipulation prépare des questions avec une orientation prévue pour susciter certaines réactions, certaines réponses, et diriger les autres vers ce qui veut leur faire accepter. Il utilise les choses quand cela marche, il corrige son image en fonction de ce qui marche pour manipuler et plaire aux foules, mais sa suffisance le conduira aux crises et à sa destruction, car il ne cherche pas à s’expliquer pourquoi ça ne marche pas ou plus.
Ceux qui demandent de croire, c'est à dire de tenir pour vraisemblable une chose, n'ont que volonté de vouloir rendre vraisemblable ce qui pour eux même, peut passer pour vrai, leurs vérités, et ils vous diront que le reste est mensonge.
La philosophie avait étudié dans ce qu’elle appelait la psychologie, le souffle, l'esprit ou le psyché, mais le spécialiste, celui qui dit détenir des vérités, la transformé en applications de dominations, des applications politico-morale, des manipulations perverses et soi-disant thérapeutiques, ayant pour objectif l’imposition de ses idées, vérités, et de ses comportements sexuels sadomasochistes.

Je ne peux rien pour qui ne se pose pas de questions, et je peux encore moins pour celui qui veut ses réponses.

Ils se mentent à eux même, imaginez un instant que vous êtes celui ou celle que l’on ne peut nommer, et qu’ils nomment "Di, dieu...", vous savez que les humains sages, qui n’ont aucun doute, ne doute pas de vous, et qu’ils vivent sans peur du lendemain, ni de la mort, et qu’ils profitent du moment présent, ces âmes sont en "confiance" (union), elles savent que rien ne peut leur arriver, c'est cette confiance-union qui leur rend la vie harmonieuse ou tout s'écoule calmement, la confiance c'est le courage de l'âme.

Le non agir n'est pas une religion, c'est une "philosophie de vie", ce n’est pas la philosophie utilisé en occident, qui est le contraire de la sagesse, puisqu’elle juge et prend parti, la sagesse qui est un principe philosophique, qui évite la partialité et préserve l’ouverture. Le sage du non agir ne fait pas de compromis entre deux dualités, ou un choix entre deux pôles, mais reste ouvert et ne se referme pas sur une idée, qui ne serait qu’ambition, qui s’inscrirait alors dans la dualité, la suffisance qui recherche affrontement, et tergiversations pour une victoire illusoire.

Est-ce qu'un sage du non agir vous demanderait de croire? Est-ce que je demanderais de croire en la vie, en l'esprit, à l'eau, au vide, à la vacuité ou au champ unifié. Croire ou ne pas croire est dangereux, mais si ceux qui professent ces enseignements sont d’honnêtes gens, ils seront évités les passions et les oppositions.

Est-ce qu'un sage du non agir vous demanderait de croire? Est-ce que je demanderais de croire en la vie, en l'esprit, à l'eau, au vide, à la vacuité ou au champ unifié. Croire ou ne pas croire est dangereux, mais si ceux qui professent ces enseignements sont d’honnêtes gens, ils seront évités les passions et les oppositions.

[60]
L’effort à développer pour gouverner un grand royaume ne doit pas dépasser la peine qu’on prend pour faire frire un petit poisson.
Pour l’homme d’état qui gouverne et qui s’inspire du non agir, aucun se sent écarté et ne cherchent à montrer sa puissance.
Les suffisants gardent leur puissance, mais ne nuisent pas aux hommes.
Le sage ne croyant pas aux "esprits" et il est fermé au miraculeux. Il laisse le culte des morts et du ciel aux soi-disant saints.
Pas plus que ceux qui gouvernent avec le non agir ne nuisent aux saints, les saints ne nuisent pas à ceux qui gouvernent par le non agir.
Voilà pourquoi par le non agir, ni le saint, ni le suffisant se confondant ne blesse personne. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Les religieux recherchent des miracles, alors que le miracle c’est l’émerveillement de vivre, leur égo dominant l’âme (anima, principe vital, calme et amour) ne voit même pas qu’il offense la cause des causes, en ramenant ce qui ne serait pas un miracle, à une œuvre de peu d’intérêt, les religieux oubliant leurs propres paroles : « tout est lui et ses œuvres sont lui-même », sortir du miracle un miracle voilà leur vanité, nommer un miracle, c’est vouloir montrer plus que l’œuvre de "dieu", ce n'est que volonté orgueilleuse de vouloir rendre vraisemblable, ce qui pour eux même, peut passer pour "vrai", c'est se placer au dessus de "Dieu", exactement comme le fait l'athée en niant la cause des causes ou le religieux en nommant un saint.

L'orgueil, la vanité est le manque de foi des religieux. Comme les athées, les religieux ne croient pas, car croire, c'est douter, ils ont jamais eu confiance, et ils recherchent destructions, domination (ils diront: "moi je possède le savoir suffisant, je vous dis que cela est un miracle" (leurs vérités toute puissante)), punitions et fin du monde, seul leur égo narcissique qui les place au ciel, leur donne l'illusion d'un "dieu anthropomorphe", les athées placent leur orgueil sur la terre, ce n'est que toujours le miroir d'eux même, et ceux qui sont dans le doute par l'amour propre accuse et veulent punir les autres.

Revenons à ces cultes qui se développèrent environ 3000 ans avant notre ère, le culte des ancêtres, étant celui des morts de la famille, ce transformant en un culte des morts du clan, qui introduit des gardiens tutélaires, puis des lieux tutélaires, qui transforment les souverains en "dieux protecteurs" (pharaons, rois, princes...), et finalement un ancêtre en dieu, résultat de la tristesse ou encore du dégoût de la vie des suffisants et de leurs existences suffisantes, qui introduisent leur tristesse et leurs dépressions dans la mort, leur peur de la mort, voulant communiquer avec les morts, ce qui leur ferme à jamais "la porte du dragon".
Les autres cultes étant la purification, qui conduit avant la célébration, à se laver de la souillure causée par leur offense, soit par la propreté physique, avec ablutions, aspersions d’eau, lavement ou par des offrandes, tout cela dans le but de chasser leurs démons, de se laver de la pollution de la mort, et finalement l’abstinence ou le jeûne, aujourd’hui encore, on retrouve de telles pratiques. Ces cultes existaient dès le Paléolithique, il y a eu le culte des animaux, puis il y eu le culte des ossements, que ces humains rangeaient et classer de façon particulière (on retrouve cela chez les premières religions, dans les catacombes ou sous les églises, (les cranes, les os sont classés dans les tombeaux, ensemble ou disposé en ordre, les anciennes tribus animistes en fessait des sculptures peintes (fétichisme)).

La mort n’est qu’une "transformation" pour un sage du non agir, il traverse (traversare re-tourner), il laisse le culte des morts aux suffisants, qui est la source de leur satisfaction-douleur, domination-soumission, et la recherche de la destruction de ce moi, sa mort, tout en le consacrant, narcissisme fétichisme, fondant leur morale illusoire sur ce culte des morts.

Comment cela a commencé, l’humain trouve dans les songes, les hallucinations et les rêves, la satisfaction des plaisirs inconnus, accomplissant des actes impossibles dans ses songes, se créant des joies et des peines imaginaires, c’est le moi qui est une création de l’esprit, qui veut diriger le mouvement vital, il veut animer lui même.

Au cours de l’histoire on voit donc se succéder, ce culte des morts avec les corps livrés aux chiens, aux corbeaux, aux vautours, jetés dans les fleuves, brulés, enterrés, jetés dans les volcans ou dans la mer, le but étant de faire disparaître le corps,  les suffisants ayant peur que les âmes (les morts) viennent tourmenter les vivants, ces suffisants athées ou théistes qui auront jusqu’à nos jours dissimulés leurs peurs et angoisses, ou par égoïsme qui veulent nier leur âme (anima, principe vital, paix et amour) ou consacrer leur ego, ils abandonneront certaines de ces pratiques animiste ou shamanique, les pervers narcissiques qui sont dans une relation objet (fétichiste) avec les autres, rechercheront à conserver les corps, comme le feront les pharaons, les princes et les mandarins, les pseudo scientifiques, écrivains ou artistes vaniteux, et les soi-disant philosophes, créeront des lieux comme le panthéon.

Il y a eu l’apogée des pratiques fétichistes, sadiques, sous les pharaons, ces suffisants qui imaginaient que la vie après le passage (la mort) ne serait finalement que très peu différente pour eux, voulant à la fois conserver leur corps (momies), sacrifiant les serviteurs esclaves (soumission) et leurs femmes objets pour les emporter avec leur bijoux, leurs symboles et leurs affaires, dans leur tombeau, ce qui est un comportement sadico-fétichiste. Beaucoup de religions athée ou théiste ont continué ces pratiques en construisant des tombeaux, disposant bijoux dans les cercueils, les couronnes ont remplacé les offrandes, l’importance des funérailles des suffisants existe encore de nos jours, c’est la vanité qui conduit ces pratiques… Le pharaon s'appuyait sur une administration disciplinée et hiérarchisée, les corps des grands prêtres étaient conservés dans les temples, leur tombeau c’est transformé en Panthéon ou ont consacrés les dieux sous les Grecs et les Romains, dieux qui furent remplacés par des suffisants illustres chez les républicains athées ou théistes.

Cannibales, les premiers hommes préhistoriques découvert sur le continent européen étaient anthropophage, l’étude des restes de leurs nourritures, où se mélange ossements d’animaux et d’humains, avec des traces identiques de techniques de dépeçage sur les os, ont révélé, qu’ils se livraient à l’anthropophagie pour s’alimenter, ils mangeaient leurs rivaux après les avoir tués. Des tribus cannibales ont aussi été découvertes dans le temps. On mange l’ennemi tué à la guerre, afin qu’il ne revienne pas tourmenter les vivants, un avertissement aux morts, c'est la peur des zombies. Mais dans certain esprit reste la peur des morts, des damnés qui pourraient en vouloir aux vivants, le religieux inventera des pratiques pour faire fuir, exorciser… Ce rite initiatique de manger une petite partie de la chair des sacrifiés ou des vaincus, et de boire un peu de leur sang, a perduré chez les celtes et chez beaucoup de nomades barbares du nord et même au nord de la Gaule, ces pratiques sont liées à des anciens rituels guerriers et des procédures de sacrifice humain sur des hôtels, le sacrifice étant le fait de rendre sacré, « sacer » faire une offrande en particulier de la nourriture, comme le prophète Jésus-Christ qui dira: "ceci est mon sang, ceci est mon corps", une virtualisation de cette pratique, qu’effectivement les religieux ont permis de diminuer, mais ceci n’est qu’une démarche sadomasochiste, seul des sadomasochistes peuvent adorer une représentation d’un homme cloué sur une croix et en sang, les cannibales en mangeant leurs victimes, cherchaient à s'appropier les qualités du mort, et éviter qu'un mort vivant les tourmentes. Au cours de l’histoire ces pratiques sont l’œuvre de conquérant dominateur, de barbares qui cherchent à dominer, les civilisations guerrières aztèques, iroquoises, celtes, arabes,… ont pratiqué ces rituels, il existe aussi la forme sexuelle du cannibalisme, qui concerne les bisexuels, qui mange ou voudrait être mangé par leurs victimes désirées, la perversion narcissique, une extrémité du sadomasochisme. Des guerriers mangeant leur chef pour soi-disant avoir sa force, des hommes mangeant l’être soi-disant aimé, ou ses ennemis, ces pratiques sont apparus même après la disparition des rituels, ils sont souvent repris au cinéma par des réalisateurs narcissiques et pervers.
Les fantasmes ou des humains mangent leur prochain sont toujours présent dans le cinéma, « le silence des agneaux », « j’ai pas sommeil, trouble Evert Day » ou les films de zombies… dans les mythes on peut trouver ce genre de fantasme, chronos mangeait ses enfants, les contes comme le petit poucet ou un ogre dévore les enfants… mais dans l’actualité récente, il y a eu aussi des anthropophage, en 1981 un japonais avait consommé une étudiante néerlandaise, 1972 un avion s’écrase dans la cordillère des Andes, les survivants mangent les morts…

Le culte des morts est donc bien sadico-fétichiste, j’ai assisté a plusieurs funérailles, j’ai constaté que la plupart des humains présent, continuer leur discussion ordinaire dans la plus grande indifférence, et avaient hâte que la cérémonie finisse et certain avaient surtout hâte de prendre possession de leur héritage, les plus proches sont dans les remords et rarement dans l’amour, l’ego est dans l’intérêt personnel, recherchant punitions ou vengeances même après la mort, les honneurs sont fait à un corps qui serait encore vivant, la tristesse de la perte d’un objet, pas la joie de la transformation en une âme pure, l’athée ou le théiste imaginent la résurrection du corps.

Les humains suivaient des principe naturels, des chants spontanés accompagnaient ces usages, il n’y avait ni charité, ni bonté, ni réputation, puis vinrent le sorcier (religieux) et le chef de la tribu (politicien) qui transformèrent cela en règles de conduite et en principes moraux, puis les chants, les silences et les musiques furent imposés, l’homme devait souffrir stoïquement dans une hiérarchie, ces suffisants imposaient des habits et des conduites pour séparer les humains avec des réputations vraies ou fausses. Les conversations ayant disparues, les discussions commencèrent, des lois furent imposées et chacun prétendit avoir raison. Des fourbes apparurent, disant avoir la possibilité et les qualités par leur réputation de juger les choses et les intelligences, ils s'arrogèrent le droit de juger et de condamner tout et tous. Ils se nommèrent sages, parlant de folie pour ceux qui voudraient ce nommer sage, ils parlèrent de faire le bien de tous, de résoudre tout litiges et toutes fâcheries, au nom de leur bonté et charité. Ils heurtèrent les anciens sages, ils introduisirent dans leurs funérailles, un luxe proportionné à leur réputation, ils firent violence à la nature humaine, en prohibant les chants, les rires et la simplicité dans les rites naturels.

L’applaudissement, faire du bruit avec ses pieds, ses mains, ses doigts, ou siffler, était une communication qui n’identifiait personne, une signalisation de son contentement ou de son mécontentement vers tous, moins identifiable et portant plus loin que la parole, cette pratique offre l'avantage d'un certain anonymat, par ces pratiques le sage respecte la citation : « vouloir faire savoir que c’est moi qui fait ou dit une chose est un manque de maturité. ». Les rires ou les huées de la foule, vont aussi vers tous, vers l’un, c’est pour cela que les ambitieux veulent les détourner vers eux-mêmes, et que les religieux se plaçant avant l’un, tous, (leur Dieu), voudront les interdire, les sifflements et les rires, furent donc interdits par les religions musulmane et catholique.
Le sacré ne tolère pas la « profanation » du rire, du sifflement et de l'applaudissement, le grave est dans le sérieux.

Le dialogue véritable suppose la reconnaissance de l’autre à la fois dans son identité et dans son altérité. [Proverbe Arabo-Africain] Le voyageur est confronté à l’altérité, identité et altérité sont des dualités complémentaires, l’altérité ce qui est extérieur à une réalité de référence, une identité, l'antonyme d’altérité est identité, la sagesse sera d'accepter l’autre dans ses différences.

Pour qu'un peuple trouve son identité, il faut qu’il maintienne ses traditions et ses coutumes, la plupart des humains qui se sont installés dans un pays qui n’était pas le leur, veulent garder leur identité, l'identité de chacun d'entre nous dépend des traditions, et de leur stabilité dans le temps, les étrangers d’origines différentes permettront la reconnaissance de l’autre dans sa différence, aussi bien culturelle que religieuse, ils maintiennent ainsi  les coutumes du pays qu’ils adoptent pour permettre la diversité, alors que le suffisant veut imposer, faire disparaître l’identité de l’autre, les sages se fondent dans la société en respectant les traditions existantes, tout en maintenant leur coutume, lors de leur fête traditionnelles ou religieuses, ce qui est un enrichissement pour les autres.
Seul les suffisants ayant un pouvoir éphémère, voudraient faire disparaître les traditions, les us et coutumes, par une politique, une religion ou une idéologie. Les traditions permettaient de vivre en harmonie dans le monde de la nature, en attendant pour certain de renaitre dans le monde de l’âme. Les suffisants veulent imposer leurs pratiques, ils essaieront de faire disparaître, et d’imposer leurs nourritures, leurs habits et leurs valeurs, qui ne sont souvent que des "coutumes séparatistes ou communautaires", hors de leurs contextes anciens ou régionaux, ne recherchant plus le partage, mais recherchant la domination des autres. Les coutumes permettaient autrefois que le souci de chacun soit une affaire de tous. Le mot tradition signifie transmettre des principes, ce sont des concepts qui ont été établi par des sages dans un contexte ancien, les religieux suffisants ont essayé de masquer les anciennes fêtes celtiques, par leurs fêtes, comme pour la Noël ou la Toussaint, mais un jour les pratiques anciennes réapparaissent, comme Halloween, qui fut masquée par la Toussaint, toutes les fêtes religieuses par suffisance ont masqué d’autres fêtes plus anciennes. Au printemps le Soleil se trouve exactement au zénith de l’Équateur, la fête religieuse de pâques à recouvert l’ancienne fête du printemps, du renouveau, des pâquerettes, les suffisants religieux ou politiciens vous ont volé vos libertés, vos traditions, vos sages ancêtres.
Chaque région a ses traditions, ses us et coutumes, prenons l’exemple de la Corse, il y a une identité corse, avec sa culture, son patois, ses particularité de diction, sa nourriture et ses plats, en Provence aussi il y a une identité, avec son dialecte provençal avec son accent, sa nourriture et ses plats, le nord pas de Calais et les Ch'tis…, il est navrant que certain bourgeois, capitalistes, politiciens ou religieux, qui se croient au-dessus de tous ne puissent pas s’intégrer, et maintenir ainsi des identités qui font la richesse des régions, et veulent imposer leurs costumes, leurs lois-interdictions et normes, qui risqueront d’uniformiser cette diversité, qui permet en voyageant de profiter de toutes ces richesses identitaires et régionales. Si vous observez, vous verrez que ce sont les anciens plats des pauvres, comme la bouillabaisse ou l’aïoli..., qui sont maintenant devenu des plats appréciés par des suffisants, qu’ils dénigraient à d’autres époques, le suffisant n’est que dans le paraître, dans le "grave", se prenant pour un être élu, il n’apporte rien de bon aux autres, il est dans la destruction. Note: Les coutumes et les traditions qui découle de la contrainte sont mauvaise, les coutumes proviennent de la volonté générale, les suffisants imposent des lois et des interdictions. Les sages parlent de principes et de traditions naturelles.

Dans la vallée profonde, les sages du non agir chantaient sans aucune douleur aux funérailles d’un des leurs, un étranger dit, qu’il était immoral de se conduire ainsi, un sage lui répondit, c’est dans le respect des morts que vous fondez votre morale, il sait uni avec le tout alors que nous sommes encore des hommes, si vous aviez su respecté la vie, alors vous ne respecteriez pas autant la mort, votre cadavre. C'est la paranoïa des prophètes, l'égo, qui conduit au rite initiatique, à vénérer la vie au ciel, la mort sur terre, alors que la porte de la femelle mystérieuse se situe à la jonction du ciel et de la terre.

Un élève du non agir, voyant le très vieux sage en paix devant sa mort proche, lui dit : « comment atteindre l’éveil ?», le sage dit : « L'éveil n'est pas atteinte de quoi que ce soit, ce n’est qu’acceptation, l’élimination de la barrière de l’ego », l’élève demanda « mais que va faire de toi la transformation, où vas-tu passer? », le sage répondit : « le principe a été bon dans ma vie, m’a donné ce qui été nécessaire, et me donne la paix dans le trépas, bonne elle m'a été dans la vie, bonne elle me sera dans la mort... Supposons un fondeur occupé à brasser son métal en fusion et qu’une partie de ce métal, sautant dans le creuset, lui disait : moi je veux devenir un glaive, pas autre chose ! Le fondeur trouverait certainement ce métal suffisant. De même, si, au moment de sa transformation, un mourant criait : je veux redevenir un homme, pas autre chose ! bien sûr que le transformateur le trouverait suffisant. », L’élève voyant son sage mourir lui dit : « mais qu’elle technique utilisait pour l’éveil ? » Le sage dit : « Aucun processus objectif ne saurait conduire à l'éveil, parce que l'éveil est éveil hors d'un rêve, et le rêve est un processus d'objectivation ; de sorte qu'objectiver, c'est continuer de rêver, l'éveil consiste donc à amener ce processus à un arrêt brusque en acceptant de lâcher prise. ».

Extrait du grand livre de Confucius ou Tchouang-tseu ou Zhuangzi: "Confucius envoya Tzeu-koung aux funérailles du sage. Quand Tzeu-koung arriva, ses deux amis survivants chantaient devant le cadavre, avec accompagnement de cithare, le refrain suivant : -O Sang-hou ! O Sang-hou ! Te voilà uni à la transcendance, tandis que nous sommes encore des hommes, hélas ! Tzeu-koung les ayant abordés, leur demanda : -Est-il conforme aux rites de chanter ainsi en présence d'un cadavre ? Les deux hommes s'entre-regardèrent, éclatèrent de rire, et se dirent : -Qu'est-ce que celui-ci peut comprendre à nos principes ? Tzeu-koung retourna vers Confucius, lui dit ce qu'il avait vu, puis demanda : -Qu'est-ce que ces gens-là, sans manières, sans tenue, qui chantent devant un cadavre, sans trace de douleur ? Je n'y comprends rien. -Ces gens-là, dit Confucius, se meuvent en dehors du monde, tandis que moi je me meus dans le monde. Il ne peut y avoir rien de commun entre eux et moi. J'ai eu tort de t'envoyer là. D'après eux, l'homme doit vivre en communion avec l'auteur des êtres (le Principe), en se reportant au temps où le ciel et la terre n'étaient pas encore séparés. Pour eux, la forme qu'ils portent durant cette existence est un accessoire, un appendice, dont la mort les délivrera, en attendant qu'ils renaissent. Par suite, pour eux, pas de mort et de vie, de passé et de futur, dans le sens usuel de ces mots. Selon eux, la matière de leur corps a servi, et servira successivement, à quantité d'êtres différents. Peu importent leurs viscères et leurs organes, à des gens qui croient à une succession continue de commencements et de fins. Ils se promènent en esprit hors de ce monde poussiéreux, et s'abstiennent de toute immixtion dans ses affaires. Pourquoi se donneraient-ils le mal d'accomplir les rites vulgaires, ou seulement l'air de les accomplir ? -Mais vous, Maître, demanda Tzeu-koung gagné au taoïsme, pourquoi faites-vous de ces rites la base de votre morale ? -Parce que le Ciel m'a condamné à cette besogne massacrante, dit Confucius. Je dis ainsi, mais au fond, comme toi, je n'y crois plus. Les poissons naissent dans l'eau, les hommes dans le Principe. Les poissons vivent de l'eau, les hommes du non agir. Chacun pour soi dans les eaux, chacun pour soi dans le Principe. Le vrai surhomme est celui qui a rompu avec tout le reste, pour adhérer avec l’un."

Les fêtes dans l’antiquité étaient pour la plupart fixe avant les religions préislamique et préchrétienne, sauf celles qui concernaient la lune, comme le ramadan, qui était géré sur des multiples de 3 mois, c’était la fête du mouton chez les anciens romains, une fête païenne, ils « jeûnaient » jusqu'au soir pour sacrifier le mouton pour Jupiter à la pleine lune.
Le nom « Jupiter » signifie « Ciel père... » ou « lumière diurne, on sacrifiait impérativement à Jupiter des anima...ux de couleur blanche, l’agneau, le mouton.
Mais ces fêtes provenaient de rite initiatique païen encore plus vieux 6000 ans Avant l'Ère Commune, c’est le renouveau, les païens se jetaient des cendres sur la tête, pour indiquer qu’ils renaissaient des cendres (poussière), les religions ont récupéré cette fête, qu’ils appelèrent carême, ramadan… le ramadan a comme racine la chaleur intense, la cendre, et le carême débute le mercredi des cendres. Le phénix, dragon de feu, apparaissant dans beaucoup de mythologie, persane, arabe (simurgh, ankas, phokays phakannas), chinoise, amérindienne, aborigène..., un oiseau de feu, représentant le tonnerre, la longévité, il renait de ses cendres après s’être consumé sous l’effet de sa propre chaleur, il est doué de spiritualité, il représente le médiateur comme le dragon, le sage, doué de longévité, il symbolise les cycles de mort et de résurrection. Vous trouverez les phénix ou dragons sur beaucoup de monuments ou textes religieux. Pourquoi parler de renouveau, car le vrai jeûne met en marche des processus physiologiques d'adaptation et d'évolution, on peut même supposer que le fait de ne plus jeûner ralenti énormément ce processus d'évolution de l'homme.
J'aime bien les us et coutumes, mais il ne faut donc pas parler de jeûne pour le ramadan, ainsi que pour les romains qui mangeaient la nuit, le vrai jeûne consistant à ne pas manger pendant 3 ou 4 semaines et en buvant que de l'eau. Le jeûne est aussi utilisé par des gourous divers pour manipuler les adeptes, car un jeûne de 3 ou 4 semaines ne peut être supporté psychologiquement et physiologiquement, que par des personnes fortes qui ont minimum 15 kilos de trop.

La suffisance n'est qu'un piège tendu par le dragon à leur raison.

La grande ruse, c’est que les choses soient comme elles sont. [Friedrich Hegel]

Les pierres dans toutes pratiques mystiques sont très importantes, les mégalithes (pierres, dolmen, menhir, table en pierre…), ils imaginaient que l’humain devenaient fort comme les pierres, les rochers. Les pierres du ciel étant encore plus divinisées, le fer météorique, comme dans le mur de la Kaaba, pierre noire de la Mecque, dans beaucoup de religion les mystiques et les prophètes, ont incorporé dans un mur de l'église ou dans l'autel ces pierres venu du ciel. Les pierres polies étant des outils pour les premiers sédentaire, elles sont restées un objet de luxe pour les autres humains. Les mystiques prenant ces météorites qui venaient du ciel en laissant une trainé lumineuse, comme des signes de dieu, un message des dieux, les pierres leurs parlent. Quand ils eurent découvert comment fabriquer le fer, ils ont aussi divinisés le forgeron, vulcain et la forge. Cette forge devenant l'enfer, et ce forgeron le diable imaginaire dans les religions. Les pharaons ont utilisés tous cela aussi pour se diviniser et les religions ont repris encore cela pour diviniser leurs dieux (13). Il faut du mys-tére illusoire pour entretenir le mys-tique illusionniste.

La pierre noire qui était vénérée comme une idole dans le monde arabe et sémitique, puis dans le monde grec et romain, représentant la mère des dieux, elle est représentée par une Pierre sacrée de diverses formes, une Pierre noire (une météorite venue du ciel), comme dans le mur de la Kaaba, la fête des mères était dans l’antiquité, la fête de la mère mystérieuse, la mère de tout et tous, la déesse de la terre qui préside à la fécondité, la plus courageuse, cette fête fut transformée par les sociétés patriarcales comme la fête des mères courageuses, qui ont perdu enfants et maris..., et les ont remplacés dans l’effort de guerre. Les humains depuis le début des temps empilent les pierres, l'être humain suffisant veut s'élever (pyramide, kaaba désignant une structure trés haute pour éviter le déluge), être fort comme les pierres qui s'usent difficilement dans le temps, et vivre éternellement, ils cherchent par cet empilement à marquer la route de son passage, au sommet d'une montagne les humains disposent des pierres les unes sur les autres, la pierre est un monolithe qui résiste au temps (menhir), ils cherchent à lutter contre ce qui leur semble être le chao, par cet empilement, ils cherchent à marquer un passage d'un niveau à un autre (dolmen), ils cherchent un équilibre parfait, alors que tout fini par s'équilibrer.

Les extrémistes athées et théistes recherchent à emprisonner, soit en enfer, soit en prison, mais les deux conduisent à la destruction et à leur autodestruction. Le narcissique pour ne pas délirer va faire porter sur l’autre son chaos, harcèlement et ses conduites abusives, cette perversion se manifeste, par des actes, des écrits ou des paroles abusives, cherchant à dégrader, la personne ou même l'environnement dans lequel il se trouve, il cherchera à projeter sur l’autre sa perversion, ou son incapacité, son manque d'amour pour les autres, il recherchera morale, vérité, mal et bien, justice! Le suffisant recherche à coller à sa victime, il essaie de l’emprisonner, il recherche à la séduire par une position supérieure, à culpabiliser et il menace.

Si dans un système, vous donnez la possibilité à certain d’avoir un pouvoir sur les autres, vous décuplez leur égo et leur volonté de puissance, vous verrez alors des politiques et des représentants de la justice avec les symptômes de la perversion narcissique, de la mégalomanie, des humains qui vous regardent de haut et qui finissent par confondre ce qui devrait être avec ce qui est, observez les, vous verrez que leur regard est flou, lascif, ils se perdent dans des abstractions intellectuelles, des lois, des morales ou des vertus illusoires, qui font disparaître « ce qui est », il voit les humains comme des objets, des choses, leur vision est vague, soit ils ne vous regardent pas, soit ils vous regardent avec leur volonté de puissance, qui vous condamnera ou vous pardonnera rapidement, car il ne sied pas à leur dignité d'avoir avec vous un long entretien, se prenant pour des êtres élus.

La dignité est un problème de suffisant, un terme relatif à l'aristocratie, a celui qui se croit l'élu, qui recherche distinction, le contraire de l'équité, consistant souvent à réduire les libertés, en imposant des valeurs-normes morales illusoires, et sous un principe de neutralité, le suffisant obtient par ce principe de dignité, des droits et ses perversions sexuelles, permettant la prostitution ou la pornographie et la protection de leur classe capitaliste, tout en se servant du principe de la dignité humaine pour contrôler les antagonistes du système, la notion de droit de la dignité humaine est trop souvent unidirectionnelle. Cette dignité humaine est chez le suffisant, une valeur de paraître en public et non une qualité intrinsèque, une volonté d’imposer comment l’autre doit se comporter envers lui, une éthique de leurs normes-valeurs morales, imposant un respect de leurs normes-valeurs et de leur position sociale aristocratique. Les suffisants confondent égalité et égalisé.

Je préféré le mot intégrité au mot dignité, l’intégrité c’est être conforme à ce que l'on est réellement, excluant ce qui est narcissique, suffisant ou soumis dans l’humain, c’est l’absence de mauvaises intentions, c’est l’honnêteté, l’équité, c’est mourir libre, refuser lâcheté et corruption. L’intégrité c’est lutter pour tous, votre patrie est le monde, la dignité c’est le nationalisme, le communautarisme, le patriotisme et le sectarisme.

A chaque fois qu’un modèle d’état dictature est dénoncé dans l’histoire, les classes dirigeantes au pouvoir, font des arrestations et des interdictions, au début du siècle dernier en union soviétique, ont assimilé à des actes de banditismes, toute action antisoviétique, ce qui permettait de faire passer les opposants pour de simple bandit, pour cacher la contre révolution, et ainsi faire croire qu’il n’y avait pas d’opposant à leur système, mais de simple bandit terrorisant la population. Sous l'empire romain, les chrétiens sont poursuivis pour des crimes de droit commun, masquant ainsi les oppositions à leur système, les romains les accusent de déloyauté et de discrimination, les sénateurs romains, les accuseront de chercher à miner l'ordre social. En 2014 en France, les politiques recommencèrent à interdire, accusant de perturber l’ordre social, ils avaient commencé les années précédentes, à parler d’éthique, de dignité humaine, ce qui leur permettaient d’arrêter les opposants d’aéroports, du mariage pour tous, des "zad", et de permettre leur perversions sexuelles, en maintenant la femme objet, la prostitution, la pornographie, l'animalisation de la femme…, de continuer leur enrichissement et de maintenir l'esclavagisme du peuple et la pauvreté, en utilisant manipulations et affairistes-pilleurs.

L'esclavage, triste réalité coutumière à Madagascar, en 2012 Gulnara Shahinian, le rapporteur spécial des Nations unies, a terminé son enquête à Madagascar, sur l’esclavage moderne dans ce pays, dans les champs ou les mines, comme domestique ou prostitué, un enfant sur trois travaille. Beaucoup de pédophiles français, recherchant ces mineurs sont soi-disant parti travailler à Madagascar, profitant d’enfants et de jeunes filles pauvres et illettrés, des esclaves sexuels modernes pour des touristes étrangers. Madagascar a tout d’un paradis, une sublime villa avec plage privée coûte moins cher qu’un studio à Paris, la main d’œuvre ne coûte rien, ou presque, mais la population vit dans le dénuement. Madagascar est l’un des pays les plus pauvres du monde. Le "raciste blanc" pédophile, considérera les autres "races" comme inférieures, les jeunes femmes et enfants malgaches, asiatiques ou marocains... sont donc naturellement pour lui des esclaves, le pédophile estime donner du plaisir aux autres, niant les faits et recherchant à humilier sa victime, il vient soi-disant aider des pauvres, qu'il harcèlera, violera et dévalorisera, pour satisfaire sa suffisance. J'ai pu étudier des pédophiles, souvent ils rejettent les homosexuels, tout en étant bisexuel, il préfèrent les jeunes enfants ou des jeunes hommes d'apparences juvéniles, les SS qui étaient des Salopes Sadique avaient des jeunes esclaves sexuels dans les camps de concentration, des kapos homophobe mais bisexuel.

La société patriarcale maintient le "porno chic", jusque dans les publicités, l’animalisation des femmes, la sexualisation des animaux, la femme objet avec des morceaux de corps, femmes sans tête, ce qui permet de développer le machisme et la violence sur les femmes et les enfants, la totalité des politiciens sont des pervers narcissiques, mégalomanes et obsédés, DSK, Pierre berge, François hollande, Frédéric Mitterrand..., sont les dignes représentants français de la « gauche caviar » du « porno chic », depuis longtemps les présidents comme Félix Faure, JFK, Bill Clinton, Berlusconi, n'ont pu échapper à la médiatisation de leurs frasques sexuelles, les affaires de pédophilies braquent souvent les projecteurs, sur les hauts fonctionnaires, leurs mœurs et l’omerta qui recouvre leurs éventuels délits sexuels, Frédéric Mitterrand a avoué en direct ses relations tarifées en Tunisie au Maroc avec les jeunes adolescents (ces aveux ne sont que la confirmation de son comportement narcissique et masochiste), la prostitution de luxe, Zahia ex-call-girl, Clara Morgan, Brigitte Lahaie… provenant des porno-stars ou call-girl (catin), pour politiciens, journalistes, acteurs, présentateurs et joueurs… Aucun pays n’échappent à ces actrices perverses, qui se transforment en femmes objets, et dont l’obsession phallique leur fait voir en chaque objet un sexe, dans le cinéma ou les contes… il y a souvent la couleur rouge ou pourpre qui symbolise à la fois l’interdiction et le danger, la femme croit parfois dominer le perverti en jouant à son jeux, le perverti qui en habillant par cette couleur la femme, l'enfant, croit passer l’interdiction de relation avec l’innocence, la couleur rouge ou pourpre n’est que recherche de domination sexuelle, le sadomasochiste essaiera de faire disparaître des interdictions dans un soit disant pouvoir vertueux, le sang sur le rouge disparaît, le rouge sang et la recherche de virginité, l'hymen que l'on déchire, une recherche de souffrance pour l'autre, une démarche normale pour les sadomasochistes. (Note: Toutes les femmes ne possèdent pas forcément un hymen, et contrairement aux idées reçues, quand il est présent, il ne se déchire généralement pas lors du premier rapport sexuel, mais se détend.)

Dat veniam corvis, vexat censura columbas: « La censure pardonne aux corbeaux et poursuit les colombes. »

Le mot pervertir signifie « par derrière », le perverti retourne l’autre, son narcissisme le poussant à voir l’autre comme un objet, il veut pervertir, renverser avec intention (suffisance), salir l’autre, il ne recherchera que valorisation de son image extérieure, son ego, qui cherche à posséder, qui ne veut pas reconnaître l’autre, pour éviter son âme, sa conscience, l’amour qui l’oblige à accepter l’autre et à se reconnaître l’égal des autres. Ce n'est pas l'âme qui juge, ou leur soi, ou la cause des causes, mais leur propre création de leur moi (ego) dualité. Le pervers détourne de leur vraie nature les choses et les humains, pervertere, les retourne, les trouble.

Le perverti recherchera à imposer à l'autre une relation de soumission, il veut dominer, punir, il recherche une emprise sur l’autre au détriment de sa volonté. Ne pas reconnaître l’autre, c’est nier l’autre, la perversion peut aller jusqu’à faire disparaître le "genre sexuel" de l’autre, ce qui conduit toujours le pervers sexuel à la bisexualité, à la recherche d’esclave sexuel (Le pervers veut que l'autre s'agenouille, se mette à quatre pattes devant lui, se placer en dessus de l'autre, le transformant en objet.), ce qui conduira le dirigeant politique, religieux ou le chef d’entreprise dominant, à ne plus reconnaître les autres, à vouloir se placer au-dessus des autres, il veut diriger les autres, ne se sentant pas égal aux autres, et il recherchera à imposer des lois pour tous, ce qui est le désir de refuser l’autre dans sa différence, le nier dans son égalité, il cherchera à imposer et rendre le peuple esclave.

Dans le cas particulier de la sexualité, le pervers cherche à salir l’autre pour se valoriser, la sodomisation est une de ses pratiques, qui recherche à soumettre l’autre au détriment de sa volonté, le politicien aussi cherche à salir le peuple, il parlera de populisme, les "petits gens", les 'sans dents" seraient incapable de comprendre ses décisions, le peuple serait incapable de se diriger lui-même, il perverti le peuple et cherche à le punir, pour satisfaire son sadisme, domination-soumission sexuelle, son obsession du corps, de l’objet-corps.

Les suffisants narcissiques sont des pervers, qui savent utiliser le sexe pour créer une illusion de bonheur, étant dans la domination, les suffisants narcissiques tomberont dans l’excès sexuel, la bombance, le libertinage et la luxure, dès qu’ils en ont la possibilité, ils codifieront les plaisirs, rechercheront à enseigner la sexualité dans des écoles, la bisexualité. Ainsi les pratiques de sodomisation en Grèce ou Rome antique sont enseigner à l’école, dans des rites initiatiques, tout le long de l’histoire humaine, on a pu observer les excès des dirigeants politiques bisexuels, qui ont su imposer leur plaisir, orgies romaines ou grecques, les incestes et orgies ont continué au moyen Age, à la renaissance, et dans les époques plus récentes.
Tous les pervers politiciens savent que le sexe est une drogue permettant de manipuler le peuple, la luxure a un électorat, une dépendance irrationnelle à la religion du sexe, de l’excitation, permettant de déchainer les passions, l'euphorie, la passion du sexe provoque un état d'esprit d'allégresse, de joie extravagante, aussi appelé exaltation, les manipulateurs savent utiliser l’exaltation, un état de joie et de gaieté passagère, et qu’ils leurs faudra entretenir, par des perversions extrémistes, les rendant dépendants des pervers dirigeants qui empêchent les réflexions par l’excitation, par la libération sexuelle, la dépendance au sexe, la convoitise de la chair, putains et objets de luxe, confiance irrationnelle et émotive, dans ce qui donnerait un pouvoir illusoire, la richesse, se coupant des qualités de la simplicité.
Le suffisant narcissique recherchera une perfection du corps, les désirs sont le résultat de l’ego-sensation, une sensation illusoire recherchant à prolonger un désir-plaisir sans fin, la dualité satisfaction-insatisfaction rendant le désir insatiable. La femme objet de luxe, qui est pour le narcissique politicien de droite ou de gauche, la recherche du désir possession (richesses, caviar et putain de luxe) étant la recherche de plaisir domination-soumission, alors que le suffisant religieux veut faire du spirituel qui serait le don, l'amour "saint", une femme vierge effarouchée, recherchant des relations avec des jeunes enfants juvéniles, comme le fera aussi le pervers politicien.

Un intellectuel est une personne dont l'activité repose sur l'exercice de l'esprit, qui reprend des idéologies pour faire part de ses analyses dans la sphère publique, qui sont des abstractions personnelles rationnelles et souvent moralisante (un suffisant Narcissique). Il est à différencié des anciens philosophes, techniciens, scientifiques ou sages, qui développeront des concepts, des principes, et qui payeront de leur vie parfois leur travaux, l’intellectuel n'assume généralement pas de responsabilité directe dans les affaires, c’est un paresseux profiteurs. Il se nomme parfois homme de culture, devient religieux ou politicien, ou pseudo philosophe, ou soi-disant sage, c’est une personne qui cherche à s’imposer sa perception du monde, qui veut dominer. Il fait partie d’une classe de soi-disant intellectuel bien-pensant, qui à chaque époque verrouille l’éducation et la culture, pour maintenir la misère intellectuelle, si les religieux et les racistes sont en augmentation, c’est que la misère intellectuelle maintenu par les partis politiques, les syndicats et les intellectuels, pour satisfaire l’enrichissement des affairistes, des princes et mandarins, a atteint son maximum. Ces intellectuels suffisants ont su utiliser, les altérations artificielles psychique, créé par le monde de la téléréalité, des jeux vidéo et des réseaux sociaux, provoquant des troubles psychiques avec perte d'intérêt et appauvrissement de la vie affective, relationnelle, intellectuelle, professionnelle, artistique, scolaire et sportive…, c’est un repli sur soi même, ce qui est très préoccupant lors de l'adolescence, car cette virtualité, conduit la jeunesse à négliger leur famille et à se sentir vide, isolé, déprimé et irritable.

De tout temps, il a fallu éliminer les mandarins, les ministres, les hauts fonctionnaires et ces pseudo intellectuels, qui créeront la misère intellectuelle. Se sentir inférieur intellectuellement, incertain ou faible mène à une conduite, une attitude de supériorité, qui recherche à s’abriter derrière un statut pour punir ou faire des remontrances, et souvent ce narcisse vaniteux (intégriste, paranoïaque, ainsi que tous les dirigeants politiques ou religieux, et tous ces pseudo intellectuels.), s’il n’arrive pas au pouvoir, risque de torturer de plus faibles que lui, et de donner l'ordre de tuer ses opposants, les femmes et les enfants devant être soumis à sa domination.

L’homosexualité en Grèce ou Rome antique ou après, n’introduisait pas qu’un choix sexuel, elle était acceptée après que la femme dans ces sociétés soit dévalorisée, et ramenée à un rôle de nourricière, de génitrice, de mère porteuse, et de servante, la femme devenant un être insensé, avec laquelle on ne peut faire que des enfants, et ne pas avoir de relation intellectuelle, c’est le résultat du narcissisme masculin. Le suffisant trouvant normal à cette époque de soumettre les jeunes enfants par des rapports sexuels, et pour permettre un endoctrinement à leurs "valeurs", il utilisait la souffrance en circoncisant le jeune enfant pour créer un engagement douloureux (15), créant un lien de soumission entre son maître et l’enfant soumis, le suffisant dans son sadisme recherchera la mutilation sexuelle et lui demandera comme présent de soumission une petite partie de sa chair, le jeune enfant devenant le prostitué, les suffisants aiment les relations avec les prostitués ou les actrices. Tout au long de l’histoire l’homosexualité, la bisexualité est dépénalisé, puis recondamné, avant la révolution, après la révolution, avant les guerres, pendant après les guerres, jusqu’à aujourd’hui, que ce soit en France, en Angleterre, au état unis ou en Russie…

Une religion, une philosophie, une politique qui prêche la morale, l’ethnocentrisme et la charité ou toutes autres vertus, ne devraient pas avoir d’adeptes ou de milices qui se livrent à des massacres envers les autres croyants ou non croyants ou militants opposants, ou alors c’est qu’elle emploit la bonté et la pitié comme arme d’influence, ce qui est un procédé vil.

La charité est la vertu reine des vertus pour le suffisant ou le vaniteux, la charité implique une relation inégale impliquant une situation humiliante pour la personne aidée, ce n’est pas un comportement social réellement bienveillant, mais le début de la domination soi-disant bienveillante, qui cherchent à se dédouaner des méfaits des relations inégales, qui ont pour cause l’ambition, l’égoïsme et la perversion narcissique de ceux qui ont accepté la domination et cette char...ité entre les frères et sœurs de ce monde.

Le sage jamais ne cherche à se faire valoir par des sentiments de pitié, de charité ou de vertus figées. L’adepte, le militant qui se dit vertueux, n’est pas indifférent au renom et aux succès, en voulant transformer son moi, il ne fait qu’augmenter son moi narcissique, qui le conduira à mépriser celui qui n’aurait pas les mêmes "lumières" que lui. Je n'ai jamais vu aucun homme aimer la vertu, comme on aime une femme, car la vertu ne donne pas d'amour, c'est une relation amour avec soi-même, une relation narcissique de domination, un rapport objet avec l’autre.

Le peuple ne se trompe pas sur la charité avant l’époque médiévale, dès le début de l’enrichissement des églises, il utilisait la citation : « Charité bien ordonnée commence par soi-même.» les églises se sont bien servi de cette charité, les ecclésiastiques faisant croire que ce proverbe signifiait qu'il faut préserver ses intérêts pour pouvoir aider l'autre dans la durée.

Le moi, c’est-à-dire l’idée que l'humain se fait de lui, il prend forme dans le regard de l’autre, il veut une réalité que pour lui même, il reste enfermé sur lui-même et se glorifie, le moi qui cherche à s'estimer, recherchera honneurs et morales, recherchant satisfactions de ses désirs, le moi est inattentif aux "soi" des autres, il veut se séparer des autres (égocentrisme), il se sépare du tout, du "soi" (âme), par le jugement (soumission-domination). Alors que le "soi", le "je" est amour, sans intention, l'âme est union, le moi est dans l’amour propre, l'égoïsme, il agit avec intention (suffisance), il recherche son plaisir et son moi même (image, forme), ce sont les frustrations de leurs désirs illusoires qui créeront leur obsession narcissique.

(21) L'amour-propre est l'amour de soi dans le regard des autres, l’ego qui veut être préféré, une recherche de prestige, qui veut richesse, pouvoir, talent… qui par narcissisme, mégalomanie, transforme les autres en objets, qui se place en dessus des autres puis fait disparaître le regard des autres pour se regarder lui-même.

Celui qui croit guider des aveugles, dressent des chiens.

Confiance aveugle est source de regrets, elle est dureté et tristesse (confiance aveugle est limitée); la confiance "amour" est source de bonheur, elle est douceur et gaieté.

Le pervers narcissique passe beaucoup de temps à dévaloriser l’image de sa victime et de ses opposants. Il fait des insinuations, il dissimule sous des "taquineries", ses remarques péjoratives pour abaisser les autres, leur donner une moindre valeur. Dans la domination du narcissique, ses désirs, ses aversions et sa haine pour l’autre, provoque en lui un état de souffrance, qu’il ne peut évacuer, qu’en essayant d’abaisser, de punir ou détruire l’autre. Sa suffisance, le poussera à retirer à l'autre toutes ses qualités, pour sortir de son anxiété, le suffisant a besoin d'enfoncer l'autre, pour arriver à ses fins, il procède par petites touches déstabilisantes, de préférence en public pour satisfaire son narcissisme, à partir d'une chose anodine, l’orthographe ou un savoir illusoire, des choses intime décrites avec exagération, prenant parfois un allié dans l'assemblée.

Comment non agir envers tous les suffisants dirigeants politiques ou religieux, que la science séparatrice à renommé pervers narcissiques, le suffisant se moque de l'amour, il recherche des relations multiples, il est infidèle, il ne voit que ce qui peut lui rapporter des plaisirs, l'ambitieux se reconnait, car son but étant toujours de faire les choses pour ce qu'elles rapportent. Le vaniteux utilise toutes les femmes, c’est un flatteur qui veut conquérir, une fois qu’il a obtenu ce qu’il désire, il ne conserve pas, il emprisonne.
Le suffisant par sa dictature, par ses comportements désagréables, mettra les autres en position de faiblesse pour pouvoir obtenir ce qu'il veut, il éprouve du plaisir à dévaloriser l’autre, c’est un matador, qui retire satisfaction en malmenant, en rudoyant ou en intimidant. Le politicien se sentant supérieur estimera que le peuple est faible, et qu’il mérite sa dictature, son plaisir c’est de voir les autres dans la faiblesse et la soumission.
Le pervers narcissique ne supporte pas, que l’on ne s’occupe pas de lui, le vote blanc, l’abstention ou se désinscrire des listes électorales, lui montrera qu’il n’intéresse plus le peuple, démasquez-le, dites-lui qui es-tu pour vouloir diriger ma vie et celle de mes enfants ? tu te prends pour qui pour faire des lois, pour imposer ?... Les syndicats, les politiciens, voient une arme « démagogique » dans le boycott du vote, puisqu'il menace leurs emplois de profiteurs.

La faiblesse du boycott est le renforcement d’un autre pouvoir, opposition, complément, il faut dépasser même le boycott.

"Un jour, une petite fille demande à sa mère:
- Dis maman, comment ils sont nés les tout-premiers parents ?
- Eh bien, lui répond sa maman, c'est Dieu qui a créé les premiers parents humains, Adam et Eve. Adam et Eve ont eu des enfants qui plus tard sont devenus parents à leur tour et ainsi de suite. C'est ainsi que s'est formée la famille humaine...
Deux jours plus tard, la fillette pose la même question à son père.
Celui-ci lui répond:
- Tu vois, il y a des millions d'années, les singes ont évolué lentement jusqu'à devenir les êtres humains que nous sommes aujourd'hui.
La petite fille toute perplexe retourne aussitôt voir sa mère:
- Maman, comment c'est possible que tu me dises que les premiers parents ont été créés par Dieu et que Papa me dise que c'était des singes qui ont évolué ?
La mère lui répond avec un sourire:
- C'est très simple ma chérie, moi je t'ai parlé de ma famille et ton père te parlait de la sienne. Blague piqué a Marie Ève ;-)"
Ce que j'aime dans cette blague, c'est que l'enfant aura pris des deux, unira t'il enfin les deux opposés?

Le vrai croyant est celui qui combat l'hypocrisie, les paroles hypocrites ne peuvent suivre la lumière qui a mis le feu au flambeau qui éclaire l'avant des connaissances.

Celui qui ressemble à un Sage, ne porte que l'habit du Sage.
Seul le sage peut vivre parmi ses contemporains sans les changer, il s'adapte avec chacun d'eux, il accepte leurs préjugés sans les faire siens, leurs aspirations sans les faire siennes, leurs comportements sans jamais les imiter. Le sage se fond dans le tout.
Le suffisant sage se persuadera qu'il a les vertus qu'il prône, ainsi le charlatan, à force de se persuader de l'efficacité de sa religion ou de sa philosophie, finit par y croire, jusqu'à en subir son propre charlatanisme.

Le faste est néfaste.

Celui qui excelle ne discute pas, il maîtrise sa science et se tait. [Lao-Tseu]

Le mental c’est ce qui s’exécute dans l’esprit, soit l’entendement, et donc ne comprend pas l'âme, ce n’est que les mille habits, des structures mentales, qui appartiennent aux mondes des manifestations infinies et imparfaites, illusion infini dont le mental, dépend pour se manifester. Souvent quand des personnes ont perdues tous liens avec leur esprit-corps (coma, anesthésie...), elles diront que leur existence consciente était inexistante.

Réfléchissez, quand les gens recherchent à maximiser leurs plaisirs, par exemple en achetant des produits mauvais pour leur santé, en se moquant bien de l’impact sur le reste du monde, de la nature, est-ce leur âme (anima, principe vital, union) qui les guident? ou leur structure mentale illusoire et imparfaite, les cerveaux dit "anormaux", ou la destruction complète dans certain cerveau (Alzheimer...) de ce qui vous semblait logique, est-ce la destruction complète?

La cause des causes vous avertit que votre enveloppe est périssable, et vous indique que la sagesse doit être acquise ici et maintenant, elle vous enseigne, elle fait naitre deux jumeaux, sont-ils identiques? Elle vous montre que rien n’est identique, tout est imparfait, et que rien ne peut être identique, comme vous le désirez narcissiquement, ce qui vous fait rechercher la perfection.
Perfection qui a fait croire aux scientifiques qu’ils arriveraient à créer une intelligence artificielle, mais ils ne parviennent qu’à imiter de façon grossière le comportement d'humains, des programmes qui semblent intelligents, mais ne le sont pas, le programme ainsi créé ne comprend rien, voilà le vrai problème, il n’est pas intelligent.

L’ordinateur comme l’enfant apprend par imitation pour son langage, il associe, si l'enfant est né dans une bergerie et que toute sa famille marche à quatre pattes, il marchera lui aussi à quatre pattes, pour s’identifié au siens (imitation), mais il comprendra vite qu’il peut se soulever, et montera aux arbres, alors que le mouton restera au sol, l'enfant embrassera sur la bouche pour dire bonjour, si les siens font comme cela, il serrera la main, si les siens serre la main, l’intelligence c’est la conscience + la capacité de raisonner, si l’enfant au milieu des moutons a la capacité de parler et ne l’utilise pas, c’est comme soulever un poids énorme sans utiliser un bras de levier parce que vous ne connaitriez pas le principe, est ce que vous seriez moins intelligent pour cela ?

Certain croit que l'intelligence artificielle finira par devenir vraiment intelligence, mais il oubli le principal, je peux faire un programme qui apprend, qui imite, mais il n’a pas conscience qu’il apprend et donc il ne posera que des questions orientés par son comportement programmé, c’est moi qui est choisi son imitation, ce n’est pas lui-même. Il est donc nécessaire de mettre des butées, des sécurités pour un appareil qui n’a pas conscience de ce qu’il fait, d’où la nécessité de mettre en place des règles comme « 3 règles d'Asimov » pour un ordinateur.

L'homme ou la femme sage doivent œuvrer dans le sens de la nature, en créant un cadre matériel et social qui permette à l'humain de se réaliser sur tous les plans. Le sage doit accompagner l'individu à voir clair par lui-même, la Cause des causes est seule habilitée à enseigner. Un sage du non agir ne te demande pas de l'accompagner, il t'accompagne, une interraction immédiate, les compagnons s'acompagnent, (celui qui mange le pain avec), c'est être ni devant, ni derriére, ni dessus, ni dessous, c'est être à côté, se lier.

Le "Tao" dans la chine ancienne avait comme mot équivalent "compagnon". L’Amen on ne le voit pas, on ne l’entend pas, le principe fait sans faire, ainsi soit fait.

Quand l'élève est prêt, le maître vient, cela veut dire, quand vous serez prêt, vous aurez déjà en vous la maîtrise du "Tao...", de la "Cause des causes...", de "la voie qui mène au mouvement de l’eau". Apprendre, c’est découvrir ce que vous avez déjà en vous, agir avec son esprit, c’est démontrer ce que vous savez déjà, pour réussir votre vie, il est juste nécessaire d'être vrai envers vous-même.

L’insensé choisit d’écouter un autre insensé, le sage un autre sage, l'insensé veut le savoir pour lui-seul, le sage veut le savoir pour tous, ce que vous ne savez pas, seul l’insensé dit le savoir, mais ce que vous savez déjà, seul le sage peut vous le faire découvrir.

L'esprit juge et se croit omniscient, l'amour comprend et éclaire. Le sage n’enseigne pas, ses phrases vous rappellent ce qui est déjà en vous.

Un élève demanda à un sage de lui apprendre son art, alors le maître lui dit, chaque jour tu couperas du bois de cette montagne, puis tu descendras dans la vallée, et tu me feras une barrière solide autour du champ de cette vallée, l’élève s’exécuta. Au bout de 2 ans, il demanda au maître, qu’il était temps de lui apprendre son art de l'épée (L’art est une manière de faire avec qualité, une technique pure), le maître lui dit de prendre son bâton de bois rouge et de couper l’herbe du champ, puis de courir sur la barrière. Au bout d’un an l’élève dit au maître, je pars, vous ne m'avez rien appris!
Alors, le Maître le conduit dans la montagne, un vieux tronc enjambait un précipice sans fond, traverse dit le maître, l’élève resta paralysé, à ce moment-là un aveugle franchit avec son bâton le précipice, ce qui était pour l'aveugle qu'une passerelle au-dessus d'un ruisseau, d’un pas tranquille, sans hésitation, cette vision révéla le non agir à l’élève, le pont spirituel qu’il venait de se créer en lui, lui permit de traverser calmement. Le Maître lui dit, maintenant que tu as abandonné ton ego, que tu ne crains plus la mort, que tu as puisé en toi la volonté chaque jour, que tes pas, tes gestes sont devenus précis, souples et délicats sur la barrière, tu as compris maintenant la voie. Va, tu seras le meilleur de ton art. Dans les arts sportifs, l’acquisition de l’équilibre, de la souplesse, d’un mental fort, d’un corps solide, ainsi que des gestes précis et délicats, sont le secret.

Une histoire d’amour, pour former quelqu’un à la patience, il faut lui donner une épreuve pour apprendre la patience, pour apprendre à quelqu’un à avoir plus de courage, il faut lui donner un motif d’être plus courageux, pour lui apprendre à supporter la douleur, il faut lui donner une épreuve pour supporter la douleur…, la cause des causes vous éprouvera pour vous faire découvrir l’amour.

Pourquoi les pensées, l’imagination, l’emportent-elles sur la raison, pourquoi l’élève est incapable de franchir un précipice sur ce vieux tronc, alors qu’il a largement la possibilité de le traverser, car le monde n’est que pensées, vous ne percevez que ce que vous croyez être, un jour vous vous éveillerez.
Votre perception actuelle, ne vous donne pas la connaissance du réel, ce n’est que l’ego qui transforme en une réalité, et qui se meut dans l’illusion de l’univers collectif, vous croyez voir des réalités, mais vous ne percevez que des représentations de ce que vous croyez être. Tant que vous n’avez pas lâché prise, vous êtes dans la temporalité, dans la recherche de l’action-réaction, dès que l’on atteint le non agir, les réactions disparaissent, vous perdez le souci constant de vouloir provoquer les choses, vous laissez les choses suivre leur cours naturel. La loi de l’action réaction, pourrait vous laisser croire que l’action précède la réaction, mais ses deux actions ne sont que réciproques.

Quand vous imaginez l’univers merveilleux et juste, ne doutez plus et ne doutez pas que la cause des causes l’a inventé lumineux. Le Mal absolu c'est de croire en l'absolu, la volonté de limiter l’être, n’est qu’une démarche de domination, soyez sans domination, sans possession. Vous pouvez mentir à tout le monde mais pas à vous-même, si vous acceptez de ne plus vous mentir sur vos désirs de possession, de bien être-égoïste et de domination, qui recherchent punitions par croyance en l’idée d'injustice qui est relative à chacun, vous pourrez lâcher prise et comprendre pourquoi ce que la chenille appelle la fin du monde, le Maître l'appelle papillon.

Ainsi le sage, du non agir. Pratique l'œuvre et enseigne sans paroles. [Lao-Tseu]

Comment réussir mieux une épreuve, fait et ne pense pas à réussir mieux.

[71]
Connaitre le non agir (Non-savoir) est une grande élévation.
Ne pas savoir et croire qu'on sait, c'est la maladie des suffisants.
Le Sage n'éprouve pas cette maladie, parce qu'il s'afflige de Non-savoir. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

[72]
Lorsque le peuple n’a plus la crainte respectueuse des princes, des grandeurs, le Principe l’atteindra.
Ne vous trouvez pas à l'étroit dans votre demeure, gardez-vous de vous dégoûter de votre existence. Il suffit de ne pas mépriser sa condition, pour ne pas s’en lasser.
Le sage se connaît lui-même et ne se met point en lumière, il s’accepte et ne se tient pas en haute estime.
C'est pourquoi il laisse ceci et adopte cela. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

[73]
Celui qui met son courage à oser, trouver la mort.
Celui qui met son courage à ne pas oser, trouve la vie.
De ces deux choses, l'une est utile, l'autre est nuisible.
Lorsque le ciel éprouve quelqu'un, seul celui qu’il éprouve en connaitra les raisons.
Le Sage agi sans agir.
Voici la voie du non agir, vaincre sans lutter, enseigne sans parler, ils viennent à lui mais il ne les guide pas, vous pouvez concevoir l’inertie mais l’inertie sans mouvement le pouvez-vous encore ?
Le filet du ciel est immense ; ses mailles sont écartées mais nul n’en n'échappe. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Pour réussir votre vie, il est juste nécessaire d'être vrai envers vous même. L'esprit juge et se croît omniscient, l'amour comprend et éclaire.

Il est interdit d’imposer aux autres nos comportements social, sexuel, nos lois, ainsi qu’une éducation athée ou religieuse, et il est important de suivre les coutumes et traditions du pays où l’on vit pour maintenir les diversités régionales.

La nature, la cause des causes n'aime pas l'uniformité, est elle crée des émerveillements différents, chaque région à ses fleurs, ses animaux, ses arbres, les hommes sages aiment les traditions, les cultures, les ethnies différentes, seul les vaniteux veulent imposer leurs conduites, leurs fêtes et temples identiques partout, l’émerveillement ouvre ce qui est fermé.

Les murs sont l'histoire des hommes, les ponts sont l'histoire des sages.

Je fais du Ciel et de la Terre un tout, l’égo recherche une position qui peut être le ciel pour le théiste et la terre pour l’athée, j’ai la même sensation à l’égard du mal ou du bien, de l’agréable ou du désagréable, mon esprit s'ouvre à ce qui est plaisant, tout comme à ce qui est déplaisant, je peux ainsi lâcher prise et accepter de voir les choses telles qu'elles sont réellement. J’accepte d’apprendre de tous les êtres et tous les phénomènes peuvent m’apprendre. Mon esprit est agité de pensée bonne ou mauvaise, mais lâcher prise me permettra de penser sans penser, et me fera accepter que toutes les pensées bonnes ou mauvaises puissent être un flot incessant dans l’esprit. Je combat l’égo qui est mon ennemi, qui est plein de préjugés et de certitudes, c’est le seul moyen de percevoir la réalité comme elle est vraiment, un tout. Le silence entre dans mon esprit, je vide mon esprit de mes préjugés et de mes certitudes, un sage n’a besoin d’aucune loi, il suit le principe, le principe le protège de l’illusion et des rêves. Je suis fidèle, sincère, courageux et équitable, je me méfie de critiquer un autre, si c’est pour me louanger moi-même, je me méfie de rabaisser autrui si c’est pour me grandir. La fidélité, le courage et être équitable, permet de tenir ses promesses et remplir ses engagements, je n’accepte aucun maîtres et je suis le maître de personne, personne ne peut me faire travailler pour lui et je ne fais travailler personne pour moi.

1- Ne laisse personne penser pour toi, garde ton libre arbitre.
2- Ne laisse personne prendre en charge ta vie, ne prend aucun maître.
3- Ne laisse pas tes regrets ou tes peurs, prendre le dessus pour guider ta vie.
4- Prend le temps pour faire les choses, carpe diem.
5- Il y a toujours pire ou mieux, mais ce n’est pas cela qui doit te guider....
6- Il n’est pas nécessaire d’avoir réponse à tout, et tu ne pourras pas résoudre tous les problèmes de ce monde.
7- Ne te mens pas à toi-même, et ne ment à personne, sous peine de faire perdre son pouvoir à ta parole.
8- Etudie et ne remet pas à demain, comme si demain était une nouvelle vie.
9- Aime, étudie et vis, comme si tu devais mourir demain.
10- Ne laisse personne t'expliquer les mystères de la nature, seul l'ignorant te dira savoir et pouvoir t'initier, découvre par toi-même l'amour.

Il existe un moment, ou votre âme (anima, principe vital, union) ne peut plus vivre dans l'illusion de l'ego, elle veut retirer le masque de l'ego, vivre comme les bienheureux, l'ego a monté un mur, vous a séparé, isolé des autres, par désirs de posséder les choses, votre égo a transformé les autres en choses, votre égo vous a fait jouer un rôle, il renforce votre orgueil en vous donnant l'illusion d'avoir plus de valeur que les autres, en vous isolant des autres, vous donne des réussites narcissiques et vous fait sentir plus fort, mais vos faiblesses se transformeront en souffrance.

Les églises d’athées qui naissent dans le monde du 21 siécle, sont composées d'humains qui ont besoin de retrouver leur âme, et de reconstruire des ponts et non des murs.

L'extrémiste athée (athéisme) existe ou sinon il n'y aurait pas d'extrémiste religieux, pas de dualité. Un athée se défini toujours par rapport aux religions. S’il n'y a pas de religion il n'y a pas d'athéisme. S’il n’y a pas d’athéisme, il n’y a pas de religion. Concevoir ne pas concevoir l’idée d’une entité, c’est créé la dualité, comme ne pas concevoir l’idée qui ne conçoit pas une entité.

Un scientifique lira des centaines de livres au cours de sa vie, mais sera toujours persuadé qu’il lui reste beaucoup à apprendre.
Un fanatique religieux ou politique n’en lira qu’un seul et sera persuadé d’avoir tout compris.
Les sages disent : « Aime comme si tu devais mourir demain, étudie comme si tu devais vivre toujours. »

Le narcissisme athée ou théiste a toujours provoqué des régimes totalitaire, quelles que soient les doctrines dont il se réclame, considérant comme subversive toute autorité autre que leur propre système idéologique ou religieux, l’athée autorisant ce que le théiste condamne, et le théiste condamnant ce que l’athée autorise, condamnant au final, les pratiques de l’autre, chacun développant, un département appelé athéisme scientifique, ou science religieuse pour se rassurer sur leur idéologie.

En tant que sage du non agir, je ne suis ni théiste, ni non-théiste, mais il faut lutter contre les peurs des extrémistes de cette dualité phénoménale, qui ne recherchent que maîtrise du monde en voulant se placer au-dessus des autres, ils perdent l’émerveillement, en voulant éclairer au lieu de se laisser éclairer, ils perdent la magie du monde, ils vont choisir l’idéalisme (théiste, athée, idéaliste...) et devenir des intégristes, les théistes ont une certaine avance, la croyance espoir étant plus facilement utilisable par les divers « gourous-dictateurs », ils ont ainsi faussé leur propre religion durant des siècles pour donner des arguments non utiles pour s’opposer à leurs antagonistes, et finissant par faire douter leurs propres adeptes, par leur vanité qui veut faire croire qu'elle sait tout. Mais l’intégrisme non-théiste a aussi commencé au 20 siècles, comme en république populaire socialiste d’Albanie, toutes les religions et édifices religieux ont été détruits ou transformés, ce qui est la même démarche que les religieux ont utilisés pour détruire ou modifier les anciens sites païens. Les états soviétiques ont pratiqué aussi l’athéisme, dont l’athéisme scientifique, qui était une matière obligatoire dans leurs universités, et ont détruit des d'édifices religieux…

Etre humain c'est aimer les hommes. Etre sage c'est les connaître. [Lao-Tseu]

Les idéologies politiques ou religieuses reposent sur l'erreur fondamentale que les gens sont tous bons, honnêtes, et que ceux qui mettent ces idéologies en place, le feraient dans le détachement le plus total! Si vous croyez que des hommes politiques bons et honnêtes se battent pour prendre le pouvoir, c'est que vous êtes devenu des simples d’esprits, si vous croyez en tant que citoyens, que les aides et les exonérations seront utilisées par ce qui le mérite, et que les autres citoyens sont tous bon et honnêtes, alors la lumière a atteint votre cerveau parce que vous avez le crane fêlé ;-).

La vision dualiste pour l’humain de gauche ou de droite, athée ou théiste..., les conduisent à introduire une notion de « nature humaine » et chacun se sert de cette notion pour justifier ou condamner l’autre, ils imaginent que certain hommes seraient naturellement dominant et d’autres soumis, et auraient besoin de hiérarchie, ou alors qu’ils seraient naturellement solidaire et égaux. La notion de nature humaine est contraire à l’idée de libre arbitre, ce serait une notion innée, acquise à la naissance, héréditaire, c’est un raisonnement insensé, que condamne les sages du non agir, l’âme c’est le souffle de vie, anima, le mouvement, sans notion de bien et de mal, différent de l’esprit, ce n'est pas l'âme qui juge, et imagine une notion de nature humaine, mais c’est leur propre création de leur moi dualiste, parfois égoïste, parfois chevalier blanc. Un insensé me disait : « Je considère de mon devoir de faire le bien et d'éviter le mal, non pour être vertueux, … Je le fais, parce que je sais simplement que je dois le faire, Je le fais parce que cela fait partie de moi.», la plupart des humains préfèrent des réponses toutes faites, de bien et de mal, ils veulent une réponse, et plus cette réponse satisfait leur vanité, et plus ils sont prêt à l’accepter.

Une idéologie est un système d'idées prédéfini que l'on impose aux autres (c'est ainsi, faite ce que je dis, ne faites pas ce que je fais.), les politiques sociale, économique, pénales, morales laïques (cela est bien, cela est mal) et les religions, sont des idéologies, c'est le résultat d'un pouvoir qui impose une autorité, une conduite (il faut), et un enseignement spécifique, pour aboutir à un endoctrinement de façon visible ou imperceptible, elle est invisible pour l'adepte dont l'endoctrinement à modifier sa façon de voir le monde.

Solidarité, il s’agirait d’un sentiment de dette, un devoir de rembourser pour tous, c’est ce qui caractérise des personnes qui choisissent d’assister par moralité une autre personne, il y a attente de réciprocité ou pire altruisme, c’est souvent le profiteur qui met en place la solidarité, qui le sert indirectement, les profiteurs parlent de solidarité, car il est nécessaire de spolier le travail des autres pour qu’ils puissent s’enrichir, c’est le meilleur moyen d’empêcher la cohésion sociale, et de développer la soumission-domination.

La solidarité comme l’altruisme, c’est toujours un calcul et non une démarche généreuse, une hypocrisie, ce n’est pas une coopération, mais une démarche qui consiste à se placer en dessus de tous, du tout. La solidarité entre les pauvres et toujours décrite par des gens aisés et des soi-disant bien-pensant, la solidarité n’est que la recherche du respect de gens suffisant, de politique, de religieux qui mettront en place une coalition d’égoïsme, pour donner à leurs discours, leur mensonges, l’apparence de la solidarité, qui permet leur enrichissement, leur respect et la mise en place d’une moralité illusoire.

La charité, c’est quand le suffisant veut se donner une valeur supérieure, comme les princes qui recherchent grades, médailles, ennoblissement, gratifications, une recherche de valeur-norme morale illusoire, n’est-ce pas maintenir la pauvreté et la misére, ou vouloir qu’il y ait des pauvres pour se faire vertueux, et se donner l’occasion d’être charitable, c’est une forme de lâcheté qui recherchent à se dépénaliser de son enrichissement, qui entretien la misère, et maintient les princes, les politiciens et les mandarins. Maintenir la misère pour pouvoir faire le bien, c’est l’œuvre de celui qui se croît élu, qui entend une voix qui le pousserait à faire le bien, refusant d’examiner son problème, en le cachant derrière de vieux schémas simplistes.
J'ai entendu un artiste dire, « vous vous sentirez mieux si vous faites une bonne action en aidant un pauvre », mais seul celui qui a quelque chose à se reprocher se sent mieux quand il fait des soi-disant bonnes actions, la charité, la bonté, n'est pour lui que culte de soi, le sage ne ressent pas ce sentiment d'aller mieux par des actes de charité, de bonté, car il ne craint rien pour sa réputation et il n'a pas de remords de devoir quelque chose, une dette envers un homme ou une femme, qu’il aurait exploité directement ou indirectement en évitant le travail de manouvrier ou manouvrière, il n'a jamais profité d'un système, d'un pauvre, les sages du non agir sont sans pitié et sans bonté.

Celui qui ne se montre point ami des vices, des vertus, des honneurs, des grades, qui refuse possession et richesse, devient vite ennemi des temples de droite ou de gauche, des athées ou des théistes.

Ils existent peu d'hommes vraiment et réellement civilisés.

Les dictateurs ne pouvaient s'empêcher d'être cyniques, comme de nos jours les politiciens ne peuvent pas se passer d'être hypocrites.
(24) Les suffisants ont imposés des idéologies, ou ils demandent aux adeptes de faire ce qu’ils disent, et de ne pas faire ce qu’ils font, ils veulent imposer leurs grandes normes-valeurs au peuple, de soumission (humilité) et d’abnégation (altruisme). Mais ce ne sont que des idéologies de soumission, recherchant à éviter des représailles, lié à la culpabilité de suffisant dominateur (dictateurs, politiciens, ...religieux, inquisiteurs...).

Il est préférable d'empêcher un ami de tomber, que de l'aider à se relever, l'égoïste préfère laisser tomber un ami, l'altruiste préfère le relevé. (L'altruiste est vaniteux, l'égoïste est orgueilleux)
Ainsi vous verrez apparaître des comportements insensés, des hommes qui cherchent à sauver des truands en prison et qui laisse le pauvre, l’ouvrier, mourir de faim et de froid dans les rues, ils préféreront sauver la putain, au lieu de sauver la pauvre ouvrière, le perverti plutôt que l’homme simple, le riche que le pauvre, un animal qu’un humain…, ainsi l’abnégation-soumission permet aux politiciens, princes, rois, d’être protégé d’agression, et permet que l’altruiste, nourrisse, enrichisse, habille, héberge, riches et malandrins. Cet altruisme soumission est une source de souffrance, ces altruistes ne vivent pas leur vie, c’est une manière pour eux de fuir leur manque de volonté, de courage, leurs peurs, et de cacher leur vanité.
L’humilité demandé par les suffisants manipulateurs, s’acquiert en se méprisant, ou en se considérant comme inférieur aux autres. « Il ne faut pas désirer être surestimé comme le jade, ni foulé aux pieds comme un caillou. ». La simplicité des sages naît spontanément, elle n’a rien à voir avec L’humilité des fourbes.
Il est très présomptueux de penser que vous pourriez changer les autres, de croire que tous les êtres sont « bons », et que vous pourriez changer leur nature profonde, leur dynamique sociologique et psychologique, seul celui qui a un esprit perverti et belliqueux, pense cela, le politicien suffisant ou le religieux vaniteux, qui veut dominer, pense pouvoir rendre les humains docile pour pouvoir être le maître, un insensé reste un insensé, un sage par contre pourra développer sa sagesse. Mais tous les habiles pervers finissent par être rapidement identifiés, et aucun ne passera la porte du dragon (le filet du ciel). Il est normal que le pervers, l’insensé, le perverti, préfère penser que tout le monde est « bon », il veut ainsi s’auto pardonner, se sauver, et ne pas reconnaître son comportement insensé et le « mal » qu’il a pu faire.
C’est une erreur de voir le mal comme un « péché » mais feindre d'ignorer ce qui est malice, ruse, fourberie, paresse, suffisance, c'est insensé ! Cela conduit à des religions ou politiques morales qui cherchent à imposer pour tous leurs normes-valeurs rigoureuses, une égalisation philanthropique, des aides compassion, la laïcité adopte une doctrine en choisissant dans les divers systèmes, ce qui lui parait bon, l’esprit du sage est accueillant et vide d’opinions, le juste milieu, c’est ne pas prendre ce qui semble bon, ou rejeter ce qui semble mauvais, c’est permettre la compréhension, et faire disparaître les peurs. Il est nécessaire de faire disparaître les suffisants politiques ou religieux, les magouilles, les scandales et la corruption, qui sont le résultat de ces suffisants. Politique et religion engendrent corruption, crises et guerres.
Le pouvoir illusoire corrompt, l’abstention des votants, la désertification des lieux religieux sont une censure des systèmes dogmatiques, mais les suffisants ne tiendront jamais compte de ce fait, ils ne recherchent que domination. La laïcité, les religions, doivent permettre la compréhension et faire disparaître les peurs, elles doivent acceptés les libertés des peuples. Quand vous observez, des conduites ou des jugements faussés ou des idées imposés vous dites ils sont endoctrinés, en cela la laïcité, comme l'athéisme sont des doctrines pour les théistes. La laïcité n'est que représentative en france, le mot laïcité provient de laos, les choix au peuple et non à des représentants ou à des organismes suffisants.

Ce qui est précieux a pour origine ce qui a peu de valeur, ce qui a peu de valeur, et ce qui élevé est fondé sur ce qui est bas, voilà pourquoi l’origine des dirigeants dominants politiques ou religieux, est à chercher dans l’idée du vil. Et il ne faut pas s'astreindre à l'ignorance, au silence, à la pauvreté, ou à la servitude.

Le vulgaire récolte pour ses maîtres des taxes, les "larrons fonctionnaires", et les forces de l’ordre, soldats voleurs (latro), emballent pour les brigands le butin public, profitant au passage des multiples larcins (taxes) et brigandage imposé par leurs maîtres, mais les mandarins (hauts fonctionnaires) comme les mafieux, donnent des avertissements aux larbins, en leur disant que si les gains baissent ce sera à leur tour de payer pour maintenir leur enrichissement. En septembre 2015 le ministre de l’économie, ne trouve plus justifiable les avantages et les salaires des fonctionnaires, le premier ministre a tenté de calmer la polémique en répétant son soutien aux fonctionnaires, sans toutefois désavouer Emmanuel Macron, les larbins sont avertis que leur chef les trouvent plus rentable, les lâches fonctionnaires royaux et les ordres privilégiés ont su avant les révolutions se retourner contre les monarques, par peur des citoyens en colère, les princes et les mandarins augmentant toujours plus les rentrées fiscales pour leur propre enrichissement et celui de leurs amis, ils ne peuvent éviter les révolutions sanglantes.

En tant que sage du non agir, je considère que la voie à suivre, ou la "foi" est une affaire entre soi et la cause des causes, soi et ce que les religieux nomme le «créateur », soi et l’inconnaissable (pour l’athée), et que personne d’autre n’a le droit d’intervenir entre vous et l’un, puisque même les croyants parlent de libre arbitre, c’est-à-dire de choisir votre voie sans être manipulé par personne, mais la vanité des religieux ou des athées, les empêchent de respecter cette notion du libre arbitre, car leur vanité veut dominer les autres. La laïcité est actuellement une séparation athée-théiste, la laïcité adopte une doctrine en choisissant dans divers systèmes, ce qui parait bon pour elle et donc pour ses représentants, il faut éviter d’utiliser ce mot "laïcité" et le remplacer par éducation équitable, ce qui doit permettre aux options spirituelles, religieuses, athées, agnostiques… de s'affirmer sans s'imposer.
Le sécularisme ou la laïcité désigne une tendance à faire passer des normes-valeurs sociales associées au domaine du sacré dans celui du profane, est profane tout ce qui n'est pas sacré pour la laïcité, comme l’avait fait la religion, avec les non religieux, ou ceux d’autres religions, en cela la laïcité est une religion, une doctrine. La laïcité est une religion ou une doctrine qui comme les précédentes religions a été aussi enseigné par des maîtres suffisants, et qui punissaient violemment les enfants, et leur imposaient une morale et leur fanatisme par des chants nationalistes, recherchant attachement à la patrie dogmatique (institutions) laïque, et imposant le bizutage humiliant, comme le font les religieux, qui punissent celui qui refuse de se soumettre à leurs morales et à leurs lois.

Les suffisants politiques athées ou religieux, et les dictateurs savent qu’il est nécessaire d’enseigner leur doctrine dès la prime enfance. L’histoire récente d’Hitler, nous montre qu’il avait créé des nazis avec des camps d'enseignements de jeunes enfants pour le servir, endoctrinement, tous ces suffisants dans leur extrémisme ne savent créer que des engagements exagérés, douloureux, humiliants et difficiles, de préférence dès la prime jeunesse, font que l'attachement ayant coûté comme dans le bizutage, la circoncision…,y renoncer signifierait avoir souffert pour rien.

En ce qui concerne la circoncision, le dirigeant religieux introduit ainsi une castration fantasmatique du phallus, ce qui aura de forte chance que l’enfant compense par la suffisance et l’ambition, cet acte de castration. Le dirigeant religieux obtient ainsi à la fois l’attachement de l’adepte à sa religion, et le déclenchement d’un fort narcissisme permettant l’enrichissement par ambition de sa communauté, mais l’adepte aura aussi tendance à se retourner vers sa mère exclusive.

Le prophète (le suffisant, narcissique) "théiste" ou politicien "athée" (mégalomane), sépare les hommes en glorifiant leur moi, ils deviendront inattentif aux autres, indifférent, ils rechercheront séparation des autres, il a fini par dresser des chiens, qui rechercheront leur plaisir et leur « moi-même », ce sont les frustrations de leurs désirs illusoires, qui créeront leur obsession narcissique et l’attachement à la mère exclusive, qui est pour ces suffisants, la femme qui donne l’amour sans besoin de lui en donner en retour.
Ce dresseur de chiens recherchera à savoir, si les autres sont comme lui capable de sacrifier les enfants, les femmes, préférant l’amour narcissique d’une mère suffisante, dieu demande à Abraham de sacrifier son fils, c’est la recherche du prophète de l’amour exclusif, de l’amour narcissique, qui permet le sacrifice des enfants et femmes par les adeptes, pour permettre l’expansion de sa religion ou de sa politique par les guerres, et ainsi obtenir le sacrifice des enfants. Quel monstre pourrait choisir de faire cela ? un mégalomane narcissique, un pervers narcissique ou un sadique narcissique.

Il vaut mieux que "di" ou "du" retiennent leur main, car ils tueraient facilement femmes et enfants. J'ai découvert une page Facebook ou un religieux pose une question: "En cas de noyade de ta famille, tu sauverais qui, si tu dois choisir entre ta mère, ta femme, ton enfant ?", la majorité a répondu leur mère! Horreur Malheur si j'étais théiste , je vous dirais Sheytan, Lucifer, aime obliger à faire des choix, il est dans le détail! (https://www.facebook.com/photo.php?fbid=523802311000519&set=a.134924613221626.20588.134553396592081&type=1). Ces réponses sont logique dans une religion ou la mére est devenu exclusive par manipulation, pour les enfants de sexe masculin, et où les enfants sont dans la soumission.

Les esprits suffisants et inquiets recherchent les personnes douces et timides, pour contraster avec leur nature belliqueuse de fourbes, ces personnes douces et timides recherchent dans ce dominateur, une défense à leur propre faiblesse, certaines pages de Facebook sont pleines de photos de douceur animale et de mielleuses images pour appâter ceux qui préfèrent les animaux, aux humains.

La laïcité est une doctrine qui a été aussi enseigné par des maîtres suffisants, et qui punissaient violemment les enfants, et imposaient leur morale, leur fanatisme par des chants nationalistes, recherchant attachement à la patrie laïque, et imposant le bizutage humiliant, comme le font les religieux, qui punissent celui qui serait différent ou pas en accord avec leur morale religieuse. Ces athées ou théistes narcissiques veulent former des bandes, des clans, et être leur chef, afin de pouvoir imposer leurs punitions aux autres.

Alors comment mettre en place un enseignement commun qui soit acceptable, et permette de prendre en compte la diversité des hommes, et la nécessité de les unir pour assurer leur coexistence ? La république n’a pas su faire l’équité, l’école laïque étant une séparation des enseignements religieux et de l'État, une école républicaine orienté avec la mise en place progressive d’école privée athée, capitaliste ou religieuse, ce qui est le contraire de l’équité, il y a des écoles primaires bilingues avec des enseignants anglais en France, un niveau supérieur d’enseignement dès la prime enfance, pour des enfants privilégiés des bourgeois athées ou théistes. Pourquoi les petits français parlent-il si mal l’anglais alors que c’est la langue technique, c’est une volonté d’affaiblir la classe ouvrière.

N'étant pas théiste, je suis pour la laïcité, puisque c’est la coutume du pays ou je vis, mais n'étant pas athée, je comprends que la laïcité représente un problème pour le théiste. La laïcité c’est aboutir à l’indivision du peuple, c’est réconcilier en vous les opposés et vivre en harmonie avec le monde, c’est dépasser l’amour propre et refuser d’imposer à vos enfants ou aux hommes vos idées ou les idées des prophètes et des dirigeants politiques athées ou théistes.

Dans beaucoup d’école de management ou commerciale ou privée, les professeurs étrangers représentent désormais plus d’un tiers des professeurs dans la plupart de ces établissements, souvent des ouvriers courageux et assidus qui travaillent en France, et retournent chez eux voir leurs familles et leurs enfants, à la différence d’une majorité d’enseignants français qui pratiquent le congé à répétition, la maladie, l’absentéisme, les vacances et toute occasion de sauter un cours, ce qui arrange l'état et les capitalistes sans scrupules, car les politiques préfèrent consacrer, le budget aux salaires des fonctionnaires enseignants pour les manipuler, et ainsi il ne reste pas grand-chose pour les étudiants du peuple, qu'ils isolent par des difficultés pour accéder à l'enseignement, une grande partie sans connaissance ou illettrés viendront grossir le pourcentage de manœuvre sous-payés.

Rassurez-vous, les MOOC sont en ligne gratuitement sur internet depuis longtemps avec les universités étrangères, c'est pour cela que les écoles bilingues pour gosses de riches fleurissent, car il suffit de savoir lire l’anglais, ce qui est une compétence, que les petits écoliers français, comme par hasard ont de moins en moins!

Le nombre d’adolescents quittant l’enseignement secondaire sans qualification, et en augmentation, permettant aux riches d’avoir une main d’œuvre bon marché, ou une classe de pauvre pouvant être manipuler contre les travailleurs ou les pme, les riches ont des professeurs particuliers pour leurs enfants, le syndicalisme dans l'enseignement ne fait qu’accentuer le fainéantisme des professeurs français, qui ont fini par se mettre aux mooc, pour finalement être toujours aussi bien payé et travailler de moins en moins, il y a des travailleurs chez les professeurs de l'éducation nationale, mais comme dirait Coluche, ce ne sont pas les plus nombreux ;-).

Chaque années j'ai vu des stagiaires arriver dans mon entreprise, avec un niveau de plus en plus catastrophique, cette année 2015, un cap électricien en deuxième années, ne connait même pas les lois électriques de base comme P=UI, je pense même qu'il confond la division et la multiplication, je n'ai jamais vu un niveau aussi bas, leur professeur principal se vante de travailler 8 heures par semaine! il a trois mois de congés par an, il envoie ses élèves en stage en entreprise, deux fois par an pendant une période de un mois chacune. Parent réveillez vous!!! ils forment des futurs chômeurs miséreux et des ânes, pour une main d'œuvre bon marché.

http://www.lefigaro.fr/…/01016-20150304ARTFIG00096-la-cour-…

La gauche bobo, c'est celle qui ne veut pas se faire "bobo", ni avec la faucille ou le marteau, celle qui a oublié que celui qui ne travaille pas avec ses mains, exploite un autre dans le monde. Les "mou" ne veulent pas se blesser au travail, c'est la gauche bobo qui a dans l'éducation nationale, dénigré le travail manuel depuis 1979. Et pourquoi pas la fin de l’évaluation des élèves, ce qui permettrait d’éviter tout contrôle des compétences de l’enseignant, ainsi s’il forme des cancres qui le saura, une baisse  du niveau complétement transparente des "élèves non privilégiés". Imaginez un maître suffisant qui dirait enseigner à des élèves, les compétences nécessaire pour trouver un travail et réussir dans leur vie, et ses élèves se retrouveraient au chômage, ou avec des difficultés pour s’adapter par manque de connaissances ou abruti devant des jeux vidéo ou des médias débiles, personnellement je le battrais tellement fort avec mon bâton de bois rouge que plus jamais il se nommerait enseignant ou maître. Les socialistes qui nous gouvernent en 2014 sont des humains qui ont toujours profité du travail des autres, leurs penseurs  voulant éviter le travail, ils ont même fait disparaître la notion de qualité de travail, de force de travail, cherchant à se dérober par des conclusions insensés, les esclaves ont réclamé la liberté et l’égalité, les humains de nos jours devront réclamer l’équité, qui rémunère tout le monde sur la même base de salaire.

Quand les six parents eurent cessé de vivre en bonne harmonie, on vit des actes de piété filiale et d'affection paternelle.
Les jeux vidéos, les médias débilitants et les réseaux sociaux..., ont créé des enfants égoïstes, indifférents et peu attentionnés, l'amour propre établira leur relation, ces enfants devenus adultes, ne connaissent pas l'amour, mais une illusion d'amour compassionnel et égoïste.

L’artisan ne dépend que de son travail ; il est libre, aussi libre que le laboureur est esclave ; car celui-ci tient à son champ, dont la récolte est à la discrétion d’autrui. [ Rousseau ]

De toutes les occupations qui peuvent fournir la subsistance à l’homme, celle qui le rapproche le plus de l’état de nature est le travail des mains : de toutes les conditions, la plus indépendante de la fortune et des hommes est celle de l’artisan. [ Rousseau ]

Si ton siège, c'est une brouette, nul envie de te prendre pour un juge ou un élu, ne te viendra à l'esprit, ni tu juge, ni tu cherche à diriger la vie des autres, quand tu connais la difficulté de travailler avec tes mains.

Seul les justes manouvriers ou manouvrières, artisans ou jardiniers, rejoignent les bienheureux, car ils réaliseront des choses, avec sagesse, minutie, et dextérité, ils sont ceux qui provoque quelque chose, qui sont la cause de quelque chose, ils apprendront à manier les mots, les idées et les techniques, ils seront les agencer, les rapprocher habilement, les ordonner avec minutie. Les autres ne sont que des parasites ou des profiteurs, se prenant pour des artistes ou des élites, certains voulant se placer au-dessus de la cause des causes, choisissant de soi-disant secourir ou divertir, tout en profitant du fruit du travail de ces innovateurs habiles.

(01/2014) Les causes de la crise ou des prétendues crises, sont structurelle dans la France de 2014, comme dans les pays corrompus par les systèmes bancaires capitalistes (princes) et les castes de hauts fonctionnaires (mandarins) qui les ont dirigé, et qui ont su introduire des peurs, menaçant les citoyens d’un effondrement économique s’ils choisissaient un autre système, les démocraties ne sont que des oligarchies qui permettaent aux princes et mandarins de continuer à s’enrichir avec leurs amis affairistes. Ces manipulateurs maintiennent ainsi des classes de pauvres et de chômeurs, par une inadéquation entre les qualifications des chômeurs et les qualifications requises par les nouvelles technologies, ou par introduction de classes de romanichelles ou d'esclaves étrangers peu formés et moins payés (dumping social). Le manque de formation sérieuse pour obtenir des ouvriers qualifiés, a été facilité par un système d’éducation national inadapté, avec l’aide des enseignants paresseux voulant éviter le travail depuis les années 1979-81, dont la plupart des professeurs fonctionnaires sont issu de la gauche bobo, par ce système on obtient une main d’œuvre peu chère, peu qualifié, et des manœuvres ignorants, ce qui satisfait le politicien, le religieux et le capitaliste, qui peuvent ainsi manipuler et exploiter une grande partie des citoyens.

L’utilisation de l’endettement permettra aux politiciens de s’enrichir, et de maintenir une administration globalement surpayée, s'assurant ainsi leur protection par cette classe et ses priviléges. Ce système permet de cacher l'incompétence des politiciens, il a permis le déclin de l’éducation nationale et des soi-disant services de l’état, l’enrichissement de leur caste de Hauts Fonctionnaires, par le mille-feuille territorial (commune, intercommunalité, département, région), induisant une fiscalité très élevée sur le travail, les entreprises et les ménages, avec des instabilités fiscales et juridiques pouvant être rétroactive, déstructurant les entreprises et les familles.

Depuis quelques années on observe une augmentation des psychotropes, des drogues diverses, du stress, des jeux et des médias débilitants conduisant à une baisse de la motivation et une augmentation du travail non déclaré, avec des ouvriers étrangers qui bossent dur avec un prix de main d’œuvre attractif, et donc seront plus employés. La destruction des usines et entreprises, un endettement global des pays, une incertitude sur le délai du plongeon dans la vrai crise des pays comme la Grèce, le pétrole baisse car l’économie mondiale baisse en 2012, une crise financière est certaine en 2016 ou milieu 2017. Depuis le début de la crise, les politiques, les mandarins, les affairistes-pilleurs, les banquiers et courtiers de Wall Street ont enregistré des centaines et centaines de milliards de dollars de bonus, de bénéfices et de parachutes dorés, sans se poser la question comment une telle addition de bénéfice est possible, en 2017, ils vont réapprendre à compter. L'endettement permet aussi aux capitalistes, d'obtenir la privatisation de ce qui rapporte le plus, comme l'eau, l'électricité, les droits de passage (autoroutes), les places de parking, les assurances, les retraites et les banques...
Les hommes n'acceptent les changements que dans les crises, dans ces périodes, ils prennent conscience que leurs dirigeants politiques ou religieux, sont des dangereux mégalomanes incompétents, et ils acceptent alors les qualités de la simplicité, qui est une qualité des sages. Rassurer vous les crises ne sont jamais longue, mais font perdre la tête aux princes et mandarins (guillotine). La Grèce pourrait être le déclencheur, même si tous ces fourbes essaieront de faire peur aux grecs, les grecs pourraient très vite avec l’aide de communistes ou anarchistes, se passer de ces manipulateurs incompétents qui accusent toujours d’obscures raisons économiques qu’ils ont contribué à créer (les mauvaises augures), ou les économistes, ou ceux qui les ont précédé.

La dette publique n'a cessé d'augmenter en 2012-2014, les élus, les maires, commencent à vendre la France au capitalistes sans scrupules, pour la bétonner, faire des golfs, des hôtels de luxe, des camps de vacances pour riches, des aéroports pour touristes fortunés.... avec disparition des forêts, de zones naturelles ou cultivables nourricières saines, préférant des élevages intensifs dans du béton, à des vaches dans les prés, pour exproprier ils se servent de taxes et d'impôt, taxation des ventes avec très forte augmentation prévue de la taxe foncière, des impôts locaux, qui est une politique d'expropriation déguisé, la politique provoquant la délocalisation des entreprise n'était qu'un début, maintenant les magouilles mobilières apparaissent, les jeunes, les paysans ont bien compris et ils luttent, les ZAD sont le rejet de voir la France défiguré, et la transformation en domestiques, des ouvriers et des paysans français, qui seront asservis par des capitalistes et politiciens véreux et corrompus. Les riches n'ont aucun problèmes avec la tva ou les impôts, ils savent mettre leurs structures mobilières sous diverses formes juridiques, ou dans des paradis fiscaux, ce qui leur permet de récupérer la tva et leur frais, de ne pas payer les taxes, avec l'aide des avocats fiscalistes ou anciens fonctionnaires de Bercy.

La qualité de vie en Grèce est bonne, supérieure à beaucoup de pays, les grecs ont très vite appris à augmenter leur travail non déclaré, pour éviter les taxes, les normes et les pénalités, qui minent le moral des ouvriers français, ce qui fait que les Grecs vivent plus vieux que la moyenne européenne, 80,7 ans contre 78 ans en France. Le travail non déclaré, permet aussi la survie de plus de petit producteur paysan (légumes ou viandes), qui leur fournissent une alimentation plus saine, et ils savent accepter de se faire aider par les autres. Le président français de 2013 doit être grec? Les sans dents français ne l'intéresse pas!

Le meilleur argument contre la démocratie est fourni par une conversation de cinq minutes avec l'électeur moyen. [Winston Churchill]

Dette de la Grèce 312 milliards, dette de la France 2000 milliards d'euros, qui doit sauver qui? (05/07/2015). Ce soir j’écoutais Éric Woerth, qui disait que les grecs vont vers une catastrophe, il est vrai que les banquiers, ses riches amis et les politiciens corrompus, ont beaucoup à perdre car l'endettement les enrichit, il connaît les problèmes des pauvres et des miséreux, sa femme Florence Wœrth a été gestionnaire de la banque palatine, puis de la banque privée Rothschild & Cie Gestion, en 2007, elle est devenue directrice des investissements de Clymène, la holding financière de la milliardaire Liliane Bettencourt, elle a travaillé aussi dans d’autre groupe, lui-même a eu une carrière professionnelle dans le domaine du conseil en entreprise, en étant recruté chez Arthur Andersen où il s'occupe d'optimisation fiscale pour le compte de riches clients comme Elton John...
L’argent a été introduit par la souffrance (égoïsme), les religieux et les politiciens ambitieux, ne peuvent survivre dans une société de partage et de libre échange (d’amour), la monnaie argent a surtout comme but de permettre de payer les dettes usurières et les obligations que des capitalistes inventeront, puis de facilité l'enrichissement des souverains et de verser des taxes notamment fiscales, ce qui constitue le pouvoir libératoire de l’enrichissement des profiteurs religieux et politiques.

La Monnaie de Paris est l'institution monétaire nationale de la France, elle a été créé sous les rois, pour leur permettre de s’enrichir et de détenir le pouvoir, c’est donc un établissement à caractère commercial, il n’a donc comme seule mission régalienne, que de donner des pouvoirs exclusifs aux seigneurs. Certains politiciens et économistes corrompus voudraient attribuer à cet établissement une fonction régalienne, c’est-à-dire une tâche que seul l’état doit exercer sous des prétextes illusoires de protection du peuple, mais ce n’est qu’un monopole sur la monnaie fiduciaire pour permettre l’enrichissement des oligarques. Ainsi l’état fabrique des soi-disant pièces de collections, que ni la Monnaie de Paris, ni la Banque de France ne vous reprendrons, même si en théorie, elles peuvent être utilisées pour régler n'importe quelle transaction, ces pièces finiront dans le temps souvent par être rachetés par des revendeurs, à la valeur de leur poids en or ou en argent, soit bien moins que leur valeur faciale, car l'état est maintenu par des profiteurs, qui n'ont aucun scrupules à s'enrichir sur les jeux de hasards ou autres addictions ou faiblesses des citoyens.


(2015) Emmanuel Macron, est un haut fonctionnaire, inspecteur des finances et banquier d'affaires chez Rothschild & Cie, puis le 26 août 2014, il est ministre de l'Économie, de l'Industrie et du Numérique dans le gouvernement Manuel Valls. Comme beaucoup de socialiste, il est un affairiste, qui recherche le pouvoir sous la couverture d’un parti qui serait soi-disant pour l’intérêt de tous, et comme le  New Deal aux États-Unis (1929) ou les présidents américains s'entourent de décideurs en matière économique qui s'arrogent le pouvoir politique, ou l'Allemagne national-socialiste de 1930  qui a laissé avec l’aval d’Hitler le pouvoir aux chefs d'entreprises qui dicteront leurs conditions avant son élection, car il devait se faire passer à la fois pour un socialiste ami des ouvriers et à pour un ami des patrons, Hitler était un national-socialiste. Emmanuel Macron lui continue de jouer sur cette corde raide et sur les 35 heures, qui consiste à faire travailler plus les manouvriers du privé, plutôt que de faire des réformes dans l’administration et les salaires des fonctionnaires et hauts fonctionnaires.
"On peut défendre les 35 heures, et pour ma part je les défends, sans pour autant les mettre sur un piédestal."  [Emmanuel Macron]

La révolution informatique ou robotique, aurait dû permettre de gagner du temps pour que les citoyens prennent conscience de la manipulation des gouvernants, et se réunissent à fin de faire la révolution, qui aboutira à la démocratie réelle, mais ce gain de temps, ils ont préféré le passer devant leur ordinateur.

L'égoïsme et la haine ont une patrie, l'amour n'en a pas.

Les suffisants, les dominateurs, les "pervers narcissiques", veulent une femme "vierge et catin", sainte nitouche et vierge effarouchée, qui affectera des airs d’innocence, de simplicité, distinguée et belle de jour, garce cynique ou guerrière dominatrice. La croyance en un mythe ne dépend pas d’un raisonnement logique, c’est le développement dans l’esprit d’un cumul de phénomènes psychologiques, qui aboutira à ce que les faits ne soient pas suffisamment observés, à des raisonnements hâtifs et illogiques, et il naît un mythe représentant les désirs de ceux qui y croient. Ainsi le mythe de Jeanne d’Arc est cristallisé par des suffisants religieux, philosophiques ou politiques de droite ou de gauche, s'emparer du mythe de la soi-disant vierge guerrière, « la Pucelle d'Orléans », cristallisant leurs paraphilies, sur une dominatrice vierge. L’extrême gauche voit dans ce mythe une fille du peuple trahie par la monarchie et brûlée par l’Église, elle représente la sainte patrie, Jean-Marie Le Pen de l’extrême droite, utilisera cette mythologie nationaliste, il choisit l'image de Jeanne d'Arc, comme symbole de celle qui expulse les étrangers. Les politiques de l’époque se serviront de cette hallucinée, la faisant passer pour une simple bergère, alors que son père Jacques d’arc est un laboureur, propriétaire aisé et qu'elle n'a gardé les animaux qu'occasionnellement, mais le mythe qui la fait passer pour une simple d'esprit arrangeait la chrétienté, le berger était perçu au Moyen Âge comme un benêt voyant Dieu facilement, les anglais voyant cette hystérique la prendront pour une sorcière. La délivrance d'Orléans par la pucelle guerrière et le résultat de la faiblesse des effectifs anglais, 400 soldats, contre 1500 soldats français, c’est Dubois qui lança une attaque sur le fort anglais de Saint-Loup avec les troupes venues de Montargis et de Gien, Jeanne d’arc, n'ayant pas été prévenue de l'assaut et faisant une sieste, fut réveillée en sursaut par son page. Elle se précipita avec son étendard.

Utiliser une fête existante, ou s’approprier un rite, un mythe, pour se donner une légitimité ancestrale, c’est l’œuvre de manipulateurs; les dirigeants religieux, les monarques et les politiques, ont toujours fait cela, ainsi les solstices, les passages des saisons, furent détournés comme la Noël par différentes religions qui signifie naissance du soleil "no""ël", le nouveau soleil, plus récemment nous avons observé les syndicats ou le front national, détourner la fête du muguet, qui est l’ancien rite ou fête du printemps, le muguet fleurit au printemps, utilisé par les anciens pour célébrer la nouvelle saison, les beaux jours, mais ce que ne savent pas ces ignorants, c’est que cette plante leur convient très bien, car pour les anciens sages, elle est une plante hypocrite, elle annonce le meilleur, mais cache dans ses fruits un poison mortel.

Hitler, pour se rallier le monde ouvrier, fera en 1933 du 1er mai une journée chômée et payée, après avoir éliminé les syndicats en recherche de pouvoir. Entre 1930 et 1933, il y a une classe bougeoise et des commerçants trés riches en Allemagne comme en France, avec de grands magasins de luxe, et une classe manouvriére qui créve la faim, les crises s'accompagnent toujours du développement des industries du luxe. C’est seulement sous l’occupation allemande que le 1 er mai en France est officiellement "la fête du travail et de la concorde sociale". Cette mesure est destinée à rallier les ouvriers au régime de Vichy. Aucun sage du non agir ne vous fera l’éloge du travail, il n’y a que ceux qui veulent profiter du travail des autres qui en font l’éloge et qui l’évite, et si je fais la fête du vin, je ne me mettrais pas à l'eau ce jour là!, la fête du travail en se mettant au repos, c'est une idée de suffisants paresseux, politiciens, syndicalistes...
Le 1er Mai, c’est la fête du printemps des manouvriers et manouvrières, ceux qui ont lutté avec les anarchistes pour réduire la journée de travail et augmenter les salaires, le Labor Day, certains partis ou hommes politiques veulent s’approprier cette journée, mais le labeur demande peine et effort, on ne peut donc parlait de labeur que pour les ouvriers, les paysans et les artisans ou les manouvriers.

Les humains travailleurs, ouvriers, artisans et courageux, qui ont un sens de l'équité, de l'honnêteté, sont modestes et simples, c'est parmi eux qu’il vous faudra choisir, s'il devient nécessaire de nommer un représentant du peuple, car les travailleurs justes ne cherchent pas vos suffrages, pour s'enrichir sur la force du travail des autres. Il y a des paresseux qui avec l’aide des exploiteurs, ont imposé aux ouvriers un sur-travail pour s’enrichir, et surtout éviter les difficiles travaux, faisant croire aux vertus du travail pour les autres, avec l’aide de paresseux manipulateurs philosophes, religieux et économistes, ce n’est toujours qu’un jugement moral qui recherche toujours exploitation, et à contrôler les autres. Il n’y a que des profiteurs politiciens, syndicalistes, pour avoir fait du 1er mai la fête du travail, pourquoi pas la fête du mal au dos, au bras, au pied et aux jambes… la fête du 1 er mai reste la fête du printemps pour ceux qui bossent, le travail ne sera jamais une fête.

Les manipulateurs politiques, réduisent les comportements de révoltes des citoyens, en introduisant par leur politique de soumission, l’indifférence et l’égoïsme, puis par une politique de normes, d’interdictions, de manque de temps, de médias stressant et abrutissant, ont fait malgré eux disparaître les valeurs de solidarité, de fausse vertu patrie et des "vertus viriles", qui conduisaient aux guerres, au nationalisme, au patriotisme, au machisme et à la barbarie. La perte des valeurs de leur démocratie-oligarchie, c’est aussi la fin de certaines idéologies patriotiques guerrières. Les comportements individualistes et égoïstes, maintiennent les parties extrêmes, mais ce n’est plus qu’une illusion de patriotisme égoïste, comme vous pouvez l’observer à chaque élection le FN redescend au pourcentage classique représentant les ignorants, les racistes, les cons, les extrémistes de la république nationaliste, les profiteurs, les paresseux et les individualistes manipulés. Le FN est basé sur la monarchie, ou les recettes servent surtout les monarques de leur parti, et sont versés dans des caisses spéciales ou trésor royal, les intérêts du clan le Pen sont prioritaires, puis vient la cour royale, les proches, ensuite viennent les employés serviles, Marine le Pen se présente comme la représentante des classes populaires et de la morale publique, alors qu’elle est née avec une cuillère d’argent dans sa bouche, entourée de serviteurs et chauffeurs… Marine le Pen a eu une enfance bien difficile dans le château familial de Saint-Cloud ;-))), des écoles pour riches, des serviteurs, une jeunesse dorée, fille à papa avec un destin tout tracé, reprendre un parti qui enrichi sa famille. Elle aurait autant de compétence que François Hollande, si elle pouvait parvenir au pouvoir, beaucoup de « bouche », peu de capacité qui la mène à des effets oratoires ou à des mots qui voudrait la faire passer pour une bâtisseuse, alors que les représentants du FN sont des destructeurs et des profiteurs. Mais est-ce que c'est dans ses intentions de vraiment prendre le pouvoir ?
Marine Le Pen nous a dit après les attentats du 13 novembre 2015: "que la France, rendue vulnérable ", devrait « se réarmer » et que le « fondamentalisme islamiste » devrait être « anéanti », rappelons lui que la France c’est le 6eme budget militaire mondial avec le porte-avion Charles de Gaulle, avec des Rafales, des Mirages ou encore ses 4 sous-marins nucléaires lanceurs d’engin et les 6 sous-marins nucléaires d’attaque, elle devait être absente les 14 juillet pour voir un autre aperçu de l’arsenal qui défile, elle a dû oublier que nous sommes le 5eme fabricant d’armes, et que cela fait plus de 1500 ans qu’il y a des fondamentalistes et des guerres de religions dans le monde, et qu’il y a des racistes comme elle qui se sont transformés en Nazis, des fondamentalistes du racisme, qui ne peuvent être détruit puisqu’ils se reproduisent de génération en génération, et oui, il y a minimum 30% de « cones et cons » à chaque génération d’humains. Et comme pourrait dire Coluche, j’ai même l’impression que les cons de la génération d’après sont déjà là cette année. Note: Il n'y a pas vraiment de guerres de religions, mais comme le feront les anciens prêtres ou mystiques des anciennes civilisations, des guerres sous couvert de religions, qui manipulent des nations, pour permettre un nationalisme servant les politiciens avec une fidélisation des adeptes de ses religions aux nouveaux suffisants qui les dirigent, afin d'asseoir leur pouvoir et leurs enrichissements.

Les FN (fanatiques nationaux) ou les Fanatiques religieux, sont dans un état d'esprit ou une attitude qui considère qu'il n'y a aucune limite dans les actions qu'il est légitime d'entreprendre pour faire triompher une cause ou une doctrine, l’utilisation de la violence devient une nécessité, ils sont passé de la colère à la rage, ils transforment leurs visions et leurs imaginations en prophéties, en vérités, et un enthousiasme qui est en fait un délire, qui vient soutenir leur folie aveugle, et leur suffisance narcissique les conduira rapidement à se prendre pour un peuple élu ou une race supérieure. Le FN est un parti religieux puisque comme le nazisme, il a une morale et un esthétisme. La manipulation du pauvre qui opprime les pauvres est semblable à une pluie violente qui apporte la famine.

Les ignares se délectent de ce qui a un éclat très brillants, de ce qui est nouveau, tout ce qui s’acquiert et se perd facilement, ce qui n'a pas de valeur nécessaire à la vie.

IL faut donc aux états pour maintenir leur pouvoir, donner l’illusion d’être des protecteurs, et entretenir pour cela le terrorisme, le racisme, les peurs et la misère, les conflits seront donc nécessaire. Les politiciens prétendent aider les pauvres et les miséreux, et essayent de justifier leur modèle oligarchique républicain, par opposition au terrorisme religieux, comme si c’était la seule autre alternative, se servant des printemps arabes, qui démontrent l’instabilité politique, entre démocratie et religion.
La manipulation des systèmes bancaires corrompus par les politiciens, leur permet d’obtenir endettement pour leur enrichissement personnel, aidant seulement les entreprises publiques ou celles très importantes politisées.

Les tentatives par François Hollande en 2014, par un rabâchage de valeur patriotique de la seconde guerre mondiale, démontrera l’envie toujours présente de ces suffisants, de résoudre les crises par les guerres, et d’introduire une idée de stabilité, du à leur système de démocratie illusoire.
Le système éducatif a permis en quelque décennie d'augmenter l'ignorance et la soumission du peuple. On ne peut pas demander à des moutons abrutis, individualistes et conditionnés, de devenir subitement des loups ou d’être solidaire, on ne peut pas demander aux moutons soumis, surtaxés et assistés, de devenir le berger, de réussir, de prendre des initiatives et de créer des entreprises à risques.

Il ne vous reste donc que le refus par l’abstention du vote sauf pour faire barrage au nazisme, ce qui vous évitera de devenir complice des politiciens corrompus par leurs vices, leur ambition et leur suffisance.

(2012) Le suffisant ne veut pas dépendre des autres et ne supporte pas d’être égaux, ou de se sentir inférieur, il est donc nécessaire de stopper l’éventuel pouvoir de l’autre, la méthode la plus simple étant de « lui mettre des bâtons dans les roues », les politiciens qui constateront dans les années 2000, que les artisans et leurs manouvriers avaient un prix de main d’œuvre qui permettait leur enrichissement, leur ont mis des bâtons dans les roues avec les auto entrepreneurs, une concurrence complétement déloyale, mais qui a permis la diminution du prix de la main d’œuvre, et des tarifs, permettant de réduire les salaires de ces artisans et de leurs manouvriers. Mais ces auto entrepreneurs ne sont souvent que des anciens profiteurs ou chômeurs, et l'état devra leur donner un statut dans lequel ils pourront retrouver leur chomage, car les paresseux ne peuvent travailler en continu.

Le pervers politicien dissimule ses actions de déstabilisation, sous des soi-disant aides, mais ces auto entrepreneurs sont finalement réduit à subir cette baisse de tarifs, créant des difficultés, donnant l’illusion de plus de création d’entreprise, mais ce n’a été qu’une réduction du prix main d’œuvre pour permettre l’enrichissement des nantis et des politiciens affairistes.


Le pauvre qui opprime les pauvres est semblable à une pluie violente qui apporte la famine.
Le hard discount a été le résultat des famines en Allemagne, causé par la dernière guerre mondiale, et le besoin de maintenir par les oligarques et leurs amis capitalistes sans scrupules, une main d’œuvre bon marché, ils ont calculé le panier de la ménagère pauvre sur des prix de survie, et mis en place plus tard des logements sociaux et la CMU en France, pour réduire toujours plus le coût de cette main d’œuvre, les français depuis la crise économique de 1993 ont vu augmenter ces magasins hard discount, et ils ont vu aussi réduire leurs salaires. Le calcul des états et des affairistes est simple, réduire les salaires par des prix de consommation des produits de bases en réduisant leurs qualités, une fois que la totalité des pauvres esclaves a été dirigé vers ces « enseignes discount», il y a eu une stagnation de ces magasins discount. Les producteurs de ces produits bas coût ou low cost, vendront à la fois dans les magasins discount, et la même basse qualité sera vendu plus chère aux ouvriers un peu mieux payés. Un peu comme la CMU payé en parti par les mutuelles, qui prennent à ceux qui cotisent le plus, mais qui ne sont pas remboursé en totalité, et qui doivent donc prendre des mutuelles qui seront rendues obligatoires, les ouvriers esclaves mal payés en profiteront, mais le but étant toujours de tirer vers le bas les ouvriers afin d’enrichir les états et leurs amis capitalistes sans scrupules. Les logements sociaux sont aussi payés par des ouvriers moins miséreux, qui eux sont aussi mal logé, mais payent plus. Les gouvernements et les capitalistes maintiennent donc des conditions de survie pour les manouvriers, sans jamais les aider à s'en sortir, c’est la misère secourue mais jamais supprimée. Note: le revenu c'est la juste rémunération d'un travail pour l'ouvrier ou l'ouvrière, mais assez vite les princes et les mandarins, ont mis en place le revenu minimum, qui réduit le salaire à l'idée d'une aumône, l'adjectif minimum induit l'idée de nécessiteux, une recherche de paupérisation ciblée.

Méfiez-vous des insensés qui ne recherchent que pouvoir et enrichissement, qui vous donnent des soi-disant aides, des aumônes, ils sont différents de vous, celui pour qui aucune différence n’existe entre un homme et un autre, ou qui croit faire partie d’une élite supérieure, est atteint d'une folie sans remède.
J’utiliserai la citation de Charlie Chaplin pour définir ceux qui ne sont pas insensés : « Nous voudrions tous nous aider si nous le pouvions, les êtres humains sont ainsi faits. Nous voulons donner le bonheur à notre prochain, pas lui donner le malheur. Nous ne voulons pas haïr ni humilier personne. Chacun de nous à sa place et notre terre est bien assez riche, elle peut nourrir tous les êtres humains. Nous pouvons tous avoir une vie belle et libre mais nous l’avons oublié. »

L’insensé du latin insensatus, qui n'est pas sensé, il a la conscience des faits et leur implications, l’insensé n’est pas stupide, mais sa suffisance ou son égoïsme, le poussera à croire tout connaître, ne pas savoir avec intention, il est déraisonnable, un « fou ». Ce que vous ne savez pas, seul l’insensé dit le savoir, la plupart des humains préfèrent des réponses toutes faites, de bien et de mal, ils préfèrent les notions de meilleurs (que les autres), d’excellence (qualités supérieures aux autres) et d’élection (élu, choisi par rapport aux autres), ils veulent une réponse, et plus cette réponse satisfait leur vanité, et plus ils sont prêt à l’accepter. Les sages du non agir préfèrent utiliser le mot insensé à la place du mot fou. Les insensés veulent que leur conduites et pensées incohérentes soient érigées en sagesse ou en dogmes.

L’éducation nationale corrompue par une démocratie dirigée par les suffisants et les orgueilleux, n’a pu résister à créer des grandes écoles d’excellence, une école suffisante qui recherche à introduire des notions de meilleurs que les autres, pour satisfaire les oligarques et hauts fonctionnaires qui dirigeraient par de soi-disant qualités supérieures (élitiste, méritocratie), alors que la majorité des grosses entreprises industrielles ou de commerces, sont l’œuvre de simple...s manouvriers, et même quand nous trouvons à leur tête des capitalistes, il y a toujours eu derrière le travail d’un technicien ou d’un ouvrier génial, qui s’est fait spolier son travail. Depuis l’ancienne Rome ou Grèce antique, les maîtres de l'État, se servent d’une soi-disant excellence pour recruter le Sénat, remplir toutes les charges, et spolier le peuple de son travail. La séparation des pouvoirs et la soi-disant sécurité régalienne de l’état par le biais des hauts fonctionnaires (les graves) permettront leur enrichissement et la dissimulation des comptes qui coûtent aux contribuables. La nouvelle noblesse républicaine recherchant les hauts postes dans l'administration ou les grands groupes et les banques, leurs titres de noblesse républicains sont obtenus par de soi-disant grandes écoles qui donneraient des diplômes d’élites qui ne sont en aucun des garanties de compétences, mais un système qui s’inscrit dans leur méritocratie illusoire.
Dans mon village, le menuisier a fabriqué une roue pour le moulin avec le bois du bucheron, le maçon a fait les murs, le plombier a réalisé les canalisations avec les ferronniers, qui ont fait la charrue pour le paysan et les outils pour le menuisier, bizarrement tous mes compagnons de travail ne parlent pas de travail d’excellence. Un jour dans le village nous avons vu arrivé un « homme d’excellence » qui nous a dit d'un ton grave posséder des capacités de gestion qui amélioreraient notre travail, nous lui avons demandé de converser avec le sage du non agir, qui après avoir compris sa paresse et son incompétence, lui a attaché les mains sur la brouette, effectivement maintenant il améliore notre travail.

L’orgueilleux n’a qu’un but être meilleur que les autres, le sage cherche à être meilleur que lui-même.
La gravité, l'orgueil et la paresse marchent du même pas. [Montesquieu]
L'orgueil ou la paresse, qui sont les deux sources de tous les vices. [Pascal]

La louve symbolise la création continue dans certaines ethnies, par son observation, les anciens apprendront à chasser, les dominateurs préféreront que le peuple soit un mouton docile, ils feront percevoir le loup comme une créature démoniaque par le christianisme ou l'aristocratie, les loups formant des clans libres de nomades, les indiens vivant proche de la nature, ils sont un mauvais exemple pour celui qui recherche à emprisonner et rendre esclave les peuples, les indiens seront exterminés ou parqués aux USA. Le loup est un animal symbolique, on le retrouve dans les contes, les citations, et les proverbes de tout les pays, la symbolique a fait du loup, un animal libre, tranchant, le couple loup-louve est fidèle jusqu’à la mort, le loup symbolise celui qui est soucieux de l’éducation, et méprise les lâches et les paresseux, ou les profiteurs, il est juste et sage, il n'est pas cruel, mais juste sans pitié et sans bonté. La louve est courageuse jusqu’à donner sa vie pour ses petits, elle est accueillante, maternelle et douce, dévouée fière et indépendante, le couple loup-louve aime et n’attend rien en retour, ils peuvent se ronger une patte pour sortir d’un piège, tuer pour protéger leurs enfants, accepter pour leur bonheur que les petits loups vivent leurs vies sans eux, ils sont solitaire, mais ils aiment être dans leur clan ou meute. Les enfants n'ont pas peur du loup, c'est les adultes suffisants ou paresseux qui transmettent leur peur du loup, puis les enfants grandissent et parfois deviennent suffisants arrogants et paresseux. Les histoires d'enfants élevés par les loups, sont le mythe de l'enfant sauvage, l'enfant libre, des enfants qui apprennent la sagesse dans l'épanouissement de la nature première de l'homme, des enfants puissants et sages sans mots. Les louveteaux apprennent en jouant, les sages utilisent souvent cette méthode qui est l’activité naturelle des enfants, pour leur transmettre le libre arbitre et la liberté, mais les suffisants ont su détourner cette technique dans le scoutisme pour introduire leur discipline et leurs valeurs de morale et soumission patriotique.

Les indiens se nommaient souvent par un nom d’animal ou de chose, ou d’un adjectif, qualifiant l’individu, parfois un nom suivi d’un adjectif, représentant une qualité que le jeune indien possédait ou devait acquérir, ou le résultat d’un comportement : « Danse avec les loups, invincible, Celle qui protège…». Le totem représente une chose, un animal ou un végétal, pouvant représenter un ancêtre mythique, représentant le clan avec ses groupes sociaux et ses tranches d’âges, il est sacré pour des raisons d’amitié entre les humains et du respect de la nature chez les indiens, mais par la transformation du chef de la tribu en politicien et du sorcier en religieux, le totem a changé de forme, il est devenu le fondement des institutions, un modèle de comportement, une exigence d'organisation, du respect de la patrie, des morts et des maîtres. L'amour des ancêtres, étant celui des morts de la famille, ce transformant en un culte des morts du clan, qui introduit des gardiens tutélaires, puis des lieux tutélaires, qui transforment les souverains en "dieux protecteurs" (pharaons, rois, princes...), et finalement un ancêtre en dieu, introduisant un esprit tutélaire, se réclamant d’un ancêtre supérieur à tous, et donc par conséquences les humains du clans en des êtres élus.

Les suffisants gouvernants ont toujours fait croire, pour assurer leur pouvoir, être les protecteurs des citoyens, mais cela existe depuis longtemps, il n’y a rien qui soit nouveau dans la politique actuelle, les sorciers, les gourous religieux, imaginent des peurs célestes ou vous défendre contre des barbares, les chefs des gouvernements, les idéologistes narcissiques, introduisent des ennemis terribles, alors que ces sorciers, ces chefs et petits chefs, exploitent et provoquent des conflits mortels. En 2014 un oligarque Français, un président voudra encore faire croire assurer une protection, nous sommes environ 65 millions de français à l'époque, 800 soldats + 51000 agents des forces de l’ordre assureront laz sécurité en fin d'année 2014, ils sont concentrés en majorité dans les grandes villes, une force de dissuasion vraiment illusoire. S’il n’y a pas plus d’acte de « fou ou de con», c’est qu’il faut pour cela que le « fou ou le con» ou l'intégriste, ait une rupture complète des relations avec les autres, et qu’il surmonte son ego-jugeant, ainsi que la peur des punitions que les victimes voudront lui infliger. Les actes de tueries, de tortures et de violence les plus nombreux sont donc ceux des chefs (religieux et politiques) pervers narcissiques, qui n'ont que des relations objets avec les autres humains, et qui essaient de faire endosser leurs actes par d’autre pour échapper aux représailles, et qui comme tous les pervers se plaisent à faire peur et à terroriser les citoyens-victimes.

Un pas en avant, un pas en arrière, faire et défaire, c'est travailler pour rien.

Travailler est considéré comme une torture, du latin populaire tripaliare qui est un outil de torture. Mais travailler c’est faire un effort pour exécuter quelque chose, c’est être en mouvement utile, c’est exercer un métier, une activité.

J’ai connu d’excellent professeurs dans mon enfance, la plupart était venu du privé avant d’entrée dans l’éducation nationale, j’ai toujours pensé qu’il est insensé, que des professeurs sortent et entrent immédiatement dans l’université ou l'éducation nationale, sans avoir montré leurs capacités à monter des entreprises ou leur expériences (preuve de leur efficacité en entreprise) d'un minimum de 10 ans dans le privé. N’est-ce pas une forme de déni, que de refuser l’expérience avec le monde du travail non universitaire, non politique, qui entraîne une ignorance et des ennemis du lâcher-prise, qui seront dans la fuite, le doute ou la peur, ainsi que dans l’attachement aux préjugés de leur caste enseignante ou politique, qui contrôle tout, recherchant les distinctions engendrés par leur l’orgueil, leur vanité et surtout leur paresse.

En tant que sage du non agir, il est difficile de faire comprendre le non agir, qu’il ne peut être compris qu’en lâchant prise, c’est le vide du vase qui le rend propre à sa tâche, la connaissance que vous disposez est limité par les bords du vase, elle est imparfaite, soit parce que vous avez des doutes sur sa validité, soit parce que vous avez des difficultés à vous exprimer, les mots sont des paroles à entendre, une prison pour les humains, et beaucoup préféreront entendre un mensonge que le silence, ce qui rend la connaissance imprécise, ainsi le monde vous apparaît imprécis et incertain. Les limites des états de la nature ne sont pas nettes dans votre observation limitée. L’observation de l’univers est perturbée par notre propre observation de l’univers sans détachement, et limitée par les possibilités de nos instruments de mesure, de nos sensations et de nos désirs de supériorité, même quand nous voulons nous mettre au service de noble cause, vous vous mentez à vous-mêmes, recherchant des vérités que vous voulez rendre logique dans leur enchainements, la vérité est le résultat du mensonge, imaginant que les sciences humaines sont exactes, alors que leur fondements sont axiomes, postulats, et illusions de valeurs premières (Lalande), érigeant sciences techniques ou psychologiques en déesses.
La cause des causes vous avertit que votre enveloppe est périssable et vous indique que la sagesse doit être acquise ici et maintenant, elle vous enseigne, elle fait naitre deux jumeaux, sont-ils identiques? Les limites des états de la nature ne sont pas nettes dans votre observation limitée. Elle vous montre que rien n’est identique, tout est imparfait et que rien ne peut être identique, comme vous le désirez narcissiquement, ce qui vous fait rechercher la perfection.
Perfection qui a fait croire aux scientifiques qu’ils arriveraient à créer une intelligence artificielle, mais ils ne parviennent qu’à imiter de façon grossière le comportement d'humains, des programmes qui semblent intelligents, mais ne le sont pas, le programme ainsi créé ne comprend rien, voilà le vrai problème, il n’est pas intelligent.

La science a été une suite de brique de savoir, les sages cherchaient à connaître l’âme, l’esprit, et vivre en harmonie avec la nature, mais la technique pour les scientifiques fut un effort pour réaliser leurs désirs de puissance et de soumission de la nature, des siècles et des siècles de connaissances pour leurs permettent d’arriver des pyramides aux gratte-ciel, et leur narcissisme, leur a fait croire qu’ils étaient des lumières, juste pour mettre des nouvelles pierres à l’édifice, et voir se dessiner la synthèse de millénaires de connaissances, finissant par croire qu’ils étaient des scientifiques au-dessus de l’âme, car ils auraient créé le pouvoir technique, alors que des millénaires auparavant, sans sciences et par des pratiques techniques instinctives, des humains simples construisaient déjà des pyramides, la pierre la plus solide d'un édifice est la plus basse de la fondation, l’âme est un flambeau qui rayonne, et on ne peut faire disparaître sa lumière.

La recherche scientifique est trop entachée d'ambition et d'intérêts financiers et personnels, les scientifiques comme Benjamin Franklin qui refuse de déposer des brevets sont rares, en tant que sage du non agir, je ne comprends pas que l'on dépose un brevet sur la description ou la compréhension de ce qui existe, car l’homme n’invente pas mais découvre.


Dans le passé et encore maintenant, les intégristes athées ou religieux sont comme les inquisiteurs et les scientifiques qui condamné Galilei, certain de leur brique de savoir, étant sur à leur tour d'être arrivé à la fin des connaissances scientifiques.

La science explique les lois, mais ne les crée pas.

Avec des briques de sciences, ils font des murs, avec des briques de sagesse ont fait des ponts.

Menteur éhonté, Jérôme Cahuzac voulait faire croire traîner son infamie fiscale comme une immense blessure ou une honte, alors que vous pourriez mettre la quasi-totalité des élus en prison, pour marchés truqués, détournements de fonds, abus de biens sociaux, emplois fictifs (comprenant eux-mêmes), salaires disproportionnés par rapport à leurs résultats et promesses électorales (abus de confiance), trafic d’influences nationaux et internationaux... sans compter les commisions occultes reçues comme par exemple sur l'eau.

Action de dénier, de refuser de reconnaître la vérité ou la valeur d'une chose, action de refuser ce qui est dû, ce que l’on est, le déni est une stratégie de défense qui mène à éviter, sinon à nier une réalité, véritablement négation de cette réalité extérieure à laquelle se substitue souvent une idée subjective fantasmée, en politique nous avons la gauche qui fantasme l’idée de posséder un grand cœur, tout en augmentant l’âge de la retraite, les taxes et charges sur les manouvriers..., qui n'interdit pas la prostitution et les jeux d'argent, tout en se donnant de bons salaires sur le sur-travail des manouvriers, une gauche qui occultera complétement les affaires de leur représentants, Sylvie Andrieux, Cahuzac, Balkany, Guerini, Alain Gardère, DSK… . Nous avons aussi des lepénistes racistes, grippe-sous… qui se prennent pour des libérateurs et dont les affaires début 1995, de leur l’expérience municipale à Toulon, Marignane, Orange et Vitrolles, ont vite fait apparaître les mêmes magouilles, que la gauche ou la droite avec leurs diverses affaires de corruptions et détournements de fonds publics, Claude Guéant, Brigitte Barèges, Alain Juppé, Nicolas Sarkozy..., le nombre d'affaires étant trop importante, il serait difficile d'établir une liste, mais en sachant la difficulté de coincer ces truands, et en considérant le nombre d’affaires mise à jour, vous pouvez généraliser ces magouilles, abus et escroqueries, à la quasi-totalité des élus, puis chefs, petits chefs, sbires et secrétaires fonctionnaires corrompues, qui protégeront ces élus ou chefs, pour s'enrichir eux-mêmes en dissimulant et en collaborant à ces exactions. Ce déni en politique est le refus de reconnaitre être un paresseux profiteur, un suffisant, en fantasmant être un humain bien au-dessus des autres ou une élite, de même que les syndicalistes que j'ai rencontré en entreprises ou chez les fonctionnaires, étaient toujours les plus paresseux et profiteurs de l'équipe, profitant d'avantages, de protections, et de plus de temps non travaillé que les autres salariés, ceux qui braillent sont souvent les plus paresseux ou ceux qui manque de courage, ne voulant pas perdre leurs privilèges. Méfiez-vous de celui qui ne prend pas le même statut que vous, pour vous dire qu’il veut votre bien.

Les syndicalistes ne recherchent que pouvoir, (Le capitalisme, c'est l'exploitation de l'homme par l'homme ! Le syndicalisme, c'est le contraire. [Coluche]). Les syndicalistes comme les politiques sont englués jusqu'au cou dans des affaires de détournements de fonds des comités d'entreprises publiques, des financements publics, des avantages illicites et des caisses noires de leurs syndicats. Comme tous les dirigeants religieux ou capitalistes, le syndicalisme sait maintenir les gens dans l’ignorance en leur donnant des espoirs illusoires.

L'espoir est le pire des maux puisqu'il prolonge les tourments des hommes. [Friedrich Nietzsche]

La découverte de la terre ronde, existait bien avant Copernic ou Galilée, en chine on trouve des représentations datant de 600 avant notre ère, les philosophes grecs aussi avait compris, en voyant une éclipse de lune, l'ombre de la Terre et projetée sur la lune circulaire, cela ne se pouvait se produire que si la Terre était ronde, mais si vos connaissance religieuse sont le résultat d’un dieu au ciel et du diable sous terre, ou si vos connaissances scientifiques vous font croire que si vous êtes en dessous de la terre vous allez tomber, vous en déduisez que la terre est plate. De nos jours encore des scientifiques vous disent que c’est grâce à eux que cette découverte a été faite, et les religieux vous diront, qu’ils avaient mal interprété les textes, ces deux intégristes ne voulant jamais reconnaitre leur ignorance, mais à chaque époque, ils seront certain de savoir.
Beaucoup d'humain sage qui observait la terre, le soleil et la lune, voyait cette terre ronde, comme les anciens marins qui avaient beaucoup de courage pour franchir les mers, que les religieux et scientifiques leur disaient non fini à une certaine époque, quand vous n’avez plus l’esprit bridé, vous dessinez naturellement la terre ronde, l’alternance vous fait voir la sinusoïde, la dualité du monde phénoménal vous apparait, vous comprenez que « l’onde, le champ unifié » engendre, vous recherchez la sagesse, mais vous comprenez que la sagesse n’est qu’un passage, ou alors vous vous attendez à voir, un grand sage avec une barbe blanche et vous lui inventez des vertus ! qui ne sont que votre idée de la vertu. Je ne fais pas de différence entre un intransigeant et un intégriste, refuser tout compromis ne permet pas de lâcher prise.

Activisme est une attitude morale avec des principes strict, privilégiant l'action aveugle par laquelle on transige avec ses opinions, ses principes personnels, les activistes ou les intégristes sont donc des paranoïaques, avec des règles, des lois qui font disparaître les qualités humaines…

Le coté yin est intransigeant mais il n’a pas d’ego, d’amour propre.
Le monde a stoppé son mouvement scientifique depuis au moins 50 ans, l’égoïsme est devenu trop important, certes il y a un développement technique, mais qu’ils soient athées ou théistes, ils ont bridés le mouvement par une suffisance incroyable, croyant avoir tout compris, ils utilisent des techniques de manipulations de plus en plus sophistiqués pour imposer leur savoir illusoire. Ils ont bridés par des lois et normes, le mouvement, par une manipulé l'esprit des découvreurs, des utopistes, des cœurs simples, qui eux seul peuvent faire naitre le mouvement et l’entretenir.

Le courage et la sagesse sont les plus beaux arbres de la forêt.

Aimer ou condamner ce que vous ne connaissez pas, est un comportement insensé.

Ainsi dans les propos des sages, vous voyez l'union, certain prennent tour a tour les sages du non agir, pour des athées, pour des théistes, pour des immoral, pour des moralistes..

Les paroles sincères ne sont pas élégantes; les paroles élégantes ne sont pas sincères. [Lao-Tseu]

La vrai élégance, c'est quand l'intérieur et aussi "beau" que l'extérieur.

La sagesse ne sait rien préméditer, ni imposer, qui marche sagement ne laisse aucune trace.

La punition ou la volonté de détruire les opposants, sont toujours le résultat de la "méchanceté" (ambition narcissique), dès l’adolescence, on peut observer la méchanceté de certains enfants envers les autres plus « sages » ou plus faible, ce sont presque toujours des enfants suffisants qui ont développés une forme de narcissisme (égo supérieur), qui leur fait voir les autres comme des objets, pour la plupart c’est souvent de l’ignorance. Note: Les politiques de tout temps, étant dans la suffisance, considéreront les gueux, les "sans dents" comme des humains inférieurs à leur caste, les fourbes politiciens imaginent que le peuple ne pourrait se diriger lui-même, ce qui est une recherche de justification à l'exploitation du peuple.

Ces enfants narcissiques veulent former des bandes et être leur chef, afin de pouvoir imposer leurs punitions aux autres, ils demandent "respect d'ordre supérieur", ils repèrent les plus faibles pour les ridiculiser, les torturer, ils se moquent des autres enfants, ils sont machistes et racistes, ils convertissent les autres enfants ignorants en leur disant les choses les plus stupides et les plus crues.

Les dictateurs recherchent toujours à éliminer leurs opposants, que ce soit dans la politique ou dans la religion, le politicien veut éliminer lesdits Anarchistes, et combattent les autres partis politiques. Pour les religieux, ce sont les Athées et les autres religions qui représentent un danger pour pouvoir imposer leurs dictatures.

Coran Sourate 9 verset 29 : Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n'interdisent pas ce qu'Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu'à ce qu'ils versent la capitation par leurs propres mains, après s'être humilies.
Coran Sourate 9 versets 30. Les juifs disent : "Uzayr est fils d'Allah" et les Chrétiens disent : "Le Christ est fils d'Allah". Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu'Allah les anéantisse ! Comment s'écartent-ils (de la vérité)?
Toutes les religions contiennent des textes identiques, les prophètes narcissiques imposent les mêmes directives de domination.

« Vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues. » Citation dans Mein kampf de Adolf Hitler.

Le djihadisme ou jihadisme, l’islam comme la religion catholique, ont su mettre dans leurs textes l'utilisation de la violence pour la réalisation de leurs objectifs.  Si les catholiques ont atteint leur domination et leur enrichissement à milliards avec leurs papes et leurs pays (le Vatican), le djihadisme qui est l’équivalent des inquisiteurs et intégristes catholiques qui à une époque pas si lointaine, brulaient et torturaient les infidèles, recherche encore cette enrichissement et un pays, les islamistes ont adopté le mot « jihadisme » pour désigner les groupes comme Al-Qaïda, un terme recherchant une séparation par les médias arabes et aussi par les milieux religieux qui veulent se dissocier d’une religion violente qui ne serait pas la leur. Le fanatisme religieux ou politique, ne peut être dissocier de leur idéologie de base qui veux le pouvoir, ceci est un déni d’une réalité évidente.
La fouine « Eric Zemmour », a affirmé « respecter les djihadistes prêts à mourir pour ce en quoi ils croient », les insensés en 2016 qui nous dirigent, qui font croire à la libre expression française ont confiée à la Brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP), une enquête sur ce profiteur de la misère humaine, qui comme certain français pendant la dernière guerre, respecter les fanatiques SS allemands, est ce que leurs propos ont glorifié la gestapo ?  Interdire la libre expression même si cela peut faire mal pour certain, n’est pas la solution, ce soi-disant résistant qui dit « Je respecte des gens prêts à mourir », n’est qu’un collabo qui recherche à se protéger de l’envahisseur fanatique, et qui comme beaucoup de collabo lors de la dernière guerre, ont réussi à faire croire à leur honnêteté de patriote à la fin de la guerre contre le fanatisme.

Prévision, présage, prédire, oracle, divination, prophétie, beaucoup d’humains ont peur de perdre la vie, peur de la mort et de l’avenir, ils ont besoin d'être rassuré, les charlatans, les prédicateurs et les prophètes rassurent sur l'au-delà, les films comme Harry Potter, ou Star Wars… montrent le besoin de croire, les livres comme Nostradamus, ou les visionnaires comme léonard de Vinci…, rassurent les humains sur leurs souffrances et leurs peurs, et les satisferont sur leur besoin que les actes et les souffrances injustes soient enfin corrigés. En fin 2015 un des Fans de la série Star Wars, qui s’appelait Daniel Fleetwood, atteint d’un cancer en phase terminale, demandera par une mobilisation de la toile (internet) avant de mourir, de voir en avant-première de dernier épisode de la saga de Star Wars, cet humain trouvait comme beaucoup d’autre dans Star Wars, l’apaisement de ses souffrances, son désir de puissance, les méchants y sont anéantis et la force bonne triomphe. Malheureusement quand c’est un charlatan qui profite des faiblesses des humains et de leur espoirs d’un monde meilleur, ils les manipulent et ajoutera dans le monde encore plus de souffrances et d’injustices, les prophètes sont tous des charlatans, ils sont dangereux, même en voyant les séparations ou les murs qu’ils monteront entre les humains, leurs adeptes préféreront être rassuré, que de reprendre leurs peurs sur l’avenir et leur mort.

Ils n’ont pas compris ce qu’est le temps alors ils l’ont divisé avec des horloges et des espaces, le sage du non agir vit en dehors du temps fini et de l’espace, il est dans le vide infini. Qui a écrit: « Les murs sont l'histoire des hommes, les ponts sont l'histoire des sages. », un sage vieux de quelques décennies ou de quelques siècles ?

«Le premier degré de la folie est de se croire sage. Le deuxième est de le proclamer». Ne serait-ce pas une phrase de suffisant, une phrase de celui qui veut imposer une sagesse et isoler celle des nouvelles ou anciennes pratiques, et ne veut pas que l'on puisse reconnaitre des sages anciens ou des nouveaux, dans toutes les religions, il y a ce genre de citation, Coran sourate 37 verset 71: « En effet, avant eux, la plupart des anciens se sont égarés. » ; coran sourate 4 verset 91: « Vous en trouverez d'autres qui cherchent à avoir votre confiance…, alors saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez. » ; Bible: « As-tu vu un homme qui croit être sage? Il y a plus à espérer d'un fou que de lui. »

Seul un suffisant veut faire passer les sages pour fous, ce n'est qu'un prophète ou un politicien vaniteux qui cherche à éliminer ses opposants. On observe les mêmes démarches que ce soit dans la dictature politique ou religieuse, la domination c’est vouloir imposer une idée par la force et punir les opposants, que ce soit par l’enfer, par la prison ou par des tortures.

Se sentir inférieur intellectuellement, incertain ou faible mène à une conduite, une attitude de supériorité, qui recherche à s’abriter derrière un statut pour punir, et souvent ce narcisse vaniteux (intégriste, paranoïaque, ainsi que tous les dirigeants politiques ou religieux.), s’il n’arrive pas à ce statut, risque de torturer de plus faibles que lui, et de donner l'ordre de tuer ses opposants.
Celui qui veut faire savoir qu’il sait, n’est-il pas dans le narcissisme, celui qui recherche le pouvoir n’est-il pas un mégalomane, vouloir faire savoir qui vous êtes, vouloir diriger les autres, n’est-il pas le signe de la mégalomanie narcissique. La mégalomanie conduit à voir des forces d'oppositions ou diaboliques qui rechercheraient à lui nuire, dans sa paranoïa, il voit souvent des complots mondial contre lui ou les siens, et comme tous les dictateurs, il demandera torture et extermination des opposants.

Les individus narcissiques qui veulent cacher leurs incompétences, leurs peurs et leurs souffrances, ou veulent persuader les autres qu'ils sont supérieurs, et qui se prétendront avoir une vision plus lucide que les autres sur le monde, imaginent des complots, ils imaginent des sociétés secrètes, qui ne sont finalement pas secrètes puisque soi-disant connu par tous. Ces théories ne sont que des tentatives de justifications d’actes malsains, par la négation ou la réfutation de la participation de leurs idéologies ou de leurs actes, et donc de leurs pensées malsaines, qui seront difficile à justifier pour leur "conscience égoïste", raciste, sadique et paranoïaque. C'est aussi reporter son manque de courage, son incompétence ou son manque de réussite ou ses réussites frauduleuses, par une justification qui serait due à une cause extérieure ou à la faute d'autres personnes qu'eux-mêmes. Celui qui veut faire savoir qu’il sait, n’est-il pas dans la suffisance?, celui qui recherche le pouvoir n’est-il pas un mégalomane?, vouloir faire savoir qui vous êtes, vouloir diriger les autres, n’est-il pas le signe de la mégalomanie narcissique. La mégalomanie conduit à voir des forces d'oppositions ou diaboliques qui rechercheraient à leur nuire, dans sa paranoïa l’individu, voit souvent des complots mondiaux, contre lui, les siens ou sa « communauté » (communautarisme), puis comme tous les mégalomanes et les narcissiques dictateurs, il demandera torture et extermination des comploteurs imaginaires, surveillance et espionnage, forces de l'ordre et militaires. Les politiques et les religieux, qui se servent des peurs et des souffrances humaines, n’ont pas besoin de comploter, mais de maintenir ces idées de complots et de préjugés, puis les « cons » agissent pour eux, ce ne sont pas des complots, mais juste de simples manipulations politico-religieuses qui durent depuis toujours, c’est l’association du chef (politicien) et du sorcier (religieux) de la tribu, si vous voulez la paix dans le monde vous devrez vous séparer de ce couple de profiteurs, éliminer ces deux suffisants narcissiques de vos sociétés. Les politiciens et les religieux, savent comme les psychologues, que plus vous niez ou parlez de théorie du complot, et plus vous les confortés dans leur théorie du complot, ne vous étonnez donc pas de voir un mégalomane comme François hollande ou Le Pen, nier, parler ou conforter sans cesse, les individus paranoïaques dans leurs "folies".

L’humain qui recherche à atteindre le pouvoir, a un désir immodéré de puissance et un amour exclusif de soi, sa « folie des grandeurs » le conduira à détruire la nature, les humains, les animaux, il est dans une violence intérieure, il pense pouvoir diriger le monde, se plaçant au-dessus de tous, contrairement aux sages qui sont impartial, envers toutes les créatures, qu’elles soient végétales, animales ou humaines, et n’interfère pas, les suffisants politiciens ou religieux finissent par détruire tout ce qui les entoure, oppressant les humains, par le besoin de dominer, de vouloir diriger la nature et les humains. Celui qui interfère dans les actions des autres, n’obtient que violence et destruction, par conséquent, il vaut toujours mieux suivre le principe de la non-ingérence et garder votre calme intérieur. Ne vous laissez plus influencer par celui qui vous dira pouvoir améliorer vos vies, réfléchissez à ce qu’il a fait vraiment pour vous, à part vous demander soumission, ou vouloir vous imposer, vous dominer. La cause des causes vous a laissé votre libre arbitre, même à la nature, elle laisse la possibilité de s’adapter, le suffisant recherche à formater, humains, plantes, animaux, à figer, le mouvement figé, c’est la fin du mouvement.


Le paranoïaque et son caractère obsessionnel, il voit des complots partout, il a le même acharnement à trouver des preuves, avec le même aveuglement aux failles de ses arguments que le conspirationniste, en se donnant le rôle de dénonciateur de complots, le conspirationniste se donne une vision flatteuse de lui-même, ses amis et lui verraient la vérité cachée derrière les apparences, en révélant ce qu'ils auraient découvert, ils rendraient service à la société, ce qu'ils leur permettraient de supporter leur paresse, avec les différents avantages ou aides que cette société produira et dont ils profiteront. C’est plus facile de simplifier en déniant tout rôle au hasard, à l’erreur humaine, à la paresse, et à l’évidence des faits, cela les protégera de leur angoisse par une vision simpliste du monde, les malheurs et le chômage… n’auraient plus qu’une cause unique, ce serait l’action volontaire d’un méchant, ils rechercheront une réalité illusion, alors que des faits évidents justifieront qu'ils profitent du sur-travail de manouvriers, ce n’est pas parce que le riches volent plus, que je dois accepter que d’autres parasites sociaux volent moins le travail des manouvriers par des aides non méritées, qui vole un œuf vole un bœuf.

( 2012) La nouvelle génération 1968, toujours autant de profiteur du système, des activistes qui acceptent en rémunération le RSA ou le chômage, l’état c’est le centre pour les idéalistes, alors ils se révoltent contre le centre, qu’ils voudront remplacer par un autre centre, ils s’arrange avec leurs désirs désirant, ils veulent croire à l’existence d’un monde sans efforts pour profiter de leur paresse, et ils dénigreront le bonheur des bosseurs, en se rassurant que celui qui travaille ne pourrait pas apprécier la vie, c’est une forme de déni, à la fois de la réalité et des sentiments de bonheurs des bosseurs. Dans les années 1968, j’ai vu ces activistes qui parlaient d’amour, de liberté et d’abolissement de l’argent, qui se sont transformer en des libertins, des partouzeurs, des fumeurs de pétards, des requins de la finance, des politiciens véreux ou des gens d’une soi-disant justice.


"Le fou se croit sage et le sage se reconnaît fou". Le sage se reconnait fou, car le sage et le fou sont formés de la même manière, mais ce que le fou réserve pour la fin, le sage le place en tête. L’esprit est agité d’une multitude d’illusions de "folies", de "rêveries" qui s’équilibrent chez l'être dit "normal", mais chez l’insensé (le fou), il y a déséquilibre par séparation et disparition de plusieurs rejets de ses folies. Moins il y a de folie plus on se croit sage. N'avoir plus de folies, c'est comme avoir qu'une seule idée, c'est dangereux.

L'utopie n'est que le nom donné à ce qui dérange les intérêts de certains, et ils s'en servent pour disqualifiés les idées, qui pourraient leur faire perdre leurs avantages. Alors que sans utopie, rien n'aurait vu le jour dans ce monde. La plupart des découvreurs étaient des utopistes, des rêveurs éveillés, ils furent opprimés par les religions (science religieuse), les scientifiques suffisants et les politiques de chaque époque.

L'humain vulgaire, exalte ses mérites, travaille à se faire un nom, ergote sur les lois, les normes et l’étiquette, veut tout réglementer, pour inventer, il faut être autodidacte et ne pas avoir de schéma rigide, de préjugés. Vouloir tout réglementer, créer des normes plutôt que d'apprendre l'amour du travail bien fait, créer des lois d’interdictions plutôt que d'enseigner l'équité, conduit aux difficultés et sont l’œuvre de suffisant improductif, technocrate, et conduira à la disparition des découvreurs, des utopistes.

Apprends à ton fils et à ta fille à travailler, à tout connaitre et à être libre, ou d’autres en feront un voleur, une voleuse, un ignorant, une ignorante, un soumis, une soumise, qui défendra une cause illusoire qui n'est pas la sienne.

L’Âne sauvage et l’Âne domestique.
Un âne sauvage ayant vu un âne domestique dans un endroit bien exposé au soleil, s’approcha pour le féliciter de son embonpoint et de la pâture dont il jouissait. Mais dans la suite l’ayant vu chargé d’un fardeau et suivi de l’ânier qui le frappait avec un gourdin, il s’écria : « Oh ! je ne te félicite plus ; car je vois que c’est au prix de grands maux que tu jouis de ton abondance. ».

C’est ainsi qu’il n’y a rien d’enviable dans les avantages qu’accompagnent les dangers et les souffrances. [Ésope]

La torture reste une méthode de répression dans les dictatures, les religions, les politiques totalitaires et dans les "démocraties". La torture pour tous les suffisants, reste un bon moyen pour obtenir des aveux, ou un moyen de châtiment, ou de peine pour les délits à leurs lois politiques ou religieuses, et pour tout ce qui pourrait remettre en cause leur autorité.

Le suffisant ou le dictateur religieux ou politicien, recherchent à imposer ses lois, ses vérités et le respect de sa personne, mais leurs démarches sont les même que celle d'un terroriste qui cherche à terroriser des populations ou des organisations pour une soi-disant liberté, liberté soumise à leurs idées. Ils maintiennent volontairement une partie de la population dans la misère, l'ignorance, ou les torturent physiquement ou psychologiquement, les mutilent ou les tuent, directement ou indirectement par manipulation des malfaiteurs ou des terroristes, afin que les autres restent passifs, de peur d'être torturés ou victimes à leur tour de la misère, qui est mise en place par ces riches politiciens et religieux.

De tout temps, il a fallu éliminer les mandarins, les ministres, les hauts fonctionnaires, les rois et les princes ou les présidents, ils créent la misère intellectuelle, la pauvreté, quand un homme n’a pas le droit de pourvoir à ses besoins et aux besoins des siens, est-il digne de porter le nom d’homme s’il ne se délivre pas de la servitude ?

La liberté, c’est le respect des droits de chacun, et non le respect de titre pompeux, qui sont une demande des personnes narcissiques et suffisantes.
L’égalité c’est la disparition de niche et d'avantage fiscal, des régimes spéciaux, même statut salarial pour tous pour les ouvriers du privé ou du public, même temps de travail, de liberté et de retraite pour tous, même droit pour tous, même base salariale ,et la suppression des mandarins (bourgeois et Hauts Fonctionnaires) et princes profiteurs (capitalistes, rois, présidents, tyrans.).
La fraternité c’est que personne ne peut être au-dessus ou en dessous de ses frères, et que tous travaillent pour un même salaire.

Le mégalomane président de 2013 en France, suite aux révélations sur sa vie privée, veut faire croire qu’il aime les pauvres, mais personne n’aime les pauvres, sauf les suffisants, qui préfèrent la domination, la pitié et la charité, la mendicité, à la suppression des pauvres, comme disait Victor Hugo, vous voulez la misère secourue, les sages veulent la misère supprimée. Il préférera faire passer des lois en rapport à des relations sexuelles, il aurait mieux fait de faire passer des lois en rapport à la misère, ne pas réduire les retraites, mettre le smic à 1500 euros net, ne pas augmenter les coûts médicaux pour éviter les « sans dents », les « sans soins », les « sans droit», les « sans travail ». Imaginer un insensé qui ferait passer des lois en fonction des humains qui se masturbent ou se sodomisent, quelle classe politique ou sociale déterminerait une loi d’égalité  en fonction d'un comportement sexuel ? Dans la démocratie, les politiciens ont établi que la justice est une récompense en fonction de leur idée de mérite, de leur morale, de leurs vertus, mais ils n'ont pas pu résister d'ajouter leurs comportements de bisexuels.

En mai 2016, François Hollande aura maintenu comme ses prédécesseurs, l'esclavage salarial, la misère et les conflits dans le monde, des internautes le montreront en Dark Vador en marquant sur cette image « le retour de la farce », car en plus d'être incompétent, il croira pouvoir se représenter en 2017. L’échec ne lui apprendra rien, celui qui convoite le pouvoir, n’a qu’une chose importante à savoir, « apprendre à être perdant. », il ne passera jamais la porte des bienheureux, il a cru être gagnant, mais il a tout perdu.

“Celui qui emporte un enjeu que nul ne convoite, n’est qu’un perdant.”
Ce n’est pas parce que tu réciteras de soi-disant grands auteurs que tu seras intelligent.

Bilan de 4 ans de présidence de François Hollande, si des cadeaux ont été fait au patronat, ce n’est ni chez les artisans, ni pour les petits commerçants ou les pme, qui ont vu encore augmenté les cotisations sociales, auquel se sont ajoutés les nouvelles mutuelles d’entreprises payées surtout par les salariés, une soi-disant baisse des cotisations familles, compensé par la hausse des autres charges sur les fiches de payes. Les plus faibles ménages ont soi-disant eu une décote de leurs impôts, mais cela n’était que de la poudre aux yeux, car leur baisse de revenu ne leur permettait plus d’en profiter. Les ultra riches et sa famille capitaliste, eux n’ont pas été touché, seul les classes moyennes d’artisans et de travailleurs ont subi une forte augmentation des divers impôts et taxes en 4 ans. Hausse de la TVA, hausse des cotisations retraites, et de l'impôt sur le revenu... hausse des taxes sur les cigarettes, l’alcool, les transactions immobilières, des taxes foncières, ou sur le carburant… les retraités aussi ont perdu une partie de leur revenu par des prélèvements de cotisations diverses. Sans compter pour le moment ses échecs sur l’écotaxe ou la taxation rétroactive de l'épargne et les réformes du droit du travail, les socialistes pourront toujours nous dire qu’ils ont le monopole du cœur, mais plus personne ne sera dupe.
Il faut reconnaître qu’il sait manipuler les français et servir ses amis vendeurs d'armes et capitalistes, en sachant faire des ventes d’avions de guerre Rafale au Qatar et en refusant de vendre à la Russie, pour permettre les conflits syriens ou d’autres afin de continuer à enrichir ses amis par l’approvisionnement en armes de tous les conflits qu’il a su maintenir, avec l’enrichissement par ces conflits géopolitiques des grands trusts ou des grandes firmes françaises capitalistes qui eux ne payent aucun impôt en France... Il a su aussi faire augmenter le chômage et la précarité en France, pour maintenir des bas salaires et l’esclavage salarial. Si la finance est soi-disant son ennemi, les finances lui permettront de s'enrichir lol.

C’est leur perversion qui leur fait voir les autres, la femme comme des objets, recherchant à dégrader l’autre, à le torturer. Les malfrats ont toujours utilisaient les tortures, certains mutilaient les enfants pour obtenir la pitié, prostituaient les femmes, ou demandaient mutilation spécifique à leurs adeptes pour soumission à leur clan..., ces pratiques qui ont été utilisés dans presque toutes les régions du monde. La torture, les mutilations sont l’œuvre de la cruauté des suffisants qui sont aveuglés par leurs certitudes, leurs vérités, leurs intérêts pervers qui transforment l'autre en objet que l'on peut faire souffrir.

Les normes techniques, comme les normes morales, naissent de la suffisance qui figera une société, recherchant une soumission des individus envers les suffisants qui les mettront en place, et une caste sociale qui veut imposer ses normes et ses lois, Marilyn Monroe ne passerait pas les standards de la beauté qui sont imposé par des suffisants, elle serait considérée comme "trop enveloppé", mais sa beauté naturelle était plus efficace qu’un mannequin standardisé. Ainsi les normes finissent par tuer ce qui pourrait être plus efficace.

En 2013 est ce qu’un Thomas Alva Edison autodidacte pourrait-il voir le jour?, oui s'il échappe aux psychothérapeutes qui voudront le mettre sous médicaments pour son hyperactivité mentale dans son enfance, oui si on ne le bride pas par des normes, des lois, qui en 2013, font que les prisonniers sont libérés sans effectuer leurs peines, par les "ânes suffisants", dépassaient par leurs propres normes et lois, lois qui devaient ne servir qu'à les disculper, leur évitant d'être puni pour leur méfaits. Normes qui permettent aussi d’empêcher la reproduction des anciennes plantes, afin de servir surtout leurs intérêts capitalistes, voulant faire disparaître des solutions naturelles, car elles ne leurs rapportent rien.

Imaginons Thomas Alva Edison qui reviendrait de nos jours, et on lui fait fermer ses entreprises électriques pour un problème de normes, lui qui est le pionnier de l'électricité, et oui ce serait normal pour les suffisants technocrates ou des ingénieurs suffisants qui ne travaillent que dans le virtuel ou des théories, ce sont les autodidactes qui créent le mouvement, qui sont eux, dans une qualité de travail et non pas dans des normes qui effacent toutes initiatives et tout mouvement de création, qui ne changent absolument rien au accident du travail ou à la pollution, il faut faire prendre conscience aux ouvriers de leurs capacités, et leur faire aimer le travail bien fait, et ne pas contraindre par des lois qui ne recherchent que domination et soumission à des mandarins ambitieux et incapables. Les mandarins, les syndicalistes, les fonctionnaires privilégiés, les politiques, les capitalistes ou riches bourgeois, ont toujours le sentiment qu'ils travaillent trop, et qu'ils pourraient en faire encore moins, en s'enrichissant encore plus. Toutes les civilisations ont disparus quand leurs lois et normes techniques, morales ou immorales, sont devenues trop contraignantes.
En informatique les modèles naissent de l’implémentation, la normalisation vient ensuite, l’implémentation c’est la mise en œuvre, l’adaptation faite par le premier, le début, l’académie française avec ces normalistes inutiles voulait bannir ce mot.

[63]
Le sage agit sans agir,  fait les choses sans se montrer, savoure les choses simples, qui semblent sans saveur.
Les choses grandes ou petites, nombreuses ou rares, sont égales à ses yeux.
Fait le  difficile en commençant par le facile, vois de la grandeur dans la plus petite chose.
Il venge les injures par des bienfaits. Répondant au mal par le bien.
Celui qui promet à la légère tient rarement sa parole. Celui qui dit tout pouvoir faire ne fait rien.
Un voyage de 1000 kilomètres, a commencé par un voyage d’un kilomètre. L’arbre commence par une graine.
Le sage ne cherche pas à faire de grandes choses, c'est pourquoi il peut accomplir de grandes choses.
Qui trouve tout facile ou tout difficile rencontre des obstacles. Pour le Sage, tout est d’égales difficultés.
De là vient que le sage  trouve tout égal ; c'est pourquoi, jusqu'au terme de sa vie, il n'éprouve nulles difficultés.  ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Les sages du non agir préfèrent utiliser le mot insensé à la place du mot fou, définir la folie est difficile, un sadique, un pédophile ou un masochiste ne sont pas fou, ils sont insensés. Les insensés veulent que leur conduites et pensées incohérentes soient érigé en sagesse ou en dogmes.

Le "psyché" comprend l’âme (sagesse, découvre, invention, mouvement) ainsi que l’esprit (mental, imaginaire, invention, forme). L'âme (anima, principe vital, union) qui est l'énergie, le mouvement.

L’imagination qui est compris dans l’esprit dont la description des formes est plus facile à étudier que le mouvement, qui lui est compris dans l'âme. L'imagination est donc plus facilement isolé, résultant de la forme à un instant (image instantanée) par les psychologues ou psychiatres, car un sujet atteint de peur panique ou d’un comportement insensé, ne pouvant pas faire le mouvement de l’action ou la réaction, alors "déraille" dans des manifestations diverses, car son imagination pourrait percevoir de trop loin, un problème futur dans le présent et bien souvent le sujet  réagit à la simple menace imaginaire future du mal, comme au mal lui-même, le sujet peut aussi se retrouver dans l’attente, un processus d’attente qui cherche à éviter la confrontation à l’autre ou à la vie.

Les mythes sont de l’ordre de l’opinion, c’est un arrêt de la pensée, ils accréditent des opinions, ils permettent de se soulager d’une situation mentale inconfortable, d’apporter une solution imaginaire à une opinion préconçue. Exemple: "les prostituées sont le plus vieux métier du monde". C'est une phrase qui permet de soulager d'une situation mentale inconfortable pour le pervers dominateur, dans le but de lui apporter une raison à sa perversion. Je pense que chasseur, cultivateur, pêcheur… est le plus vieux métier du monde ou maman, papa…  mais surement pas la prostitution.
Qu’ils soient théistes ou athées ce sont sur des preuves bien peu concluantes, qu’ils développent leur antagonisme, ils se servent de leur opinions pour développer leurs vérités illusoires et la vérité s'élimine par une autre vérité.

Un jour, j’ai posé la question pourquoi dans toutes les civilisations à travers le monde, d’un continent à l’autre, dans les cultures et leurs légendes ancestrales, les peuples ont fait apparaître le dragon, et pourquoi cela a continué dans les écrits religieux, voyez comme les réponses ne sont que des opinions, l’athée évolutionniste m’a répondu, qu’il a dû exister un animal préhistorique encore vivant dans les lacs et les mers pendant cette période, il devait ressembler à un dragon et certains l’ont vu, le psychiatre "comme Freud qui a basé sa psychologie sur le mythe œdipe, mythe qui satisfait sa volonté de domination, Freud dans sa suffisance a écrit: « "La psychanalyse est une méthode de recherche, un instrument impartial, comme dans le calcul infinitésimal. ", il m’a répondu que c’était un mythe de la mémoire collective, le théiste m’a dit que c’était l’expression du diable dans les écrits, mais aucune de ces raisons n’a de réalités, elles ne sont que l’opinion de ces antagonistes et dualistes. Quand vous aurez atteint le non agir vous serez pourquoi, celui qui c’est uni avec le tout, peut agir sans agir, et pourquoi il est comme le dragon, le phénix.

Confucius a dit: "Je sais que les oiseaux volent, je sais que les poissons nagent, je sais que les bipèdes et les quadrupèdes courent. Ceux qui volent on les atteint avec une flèche, ceux qui nagent, on les prend au filet, ce qui courent on les prend au pièges. Mais le dragon, je ne sais pas, comment on peut le prendre lui! Aujourd'hui j'ai vu un sage du non agir, il est comme le dragon.".

Connaître son ignorance est la meilleure part de la connaissance. [Proverbe Chinois]

Parfois, j’entends des individus jeunes ou vieux parler de problème de génération, pour indiquer qu’ils ne comprennent pas cette nouvelle ou ancienne génération, ce n’est qu’une volonté de vouloir se séparer des autres par l’ego suffisant. Certain suffisant demande la loyauté, la fidélité, c’est une demande de soumission d’une génération sur l’autre, une norme imposée, valeur patriarcale qui veut conditionner et conduit à des conflits, à la violence. Le mot génération désigne l’action d’engendrer un résultat en fonction des causes, ce n’est pas une génération d’humain différente, les humains jeunes ou vieux sont tous semblables, un jeune con fera un vieux con, un jeune sage fera un vieux sage, un jeune menteur fera un vieux menteur, un jeune obsédé fera un vieux obsédé, un jeune profiteur fera un vieux profiteur, et un jeune dominateur fera un vieux dominateur….
La demande de liberté, de se séparer des politiques et religieux dominateurs, est une demande renouvelée à chaque génération, les révolutionnaires après s’être débarrassé des aristocrates, ou les jeunes chevelus en habit non conventionnel, n’ont fait que demander un autre pouvoir, les jeunes soixante-huitards sont devenus les dirigeants et les cadres en habits conventionnels d’aujourd’hui, ne vous laissez pas berner par des partis de gauche ou de droite, qui comme en 1968 cherchaient déjà à prendre le pouvoir, il faut supprimer les partis de gauche ou de droite, supprimer les politiques et les religieux, imaginer qu’il pourrait exister de meilleurs dirigeants, c’est imaginer qu’il peut exister de meilleurs suffisants politiques ou religieux, de meilleurs cons, de meilleurs mégalomanes, de meilleurs princes ou mandarins.

Le sadomasochisme, c’est aussi la suffisance qui cherche des idéaux, et à édicter des règles de conduites, définissant comment les humains devront agir, une volonté de soumettre, une recherche du sadique narcissique d’infliger une souffrance morale et de punir, se soumettant rituellement ou infligeant des sévices sexuels ou autres. Chaque civilisation décadente passe par cette phase de bondage, fétichisme, sadomasochisme, de bisexualité et de violence, voulant infliger des douleurs avant pendant et après la jouissance. Il est donc normal de voir apparaître une sacralisation de Sade en 2014 par les soixante-huitards, ou nouveau égoïstes paresseux, tombant dans la décadence de la bisexualité et l’infidélité, ce n’est pas une régression, ou une transgression, mais la continuité extrême, dans la domination visant l’humiliation et les cris des partenaires, recherchant viols et mutilations corporelles, des individus recherchant les psychotiques, la domination-soumission, qui se plaisent à torturer et à terroriser.

Les gouvernements ont toujours cherché à surveiller le peuple, cherchant à entrer dans leur intimité, connaître leur relation sexuelle ou leur choix politiques, les dirigeants politiques ou religieux sont des mégalomanes, qui sont dans la paranoïa, avec la crainte de perdre leur pouvoir, une démarche sadomasochiste qui conduit au voyeurisme.

Tous les princes et mandarins, dirigeants politiques ou religieux sont des sadiques paresseux, par la subordination qu'ils veulent infliger à autrui, des pervers recherchant des mises en scènes protocolaires, la fourberie mielleuse solennelle qui cherche à se donner une importance supérieure, et à infliger des peines et des souffrances, exploitant le peuple, pour éviter le travail manuel, visant l'humiliation par des lois et taxes, qui ne sont que contraintes et demande de soumission, c'est la peur de représailles qui pour le moment leur évite de passer aux tortures directes et extermination des opposants, ils essaient pour le moment de dissimuler ou cacher leur actions de guerres et tortures sadiques, par des médias complaisants et journalistes corrompus. Tous les idéologies suffisantes passent par le voyeurisme, le fétichisme, qui sont contrairement à ce que l’on pourrait croire des termes à connotation morale, comme l’inquisition religieuse ou la Stasi, les mandarins, les princes sont voyeuristes, recherchant à observer l'intimité, voir la nudité d'une personne ou d'un groupe de personnes, les politiciens sont tous de dangereux mégalomanes paranoïaques.

Décret n° 2014-1576 du 24 décembre 2014 relatif à l'accès administratif aux données de connexion, démontre le voyeurisme des élus du peuple, qui sont des personnes qui aiment à s'afficher, à s'exhiber, à montrer leur pouvoir, la perversion narcissique qui cherche à s'introduire dans l'intimité des autres et à le faire savoir, alors que nous savons très bien que les "services secrets" ont accès à tout depuis longtemps, et ont même le "permis de tuer et de torturer", nous avons à faire à des suffisants pervers.

En fin 2014 Marine le Pen est interrogée sur le rapport américain détaillant des sévices infligés par la CIA à des suspects de terrorisme, l’eurodéputée a déclaré: «Moi, je ne condamne pas.». Marine le Pen comme les autres cachent leurs perversions narcissiques, son père "Le Pen", a « légitimé la torture dès 1962, comme l’a rapporté le quotidien Combat », le Pen ne pouvant pas se faire passer pour un tortionnaire pour garder une partie de son électorat, mais dans ce même quotidien combat l’intéressé lui-même, avouait: « Je n’ai rien à cacher. J’ai torturé parce qu’il fallait le faire. Quand on amène quelqu’un qui vient de poser vingt bombes qui peuvent éclater d’un moment à l’autre et qu’il ne veut pas parler, il faut employer des moyens exceptionnels pour l’y contraindre. C’est celui qui s’y refuse qui est le plus criminel, car il a sur les mains le sang de dizaines de victimes dont la mort aurait pu être évitée… »

http://www.courrierinternational.com/article/2014/11/24/tuerie-de-woolwich-les-services-secrets-ont-ils-joue-un-role

Une « band » (bande) ou gang est un groupe d'individus partageant une culture et des valeurs imposées communes, engendrées par leur association et le milieu social et urbain où ils vivent. Un de leurs traits caractéristiques est leur promptitude à employer une autorité violente contre les autres gangs, dans le cas des truands, la reconnaissance par les pairs passe par l'incarcération, et leur socialisation passe par la prison, dans le cas de castes politiques, ils utiliseront... des écoles d’énarques pour reconnaître leur caïd, l’énarque suffisant, comme le mafieux cherchera à faire travailler les autres pour son compte, comme le mafieux, il vous dira vouloir votre protection, en vous faisant croire en sa supériorité ou son utilité soi-disant protectrice. La mafia, la politique et la religion, partagent une valeur commune, celle de faire croire à un ordre supérieur au-dessus de la liberté naturelle, le patriotisme est une histoire de clan et de gang, une histoire d’ego qui fait croire qu’il y aurait une fierté à appartenir à un clan, une caste ou un gang, ce n’est qu’un comportement de soumission-honneur, souvent machiste, c’est toujours à la demande d’un parrain ou d’un haut fonctionnaire, énarque, politicien narcissique, ou d’un dictateur... qui recherche à se protéger lui et sa famille, un système mafieux ou chacun lui devrait le "respect", le parrain accumule des richesses, il prend les décisions pour vous, une structure avec des lois, dans la mafia comme en politique représentative, le parrain vous fait croire qu’il représente vos intérêts, vous êtes son « associé » après vous devenez « soldat », ces termes sont utilisés dans la mafia.

Durant les guerres, les soldats vont chercher du ravitaillement chez les paysans, les commerçants ou les entrepreneurs, le plus souvent le voler, ils violent et tuent, les forces de l'ordre incarcèrent, torturent et déportent, le pouvoir mafieux ou politique en font ainsi des soldats serviles, en permanence contrôler par des "capos" ou chefs militaires pervers. L'armée et les forces de l'ordre seront toujours la preuve du règne du principe hiérarchique mafieux ou médiéval, de l'oligarchie, et aucun penseurs républicains ne pourra dire le contraire. Après les guerres les gangs mettent à « l’amende » les citoyens, les hauts fonctionnaires mettent en place des taxes et des amendes, un racket légal, avec une armée de soldats et policiers permettant la soumission, et la sécurité de recevoir leurs prélèvements mafieux.
Confondre l’amour de sa région, en l’assimilant à du patriotisme, c’est la manipulation des tyrans et des oligarques, qui voudraient faire croire que si les hommes n’étaient pas sous leur contrôle ce serait le désordre, voulant faire passer les anarchistes ou des sages pour des humains qui pourraient en prenant le pouvoir, éliminer tout ce qui les gênera, prendre tout ce qui leur conviendra et avoir tout les droits…

Si vous pensez que la Terre n'est pas un don de vos parents, mais que ce sont vos enfants qui vous la prêtent, que vous appartenez à la nature, et que ce n’est pas la nature qui vous appartient, vous aboutissez à respecter la nature, au lieu de la détruire et vouloir l’acheter, vous refusez l’héritage et l’argent, puis répartissez et partagez le travail, au lieu d’essayer d’éviter votre part de travail manuel et d’imposer votre éducation aux autres, vous ne cherchez plus à diriger, mais à vous asseoir en cercle pour partager ou autour d'une table ronde. Si vous observez, vous verrez que la nature vous donne des aliments, des plantes médicinales, que c’est vos enfants qui vous aident, mais le suffisant veut même acheter ses enfants, comme il aura acheté la terre. Les sages ne veulent pas de richesse, mais veulent instruire correctement leurs enfants sans valeurs égoïstes.

Je suis passé chez un couple de fonctionnaire de l’éducation nationale, des professeurs d’environ 50 ans, qui ont acheté plusieurs appartements, dans un nouvel immeuble, des gens très détendues gagnant plus de 9000 € par mois à deux, travaillant même pas 18heures par semaine, et qui se sentent débordé, au point de ne pouvoir recevoir un manouvrier qu’un samedi, en entendant leurs conversations, on constate à quel point, ils s’arrangent avec leur égoïsme des profits qu’ils réalisent sur les manouvriers, ce sont des bourgeois enseignants loin des principes de partage, d'entraide et d'union, base de l’équité, mais comme tous les suffisants, ils parlent de charité et de pitié...

Jacques Salomé celui que l’on surnomme le faux prophète ou le vulgarisateur de la psychologie, vouloir simplifier à l'extrême des concepts fondamentaux ou les relations humaines, ne permet pas de voir le tout, une vie chaotique jusqu’à 35 ans, marié et divorcé , il est allé de la comptabilité à la psychologie, en passant par la sculpture et la poterie, il s’est marié avec une psychologue puis a divorcé, a découvert la psychologie humaniste au Canada, un égo important, il dit aux égoïstes narcissiques ce qu’ils veulent entendre, c’est de la démagogie, qui satisfait sa propre suffisance narcissique, les magazines de psychologies et de vulgarisation sont un business important de nos jours. Dans tous les domaines le bricolage marche bien, il y a plus de livres de bricolages, que de livres techniques dans chaque domaine, car il faut beaucoup de vraies connaissances théoriques et mathématiques pour pouvoir exercer un métier, mais cela flatte l’égo de beaucoup de pouvoir se faire passer pour des soi-disant spécialistes.

L’Ego est dans les tourments et l’incertitude, la jalousie et la passion soupçonneuse, il est dans la fantaisie "masquante", l’imagination sadomasochisme, la manipulation, la victimisation, il supprime l’invention et les plaisirs naturels, c’est par manque de fantaisie naturelle, qu’il se ment à lui-même, pour s’inventer ses vérités fantaisistes, des fantômes de vérité, de plaisirs, c’est toujours la transformation de l’autre en objet de désir qui le conduira au fantasme de domination, ou de soumission par inversion de lui-même et de l’objet dans le fantasme.
Sigmund Freud, l’homme qui a imaginé que tout le monde était comme lui, prisonnier d’un égo narcissique et que ses fantasmes étaient automatiquement vécu par les autres! Allant jusqu’à condamner ceux qui ne fantasment pas, ou ne rêvent pas, interprétant cela comme une défaillance sentimentale ou indiquant qu’ils avaient une activité inconsciente de leurs fantasmes. Cette démarche qui consiste à attribuer aux autres les perversions qu'ils ont en eux, est commune aux deux extrémistes, athées et théistes, aux suffisants pervers. L’ego que Freud appelle en partie inconscient, est dans la victimisation qui veut se déresponsabiliser, minimiser sa lâcheté, recherchant un coupable extérieur à lui-même, une conscience inconsciente n’a aucun sens, mais une conscience qui se ment à elle-même pour masquer son désir de pouvoir, un déni de son ambition et de son avidité, de son manque de courage, pour assouvir ses perversions sexuelles, pour fuir ses responsabilités, cela est visible dans toutes ses réponses : « c’est la crise, c’est la faute des gouvernements précédents, je savais pas, le réveil n’a pas sonné, les autres le faisaient, j’ai pas vu, j’étais là avant, j’ai fait des études, je représente la loi… ».

Si vous n'accomplissez pas votre rêve, vous accomplirez le rêve de quelqu'un d'autre.

La jouissance narcissique du psychanalyste, le conduira à narrer une fiction des cas de ses patients, Freud réécrira ainsi une autofiction de son propre inconscient narcissique, c’est qu’il se sent intéressant en pouvant justifier ses fantasmes, tout en les cachant dans un inconscient imaginaire de ses patients. Le patient comme le psychanalyste sont dans une fiction de leur vie, une autofiction, ils se content une histoire, ce raconter des histoires, c’est le flot ininterrompue de la création de l’esprit, c’est la source de création, mais quand l’esprit ce fige sur un rôle, arrête son mouvement, c’est le comportement insensé de celui qui veut paraître.

A chaque époque, il y avait un maître d'arme vaniteux pour faire une épée nouvelle, qu’il disait être un instrument supérieur aux précédents, d’une justesse et d'un calcul idéal, et chaque maître d'arme suivant décidaient que son épée était supérieure à la précédente.

L’entendement ne permet de découvrir que des vérités, et comme les vérités sont des illusions, les illusions peuvent apparaitre comme très logiques, et donner des résultats très convaincants, Freud recherchera des valeurs immorales en tant qu’athée suffisant, comme le théiste suffisant recherchera des valeurs-normes morales, mais les deux cherchent à culpabiliser les autres, ils sont jaloux, infidèles et critiquent les autres. Eux-mêmes et leurs fidèles ne supportent pas les critiques et sont prêts à sacrifier la santé mentale de leurs patients et de leurs fidèles pour continuer leur domination.

Vous remarquerez que Freud parle de phallus, ce qui est l’image du sexe en érection, les romains avait déjà le culte du phallus comme beaucoup de tribus primitives, qui a abouti à la représentation du masculin, par le symbole du bouclier et la lance du Dieu Mars par les mystiques (lance qui pénètre la femme), qui n’est que représentation du phallus en érection, les sociétés suffisantes patriarcales abandonnant le culte des déesses, pour le culte d'un dieu de sexe masculin. Avant l’arrivée des chrétiens, la croix était l’union du phallus masculin (barre verticale, lance pénétrante) et le vagin féminin (barre horizontale, cible pénétrée), les sociétés phalliques acceptent la bisexualité, indirectement l’inceste, la soumission des enfants et des femmes.
Quand l’homme est dans l’ego (amour propre), il imagine un dieu phallus, Freud ne pouvant expliquer l’œdipe féminin, il imaginera une réalité psychique du pénis pour les filles, les filles recherchant l’acquisition d’un pénis, quand l’humain n’est pas dans l’amour, mais dans l’ego, l'amour propre, il n’y a pas union, interpénétration de la femme et l’homme, mais c’est pour lui, une pénétration de l'homme dans la femme, le phallus devient un objet de pénétration, de pouvoir. Dans une société patriarcale de suffisant, le phallus est donc un objet (pouvoir), dont ils ont peur d’être dépossédés.

Quand l'équilibre se rompt les éléments féminins et masculins s'opposent, chacun voulant dominer l'autre, il y a rupture de l'harmonie, les deux cotés deviennent destructeurs, leur égo fait disparaître l'harmonie, puis fait apparaître la violence en voulant dominer et usurper les qualités qui séparent leur complémentarités-dualité.
Imaginer l’envie d’un phallus psychique pour les filles, c’est une illusion qui donne des bons résultats illusoires pour les psychothérapeute.

Le virtuel ne permettant pas d'arrêter le mouvement intellectuel des égos narcissiques ainsi que l'illusion empathique, cela va conduire à des comportements maître-esclave, domination et soumission extrême, volonté de détruire les autres, les punir et finalement se suicider, autodestruction.

Dans la virtualité yang qui engendre le jeu virtuel, une nouvelle séparation de l’action dans le réel, une virtualisation, une nouvelle illusion du monde phénoménal est apparue, des illusions de rencontres, chacun ne voulant reconnaître l’autre, il devient incapable de reconnaître sa propre réalité.

Les suffisants ont su utiliser, les altérations artificielles psychique, créé par le monde de la téléréalité, des jeux vidéo, des réseaux sociaux, provoquant des troubles psychiques avec perte d'intérêt et appauvrissement de la vie affective, relationnelle, intellectuelle, professionnelle, artistique, scolaire, sportive…, c’est un repli sur soi même, ce qui est très préoccupant lors de l'adolescence, car cette virtualité, conduit la jeunesse à négliger leur famille et à se sentir vide, isolé, déprimé, irritable.

Dans cette virtualité l'adolescent qui deviendra un adulte indifférent, se coupera des liens du monde réel, croyant éviter les confrontations, satisfaisant son ego, qui ne trouvera plus de résistance à son développement narcissique, qui peut conduire à commettre des actes de massacre d'adolescents dans les écoles par des jeunes humains.

Le sujet déplace son moi dans un monde virtuel, l’imaginaire virtualisé est l’endroit où l’ego peut se réfugier sans souffrir de la confrontation à la réalité qui l'oblige à faire des efforts, en ayant le moins de conflit possible, permettant aux politiques et religieux de continuer leur domination bien réelle. Les drogues sont aussi un moyen de se couper de la réalité, mais comme l'illusion virtualité ou l'ego ne cesse d'augmenter, elle conduit à des actes de destruction ou d'autodestruction.

Quand l'adolescent dans son sommeil rêve, il n'évite pas la confrontation. Car un rêve n'est pas virtuel.

Une nouvelle virtualité a vu le jour, qui renforce la difficulté de se séparer du monde phénoménal. (Facebook, réseaux sociaux...)
Cette virtualité ne permettant pas d'arrêter le mouvement intellectuel (forme) des égos narcissiques, ainsi que l'illusion empathique. Certain se retrouvant avec une quantité insensé d’amis, qui peuvent être un proche, une connaissance, une chose désirée... (Intimité, complicité, désir sont liés). Une redéfinition de l’ami, qui devient un valorisant, la "vrai amitié" étant peu à peu dissoute dans cette virtualité.

Des programmes informatiques ont été mis en place par tous les grands groupes manipulateurs politiques et capitalistes, des logiciels qui orientent vos recherches sur le net, chaque utilisateur d’internet à une vision volontairement tronqué, masqué, ce qu’il diffuse est limité, internet est un outil de manipulation de masse, qui constitue à la fois une source d’information et de désinformation, permettant de faire disparaître de vrais informations qui dérangent les manipulateurs, et d’en diffuser des fausses, ce qui permet de discréditer toutes les informations, pour pouvoir maintenir la crédibilité des journalistes et des médias classiques, qui eux depuis toujours sont manipulés et sous contrôle des états, des politiques et des militaires. Il vous suffit de changer de profil ou de vous connecter sur internet à partir d’une autre poste et avec un autre nom d’utilisateur, pour voir que les résultats de vos recherches sont différents, même sur YouTube vous êtes enregistré et vos recherches seront orientées vers vos premiers résultats de recherche. Tous vos « clics » sont espionnés, fichés, exploités, surveillés, afin d’évaluer vos comportements et vos désirs, puis ils sont vendu aux plus offrants. La possibilité de créer de faux profils sur les réseaux sociaux afin d’influencer les conversations sur Internet et de diffuser des informations orientées, permet d’isoler les individus. Les sélections et la visibilité contrôlée des sites, des pages, des amis virtuels, isole et provoque des troubles psychiques avec perte d'intérêt et appauvrissement de la vie affective, relationnelle, intellectuelle, professionnelle, artistique, scolaire, sportive…, c’est un repli sur soi même, ce qui est très préoccupant lors de l'adolescence, car cette virtualité, conduit la jeunesse à négliger leur famille et à se sentir vide, isolé, déprimé, irritable.

Ainsi ce système renforce les peurs, l’individu ne cherche plus à s’améliorer, mais à communiquer une image valorisante de lui-même, par le choix de nom de pages spécifiques (scientifique, psychologies…, philosophies.., sciences athées, théistes...) et permet aux suffisants (ambitieux, vaniteux, narcissique) par cette illusion de renforcer leur pouvoir, de continuer à maintenir leurs castes et domination sur le monde.

Tout participe dans le monde virtuel des réseaux sociaux, à rendre dépendant de la valorisation de l’image qu’ils veulent communiquer aux autres et finissent par croire que l’on est ce que l’on montre, ce que l'on parait. Certains narcissiques sont persuadés de leur impact sur le monde, par leur intervention narcissique sur ces réseaux, inconscients de transformer leur mouvement vital en image de leurs propre désirs et espoirs, et d’entrainer à nouveau les autres dans l’illusion virtuelle.

Certaines pages ou site internet dissimulent des narcissiques qui vont jusqu’à usurper le côté opposé qu’ils croient dominer, c'est dans le jeu, comme dans les jeux virtuel en général, qu'ils essaient d'oublier leur manque de courage. Il y a aussi des pages de philosophie ou psychologie qui sont dirigés par des « psycholophobes ou des philosophobes, qui dissimulent des athées ou des théistes, qui auraient dû appeler leurs pages éventuellement métaphysique!, mais leur narcissisme les poussent à tout englober, à tout dominer! On trouvera des pages athées ou se cachent des croyants, on trouve des chrétiens ou autres religieux se faisant passer pour des athées luttant contre les autres religions et inversement ou des extrémistes athées et théistes, des indignés qui n'en sont pas et sont les représentants des dominateurs qui veulent maintenir leurs castes...

Si vous possédez une fiche avec les liens des relations, des groupes d'appartenance et des goûts de chacun vous obtenez un système permettant de situer les individus dans la société, leur niveau social, leur fragilité, leur type de relation et orientation sexuelle, leur centre d’intérêt. Les services secret et la police en ont rêvé, les réseaux sociaux l’ont fait, les manipulateurs connaissent les préoccupations de chacun, ce système par déduction permet d’avoir les appartenances politiques. Vous pouvez ainsi stopper les contestations, influencez par des stratégies comportementales (reconnaissance-narcissisme, possession virtuelle-soumission réelle). Finalement les réseaux sociaux sont un système d'étude important pour les psychologues et les divers manipulateurs, comme le sont l'étude des films pornographiques ou érotiques pour observer les pervers narcissiques, et leurs pratiques de soumission-domination, qui conduisent à l'inceste, les relations mère fils, père filles, le sadisme, la bisexualité, la torture, le viol...

L’endogamie apparaîtra dans les groupes narcissiques, qui sont manipulées par un meneur religieux ou un soi-disant maître spirituel ou intellectuel qui conduit le groupe à se croire élu et supérieur aux autres, famille, clan, tribu ou caste, choisiront leur conjoint à l’intérieur du groupe, se marier entre cousin et cousine, mariage arrangé avec les filles de son oncle… deviendra normal, les nomades et les aristocrates utilisaient ces pratiques, donnant des mariages consanguins, l’endogamie permet de maintenir le narcissisme du groupe, obtenir des soumissions ou des mariages arrangés.

Les politiques, les religieux, les princes, les suffisants (ambitieux, vaniteux, narcissique) ont toujours voulu normaliser les sujets du royaume, chacun ayant un rôle avec une soumission, une conduite dans la société hiérarchisé par les suffisants dirigeants, chaque individu devra être normalisé dans son comportement, de nos jours, ils appellent cela la socialisation. Pouvait vous hiérarchiser des âmes qui sont toutes égales sans conduire aux crises, ces âmes voulant se libérer des chaines autoritaires, finissent par couper les têtes de l'autorité, princes, capitalistes, politiques, religieux...Des habitants du Sud viennent en aide aux enfants d’Occident frappés par la «pauvreté relationnelle».

Est ce que la pauvreté intérieure, n’est pas plus à craindre que la pauvreté extérieure.

Le corps n’est qu’une forme passagère qui provient de la cause des causes, d’où vouloir donner une explication sur le corps organique de la folie, c’est s’exposer à de graves difficultés.

Les psychoses étant défini comme des anomalies de l’âme et de l’esprit "le psyché", vous ne pouvez pas parler de maladie mentale du psyché, mais d’anomalie de comportement (esprit valeur égoïste)-sentiment (âme... valeur sensitive), car le mental c’est ce qui s’exécute dans l’esprit, soit l’entendement et donc ne comprend pas l'âme, mais uniquement l'esprit, mais les psychothérapeutes voulant introduire l'âme, ils introduisent une notion de «normalité », de moralité et donc d’interdits, le "fou" devient celui qui va contre les interdits de la société (le social), ou de la religion, (le théiste qui veut la morale et dans son extrémisme prêchera la pureté), ou de l'athéisme (l'athée qui déduit que vous êtes illuminé, si vous croyez et qui dans son extrémisme prêchera la permissivité, l'absolu.) ou contre les interdits des parents (parentaux), mais définir les psychoses va être difficile puisque sa définition est une santé mentale jugé anormale, mais jugé par qui? Dès que vous voulez juger, vous devenez un "pervers narcissique", un suffisant, que vous soyez psychothérapeutes, parents, politiques ou religieux.

Les interdits sont une technique de manipulation, qui utilise l’excès d’interdiction, l’exagération, la pression et l’insistance, par des lois, des morales, des droits illusoires de possession, des taxes, des pénalités et des impôts, une recherche de transformer leur domination en interdits et l’obéissance en devoir, devoir qu’ils feront respecter par des forces d’obéissance (police, crs, gendarme, force de loi, justice d’obligation).

Les politiciens démontrent tous les jours leur inefficacité, et pour se maintenir au pouvoir, il leur suffit de faire croire qu’ils possèdent une autorité et une efficacité. Le terrorisme moderne est le moyen par lequel les oligarchies mènent contre les peuples une guerre clandestine qu'il serait politiquement impossible de mener ouvertement, un moyen de maintenir les peuples dans l’esclavage, et de se maintenir au pouvoir sous prétexte de protection illusoire. Soutenir tout ce que les ennemis des peuples combattent et maintenir leurs ressources d’enrichissements, sont les meilleurs moyens pour ces politiciens de se maintenir au pouvoir, tout en faisant croire lutter pour des libertés et la sécurité des citoyens. Des profiteurs politiciens qui reçoivent des gros salaires, ils ont donc toutes les raisons de rires et de sourires, leur sécurité et celle de leur enfants est très bien assuré, par des forces de l'ordre et d'oppression à leur service.

Les soi-disant bienpensant font une erreur de parler d'une GENERATION BATACLAN-BOBO, des jeunes qui ont eu beaucoup de moyen, plus de soutien familial, permettant de voyager vers d’autres mondes que le leur, par des échanges entre étudiants étrangers, profitant de l’industrie culturelles, cinémas, cabarets, concerts, sorties privées entre amis…, un culte de la fête, créant pour cette génération une vision enjolivée de la réalité, pendant que sous leur fenêtres se développera la GENERATION FACHO-DJIHAD plus marginalisée adhérant moins à ce monde ouvert, souvent par manque de moyen et de culture, avec moins de soutien familial, préférant LE PEN ou DAESH, à défaut de Voltaire et Rousseaux. Une séparation entre jeunes avec et sans difficultés financières, des castes de jeunes perçues entre elles comme une véritable provocation l’une pour l’autre.

145000 Policiers, comprenant les agents de polices, le personnel administratif, les fonctionnaires des corps de commandement, les adjoints et des scientifiques, 99000 Gendarmes, officiers, sous-officiers, comprenant 31000 CRS … 113000 Militaires…. 20000 Policiers municipaux et police rurale, 78 941 Agents travaillant au ministère de la Justice… + des milliers de contrat aidés. Le nombre d'actes de délinquances, vols, agressions et diverses effractions sont de 9800 par jour en France, le nombre aboutissant à une intervention est d'environ 1080 avec 32500 fonctionnaires pour s'occuper de ces délits par jour, seuls 5 % de l'effectif total des forces de l'ordre seraient occupés à un moment donné par ce type d'activité, si j'ajoute 20% pour le suivi des dossiers, auquel il faut ajouter 250000 salariés dans la sécurité privée, mais que font donc les 75% fonctionnaires restant? j'oubliais que beaucoup d'entre eux, s'occupent de pénaliser, racketter les citoyens et de stopper ou tuer ou d'arrêter des manifestants. François Hollande profite des attentats de novembre pour nous dire qu’il faut augmenter le nombre de policiers et de gendarmes, alors qu'il doit réduire les déficits, ou pour nous parler de décisions inutiles et inefficaces, le choix de ses mots adressés au peuple ne sont que fourberie et hypocrisie, « une nation en choc et en deuil », la plupart des citoyens ne subissent pas de choc, car ils savent à quoi s'attendre quand des fourbes dirigent le pays, je rappelle que le mot deuil est une douleur, une affliction causée par la mort de quelqu'un de proche, vous n’êtes pas en deuil, vous êtes bienveillant, vous êtes sensible à la souffrance, à la douleur de vos compagnons, les deuils nationaux ont été inventé par la suffisance de certain à la suite du décès de personnalités soi-disant plus importante que les citoyens. N’ayant pas de compassion en tant que sage du non agir, je ne peux comprendre, celui qui aurait cette sursenbilité d'origine "égoïste" provenant de l'ego. François Hollande parle d’acte de guerre commis par une armée terroriste qui a frappé les Français, il n’y a pas d’acte de guerre, tant que nous ne sommes pas en guerre déclarée selon les conventions internationales, et même pendant les guerres ces actions, seront nommées « crimes de guerres », pour le moment il n’y a que des actes terroristes de la part des états et des terroristes, comme il y a terrorisme d'État quand la guerre n’est pas déclarée. Les notions de terrorisme et d'acte terroriste servent donc à qualifier des actes en dehors du cadre bien défini de guerre conventionnelle et du droit de la guerre, aucun pays n’a pu donner une définition précise d'un point de vue strictement juridique du terrorisme, car trop de pays en font l’usage à des fins d'intérêts géopolitiques. Il n’y a pas d’état islamique, mais des gens qui ont comme doctrine la terreur, dans toutes les religions, il y a eu des "supérieur à Dieu" qui ont eu des doctrines de la terreur, l'inquisition, Ku Klux Klan et beaucoup de conquérants (suffisant qui désire étendre son pouvoir)… L’assemblée nationale le 17 novembre 2015, on a pu y voir des élus disloquer la soi-disant union nationale à peine 4 jours aprés les attentats, n’oubliez pas que tous ces politiciens sont en campagne pour des élections, et que le résultat est le pactole, de magouilles, de dessous de tables, et commissions des multinationales, des salaires privilégiés et des « pot-de-vin » sur les marchés publics, et la compassion ou l'unité des hommes ne sont pour eux que fourberies électorales et hypocrisie.

Les terroristes sont finalement mal organisé et peu sensé, heureusement pour nous, ils sont dans la rage, ce n'est pas une recherche de liberté qui les conduira, mais ils cherchent à éviter leur propre conscience jugeant leurs actes et comportements, leurs démons intérieurs, leur bassesse qui recherche des relations de soumission avec les femmes et les enfants, leur suffisance qui les fait croire supérieur aux autres, et pour cela ils rechercheront à vouloir culpabiliser, torturer les autres, à vouloir une fin du monde, jusqu'à tuer et ce suicider par rage. Il est donc logique qu'ils attaquent ceux qui se moquent de leur bassesse, et qu'ils ciblent ceux qui s'amusent, puisque par vanité, ils sont dans une gravité illusoire, ils se refuseront ces plaisirs, ces relations d'amours qui ne peuvent connaître puisque leurs relations ne peuvent être que sadomasochiste. Note une relation sadomasochiste, c'est une relation ou il y a de la douleur, des punitions, et le refus du plaisir pour l'autre, avec un rapport de domination-soumission, l'autre est un objet.

Les Juges Falcone et Borsellino disaient que celui qui se tait et baisse la tête meurt tous les jours, alors que celui qui n’a pas peur, parle et marche la tête haute, ne meurt qu’une fois.

Il n'est pas nécessaire de comprendre une langue étrangère, pour savoir ce que ressentent les sages de tous les pays, même les animaux comprennent sans paroles ce qui est dangereux pour eux, mais beaucoup d’homme sont égarés et cela dure depuis longtemps, ils ont oubliés qu'en eux, ils pouvaient distinguer ce qui est dangereux du reste.
Mauvaise stratégie de dire que des binationaux sont des Français différents, c'est envoyer un message négatif, qui sera surement repris par des recruteurs djihadistes, comme si la déchéance de la nationalité pouvait faire peur aux terroristes, personne n'est dupe, c'est donc la continuité de la manipulation de politiciens inefficaces à résoudre les crises dont les principales causes sont eux-mêmes, qui cherchent à détourner l'attention des citoyens, de ce qui est le fond du problème du terrorisme, c’est à dire l’injustice, la pauvreté, l’exclusion, le chômage, l’ignorance, des salaires trop bas, des retraites de misère et de plus en plus tardives… Il faut traiter le terrorisme en supprimant ces causes, et pas avec des solutions politiciennes ayant pour but de satisfaire le Narcisse et la Suffisance d’homme d’état dangereux qui conduisent les citoyens à de graves conflits. Puis cela pose plusieurs problèmes, celui qui n’a pas la double nationalité, n’aura donc pas une double peine, quand des partis extrêmes prendront le pouvoir, rien ne les empêchera de généraliser cette pratique aux 3,5 millions de français qui ont cette double nationalité.

Aux Etats-Unis, s'il n’encourage pas la double nationalité «dual citizenship», elle est tolérée. et elle concerne plusieurs millions d’Américains, la radicalisation n'est pas du à la binationalisation, c'est un faux probléme, c'est l'igorance, le manque de connaissance qui fait que les services de sécurité et l'état francais n'ont pas su éviter la radicalisation, car tout ces politiques ne sont pas à l'écoute des citoyens, mais comme tout les ambitieux narcissiques, ils ne pensent qu'à leurs envieux désirs de possesion et de pouvoir.

"Nous n'en avons pas terminé avec le terrorisme. La vérité, c'est que la menace est toujours là", a asséné le chef d'État avec gravité pour ses meilleurs vœux 2016 LOL, n’oubliez pas les fourbes et les suffisants sont dans le grave et le solennel, et cherchent à faire peur pour maintenir, leur soi-disant protection et compétence illusoire, ensuite il a dit « agir à la racine du mal : en Syrie, en Irak », mais les racines du mal sont lui-même et ses amis capitalistes, les politiciens oligarques qui maintiennent la misère et l’exclusion, les attentats sur le sol français sont causé majoritairement par des terroristes ou délinquants français, qui sont issus des zones urbaines sensibles (ZUP), c’est sa politique et celle de ses précédents confrères oligarques qui ont fabriqué des djihadistes et qui les servent pour lutter contre leurs opposants. Sa classe politique élitiste, qui considère les « sans dents », comme des esclaves, maintient pour eux une école, une culture médiocre, pendant que les enfants de ces bourgeois sont dans des écoles privées et subventionnées par les manouvriers pauvres. Il a continué avec "Un plan massif de formation des demandeurs d'emploi sera lancé : 500.000 personnes de plus seront accompagnées vers les métiers de demain", encore des formations qui seront bâclées, tous ces fourbes croient former des travailleurs efficaces en 1 ou 3 mois de stage, n’ayant jamais eu besoin d’être efficace ou avoir des résultats dans leur travail de politiciens. François Hollande a défendu l'inscription dans la Constitution de la déchéance de nationalité pour les binationaux nés Français coupables de terrorisme, les autres pays en feront donc autant, je vois la scène, "je vous rends un terroriste", non merci, nous venons justement de lui enlever sa double nationalité, mais il est vraiment con cet énarque!!!!!. Il fabrique des gens incompétents, il leur fait croire en une liberté illusoire, il les met en colère en les maintenant dans la misère, et par des intérêts géopolitiques et capitalistes, il accepte des gourous religieux qui les manipulent, gourous qui sont contre les us et coutumes françaises, il maintient la misère dans leur autres nationalités, avec l'aide des oligarques tyrans et intégristes religieux dans ces pays, et la seule réponse qu'il trouve c'est la déchéance de la double nationalité, quel efficacité ce Hollande, il est trop fort !!!!

La suffisance pousse à se séparer des autres, les débats sur la bi nationalité, sont encore un moyen de masquer l’inefficacité des politiciens à résoudre les problèmes économiques et la misère, dont les causes sont eux-mêmes et leurs amis milliardaires, si depuis longtemps nous avions réussi à faire une carte d’identité mondiale, ces insensés discuteraient pour envoyer les terroristes dans un autre monde, sur la lune par exemple ;-) mais comment peut-on être aussi con !

Les psychothérapeutes cherchent à emprisonner dans des rôles et des jugements l’esprit et l’âme, il paraît difficile de faire cela car les individus dits normal (0) sont en perpétuelle évolution et reconstruction, vouloir les définir comme un objet fini, n’est que le désir de connaître et dominer l’autre pour ne pas être face à soi. Cette démarche qui consiste à se voir soi comme un être vivant et l’autre comme un objet est une démarche maître-esclave, voir l'autre comme un objet, c'est ne plus faire la différence entre attachement et amour, ce qui fera naître des conflits d’intérêts avec les mêmes démarches religieuses, qui ont abouti à un culte de la longévité, qu'ils soient extrémistes théistes ou athées leur démarche est toujours de projeter leur ego, leurs pensées sur les autres, leurs visions du monde, alors que la "folie" c'est une ouverture d'esprit, ainsi ils en déduisent que vous êtes dans le péché, la folie ou la normalité.

Ils définissent les fautes ou l'amour, et conclu que vous n'aimez pas, mais que vous vous attachaient aux choses, ce qui n'est que leur problème d'égo qui ne recherche que possession, ou à vouloir une certaine longévité consistant à prolonger la vie du corps, du bienêtre du corps, au lieu de s’occuper de la renaissance spirituelle (illumination). Si vous êtes dans la domination, dans la possession de l’ego, vous définirez l’amour comme ce que l’autre est susceptible de vous apporter, un besoin égoïste, un désir qu’il faudra combler, un manque, un besoin d'être aimé, ce n’est que l’amour propre que le psychothérapeute décrira, loin de l’amour qui est de vouloir se fondre dans l’autre, s’interpénétrer, fusionner, union, non-jugement, acceptation.

(0) Le normal est comme le futur, en cours de définition.

Seul l'égoïste vous parlera d'un amour qui devrait durer 3 ans, 7 ans, 11 ans, seul celui qui a connu l'amour sait que c'est éternel, infini. Narcisse épouse un partenaire pour se mirer dedans, ou pour s'éclairer , il n'y a pas d'amour.

Ce sont les gens qui s'adorent qui divorce, pas ceux qui s'aiment.

Chaque personne utilise la symbolique, les mythes et l’imaginaire de la société dans laquelle elle vit, comme le psychiatre le fait aussi, mais quel psychiatre chercherait à faire passer pour fou dans une tribu cannibale, un individu de la tribu parce qu'il mange son semblable ?
Pourquoi choisir le terme de sorcier pour les psychiatres, car c’est la définition des sorciers qui utilisent des termes négatifs, introduisant de malignes influences et des pratiques sadiques, imaginant que le mal est en dessus de tout, pour assumer leurs propres perversions, les psychiatres ont imaginé le « Ça » qui représente pour eux, leurs pulsions, leurs agressivités sexuelles, satisfaisant ainsi leurs pratiques sexuelles qui ne supportent aucun interdits, leur seul principe étant la satisfaction immédiate et inconditionnelle de leurs besoins et plaisirs sadomasochistes.

Le sorcier ou le devin magicien, c’est celui qui utilise un ensemble de pratiques, fondées sur la croyance en des forces surnaturelles immanentes à la nature, ce serait des forces entièrement inconsciente (le Ça), entre réel et imaginaire et qui leur donne un sentiment de toute-puissance, à se concilier avec ces forces maléfiques ou bénéfiques.
Comme le sorcier, parfois le psychiatre ou celui qui met un habit faisant croire qu’il peut juger les actes ou la santé mentale des autres, vous dira cet individu n’était pas en possession de ses facultés mentales, de ses moyens, n’était pas responsable..., que veux-t-il dire ce devin ou voyant qui n’était pas là au moment des faits, que son client était possédé ? 
Comme le sorcier, le psychiatre veut imaginer que l’amour n’est pas, puisqu’il est incapable de le ressentir, le sorcier préférera sacrifier ceux qui représentent l’amour.
Le devin, le sorcier inquisiteur est devenu psychiatre, il ne peut ressentir réellement que les émotions négatives, il est dans la perversion sexuelle, il est insoignable au niveau psychiatrique, comment un insensé pourrait-il se soigner, il est dans la manipulation systématique, il exige sa normalité chez l'autre, il met en cause la santé mentale de ses victimes. Les hauts fonctionnaires qui sont les nouveaux mandarins pensent être des sauveurs, ceux qui seraient ici pour vous sauver, ceux qui sont indispensable. Le suffisant veut imposer, légitimer qui aurait le droit d'aider les autres, il lui est donc utile de laisser penser que c'est l'autre qui est malsain, l'autre qui est malade, pour éviter toute remise en question de lui-même. Dans sa communauté de thérapeutes ou de juristes suffisants, ils diront n'être pas responsable de l'idolâtrie que ressentira le citoyen ou le patient dû à la transformation de l'autre en objet par le suffisant, le thérapeute ne se sent pas ainsi responsable du transfert que le patient fera sur lui, pas plus que le politique, le religieux et le juriste, qui veulent légitimer leur domination-soumission, ces pervers croient que c’est leur bon sens qui est la chose la mieux partagée au monde, mais c’est leur bêtise et leur suffisance qui sont les choses les mieux partagés aux monde.
Les êtres en liaison avec la magie, la sorcellerie, qu'ils soient mystiques, psychiatres ou religieux, penseront dominer et pouvoir juger les autres, ce qui est une négation de l’autre, ils utiliseront des procédés, des drogues et des tortures, visant à créer des phobies réactives chez les autres, une destruction narcissique de l'autre pour obtenir à ses dépens un sentiment de toute-puissance, de pouvoir absolu et de jouissance en suscitant des souffrances et des peurs chez leurs victimes, ils inverseront les rôles, faisant passer leurs victimes pour folles dangereuses, et se feront passer pour des êtres censés en utilisant leur charisme, leur position sociale et leur savoir imaginaire de devin ou de sorcier, ils rechercheront à interner par la contrainte, la victime finira par ne plus réagir, son envie de vivre et ses capacités d’autonomie diminueront, ce qui conduira la victime, à de terribles souffrances, au suicide de leurs patients et adeptes. Savez-vous que les psychiatres se suicident deux fois plus que les autres professions médicales, sur les trois psychiatres que j’ai connus, le premier s’est suicider dans sa voiture à Toulon, le second s’est pendu, le troisième est obsédé par les films pornographiques qu’il empile par centaines chez lui. 
On ne compte plus les erreurs des psychiatres, qui laissent sortir les délinquants sexuels, et qui interneront les simples d’esprits ou des insensés, psychothérapeutes étant dans la suffisance, la domination soumission et l’égo. Quand la justice leur demande des comptes sur leurs erreurs, ils disent n’être pas responsables ni coupables !
Le premier hôpital psychiatrique en Europe, fut créé en 1409 sous l’influence d’anciens inquisiteurs qui brulaient les insensés en les accusant de sorcellerie. Mais ces inquisiteurs étaient eux même des sadomasochistes, des pervers, qui se protégeront en faisant passer leurs perversions pour de soi-disant maladies mentales.
Les psychiatres jouent aux apprentis sorciers, ils expérimentent des choses qu’ils ne peuvent contrôler et ne prêtent pas grande attention aux effets secondaires de leurs actions.
Le devin inquisiteur avec l’arrivée des religions, au Moyen Age, brulait les sages-femmes en les accusant de sorcellerie, car elles avaient des connaissances de pratique ancestrales, qui dérangeaient les inquisiteurs, elles furent donc accusées de corrompre les enfants ou de les offrir de manière sacrilège aux démons, puis les sages-femmes sont devenues religieuses, et elles furent dénigrées par la nouvelle classe dirigeante composée de médecins et d’obstétriciens, puis supprimé par la nouvelle classe d'athée républicain les accusant de corrompre les enfants de la république. La suffisance comprend l’égocentrisme d’une part et la malveillance, aboutissant à des comportements narcissiques et fétichistes, se plaçant au-dessus des autres, le suffisant pense pouvoir diriger la vie des autres, les dresser, sa curiosité malsaine, le poussera à espionner, contrôler, lui seul posséderait le pouvoir de juger, de prévoir et de diriger, il se croit omniscient.
Les prophètes et les miracles ont disparus avec l'augmentation de la connaissance des peuples, et la compréhension des tours d'illusions des anciens sorciers ou mystiques, seules les sagesses ancestrales, immémoriales, continueront après ces enchanteurs affabulateurs. Note: "La manipulation par des nouveaux outils psychologiques ont remplacés les anciens tours d'illusions ou de magie, ce sont des outils des nouveaux fourbes manipulateurs, qui sont dans la continuité des gourous, sorciers..."
La pitié est humiliante, la bonté est méprisante.

Les humains observent avec soins les objets avant de décider de dire si cela est « bon ou mauvais », mais ils jugent les autres humains justes sur leur apparence, car ils pensent qu’ils sont comme eux, l’égocentrisme conduit à déduire que l’autre est lui aussi égocentrique, celui qui a des mauvaises pensées en déduira que l'autre aussi à des mauvaises pensées, il projettera ses désirs sexuels sur les autres. Celui qui a de la bonté, de la pitié, de l’amour propre et confond tout cela avec de l’amour, en conclura que tous sont comme lui, pourtant il est évident pour tout psychologue qu’aucune observation extérieure par les sens, par l’égocentrisme, ne peut nous révéler un fait de conscience chez les autres, vous pouvez comprendre ce qu’est un sentiment, un désir, mais ce sentiment, n’est qu’une pensée que vous produirez en vous-même, et que vous observez en même temps, vous n’êtes pas séparé de l’objet observé, par cette observation de votre égo narcissique, il est difficile de les observer réellement, et de ne pas en conclure que tous les autres auraient ou n’auraient pas ces sentiments, votre égoïsme ne peut vous dire que ce qui se passe en vous-même et non chez les autres. Les psychologues par leur besoin de vouloir prévoir pour acquérir la puissance sur le monde de l’illusion phénoménale, les pousseront à se mentir eux-mêmes, recherchant des vérités qu'ils veulent rendre logique dans leur enchainements, cherchant à rattacher des faits à d’autres faits pour expliquer leurs vérités, leurs valeurs, chaque psychologue joindra les faits qu’ils pensent observer, à celle d’autres hommes qui sont éloignés de lui dans le temps, essayant de prouver que cela fait des siècles que cela est comme cela ou ceci, pour essayer de montrer une véracité illusoire, cherchant dans les mythes, les anciens poèmes, ceux qui exprimeraient les mêmes appréciations de valeurs morales ou artistiques, qu’ils veulent imposer aujourd’hui, généralisant leur science sur leur suffisance et celle de ceux qui les ont précédé.
Poursuivre le Principe c'est comme de tourner en rond pour voir ses propres yeux. C’est si simple, mais terriblement dur à décrire, pour voir ce que vous êtes vraiment, il faut pouvoir se retourner, vous pouvez décrire les objets car vous tenez les objets à l’extérieur de vous-même, mais vous allez devoir vous regarder, à partir d’où vous regardez ou alors vous aurez conscience, de quelque chose, de votre moi, mais jamais de votre soi. Sinon vous continuerez à chercher, absolu, performance, quantité, c’est ce retour sur lui-même qui permet la fin de l’ego, le non agir.

Je pense que les psychanalystes sont dans une recherche de domination, le patient se soumet, il idolatre son thérapeute, ils diront n'être pas responsable de l'idolâtrie que ressentira le patient, dû à la transformation du patient en objet, le thérapeute ne se sent pas ainsi responsable du transfert que le patient fera sur lui, alors qu'il en a la volonté caché de dominer. Il est évident pour tout psychologue qu’aucune observation extérieure par les sens, par l’égocentrisme, ne peut nous révéler un fait de conscience chez les autres, vous pouvez comprendre ce qu’est un sentiment, un désir, mais ce sentiment, n’est qu’une pensée que vous produirez en vous-même, et que vous observez en même temps, vous n’êtes pas séparé de l’objet observé, par cette observation de votre égo narcissique, il est difficile de les observer réellement, et de ne pas en conclure que tous les autres auraient ou n’auraient pas ces sentiments, votre égoïsme ne peut vous dire que ce qui se passe en vous-même et non chez les autres. Les psychologues par leur besoin de vouloir prévoir pour acquérir la puissance sur le monde de l’illusion phénoménale, les pousseront à se mentir eux-mêmes, recherchant des vérités qu'ils veulent rendre logique dans leur enchainements, cherchant à rattacher des faits à d’autres faits pour expliquer leurs vérités, chaque psychologue joindra les faits qu’ils pensent observer, à celle d’autres hommes qui sont éloignés de lui dans le temps, essayant de prouver que cela fait des siècles que cela est comme cela ou ceci, pour essayer de montrer une véracité illusoire, cherchant dans les mythes, les anciens poèmes, ceux qui exprimeraient les mêmes appréciations de valeurs morales ou artistiques, qu’ils veulent imposer aujourd’hui, généralisant leur science sur leur suffisance et celle de ceux qui les ont précédé.

Ni les blâmes ni les louanges n'ont de prise sur les sages. Les blasphèmes ou les glorifications n'ont prise que sur les suffisants. Seul celui qui analyse sans se séparer de son ego, condamnera, enfermera, accusant de fous ou d'hérétiques, celui qui refusera sa domination.

Comme dans la religion (morale), les psychiatres risquent de mettre le patient dans la position de se voir comme un objet et éprouver des hontes, ne vous laissez jamais influencer, votre "soi" ne vous "trompe" pas. Psychiatres et dirigeants religieux ou politiques seront donc obligés de définir ce qui est normal et anormal, bien et mal, beau et laid, faux et vrai et essayer de déduire l’humain comme bon ou malfaisant.

Le début de la psychiatrie en 1656 a conduit à enfermer les blasphémateurs considérés comme déraisonnables, comme l’ont fait auparavant les religieux, le mot psychè leur fait croire qu’ils peuvent comprendre l’âme comme l’esprit par une analyse extérieure à eux même. Un physicien étudie la physique, lorsqu'il se met à parler de dieu est-il toujours un physicien? Un psychothérapeute (3) étudie les maladies du moi (ego), lorsqu'il parle d'âme est-il toujours un psychothérapeute? Un religieux qui étudie les lois physiques ou les lois morales est-il toujours un religieux?
Le mental c’est ce qui s’exécute dans l’esprit, la "maladie" cela se passe dans le corps qui comprend le cerveau. Je ne suis pas contre les psychothérapeutes, je me sers aussi de leur science afin de lutter contre l'extrémisme, science qui utilise leur propre narcissisme pour étudier le narcissisme de l’autre. Mais je pense seulement que le psychothérapeute pourrait orienter ses déductions en fonction de lui-même (même s'il se fait suivre lui-même par un de ses confrères.) et la seule chose qui me gêne, c’est qu’il puisse avoir la possibilité de choisir de devenir traitant, il serait aussi dangereux de laisser créer un métier de juré.
(3) Les psychothérapeutes étudient le fonctionnement et la structure du psychisme, ils ont étudiés l'esprit et la possibilité de le manipuler. Mais ce n'est que l'étude de l'esprit, ce n’est que l’amour propre que le psychothérapeute décrira, c'est pour cela qu'il ne faut pas parler de "psyché" qui est "l'esprit + l'âme", mais de psychisme qui est l'ensemble des processus relevant de l'esprit (forme).

Quand Newton, développe sa théorie, elle marche dans la pratique, comme la théorie des psychothérapeutes, mais quand on approfondi les fondements, les axiomes ou postulats, on voit que ce ne sont pas du tout des évidences, mais des conventions premières posées, comme le complexe d'œdipe (14), on voit alors apparaitre des anomalies, il faut alors se contenter d’approximation, qu'il faut combler avec des thèses insoutenables, il faudra attendre Einstein, pour avancer et rejoindre les théories du non agir, du vide, comme les psychothérapeutes le feront pour comprendre que l'âme existe et n'est pas ce qu'ils décrivent.

Analyser l’homme sans se séparer de son ego, comme le fait le psychothérapeute, c’est prendre le risque de protéger son propre ego, en se disculpant par des pulsions satisfactions ou des besoins pulsionnels, rejetant ainsi ses propres tentations de domination ou les généralisant à tous les individus et risquent de transformer l’autre en objet.

L’être humain dans ses désirs égoïstes, exploitera la force de travail de son prochain et dans sa suffisance utilisera l’autre comme un "sextoy", une objet sexuel, finalement le psychothérapeute fera comme les suffisants, il voudra définir ce qui est nécessaire pour protéger et défendre ses acquis et la société dans laquelle il vit, définissant ce qui est bon pour protéger les citoyens contre leurs pulsions de révoltes, leurs tendances anti sociales, finissant par considérer comme les princes et les religieux, que le peuple est dénué de discernement et paresseux, et décidant donc qu’il a besoin de dirigeants, de leaders. Ils trouvent asocial celui qui se révolte, car ce révolté ne veut pas être obligé de travailler pour un autre. En se mettant au-dessus, par son égocentrisme, il finira même par déduire que le peuple a besoin de croyance, lui étant évidemment au-dessus de cela, comme les dirigeants religieux et politiques, l'illusion de l'illusion. La religion est peut-être l'opium du peuple, mais la vanité est le vôtre.

Les mystiques ne pouvant lâcher prise, ils veulent concrétiser l’explication de l’illusion phénoménale, ce que les sages ont expliqué simplement, ils le concrétisent par des mythes, des paraboles et n’ayant pu atteindre le non agir, ils s’enlisent dans des tergiversations sans fins, devenant une source d’erreurs pour leurs adeptes, ou leurs contradicteurs qui se battent sur des notions provenant de l’ego narcissique de chacun des antagonistes. Ils transforment le yin et le yang en des êtres concret, en bien, en mal, en virilité, en féminité, alors que pour le sage, c’était une abstraction de l'esprit qui permet d'isoler pour former une représentation intellectuelle du monde manifesté. Il ne faut pas chercher une séparation mais la totalité, l'infini est mêlé au fini, rien ne pouvant sortir de l’infini.

Celui ou celle, qui pense pouvoir observer et analyser le monde, en le considérant comme extérieur à lui-même, ne peut être qu'un homme ou une femme divisé, qui doivent être considérés, comme coupé de la réalité, de même que celui qui observe sentimentalement la nature se sépare, en la soumettant aussi à sa volonté, le sage harmonise sa raison et ses sentiments d'amour, d'équité..., il s'unit à la chose observée, ainsi il ne la déforme pas avec ses désirs ou des valeurs émotionnelles. Certain ont beaucoup de haine en eux, ils se servent de la dualité égo pour lutter, ils opposent l’amour propre à leur haine, par une observation analytique du monde, il tienne le monde comme extérieur à eux.

Les émotions (8) sont des états affectifs, comme la peur, "la jalousie", "la haine"..., une observation analytique du monde, c'est tenir le monde comme extérieur à soi (côté masculin yang); une observation émotionnelles sentimentales c'est tenir le monde à l'intérieur de soi. (Côté féminin yin); le sage harmonise sa tête et son cœur. Vouloir considérer le monde extérieur à soi, c’est vouloir être enseigné par lui, c’est chercher à l’extérieur ce qui vous suffit  de découvrir ici. Les voyages vous ramèneront ou vous vous tenez.

Féminin yin et masculin yang ne devant pas être pris au sens des êtres concret, femme ou homme, mais comme une abstraction de l'esprit qui permet d'isoler, pour former une représentation intellectuelle du monde manifesté. Il ne faut pas chercher une séparation mais la totalité, l'infini est mêlé au fini, rien ne pouvant sortir de l’infini .

(8)Les émotions sont des sentiments violents, ce n’est pas une sensation du réel, mais une interprétation passant à travers le voile de votre amour-propre, comme les passions et la jalousie ou la haine… Un sentiment est une construction mentale de valeur, qui peut être une interprétation déformé de la sensation. La sensation nous met en contact avec le réel et le sentiment nous révèle la valeur.

L'intuition est un sentiment d'évidence émotionnelle ou imaginaire déduisant la réalité fausse ou vrai d'une chose, l'esprit aime ce qui confirme son savoir, car ce qui le contredit l'oblige à faire de gros effort, « je fais des efforts donc je suis ». L'intuition étant par conséquence une émotion inexprimable de puissance narcissique, la fin des mots et la fin de la déduction spirituelle, souvent le miroir de l'ego, qui vous placera presque toujours au centre du monde, un éveil en rêve. (Se placer au centre du monde a conduit aux erreurs, comme la terre plate, un soleil qui tournerais autour de nous, des planètes qui auraient une influence sur nous...)

Un jeune humain sauve une fée papillon prise dans une toile d'araignée, elle lui propose d'exhausser trois souhaits, pour son premier souhait il lui dit: "donne-moi la sagesse pour être sur du choix de mes deux prochains souhaits", voilà dit la fée tu es exhaussé et maintenant que souhaites-tu? Plus rien, dit le jeune sage.

Si tu prends conscience de la cause des causes, quand tu comprends d’où tu viens, tu deviens tolérant, désintéressé, amusé, bienveillant, sage. Tu peux fa...ire face à tout ce que la vie t’apporte et quand vient la mort, tu es prêt. Les qualités du sage sont la bienveillance non condescendante, l'équité, le courage-persévérance, la fidélité, la simplicité. (J’emploi le mot qualité et non vertu, car la vertu est avant tout une recherche égoïste d'illusion de vérité, de paraître…)

Tous les prophètes par vanité ne pouvant se résoudre à reconnaître les capacités des sages ou des découvreurs, diront que celui qui trouve, n'invente pas mais redécouvre, cette démarche névrosé, les conduiront à parler d'un dieu omniscient, et ensuite de parler d'une mémoire universelle, dans certaine religion elle prend différend nom, akasha... Le sage ne cherche pas, il essaie de comprendre ce qu'il a trouvé. Ils diront que personne ne peut atteindre l'absolu. Il y a deux champ de recherche, celui où l'on cherche en voulant parler (l'enseigner) et celui où l'on trouve en voulant se taire (partager).
La fidélité est l’acceptation profonde de l’autre, ils se voient l'un et l'autre avec clarté et ne ressentent plus le besoin de faire pression sur leur partenaire pour qu'il change, il n’y a plus de relation de force, de domination, ces couples se forment pour l’éternité, car seul l’amour arrête le temps.

Enseigner une voie comme le non agir, n'a aucun sens, il suffit de lâcher prise, certaines personnes demandent une position claire, car en lisant ce que vous allez lire, vous ne pourrez plus définir si je suis athée ou théistes ou autre chose, voilà votre erreur, vous voulez une vérité, une chose existe ou n’existe pas, sans autre solution pour vous. Vous cherchez à vous éveiller, c’est alors un éveil en rêve, vous éveiller par une déduction avec des valeurs, c'est votre égo qui veut faire des efforts croyant être ainsi vertueux et obtenir une récompense illusoire, vous voulez atteindre quelque chose avec votre moi, votre ego, par un processus d’objectivation, mais cela c’est continuer de rêver, c’est pour cela que les sages utilisent des koans, pour vous réveiller en vous obligeant de cesser de regarder dans la mauvaise direction. Si vous voulez entrer dans l'eau, il vous faudra lâcher prise, mais si vous voulez y rentrer avec votre ego, votre violence, elle se transformera en un mur.

Celui ou celle que l'on ne peut nommer, ce que certains appeleront dieu, le tao... est sans pitié et sans bonté, puisque il ne se met pas au dessus des autres et ne cherche pas à diriger la vie des autres, seul les suffisants veulent vous diriger et vous imposer des conduites et des contraintes, seul les mégalomanes veulent vous faire croire en eux, celui où celle que vous ne pouvez pas nommer, ne vous demande pas de croire en elle ou lui. Est ce que la cause des causes vous a demandé plus que ce que vous pouviez supporter ?, seul le suffisant vous demandera plus que ce que vous pourriez supporter. Il faudrait être fou pour croire à un mégalomane qui se dit pouvoir diriger un pays ou le monde, qui se dit être plein de pitié et de bonté, qui vous dit que vous devez travailler plus et plus longtemps, qui vous impose des lois.

Nous sommes plus curieux du sens des rêves que des choses que nous voyons éveillés. [Citation de Diogène] Ce que dit Diogéne est vrai, la seule chose qu'il ne voit pas c'est qu'il est déjà dans un rêve.

Les choses nécessaires coûtent peu, les choses superflues coûtent cher. [citation de Diogène]

L'envie c'est la douleur de voir autrui posséder ce que nous désirons ; la jalousie, de le voir posséder ce que nous possédons. [Citation de Diogène]

Un jeune disciple dit à un sage: « je fais des efforts, mais je n’y arrive pas, donner moi votre secret !», le sage le mena au milieu de la bambouseraie ou personne ne pourrait les voir et il lui dit : « voici un petit bambou et voilà un grand bambou.», l’élève dit au maître : "je pars, vous ne m'avez rien appris!".
En me demandant de vous enseigner, le non agir vous êtes dans le choix, la dualité, dans l'effort difficile qui veut se situer en bas en haut, être petit ou grand, vous demandez le chemin alors que vous êtes le chemin, il n'y a pas de chemin, il est partout, vous avez déjà la compréhension, la conscience instantanée.

Ce qui fait la vraie valeur d’un être humain, c’est de s’être délivré de son petit moi. [Einstein Albert]

L'existence d'une mémoire capable de conserver l'expérience est la mémoire génétique mouvante et évolutive de la nature instinct, imaginer une mémoire de connaissance n'est que volonté orgueilleuse de ne pas subir l'existence terrestre, c'est réduire le monde au yang sans le yin. Le vaniteux supprimant l'angoisse de son incapacité par un idéal figé, qui lui permettrait d'accéder à la connaissance universelle pour pouvoir dominer et contribuer à l'évolution, démarches religieuses identiques à la volonté de prolonger la vie du corps et du bienêtre du corps (paradis) au lieu de s'occuper de la renaissance spirituelle, illumination. Le religieux recherchant finalement le bien être de son esprit en voulant éviter, une perpétuelle évolution, en bloquant les connaissances sur une mémoire figé, absolu, ce n'est que leur manque de vertu, de courage! Car le sage comme l'découvreur possèdent une qualité qui est le courage. L'évolution pour l'athée est une démarche de domination, qui lui fait croire aussi accéder à la connaissance universelle, qui recherche un idéal figé.

Depuis la Grèce antique VIIIe siècle av. J.-C., la culture grecque mêlée aux cultures antérieures a influencé la Rome antique et le monde arabe, qui traduisit en arabe de nombreux traités grecs, qui fit apparaître des religions et sciences égocentriques, l’homme se plaçant comme celui « qui sait », qui possède la vérité, les dieux des religions sont devenus comme eux, leur égo narcissique les placera au ciel, leur donnera l'illusion d'un "dieu anthropomorphe", les athées eux se place sur la terre, ce n'est que toujours le miroir d'eux même, c'est ainsi que les humains suffisants ce sont considérés comme les fondateurs de la philosophie, de la logique, et les précurseurs de la recherche et du savoir, déjà à cette époque, ils étaient certain de posséder les connaissances sur la physique ou la philosophie, en 1900 aussi les scientifiques sont certain de leur connaissance, figeant par leur déterminisme le monde, ils leur suffira de séparer en différentes sciences pour faire disparaître ce qu’ils appelleront des petites failles, puis arrivent Planck, Poincaré, Bohr… De nos jours encore il est intéressant de voir le narcissisme athée et théiste, des scientifiques certains de leur savoir, transformant encore la société sur leurs valeurs illusoires et figées. Le sage n'est pas dans la dualité, il est entre ciel et terre.

Dans les temps anciens les sages n'avaient pas séparé, le ciel et la terre, seul les suffisants sépareront, athées et théistes, veulent diviser pour régner. Un homme rencontrant un sage du non agir, lui demanda: "si il irait au ciel", le sage lui dit: "comment sais tu, si tu es mort ou si tu es vivant?, comment sais tu si le ciel et la terre ne font pas qu'un?". Les anciens représenteront le ciel et la terre comme la carapace d'une tortue, le dos étant le ciel, le ventre étant la terre, il n'y avait pas de séparation.

Le philosophe recherche à dire ses vérités et à les transformer en savoir, le sage cherche à vivre en adéquation avec l’illusion phénoménale, le réel, alors que le philosophe cherche à être, le sage est mouvement, le philosophe bloque son mouvement.

Pour le philosophe ou le scientifique matérialiste, le rationnel est une formalisation mathématique d’une théorie, il décide que cela est vrai, la vérité pour celui qui se dit posséder un savoir scientifique vérifiable, se situerait à un autre niveau que le sensible, l’imaginaire, que l’âme, ainsi les scientifiques avant Einstein se contentaient des théories de Newton, certains d’être dans le vrai, pendant trois siècles, dans un rationnel, qui n’était qu’un rationnel expérimental et opérationnel, ils prêchaient une vérité, alors que la vérité ne se prêche pas, puis arrive Einstein, et leur rationnel devient irrationnel, puisque falsifié par un dispositif expérimental, qui a prouvé que leur théorie était fausse. L’irrationnel pour le suffisant est une vérité absurde du point de vue intellectuel, donc une vérité rationnelle fausse devient pour lui une irrationnelle théorie, de l’hypothèse on tire des conséquences, comme d’une théorie on tire un résultat, mais ce résultat ou ces conséquences peuvent être vérifiés sans que la théorie dont elle est déduite soit vraie, ont changent les paramètres, les postulats, et d’autres conséquences de la même théorie se révéleront fausses.
La vérité est le résultat du mensonge borné, imaginant que les sciences humaines sont exactes, alors que leurs fondements sont axiomes, postulats, illusions de valeurs premières (Lalande), érigeant sciences techniques ou psychologiques, en nouvelles déesses. Le rationnel d'hier est l'irrationnel d'aujourd'hui. Le rationnel et l'irrationnel deviennent une dualité pour les athées ou les théistes.

La masse ne peut être déterminée que par le rapport d'une masse à une autre masse, la masse n'est plus qu’une caractéristique intrinsèque des particules, leur mesure ne peut se faire que par leurs interactions avec le champ unifié du vide infini. Ainsi comme la lumière sortie du vide dans le monde phénoménal visible, le photon n’a pas de masse. Les scientifiques finiront par trouver des masses sans valeur, comme le boson..., la recherche sur la matière est comme les poupées russes, sauf que celle-là est l’infini du champ unifié de la vacuité. Les scientifiques finissent pas comprendre que toute recherche sur la gravité abouti non à des particules mais à des vibrations-particules, ce qui n'a pas d'existence, ce qui satisfait les sages du non agir.
Les sciences athées ou théistes sont dans la recherche de puissance, les faits qu’ils observent leurs semblent incohérents, sans ordre et sans liens pour leur raisonnement voulant domination, leur besoin de vouloir prévoir pour acquérir la puissance sur le monde de l’illusion phénoménale, les pousseront à se mentir à eux-mêmes, recherchant des vérités que vous voulez rendre logique dans leur enchainements, cherchant à rattacher des faits à d’autres faits pour expliquer leurs vérités, dont leur fondements sont axiomes, postulats, illusions de valeurs premières, qu'ils pensent être vraies.

Le paradis quand il est un lieu, c'est aussi une tentation.

Le paradis n’est pas un lieu, c’est un état d’âme.

Il déposait une pierre, chaque fois qu'il commençait à perdre de vue la précédente pour retrouver dans le temps son chemin, quand il est devenu un sage du non agir, le temps a disparu, toute les pierres étaient au même endroit. Si je peux tout retrouver instantanément ai-je besoin d'une mémoire ? Si je connais les liens de causalité ai-je besoin de l’expérience ?

[15]
Dans les Temps anciens les sages étaient profonds, simple et subtil, leur phrase était paradoxale et pénétrante. Ils étaient tellement profonds qu'on ne pouvait les connaître. Fluide et limpide comme la glace qui fond, prudent et courageux comme celui qui traverse le torrent en hiver, vide et accueillants comme la vallée qui ne désire pas être pleine, courtois comme un invité, éveillé comme le guetteur. Ne recherchant rien, n’attendant rien, le sage est présent et peut accueillir toutes choses. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Qui contemple les eaux boueuses, perd de vue l’eau limpide.

[16]
Celui qui est parvenu au comble de la vacuité (vide) garde fermement le repos.
Les dix mille êtres naissent ensemble ; ensuite je les vois s'en retourner.
Après avoir été dans un état florissant, chacun d'eux revient à son origine.
Revenir à son origine s'appelle être en repos (moteur immobile).
Être en repos s'appelle revenir à la vie.
Revenir à la vie s'appelle être constant.
Savoir être constant, s'appelle être éclairé.
Celui qui ne sait pas être constant s'abandonne au désordre et s'attire des malheurs.
Celui qui sait être constant à une âme large.
Celui qui a une âme large est équitable et devient sage, s’unissant à la cause des causes, il n’est exposé à aucun danger et sa vie dure longtemps.
]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Les hommes étaient unis, puis ils introduisirent par le langage des louanges, des titres, puis les titrés et les non titrés se craignirent, se méfièrent les uns des autres et ils se regardèrent de travers.

[17]
Celui qui n’a pas confiance dans les autres, n’obtient pas leur confiance. Quand la confiance est limitée, il n’y a pas de confiance.
Les sages utilisaient le non agir et étaient réservé dans leurs paroles.
Les œuvres méritantes se multipliaient, les entreprises prospéraient.
Les hommes disaient nous suivons notre nature et c’est grâce à cela qu’il en est ainsi. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Dans la communauté mangouste ou suricate, certaines d’entre elles inhibent leur fonction parentale, pour s’occuper des enfants des autres, et certaines se dressent sur leurs pattes arrière pour surveiller et prévenir les autres d'un danger, les autres pouvant ainsi profiter de la vie et de leur éveil. IIs sont aimés des hommes car ils combattent le serpent, prévenant ainsi le risque pour les hommes.
Pour le pervers narcissique ou le suffisant, la quantité d'enfants n’est la que pour soumettre la femme et satisfaire leur sexualité-plaisir, alors que c’est l’arbre qui maintient les feuilles, le pervers prophète ou le politicien narcissique, voudraient que ce soient les feuilles, les enfants qui s’occupent d’eux quand ils seront vieux, le désir d’enfants est trop souvent égoïste, le sage ne se prend pas pour l’arbre, mais parfois il veut bien aider pour qu’il pousse, il est alors le tuteur, qui l’empêchera de tomber, il ne veut pas lui montrer la voie, ou une droiture ou des vertus, comme voudront le faire les suffisants moralisateurs, qui cherchent à punir et à critiquer. Je ne suis ni théiste, ni athée, mais est ce que Dieu considèrerait que ses enfants devront l’aider ? Faire un enfant est à la portée de n’importe qui, c’est facile, beaucoup de parent pensent pouvoir se décharger de l’éducation et des besoins matériels de leurs enfants sur la société. Dans notre société, il existe aussi des comportements mangoustes, des femmes ou des hommes, qui pour une multitude de raison, surpopulation, ou risques écologiques… souhaiteront ne pas faire d’enfant, seul les politiciens ou prophètes qui veulent domination, pouvoir, par la croissance d’enfants, de biens, imagineront une horloge biologique pour la procréation de la femme, ou une cause "supérieure" qui est due à leur vanité, faire un enfant est un choix, vous mettez à disposition un corps, un habit pour une âme, mais cette âme ne vous doit rien, si vous êtes ses parents, que vous soyez dans l’amour ou dans l’égoïsme, elle commencera par vous aimer, puis en grandissant si elle est dans l’égoïsme elle vous jugera, si elle est dans l’amour elle vous redonnera ce que vous lui avez fait ressentir.

Le suffisant politicien ou prophète paresseux, recherche par la naissance d’un grand nombre d’enfants, ou de femmes plus jeunes, la garantie d'avoir une fille ou une femme vaillante auprès de lui dans sa vieillesse, le sage ne recherche pas dans les plus jeunes son bâton de vieillesse, mais c’est de son courage qu’est fait son bâton de vieillesse. Les suffisants patriarches demandent le respect des vieux, alors qu'un jeune profiteur fait un vieux profiteur, un jeune voleur fait un vieux voleur, un jeune insensé fera un vieux insensé, les sages vous demandent de respecter les hommes et les femmes pour leur courage et leur simplicité, par pour leur âge, les années font des vieillards pas des sages, un jeune con fera un vieux con.

Le suffisant utilise les liens affectifs pour s’autoriser des comportements inacceptables ou obtenir des faveurs de sa victime, la vie des enfants et de tous les humains commencent toujours dans la dépendance, mais aucun humain sage ne chercherait à être payé en retour d’une action d’amour, seul le suffisant est dans une recherche de culpabilisation, le manipulateur recherche à soumettre, à punir, désirant que l’autre soit toujours disponible pour lui, même si lui ne le mérite pas, voulant des enfants, des femmes sages, qui le serviraient, qui lui pardonneraient ses fautes et sa conduite. L'héritage est une demande de soumission, qui doit être supprimée, le suffisant s'étant donné le droit de déshériter par effet pervers et ainsi de contraindre les héritiers à la résignation.

La lâcheté pour se cacher, prend le masque de la pitié-bonté. Celui qui n’a pas le courage d’être sans pitié, ne mérite pas d’être loué de bonté efficace.

Note : Ma citation peut déranger, effectivement la pitié maintient les mendiants, la misère, la paresse, les lâches. Les paresseux ne prennent des décisions que face au mur de leurs incompétences, ce sont souvent de mauvaises décisions, la bonté des suffisants est toujours une recherche de sécurité illusoire pour eux même. Les sages parlent de bonté efficace, qui est sans pitié, sans douleur, tranchante et claire. Les sages du non agir rendent le bien pour le bien, et le bien pour le mal, c'est la bonté efficace, les suffisants veulent les punitions, la soumission, la domination, alors la cause des causes leur rendra le bien pour le mal, jusqu’au jour où le dragon, au passage de la porte de leur mort, aura la bonté efficace, celle qui tranche définitivement.

La bonté ne doit pas avoir de rapport avec l'amour propre, qui est la pitié-bonté. [18] Quand la grande Voie fut oubliée, on vit paraître l'humanité (piété vaniteuse, qui veut moralité) et la justice (bonté orgueilleuse, qui veut rendre le mal pour le mal).

Rendre le bien pour le bien et le bien pour le mal, c'est la bonté efficace. [Lao-Tseu]
La véritable paix, c’est quand vous décidez d’adopter des moyens pacifiques pour résoudre des conflits, le désarmement ou la paix extérieure passe par le désarmement et la paix intérieur, il n’y a que l’amour comme moyen efficace pour arriver à la paix.

Le narcissique, le suffisant, rechercheront à nier leur fourberie, leur relations sournoises avec les autres, le narcisse n’a aucun amour pour ses victimes, il ne s’aime pas, il s’adore, se préférera, il se surestime, le manipulateur recherchera à nier ses pratiques malsaines, ses désirs de dominations, de soumissions, il s’introduira dans des castes sociales, qui feront des lois ou règles qui cacheront leurs comportements inavouables de manipulateurs, ils s’accorderont titres, honneurs, habits robes, ce sont des pervers narcissiques qui sont dans le sadisme, des calculateurs qui veulent pouvoir de domination, et qui en retirent une extrême jouissance. Si un homme décide de juger et condamner un autre homme, cela n’est pas acceptable par le suffisant, qui lui se donnera le droit en tant que "juge" de condamner et juger les autres; personne ne devrait imposer une voie à un autre homme, ce n’est pas acceptable pour le suffisant, qui lui se donnera le droit en tant que mandarin, ministre, président, de diriger les hommes.

L’humilité n’est que le masque de l’orgueil ou de la vanité, qui est porté par celui qui recherche à présenter de la grandeur, des vertus qui contiennent ses défauts, il affecte des airs superbes qu’on peut admirer, autrefois on les appelés les « superbe ».
Les vertus demandées par les politiques, les dirigeants religieux, ne sont que des demandes de soumission déguisée, qui satisferont votre vanité.... Les vertus et les vices ne sont que volonté de possession, pour satisfaire votre orgueil. Seuls les dirigeants politiques, religieux avec leurs vices et leurs désirs de domination, veulent être moralisateurs, vertueux, ils ne sont vertueux que par rapport à leur vices. C’est leur ambition qui les conduira aux vertus-vices.
Il vaut mieux enseigner les qualités que de condamner les vices qui mènent aux vertus illusoires.
Les vertus-vices ne servent que les dirigeants politiques ou religieux. Ils vous demandent humilité pour obtenir votre résignation, ils vous demandent patience, espérance pour obtenir votre soumission, ils vous demandent respect pour vous dominer, ils vous demandent de la générosité pour s’enrichir, et la charité-pitié-bonté pour obtenir votre pauvreté.
Le mot vertu provient du mot suffisance-force, virilité, les sages du non agir parlent de qualité, de défauts ou de comportements insensés, les qualités sont des composantes de votre force d’âme, l’équité, le Te, alors que les vertus sont les composantes de votre ego, orgueil.

Un nomade à cheval dans le désert, rencontra un pèlerin assoiffé, qui lui demanda un peu d’eau, le nomade dont la gourde était aux trois quart vide dit: « je vais remplir ma gourde à l’oasis que tu vois là-bas et je reviens. », se sentant vertueux dans sa prudence de garder un quart pour lui et de sauver une âme, il revint trois quart d’heure plus tard, constater la mort du pèlerin.

Les vertus républicaines sont la prudence ou morale-soumission, la force ou vertu-domination, et la justice ou bonté orgueilleuse.
La prudence est hypocrisie, un courage illusoire qui cherche une maîtrise de soi pour lutter contre ses peurs, la fourberie de l'ego qui recherche à se protéger, elle cherche la vérité-droiture, le bon, le mauvais, c’est la recherche de vertus moralisatrices. Choisir le « juste milieu », c’est permettre à chacun de poursuivre sa voie, ce n’est pas la recherche de lois ou règles universelles applicables à tous.

Les philosophes de l'antiquité pensaient qu’il faut de la modération vertueuse en tout, cherchant à lutter contre leur désirs pervers, leur ignorance, les poussera à imposer des dogmes de leurs vertus-vices, leurs lois, alors que choisir le « juste milieu », c’est permettre à chacun de poursuivre sa voie, ce n’est pas la recherche de lois ou règles universelles applicables à tous.
Celui qui vient d’apprendre de Ces maîtres suffisants, croit pouvoir enseigner aux autres, se disant vertueux, ou savant, car ses maîtres se disaient posséder le savoir ou les qualités des sages, et il veut se faire connaître, et se montrer grand, alors que celui qui sait, pense que tout ce qu’il sait peut-être ignorer, et veut se faire ordinaire et petit.
Ne confondait pas le soi-disant juste, qui est un justicier, un héros-martyr, se croyant au-dessus des autres, avec un sage, le mot juste devient une limite alors, je suis juste au bord du précipice, mais je ne suis pas encore sage. Il faut accepter l’évolution, ou la prédation chez les humains, ou alors croire comme les religieux que le juste est un saint, qui imagine que tous les hommes seraient bons, beaucoup d’humains ont été effectivement manipulé par les églises et leur providence, qui suppose que si Dieu s'intéresse au bonheur de ses créatures, alors le monde a été dirigé sur le principe du meilleur. Leur morale-vertus, leur fait refuser une réalité phénoménale évidente.


Les religions fournissent des justificatifs aux actes de brutalités des fidèles, et elles définissent dans leur soi-disant bonté également un code de conduite envers leurs amis et leurs ennemis.


Les qualités vous conduisent à protéger la nature, alors que les vertus viriles, conduisent aux guerres, au nationalisme, au patriotisme, au machisme, à la barbarie, aux femmes et enfants violés, battus, ou mis en esclavage.

La modération non vertueuse doit être le premier soin de l'homme, car le sage est dans la simplicité, le naturel et la modération (Autrement dit, «suffisamment» ou juste ce qu'il faut.).
Quand elle est devenue son premier soin, on peut dire qu'il accumule abondamment l'équité, la sagesse.
Quand il accumule abondamment les qualités des sages, il n'y a rien dont il ne triomphe.

Note: pourquoi faire une distinction entre la modération des sages, qui est une qualité intrinsèque, le sage s'étant débarrassé de son ego, il ne fait pas d'effort, ce n'est pas une contrainte, son âme est dans la modération, ce n'est pas une recherche de l'ego qui veut être vertueux, le "saint" veut paraître vertueux.

Faire croire être en possession d’un savoir, qui permet de diriger ou de s’accaparer les affaires des autres, c’est l’avidité suffisante. Les images des intégristes religieux, qui mettent en scène des hommes qui égorgent, brulent, battent, lapident, détruisent, ont aussi pour but de recruter des nouveaux intégristes, mais quel homme ou femme, sont attirés par ces images, par ces mises en scènes, qui sont ces gens animés par des motivations perverses, il n’y aura aucun autre ...motif à leur actions, que le sadisme et l’avidité. (Le recrutement se fera donc plus facilement chez des gens qui sont dans la cupidité, la convoitise et la jalousie.) Les intégristes veulent posséder, dominer, ils pensent savoir à la place des autres, de Dieu, savoir ce qui bon pour l’image de Dieu, comment il accepterait d’être représenté, ils refusent l’idolâtrie, par peur de perdre leur propre recherche l’idolâtrie pour eux-mêmes ou leurs écrits.

[18]
Quand la grande Voie fut oubliée, on vit paraître la charité (piété vaniteuse) et la justice (bonté orgueilleuse).
Quand la prudence et la perspicacité se furent montrées, on vit naître une grande hypocrisie.
Quand les six parents eurent cessé de vivre en bonne harmonie, on vit des actes de piété filiale et d'affection paternelle.
Quand les États furent tombés dans le désordre, on vit des sujets fidèles et dévoués ( nationalisme, patriotisme). ]La voie qui mène au ...mouvement de l'eau[

La piété filiale fait que l'individu recherche à se faire un nom, et impose une demande de respect aux autres, l'affection paternelle empêchera le libre arbitre et le bonheur, recherchant des honneurs et des droits suffisants. Ces valeurs de piété filiale et d’affection paternelle empêcheront l’harmonie entre parents et enfants, grands-parents et parents..., l’autorité ou soi-disant affection paternelle à fait pendant longtemps, que le père pouvait infliger des mauvais traitements à sa femme et a ses enfants, sans que cela constitue un motif valable de séparation, et aussi que l'infidélité du mari était mieux vu que l’infidélité de la femme, et il était mal vu qu’une femme demande le divorce. Les religieux introduisent la piété maternelle, les enfants deviennent les juges de la mère de famille qui doit rester vertueuse, soumise au patriarche (le nom de la famille). Les sages sont dans l’amour, ils ne peuvent comprendre le divorce, ils constatent que beaucoup d’humains sont dans l’amour propre, ils s’unissent sur des "valeurs objets", ce qui fait que le couple se défait avec violence, et ils constatent que les enfants subissent encore par leur parent qui sont dans l’affection paternelle et la piété filiale, une nouvelle demande de respect quand il divorce, qui serait d’aimer les nouveaux partenaires de leurs parents recherchant à nouveau à contrôler le libre arbitre et le bonheur de leurs enfants. L’amour n’est pas une chose qui s’impose, ou une obligation filiale, il ne s'obtient pas par des chantages, par soumission-domination…
La bible ou le coran par l’introduction de la piété filiale et l’affection paternelle, introduisent le patriarche supérieur, Dieu, Allah et son messager, en dessus des parents, « N’adorez que Lui; et marquez de la bonté envers les père et mère… cette piété s’érige au « rang de devoir » qui vient juste après celui dû à Allah et son messager, ce qui prouve que l’Islam tient les père et mère en haute considération. »

(Les sujets dévoués, sont des serviteurs avares, grippe-sous, protectionnistes et suffisants, qui extermineront femmes et enfants citoyens, pour servir leurs maîtres politiques ou religieux moralisateurs. La déliaison est l’œuvre des suffisants politiciens et religieux, qui provoque une rupture de l’harmonie, aboutissant à des conflits et des guerres.)

Le grippe-sou possesseur de fortune énorme est un barbare, comme celui qui veut imposer son intolérance et sa domination religieuse, ils finissent toujours par rencontrer d'autres barbares.

Un lobby désigne aux États-Unis une association de "grippe-sou" défendant leurs intérêts financiers, en exerçant des pressions sur les milieux parlementaires ou des milieux influents des médias, les "grippe-sous" sont des barbares qui appauvrissent des populations entières en accumulant plus que nécessaire, plus que leur force de travail pourrait leur permettre, ils essaient de donner d’eux une bonne image, ce sont de riches familles politique ou religieuse qui introduisent leurs familles dans des postes à forte rémunérations et s’introduisent même dans la création artistique ou philosophique afin de pouvoir influencer. Les membres de ces familles finissent par créer des lois civiles, interdisant ou autorisant ce qui peut les protéger et les servir dans le développement de leurs affaires, comme le lobby des armes aux Etats-Unis, l’American Israël Public Affairs Committee (AIPAC), le lobby juif…
Note : Le Grippe-sou est un être barbare cupide qui accumule sans cesse jusqu’à posséder des fortunes énormes, que d’autres barbares finissent par vouloir posséder. Barbare qui est membre des peuples pilleurs migrateurs, qui pillera les ressources, vandalisera des territoires, qui mettra en esclavage des populations, évinçant d'autres peuples de leurs pays, créant des guerres et des injustices.

La différence entre un fasciste et un barbare, le fasciste cache sa barbarie, le barbare la montre.

Le barbare c'est celui qui est dans l'ennui et l'égoïsme, qui conduisent à vouloir la destruction et des relations sadomasochistes.

La religion étant l'œuvre de suffisants qui sont dans la domination-soumission, elle oscille entre charité et barbarie.

Qui vole une fibule finit sur la potence, qui vole un royaume finit sur le trône.

Montebourg demandera une bourse en 2014 pour s'inscrire dans une école de commerce, ancien ministre de l’économie et du redressement productif, qui n’avait pas les connaissances nécessaire pour son mandat, comme la quasi-totalité des ministres, mais qui après son expérience, sait comment « pantoufler » avec les hauts fonctionnaires corrompus, et comment utiliser les informations acquises dans l'...administration au service d'intérêts privés, environ 10 inspecteurs des Finances rejoignent ainsi le privé par an.
Les politiciens choisissent la voie de l’opportunisme immoral pour arriver à la renommée et à la richesse suffisante. Les politiciens me choquent, par l'impudeur avec laquelle ils mentent aux pauvres, et comment ils les condamnent pour le vol d’un pain, car dans leur système, ceux qui ont volé peu, sont enfermés dans les prisons et ceux qui ont volé beaucoup, sont assis sur les trônes, voler en grand serait ce pardonnable et sagesse ? Les vulgaires estiment la réputation et la fortune, les rampants courtisent les parvenus, s'aplatissent devant eux et les exaltent, mais ces profiteurs vulgaires oscillant entre tâtonnements et d'incertitudes, seront exposés aux revers et aux malheurs, les plaisirs égoïste ne leur feront jamais connaître le bonheur. Leur vie de grippe-sou se passera à monter la garde autour d’amas inutiles, dans les soucis, dans la crainte que l’on découvre leurs incompétences et leurs mensonges.
Depuis 1789 la république à produit sa propre noblesse, sénateurs, ambassadeurs, hauts fonctionnaires, ces privilégiés de la République forment une noblesse d'Etat, qui sont payés de 6 000 à 30000 euros par mois plus les primes et avantages divers.

Les humains simples, les manouvriers, savent que les militaires sont des dangereux suffisants, les gouvernants ayant besoin de ces mercenaires, ils veulent vous faire croire que le militaire professionnel est un soldat par dévouement à la patrie, mais ce suffisant recherche à exercer ses perversions narcissiques, et en même temps acquérir de la gloire et des honneurs. Les gens simples en temps de guerre sont contraint à être soldat, alors qu’un militaire est dans la violence, il choisit un métier d’armes ou il peut exercer sa perversion, sa violence, violer, tuer, torturer, ce sont des criminels de la profession militaire, les militaires passent en grande partie par des écoles spécialisées pour en faire des tueurs, car leur mission est la guerre, il est nécessaire pour ces pervers de glorifier d’autres grands tueurs dans ces écoles, les grands conquérants, en minimisant les massacres, les tueries, les viols et les tortures.
Le militaire est immergé dans l’armée, ce tueur de citoyens, de peuples, se sent supérieur au reste des humains, centré sur lui-même, nul ne peut égaler ses "héros", ses "génies" militaires, les militaires ont plus d’affinités de respect pour les militaires des autres pays que pour les peuples, en temps de guerre vous observerez qu’ils s’octroient des droits par rapport au peuple se seront des prisonniers privilégiés, une des caractéristique du suffisant, est qu’il considère assez vite ceux qui ne font pas parti de sa caste comme des inférieurs, les non militaires devenant des citoyens qui ne pourraient pas comprendre leur action patriotique.


Quand des politiciens, des scientifiques, des hypocrites, pensent pouvoir ignorer la voie, ils se disent humain, pouvoir faire justice, être des sages, la prudence et l’hypocrisie furent générale, les membres des familles perdirent l’amour, les états souffrirent de la corruption, du désordre engendré par leur illusion de justice, de sagesse, il y eut des fonctionnaires riches et fidèles.
Prenez le temps d’analyser et de rechercher les faits historique, ou les politiques et les religieux feront naitre en vous rancœur et ambition, ou recherche de victoire illusoire, qui vous empêchera de devenir ce que vous êtes vraiment, des êtres libres et aimants."Etre aimants": Etre qui aime par sa disposition naturelle, qui est spontanément disposé à aimer, à s'attacher avec tendresse et générosité. "Etre suffisant": Etre réduisant les hommes à vivre comme des rats, dans la boue, parmi les rats, les punaises, et les gazent, les mitrailles et les bombardent comme des rats...
Les capitalistes, les politiques et les banquiers esclavagistes, ont mis en place le nationalisme en Allemagne car les ouvriers commençaient à se révolter dès 1923. Le 8 mai une fête militaire, des incapables qui ont mis en place la ligne Maginot, une ligne de fortifications construite par la France le long de ses frontières de 1928 à 1940, qui a couté un maximum pour enrichir les politiques de l’époque et qui n’a servi à rien, Hitler la contourné et envahi la France en quelques jours.

Les politiciens célèbrent les massacres des humains comme des victoires, ils sont dans la domination, l’obstination, férocité, véhémence, la recherche de lauriers, de décorations.
La victoire est représentée avec des ailes, tenant d'une main une couronne de laurier, et de l'autre une palme (décoration), elle est dans la domination, elle est représentée sur un globe, voulant dominer le monde, pour les anciens, elle est acharnement, puissance et violence.

Dans les combats, il n'est pas de vainqueur, et la victoire devrait être célébrée en des rites funèbres. [Lao-Tseu]

En politique, on succède à des imbéciles et on est remplacé par des incapables. [Georges Clemenceau]

Georges Clemenceau un oligarque, qui lui comme les politiciens qui l’ont précédé, et ceux qui l’ont suivi se prennent pour des êtres supérieurs, croyant avoir une connaissance suffisante pour diriger la vie des autres.

La voie du non agir, quand elle s’applique à la politique, peut ressembler à l’anarchie, les politiciens sont des gens vulgaires, ils ne recherchent qu’affrontement, il leur faut un vainqueur, car tout s’inscrit chez eux dans la dualité, la bipolarité, la démocratie qui devait avoir pour fonction de permettre aux minorités de faire attendre leur voie, n’a abouti qu’au résultat que la vie de chaque être humain peut être contrôlée par la soi-disant majorité, les minorités ne so...nt plus protégées et les libertés individuelles sont bafouées. (La démocratie est une dictature, une « tyrannie répartie sur un grand nombre de personnes ». [Aristote])
C'est parce que je crois à l'évolution perpétuelle de l'humanité et à ses formes incessantes, que je hais tous les cadres où on veut la fourrer de vive force, toutes les formalités dont on la définit, tous les plans que l'on rêve pour elle. La démocratie n'est pas plus son dernier mot que l'esclavage ne l'a été, que la féodalité ne l'a été, que la monarchie ne l'a été. L'horizon perçu par les yeux humains n'est jamais le rivage, parce qu'au delà de cet horizon, il y en a un autre, et toujours ! [Gustave Flaubert]
Les démocraties moderne ont a abouti à la bureaucratie, au parasitisme, à la mégalomanie, à l’assistanat, à la création de comportement antisocial et à la criminalité, à la médiocrité qui impose des normes, des pénalités, à la culture du mécontentement….


Le 11 novembre, le 8 mai, sont utilisés par les militaires et les politiques, pour une représentation de l’image de la guerre qui la transforme en combat héroïque, en victoire, alors que ce n’est que sacrifice par des politiques et des dictateurs, qui cherchent à vous séparer des autres, en prônant des valeurs de servilité, d'obédience patriotique, en créant un sentiment d’appartenance par des rituels, alors que les ouvriers soldats ont été envoyés à la boucherie.
Dès les premiers jours de la premiére guerre mondiale, 25000 d’entre eux sont morts car l’état-major militaire ne les avaient pas averti que les allemands avaient franchi la frontière, et ils se sont fait tués comme des lapins dans les prairies vertes, surtout que l’intelligence des militaires les avait fait habiller en pantalon rouge !
Les politiques ont créé la crise, et fait 18 millions de morts directs ou indirects, en la résolvant par la guerre de 1914 1918. C’est une guerre ou les monarques ont été remplacés par des oligarques capitalistes, une guerre industrielle, donc encore plus meurtrière que sous la monarchie, le nouveau monarque s’appellera George Clemenceau, c’est un flic, un guerrier, réprimant les grèves par la force et la guerre, un suffisant qui comme beaucoup de pervers, ont la crainte des désordres, ce qui le conduira à faire arrêter les dirigeants de la CGT, à la veille du 1er mai 1906.

Il est plus facile de faire la guerre que la paix. [Georges Clemenceau]

A la fin de la guerre, pendant et après les ouvriers allemands et français ont montré des actes de fraternité et tissés des liens, ce qui les opposent aux militaires et politiques qui ne recherchent toujours que séparation pour pouvoir dominer, je ne comprends pas que ce soit les politiques et les militaires qui défilent pour le 14 juillet, alors que c’est l’armée et la police qui défendaient la monarchie, contre les révolutionnaires, les ouvriers sans travail, pauvres, affamés, mendiants et paysans venu des campagnes, pour sortir d’une grave crise financière ou le pain vient à manquer.

La police fait respecter règles et normes formelles d'un code établi dans un pays, ce mot latin politia, romanisation du mot grec πολιτεία  signifie « régime politique de la cité », comme les régimes actuels sont des oligarchies, la police fait respecter par force le pouvoir des dirigeants politiques et religieux, il est donc normal d'y trouver beaucoup de coquins et fripons. Déjà sous le roi avant la révolution, on reprochait à d'Argenson de recruter dans la police nombre de coquins et de fripons. « Trouvez-moi, répondit-il, d'honnêtes gens qui veuillent bien faire ce métier. « XVIIIe siècle Marquis d'Argenson ». Le mot révolution montre bien que le retour des mêmes conditions est de nouveau ici.


Ce ne sont pas les militaires qui sont devenu plus efficaces et plus courageux, c’est les ingénieurs suffisants qui leur ont donné des armes dangereuses et qui peuvent tuer à partir d’une manette de jeux, d’un drone par lâcheté. Note: Les américains détruiront Nagasaki et Hiroshima, par peur que la chine soit sous contrôle soviétique, car depuis plusieurs mois, le gouvernement japonais avait chargé l'URSS, seul pays qui n'avait pas déclaré la guerre au Japon, de faire officieusement des offres d'armistices aux États-Unis, l'invasion des soviétiques en Manchourie déclencha donc le bombardement atomique, en connaissant les effets destructeurs et les souffrances atroces, qu'ils allaient faire subir uniquement au civil japonais, la deuxième bombe était complétement inutile, mais les militaires américains avaient besoin de vérifier les effets entre plutonium et uranium. Et dire qu'ils se font passer pour des gentils libérateurs, le pouvoir de communication pour retourner les situations de ces esclavagistes, m'a toujours sidéré.

Ne confondez pas les ouvriers soldats qui sont envoyés à la boucherie, pour l'honneur des politiques et la gloire des hauts officiers militaires, qui ne sont que des ennemis entre eux et pour leurs soldats, les soldats sont souvent racistes par ignorance, quand tes supérieurs, a qui tu fais confiance sur leur raisonnement, te font voir les autres nations comme des ennemis, il est difficile de ne pas devenir raciste. Ne confondez pas l'ouvrier soldat et le militaire qui défile en rang ou au pas, qui est un décervelé, un abruti-suffisant, imaginez que vous acceptiez que votre patron vous fasse défiler en rang dans l'usine, si vous acceptez, pourquoi ne pas aussi accepter de tuer ou saboter vos concurrents.)
Comment des politiques ou des journalistes peuvent relayer que cela était par patriotisme que les soldats ont pu tenir dans les tranchées pendant la guerre de 1914-1918, des hommes politiques qui ont conduit aux crises et aux guerres, des suffisants qui se disent fiers de ses soldats, c’est pour moi comme si un exploiteur capitaliste minier de 1900 venait me dire être fier de ses mineurs. Non ce n’était pas du patriotisme, mais une solidarité ou des compagnons de misère se protègent, ou le courage fait naitre une franche camaraderie, ou les plus forts protègent les plus faibles au fond des mines, des tranchées. Honte aux politiques qui osent employer le mot patriotisme, alors qu’ils n’ont toujours fait que contraindre et exploiter des hommes, qui subissaient leur enrichissement de leur caste politique et capitaliste. Ce ne sont souvent que des xénophobes, une caste qui considère les ouvriers comme inférieurs et recherchent à les exploiter. Quand un soldat se révoltait dans les tranchées et voulait arrêter de tuer des hommes, alors les politiques, les chefs militaires le fusillait, ainsi plus de 600 hommes ont été fusillés pendant la première guerre auxquels viennent s'ajouter les libres penseurs et anarchistes qui eux aussi ont été fusillés en début de guerre. Des mutineries éclateront en 1917, les soldats se révoltant plus de 6000 seront condamnés aux travaux forcés, à des peines de prisons, fusillé pour l’exemple, les archives militaires seront volontairement perdus ou détruite, pour éviter la honte des dirigeants criminels de guerre politiques et militaires Français. Des soldats ouvriers russes venus en renfort en 1916, révolutionnaire qui voulait être éliminé par leur dirigeants russes se rebelleront aussi, tous les mutins et leurs dirigeants seront arrêtés, envoyés en camps de travail en Russie ou en camps disciplinaires en Algérie.

La guerre est une forme ritualisée de violence létale, de peine de mort, avec l’utilisation d’armes de guerre, permettant une destruction méthodique et organisée de cibles humaines très souvent innocentes ou stratégiques, la guerre est un fait politico-social, que les politiciens se servent pour maintenir leur pouvoir, qu'ils ont défini en fonction de leurs intérêts, pouvant ainsi leur permettre d’exterminer une partie des citoyens dans les guerres civiles, qui sont alors considérés comme des opposants ou des ennemis politiques. Le politicien par sa suffisance et par sa vision conquérante, ses ambitions et les intérêts de sa caste, s’arrange de soustraire de la guerre l'aspect psychologique de la peine de mort et de la violence, car la volonté politique serait pour lui bien au-dessus de tout cela, ce sont des fourbes qui discutent de la fessée pour les enfants, mais maintiennent les mines antipersonnel, qui tuent ou handicapent volontairement des adultes et des jeunes enfants.
L'idéal serait pour ce politicien que son adversaire se plie à sa volonté, par les menaces d’armes de dissuasion, ou par une armée puissante qu’il imposerait à ses opposants, sans qu’il ait à utiliser la force, il organisera pour cela des défilés militaires chaque année, ou des essais nucléaires pour impressionner ses opposants et ses citoyens. Si certains petits pays doivent se soumettre aux détenteurs des armes nucléaires ou possédant une armée puissante, la Corée du nord nous montre à quel point sa souveraineté n’est plus inquiétée par les colonisateurs, quand on possède l’arme nucléaire. En 2015 la visite de quatre parlementaires français en Syrie, pour discuter avec le tyran Bachar al-Assad, nous montre que les politiciens n’ont aucun problème avec les guerres civiles et la dictature. Les plus grands génocides ou crimes dans le monde ne sont pas réalisés par les anarchistes ou ceux qui désobéissent, mais par les serviles, qui obéissent en lâchant des bombes, méthodiquement sur des villes, des villages ou sur leurs concitoyens. L'objectif des organisations de défense des droits de l'homme, est de faire croire que des hommes politiques seraient contre la peine de mort ou la fessée pour les enfants, et donc moralement pardonnable quand ils défendent leur oligarchie démocratique par des guerres dites "justes" pour eux même, c'était le même discours qui était déjà tenu sous certain princes ou rois. Ne croyez pas que les gouvernants sont contre la peine de mort, ils le sont uniquement pour qu’eux-mêmes, leurs castes et leurs familles, échappent à cette peine capitale. Ils interdiront la peine de mort dans la société civile, pour des raisons de peur pour leurs méfaits, comme les peines de prison diminuent avec leur incroyance, quand c’était les dieux qui leur faisaient peur, ils sacrifiaient les leurs et utilisaient la loi du talion. N’ayant plus peurs des "dieux des religions", ils se font pitié, se pardonnent de leurs mauvaises conduites et s’amnistient. Les serviles justifient l’arrêt de la peine de mort, comme n’étant pas un système dissuasif contre les criminels, la peine de mort n’a jamais été dissuasive, elle est éliminatoire, ces mêmes serviles qui parlent de non-violence dressent des chiens de guerres, "les militaires devraient tuer sans violence" car celui qui regarde de haut (le suffisant politicien ou religieux) demandera que le bourreau soit soi-disant sans violence, les politiciens sont contre la peine de mort, mais motivent des militaires a tuer leurs frères avec des idées de nationalisme ou patriotisme, exaltant chez les militaires des motivations xénophobes ou de supériorités idéologiques, tout en expliquant au peuple qu’ils sont eux-mêmes des pacifiques, comme les chiens d’attaques que sont les crs que l’on enverra tuer ou molester des citoyens, ce qui a comme résultat de créer un mal être chez le citoyen-militaire conscient, qui finira par se suicider par idéologie ou par déprime ou être suicidé à la guerre par les politiciens, les derniers insensés finiront conditionnés comme des chiens de guerres, et ils seront dénigrés par ces mêmes politiciens qui les trouvent insignifiants. Note: Le suffisant considère l'autre comme un objet, le militaire est donc un pion, ce n'est qu'un pion, une valeur négligeable qu'on envoi mourir pour la paix des narcisses.

Note : Les conflits en Syrie sont géopolitiques et révolutionnaires, même une partie de l’armée en 2012, Armée Syrienne Libre (ASL) se révoltera, l’attentat du mercredi 18 juillet contre  le régime de Bachar al-Assad, faisant disparaître les révolutionnaires pacifiques en Syrie, qui avaient commencé depuis 2009 de multiples manifestations de mécontentements, puis 17 juin 2011,  le 6 janvier 2012,  et le 1er juin 2012. Le 17 février 2011 suite à diverses arrestations arbitraires et pressions diverses, les commerçants fermèrent boutique, se rassemblèrent dans les allées du souk aux cris de « Ach-chaab as-sourî mâ b-yendhall (le peuple syrien ne se laisse pas humilier) », puis à Deraa le mouvement contestation se poursuivra, les jeunes  manifestant seront arrêtés, torturés, par les services de sécurité du régime de  Bachar al-Assad, un tyran qui instaura une « république héréditaire »,, la révolte s’étendra dans la région environnante (Jassem, Nawa, Sanamayn), la répression policière continuera le vendredi 18 mars, l’appel à un « Vendredi de la dignité » est suivi dans la capitale, vendredi après vendredi, les manifestations se propageront dans le pays.

Tous les états ont su rapidement utiliser internet avec sa désinformation pour exercer leur propagande, ce type de désinformation « planifiée » est exercée principalement par l'influence des autorités étatiques, des groupes financiers ou industriels et des lobbys, avec ou sans la complicité des responsables médiatiques, en fonction du degré de la puissance oligarchique, ainsi, Internet véhicule un large éventail de rumeurs, de fausses images, et donne de nouvelles possibilités à différents types de propagande, y compris par des petits groupes politiques ou terroristes. Avec le massacre des opposants au régime oligarchique syrien à Alep, nous avons pu voir l’utilisation de cette désinformation visant à mettre en doute les sources d’informations des opposants, la manipulation des images, les faux témoignages, les fausses images… Mais toute guerre comme le dira déjà Sun Tzu (IVe siècle av. J.-C.) est fondée sur la tromperie, il décrivait déjà dans son livre« l’art de la guerre » les premières techniques de manipulations. Comparons Marseille à Alep, une ville de 1,8 millions d’habitants, dont le contrôle serait pris par des groupes terroristes, les marseillais serait donc resté sans lutter, l’état français ne serait pas immédiatement intervenu avec l’aide des marseillais ? Mais ce n’est pas ce qui c’est passé à Alep, ce sont des opposants, des manifestants au régime du tyran Bachar, une grande partie de la population qui s’est révolté, il a donc fallu faire passer ses opposants, pour des casseurs, pour des terroristes, éliminé les médias étrangers sur place, puis massacrer tous ces opposants, avec l’aide de son allié russe. À partir de 2011, des milliers d’étudiants manifesteront contre le régime de Bachar el-Assad, ce n’était pas la première tentative, il y avait déjà eu la répression de 1980 et 1981, les opposants lutteront contre les quartiers ouest, tenus par le régime, comme dans la majorité des grandes villes, il y a là aussi, la rive droite et la rive gauche, les bourgeois et leurs sbires, opposés aux manouvriers.

L’autorité veut faire croire que seule une hiérarchie verticale naturelle existe, alors que les sages souhaitent passer du monde vertical seigneurial à un monde horizontal plus sage, remplaçant le vote par la conversation, l’autorité par la concertation, le remplacement de la démocratie représentative par une démocratie participative plus juste.

Depuis les seigneurs féodaux, les politiques de classes, ont toujours tenu à imposer le monopole des armes pour la noblesse, et rechercher le désarmement des ouvriers et paysans, pour éviter les dangers pour leur dictature ou démocratie féodale. Avec l’évolution, les capitalistes et les seigneurs politiques actuels, ont justifié leur armement par des guerres, qui auraient pour seul but de défendre les citoyens, mais qui en réalité ne servent qu’à protéger la classe dominante des capitalistes et des politiques. Pendant des années, les monarques se faisaient la guerre pour casser les tentatives de rébellion des manouvriers, ils jouaient à la guerre, sur des champs de bataille. Mais ces armées de professionnels, de mercenaires, n’ont servi qu’à assassiner les révolutions prolétariennes 1848 1871… ou coloniales. L’Etat est au service des classes dirigeantes et non au service de la défense du peuple.

Révolution prolétarienne en Russie, sera une révolution du rêve,  mais ce n’est pas le peuple qui prend le pouvoir, mais de nouveaux rhéteurs, le beau rêve c’est une impitoyable guerre civile contre les partisans du tsar, l’amour humain dans les massacres des opposants, l’appareil policier qui sera  mis en place par Lénine éliminera autant les nouveaux révolutionnaires s’opposant à sa nouvelle oligarchie ou les anciens aristocrates, la terreur créée ne choquera pas les nouveaux partisans du pouvoir socialo-communistes, ils se soumettront à des règles encore plus dure que sous leur ancien régime par orgueil, le siècle communiste a fini au 20eme siècle.

Est-ce que les derniers attentats en 2015 servent les terroristes, la réponse est non, non puisque l’opinion publique se monopolise contre eux, nous l’avons vu le 11 janvier, et elle resserre même les liens pour une oligarchie, c’est pour cela que ces attentats sont surtout l’œuvre d’insensés, les attentats sont très faciles à commettre en France, les armes s’y trouve facilement, jusqu’au grenades et lance-roquettes, je vois certain soi-disant honnête homme venir dire qu’il n’ont rien à se reprocher, et qu’il accepte cette nouvelle loi sur le renseignement, suite à mon expérience ce genre de personne est toujours celle qui a le plus fraudé et profité des aides du système, ou des postes privilégiés. L’espionnage est condamné entre pays, entre oligarchie, mais elle est acceptée depuis toujours par ces mêmes oligarques quand il s’agit d’espionner et de fliquer le peuple, elle sera donc voté avec une large majorité par tous ces suffisants politiciens. L'espion est condamnée par les peuples, c'est l'utilisation d'une loi de renseignement sur le terrorisme qui a été élargi pour espionner le peuple, les manifestations et leurs organisations, pour pouvoir en contrôler les meneurs, les ZAD, c'est une police politique comme celle de la Stasi, elle permet aussi une porte ouverte à l'espionnage industriel par des fonctionnaires facilement corruptibles. Cette loi est de la poudre aux yeux, qui va couter très cher aux contribuables, elle ne servira qu’à contrôler les révolutionnaires, les anarchistes et le peuple. Internet est un moyen public de communication, mais il est devenu aussi un moyen privé, les citoyens savent qu’un espion pourrait s’introduire dans leur ordinateur, et qu’il est possible d’être espionner chez eux par d’autres moyens, et ils ont donné les moyens aux forces de l’ordre pour se débarrasser de ces fourbes, de ces traitres, mais avec cette loi sur le renseignement, les politiciens ont profité de cette nécessité pour étendre leurs pouvoirs au-delà de ce qui est nécessaire pour la protection des citoyens. Cet élargissement de contrôle permet de menacer et d’intimider les citoyens de représailles ou de les discréditer pour des actes répréhensibles pour leur « intérêt ou morale politique », qu’ils veulent faire passer comme «intérêt et morale publique». Les politiciens ont dépassé les droits qui leur ont été imposé difficilement par les révolutionnaires, les anarchistes peuvent maintenant outrepasser les lois. Les terroristes savent que les attentats en Europe ne font qu’augmenter l’antagonisme envers leur groupe, mais ces attentats ne servent qu’à maintenir des peurs pour maintenir des forces hostiles aux peuples, et un pouvoir d’intervention dans les pays ou pays frontaliers, où ils maintiennent leurs intérêts économiques et militaires, par le biais de leur amis capitalistes, ainsi qu’une police inquisitrice et justice contrôlée sur le sol ou se passe ces attentats. Même l’utilisation des forces militaires est volontairement ciblée, ils mettent 4 policiers ou militaires devant certains lieux de culte, et laissent les autres sans cette illusoire protection pour augmenter les tensions entre ces cultes, personne n’est dupe de ces manipulations, les Français n’ont pas peur des attentats, c’est les politiques qui sont dans la fourberie, la duperie et le mensonge, qui sont la vrais cibles des groupes terroristes et du peuple. J’avoue que je me fout que l’on m’espionne, mais ce n’est pas pour des raisons exhibitionnistes, ou que je voudrais me faire passer pour un homme droit qui n’a rien à se reprocher, mais je me rappelle dans mon enfance de ces jeunes enfants qui cherchaient à espionner la vie des autres, puis des commères ou discoureuses qui étaient finalement des enfants fourbes, cherchant à tricher, préférant échanger leurs rêves par leurs vérités, c’est surtout de donner une légitimité morale à ces anciens fourbes et nouveaux politiciens inquisiteurs qui me dérangent.

Les états surveillaient la population par le piratage téléphonique ou hertzien, mais avec l’arrivée de l’informatique et d’internet, il a fallu contrôler et espionner, un système qui laisse des traces lorsqu’un hackers ou un espion décide de pirater, l’état installant un système de renseignement informatique de surveillance policière de la population, les hackers sont devenu une menace pour lui, il est donc plus simple de légiférer une loi sur le renseignement qui ferait croire lutter contre des menaces terroristes ou des hackers dangereux, dissimulant ainsi "une surveillance de masse", comme celle de la NSA. Le "chevalier blanc Manuel Valls" en début 2015, a assuré que le gouvernement entend garantir que la surveillance sera ciblée strictement sur les comportements menaçants, et que les données tierces ne seront pas accessibles ou exploitables par ses services, imaginez il rentre dans l’album photo d’un musulman, il ne prendra que les photos ou sa femme fait des grimaces menaçantes, il ne s’autorisera pas à regarder les photos ou elle sourit en teeshirt mouillé lolllllllllllllll, un doute me vient, Manuel Valls prendrait les citoyens pour des "enfants de chœurs" ? Même les enfants de chœur ne croient guère au chevalier blanc, et éviter de dire aux américains que la NSA les surveillait, et espionnait internet sous prétexte d'éviter le terrorisme, bien avant les attentats du 11 septembre, cela pourrait les mettre en colère. La France continuera à subir des attentats, malgré cette soi-disant surveillance orienté vers les terroristes, et à chaque attentats qui prouvera l'ineficacité de cette surveillance, mais qui permettra la surveillance des mouvements révolutionnaires français, il y aura des explications oiseuses des gouvernants.

Un carnage a sans doute été évité vendredi 21 août dans un train Thalys reliant Amsterdam à Paris, les braves ne sont pas nos politiciens, mais ce sont des braves étudiants militaires qui ont su reconnaître et neutraliser le mal, avant qu’il ne se produise, ils ont neutralisé un homme, équipé d’un fusil militaire et de 9 chargeurs, d’un pistolet et ses munitions, d’un cutteur, qui a ouvert le feu en fin d’après-midi dans un TGV, un soir de départ et en fin de vacances scolaires pour faire un maximum de dégâts, nous constatons donc que les politiciens n’ont su encore qu’espionner et fliquer les français, et ce sont des citoyens français et américains qui ont su être courageux. Les premiers discours des politiciens qui disaient de se retenir de faire des amalgames avec le terrorisme, et que cela pourrait être un problème de drogues ou un règlement de compte, montre la fourberie, la lâcheté, des hauts fonctionnaires et des politiciens qui se défendent de leurs incompétences.
Note : le mot "héros" ou "génie", je ne l’utilise pas, je préfère le mot brave, car les politiciens se servent du mot héros comme le résultat des actions d’un surhomme, et donc qui réduirait leur propre incompétence, car eux ne sont certainement pas des surhommes, et ces "héros", homme ou femme seraient le résultat de leur morales et valeurs politiques, valeurs qui ne sont pourtant que fourberies, recherchent d'enrichissement et de pouvoir, et donc les actions de ces braves américains seront réduit à un fait qui n’aurait pu être résolu par leur politique, mais en faisant passer ces braves pour des héros, il diabolise ce qui n'est que le résultat de leur politique colonisatrice, qui ont fait naître les terrorismes par l'injustice et la pauvreté, qu'ils maintiennent pour continuer leurs ventes d'armes et leurs affaires d'exploitation des sous-sols et diverses ressources des divers pays d'africains et musulmans.

C’est les rois eux-mêmes, qui ont fini par conduire à leur perte et à la fin de la monarchie, soit par la vanité comme celle de Mitterrand, par l’incompétence comme celle de Chirac, par l’orgueil comme celui de Sarkozy et par le ridicule comme celui de François Hollande, et surtout par leur vilaine police, qui a toujours eu pour mission d’espionner, d’arrêter et de neutraliser les révolutionnaires.

En 1923, un ministre des Colonies, Albert Sarraut, ressuscitera le service de la « police des noirs » mis en place sous Louis XVI, un service de renseignement, dont la mission était d’espionner les indigènes, en particulier ce qui avaient reçu un entrainement militaire, et qui revenu sur le territoire français présentaient un danger en tant que révolutionnaire, et bien évidemment la police surveillait aussi les autres étrangers, qui eux n’étaient pas des « indigènes », mais des citoyens français. Le but était double, éviter d’une part que les « indigènes » et en particulier les tirailleurs stationnant sur le territoire ne soient « contaminés » par des opposants à la monarchie sous le roi et à l'oligarchie de 1923 à nos jours.
Albert Sarraut dans son livre Grandeur et servitude coloniales en 1931, dira : « la colonisation est une œuvre de solidarité humaine, car plus haut que tous les droits se dresse le droit de l’espèce humaine à vivre sur la planète une vie meilleure, or des races attardés ne tirent pas parti des richesses de leur sol et privent par là le reste du monde de ces richesses, il faut intervenir pour aider ces populations à mettre ces richesses dans la circulation mondiale. ». Traduction notre caste pour son enrichissement a besoin d’exploiter les ressources d’autres pays, considérant les humains sur place, comme des attardés, puisqu’ils n’ont pas les même besoin que nous, les politiciens jusqu’à nos jours, savent exploiter les ressources des anciennes colonies, ou les divers groupes français miniers ou exploitants divers, pillent et détruisent les sols, les sous-sols et les ressources des pays africains ou autres pays, pour leurs propre intérêts.

Ce n’est qu’après la révolution française que l’état impose le service militaire en 1796, et c’est en 1996 sous le président de la République Jacques Chirac, qu’il devient nécessaire de retirer les armes au peuple, car le peuple commence à parler de nouvelle république, de révolution, ce président qui connaît l’histoire de tous les pays féodaux (japon...) et surtout celle de la France, dans laquelle le roi louis XVI avait commis la faute d’obliger ses sujets, à fournir des milices provinciales par manque de finances, milices qui permettront la révolution armé. Il est nécessaire pour ces politiciens féodaux, comme Manuel Valls, d’espionner les opposants et d’empêcher toute acquisition d’armes, ou de connaissance sur la manipulation des armes, et d’interdire le retour d’ouvriers et paysans ayant des connaissances sur le combat, les armes, et sur les filières pour s’en procurer. Les jeunes qui ne comprennent plus pourquoi on laisse mourir des humains en Syrie, ou sous diverses dictatures, et qui veulent aller défendre les opprimés, seront surveillés ou interdit de retour comme en Angleterre. Si les jeunes qui veulent partir, étaient tous des djihadistes, pourquoi le gouvernement ne les laisseraient pas partir, afin qu’ils soient éliminés en Syrie?, ou il faut croire que le gouvernement est devenu idéaliste!, et que tous les jeunes idéalistes seront des futurs terroristes ? Ou peut-être des révolutionnaires avec la connaissance de la manipulation des armes. Il est normal de converser avec celui qui veut prendre les armes pour la liberté, car la liberté n'est certainement pas au bout du fusil, et pouvoir lui faire prendre conscience s'il est dans la manipulation, l'endoctrinement ou dans une idéologie illusoire, mais une fois cela fait, son libre arbitre doit le guider.

Le mot ministre provient du latin minister dérivé de minus, inférieur à la solde d'un maître.

La gauche à une grande expérience de la maitrise des peuples par l’armée et la police, comme en chine socialiste, ou en Union des républiques socialistes soviétiques. La gauche aurait plus de cœur, pour une raison anatomique, le cœur étant un peu décalé à gauche, la droite et la gauche n’ont pas de cœur, mais juste des intérêts capitalistes, le sage a son cœur dans le juste milieu.
Je veux bien croire qu'il y est une minorité insignifiante de fanatique qui partent de la France pour libérer la Syrie, mais le reste sont des résistants, recherchant a tuer le dictateur, sous la seconde guerre mondiale, ils étaient aussi appelés "bolchevik", anarchistes ou terroristes, des opposants aux nazis, des jeunes hommes refusant le service du Travail Obligatoire (STO) ou des hébreux, des républicains espagnols, des militaires en demi solde qui seront choqués par la violation du 11 novembre 1942 de la Convention d'Armistice, et qui vont entrer en masse dans la clandestinité pour encadrer les maquis. Ils seront condamnés aux travaux forcés ou à mort et torturés, un système de fichier fut rapidement mis en place par l’état policier français, signée par Pétain qui demandera la délation, ce qui constituait un premier pas positif vers la collaboration avec l'occupant hitlériens, en instituant en réalité un crime d'opinion déclarée contre une pensée politique ennemie des régimes républicains policiers pétainiste et nazi.

Le manque de courage mène à l'adoration des dictateurs, et conduit au racisme, les rébellions sont rares pour les sorties des crises, celles qui permettent de faire les révolutions pour éliminer les politiciens ou tuer les despotes. Le courageux choisi le combat, devenant un résistant maquisard, et n’a pas peur de la répression, mais le lâche choisi de se cacher derrière un nouveau despote plus violent, de collaborer, croyant éviter la répression pour lui-même, en pensant l’appliquer aux autres, car sa suffisance nationaliste lui fait voir l’autre comme un objet, il lui faut chosifier les humains pour pouvoir ne pas souffrir des tortures qu'il leurs infligera.
Choisir le Front national, c'est choisir de devenir un collabo, et la "cause des causes" n'aime pas les lâches.
La jeunesse d’origine immigrés ou française, a reçu un enseignement qui les poussent à lutter contre les dictatures, s’ils partent en Syrie (une partie), c’est pour appliquer ce que l’éducation nationale française corrompu, leur a transmis, oubliant de leur dire que la démocratie française est une oligarchie, et qu’elle ne peut donc lutter contre les religions ou les politiques intégristes, puisqu’elle a utilisé l’endoctrinement pour permettre la soumission aux oligarques, et a donc facilité par ses pratiques, la manipulation par d’autres groupes extrémistes, religieux ou politiques.

Je n’aime pas le mot collaborateur, qui est toujours une soumission pour un individu, une idée d’autorité, de hiérarchie, le peuple ne sait jamais trompé sur ce mot, pendant la guerre, il a de suite remplacé les soumis et le mot traite par « collabo ». Les suffisants veulent exercer leur lois-respect, en vous soumettant, ils vous demanderont de ne pas faire justice vous-mêmes, pour exercer leur pouvoir, le dominant par sa suffisance pense savoir ce qui serait « bon » pour les autres, étant dans la vanité, il considérera que l’autre n’a pas la capacité de savoir ce qui est juste, et surtout il cherche à protéger ses méfaits, il vous retire le droit à la justice en imposant ses valeurs, sa propre justice.

L'adoration n'a pas de relation avec l'amour, pour adorer dieu, il faut devenir dieu, se prendre pour dieu, c'est ce que font ceux qui parlent en son nom, et dieu n'a pas de dualité, puisque tout ce qui a une dualité n'est pas la cause des causes, l'athée et le théiste ont des dieux communs, les contraires émergent l'un de l'autre et n'existent que l'un par rapport à l'autre, l'existence du négatif implique celui du positif, dieu et diable sont une dualité, et donc ne sont pas la cause des causes.

(03/03/2016) Ne confondez pas les islamistes intégristes qui attaquent la société civile dans tous les pays, y compris dans les pays musulmans, ces islamistes qui veulent imposer agressivement leur dictat aux musulmans modérés, au laïcs, aux athées et même aux croyants des autres religions... Ils sont moqueurs et fourbes, cherchent à ridiculiser, et ils blasphèment contre toutes les autres croyances, insultent les femmes, ce sont des sadiques narcissiques qui veulent soumission et domination, ils vous diront que vous êtes islamophobes, et se mettent en colère si vous refusez leurs pratiques moralisantes et inquisitrices. Ils incitent à la haine et lancent des appels au meurtre et à la guerre contre les autres communautés, mais en même temps, ils vous disent être pour la paix ou agir au nom du « saigneur ». Les islamistes sont pour une religion musulmane violente, totalitaire, machiste, sexiste, raciste, antisémite et homophobe... Ce soir suite au conflit dans lequel plusieurs hôtesses de d'Air France refusent d’avoir à porter le voile en atterrissant à Téhéran, suite à la reprise des vols depuis Paris, le collabo Bruno Le Maire a déclaré qu’il comprenait très bien que l’on suive les us et coutume du pays où l’on se trouve, la direction des vendus d’Air France a diffusé une note interne obligeant le personnel navigant féminin à se conformer à ces us et coutumes, j’espère que Bruno Le maire va appliquer la société laïque en France sans plus aucun compromis, puisque il demande aux françaises de se soumettre à un islam politique totalitaire, cela me rappelle comment Hitler a réussi petit à petit a imposer ces notions totalitaires à son peuple, et que dans son pays et en France certain collabo ont laissé faire, les autres opposants anarchistes et communistes ayant été emprisonnés dans les camps de concentration ou exterminés avant même le début de la guerre. Ce pervers narcissique de Bruno Le Maire a même déclaré qu’il avait voilé sa femme lors de son voyage en Iran. Personne ne doit voiler nos sœurs dans un pays laïque, même la demande d'un simple foulard doit être considéré comme une atteinte aux libertés des femmes en France. Français réveillez-vous !!! Note: Si vous décidez de vivre dans un pays, vous devez suivre les us et coutume ancestrale de ce pays, mais les hotesses ne vivent pas dans ce pays.


Alors que Sadaf Taherian et Chekameh Chamanmah ont bravé l'interdiction du gouvernement iranien en postant sur les réseaux sociaux des photos d'elles sans hijab, et qu’elles seront Interdites de pratiquer leur métier par le ministre de la Culture et de l'Orientation islamique, et que ces actrices auraient été contraintes de quitter le pays, comment Bruno Le Maire peut parler de us et coutumes alors que c’est une loi imposée depuis la révolution islamique de 1979. Les lois sont le résultat des sadiques narcissiques, les us et coutumes sont le résultat le plus souvent de pratiques ancestrales oubliées.
Note : Bruno Le Maire et son épouse, Paule Doussau de Bazgnan deux aristocrates, qui parlent d’enlever l’impôt sur la fortune, haut fonctionnaire qui gagnait 30000€ par mois, un intellectuel lettré, Bruno Le Maire est l’auteur de « Le ministre », un livre d’autofiction dans lequel il raconte notamment une scène où sa femme lui caresse le sexe dans une baignoire à Venise, un sadique narcissique qui préfère une femme soumise, et qui pour se défendre a dit : « ça me paraissait touchant. Je ne pensais pas que ça ferait une polémique ». Pauline Doussau de Bazignan a été l’assistante parlementaire de son mari pendant six ans, de 2007 à 2013, rémunération 4900€ pour travailler surtout de chez elle. Il est pour le mariage bisexuel et pour l’esclavagisme salarial avec la réforme de la loi sur le travail, il serait bien en Iran finalement. Un collabo est celui qui collabore avec l'ennemi de sa patrie, et nous sommes effectivement en guerre contre des fanatiques religieux musulmans.

Femme voilée, depuis plusieurs centaines d'années les femmes portent des voiles, des foulards, sur le corps ou sur la tête, c'était un signe distinctif entre une femme soi-disant honorable et une prostituée, les bigotes françaises portaient le voile ou un foulard sur la tête, les religieuses portent un voile autour de la tête, le voile des soi-disant vierges, soumises à dieu. Une mode comme une autre, un habit comme un autre, mais dans les religions, ce voile n'est qu'une recherche de distinction moraliste, dans les civilisations antiques, ou au moyen âge, c'était une recherche de distinction sociale pour les femmes.
L'homme lui ne doit pas se voiler (d'aprés les fanatiques religieux), il est l'image de la gloire de dieu, mais la femme est la gloire de l'homme... voilà pourquoi elle doit porter la marque de sa dépendance. [Saint Paul, épître aux Corinthiens] pour cette raison, dans la plupart des campagnes de France, jusqu'au milieu du XXe siècle, les femmes se couvraient les cheveux d'un fichu, petit foulard de tête, pour aller à l'église.

Hijab Day, une journée pour soi-disant « sensibiliser » sur le foulard religieux, «démystifier le tissu», en France il y a quelque décennies, des femmes portaient ce foulard sur la tête, mais certaine bigote, le portait en permanence, ce n'était plus alors un foulard mis à la hâte mais bien un fichu qui signifie désespéré ou foutu, ce n'étais là, qu’une volonté de montrer des qualités ornementales de vertues vaniteuses, effectivement ces bigotes seront stigmatisées par le peuple, les citoyens ne se trompent pas entre un choix vestimentaire, et les médisantes qui recherchaient à imposer des vertues illusoires sous couvert d’une religion, qu’elles soient chrétienne ou musulmane, une bigote ou une perverse ne sont pas des femmes libre, mais des femmes soumises qui veulent soumettre. Le Hijab Day n’est qu’une provocation envers une société française laïque. Hijab Day, c’est une offense faite à toutes les femmes libres qui se sont battues dans tous les pays musulmans, pour avoir le droit de ne plus porter le hijab. En France, la loi du 26 Brumaire an IX de la République indique que toute femme désirant s'habiller en homme doit se présenter à la Préfecture de police pour en obtenir l'autorisation, et celle ci ne peut être donnée qu'au vu d'un certificat d'un officier de santé, alors pour quand la journée de la mini jupe ? Vouloir faire croire que derrière ce Hijab Day se cache des femmes libre, alors que dans leur pays d'origine le port du pantalon est interdit, voire puni de 40 coup de fouet, n'est que manipulation politico-religieuse.

Science Po, l’ENA, des écoles qui maintiennent les oligarques et les hauts fonctionnaires au pouvoir, les énarques avaient besoin d’une soi-disant élite formatée à leur disposition, des élèves qui sont manipulés pour se croire supérieur aux autres, afin de maintenir les pouvoirs de l’état oligarchique, la manipulation est facilement obtenu en flattant leur égo d’une soi-disant supériorité morale et intellectuelle, auxquelles s’ajoute un esprit de corps, qui fait que certains journalistes passant par science Po couvriront les agissements de cette nouvelle classe oligarchique et de leur fidèles amis affairistes, acceptant les rémunérations abusives, les détournements de l’argent public, et la paresse de certains fonctionnaires, ainsi que leurs salaires inappropriés, causant une classe endogame et coupée de la réalité, reproduisant le schéma monarchique, créant les mêmes crises, aboutissant aux mêmes révolutions. Les "sciences pipos", après le jour du voile devraient essayer la lapidation, l’excision, l’infibulation… pour la décapitation les sages révolutionnaires s’en occuperont eux-mêmes. Laotseu.org
Note : Ces élèves de soi-disant grandes écoles, qui sont soi-disant pour les libertés, pourraient faire le "friday day" jour de repos pour les musulmans, le vendredi aussi important que le dimanche pour les chrétiens et que le samedi pour les juifs, mais ces futurs énarques, hauts fonctionnaires et affairistes, n’ont que faire du peuple, ils ne recherchent qu’à gagner plus et  être au-dessus du peuple, mais cela implique que les manouvriers et manouvrières travaillent plus! !! leurs représentants aux pouvoir veulent faire travailler les ouvriers tous les jours de la semaine, c’est leur vision de leur liberté.

Les femmes Kabyle vont fêter l'arrivée du printemps avec des couleurs vives. Le 12 avril 2016, les femmes berbères et kabyles porteront des robes kabyles pour des balades dans des petites et grandes villes Algérienne, la semaine dernière des étudiantes de sciences po à Paris ont organisé un événement baptisé "Hidjab day", alors que de l’autre côté de la méditerranée des algériennes organisaient la Journée nationale de la robe kabyle pour faire avancer les droits des femmes. Les futurs énarques de "sciences po" sont pour que les religions maintiennent les peuples dans l’ignorance, comme les religieux, ils n’aiment pas les peuples libres, dès le début de la religion musulmane, les peuples nomades ou libre sont un risque d’être insoumis, par leur volonté d’être des femmes et des hommes libres. Coran Sourate 9 verset 97 « Les Bédouins sont plus endurcis dans leur impiété et dans leur hypocrisie, et les plus enclins à méconnaître les préceptes qu'Allah a révélés à Son messager. ». Depuis toujours le couple énarque et chef religieux, maintient les peuples dans l'ignorance, leurs anciens représentants chef de la tribu et gourous ou sorciers, ont su inventer des protocoles, des dieux et des sacrifices, pour se faire respecter, leurs opposants seront appelés casseurs, mécréants...

Les berbères, les amazighes… ont subi plusieurs envahisseurs, les derniers étant les pays arabes qui toujours avec l’aide de religions intégristes, rechercheront à faire disparaître ou à nier leur culture, alors qu'ils ont des coutumes colorées et riches, comme nous avions en France dans les provinces, les politico-religieux colonisateurs détruisent ce qui fait la richesse des pays qu’ils envahissent.

Les rois et les dictateurs ont toujours voulu créé une armée de professionnel, de mercenaires à leur ordres ou des milices politiques, accepter une armée de métier est une erreur pour le peuple, les révolutionnaires en 1789 étaient favorables à l’armement du peuple, à un système d’accès permanent du peuple à l’armée, et à l’interdiction d’armées permanentes. Les politiciens de nos jours ont su utiliser des arguments de libertés illusoires sur la jeunesse pour les berner, les oligarques de gauche ou de droite savent désarmer le peuple sous des raisons de "libertés", tout en se protégeant par des forces militaires ou des soi-disant force de l’ordre, aux ordres des gouvernants mafieux et des capitalistes, seul la suisse pour des raisons de liberté et de sécurité a adopté ce système d’armée du peuple. Certain idéalistes peuvent être choqué qu'un Sage parle d'armée, mais je ne suis pas un idéaliste, qui est un passionné, la passion n'a rien à voir avec l'amour, elle est toujours égoïste et jalouse. Chacune des familles de la haute bourgeoisie européennes, étant dans le désir de posséder, vous constaterez qu’aucune armée commune n’est envisagé, seul les pays fabricant et importateur d’armes, doivent développer et montrer leur puissance militaire, pour servir leur industrie militaire, comme les américains, les anglais, les français...

La haine seule fait des mauvais choix.

En juin 2016 les citoyens anglais voteront pour la sortie de l'europe. Les oligarques ou aristocrates de Grande-Bretagne, avaient besoin de stopper les libertés du peuple anglais et les revendications de leurs citoyens, ainsi que la monté du syndicalisme, les riches chefs d'entreprises anglais préférent sortir de l'europe, ils seront aidés par les conservateurs qui sont pour une politique antisyndicale, la sortie de l'Europe avec la crise qu'elle va engendrer permettra aux bourgeois anglais de reprendre la main sur l'exploitation de la misère des esclaves salariés, les autres politiciens et aristocrates des autres pays étant complices, ils demanderont la sortie rapide de l'Angleterre de l'Europe pour servir d'exemple, l'utilisation de la xénophobie comme toujours aura servi les riches et les oligarques, qui pourront faire intervenir leurs sbires afin de mater le petit peuple anglais, réduire leurs droits et leurs salaires, augmenter leurs taxes et impôts, pour enrichir les seigneurs anglais (lords) puis de renvoyer dans leurs pays respectifs les agitateurs des libertés, ces lords anglais en manteaux d'hermine et perruques qui refusent depuis le début des années 2000 de perdre leur train de vie exceptionnel et leurs avantages. Les politiciens européens ne craignent pas la contagion, mais que les citoyens anglais changent d'avis après avoir compris leur erreur, il faut donc accélérer leur sortie, qui se fera sur plusieurs années, car les énarques et les aristocrates, se sont piégés par leurs propres lourdeurs bureaucratiques et administratives, lourdeurs et lenteurs qui leurs permettent de se maintenir au pouvoir avec leurs salaires et avantages exorbitants. L'Europe des peuples qui la compose, ne pouvait se faire que par la création des états-unis d'Europe, mais aucun des politiciens, capitalistes ou aristocrates, n'accepteront cette union des peuples. La finalité étant une réduction du nombre d'officiel, qui seront obtenu par tirage au sort, puis de se diriger vers une démocratie réelle.

Bernard Henri Lévy a écrit sur twitter en 2016 avant le référendum anglais : « Défaite probable du Brexit. Déroute, donc des souverainistes, des xénophobes, des racistes. Reste, maintenant, à refonder l’Europe. », c’est un visionnaire ! MDRRRRR. Tous ces pseudo philosophes sont coupés de la réalité, et ils ne voient pas le rejet des oligarques et des soi-disant élites par les citoyens de tous les pays.

La vraie question sur le brexit, est pourquoi les anglais ont toujours eu droit à une Europe à la carte, ou être en dehors l'espace Schengen, et de ne pas accepter l'Euro, pourquoi les politiciens français ou allemands, ont accepté de donner beaucoup d'avantages et des concessions à l’Angleterre, les citoyens des autres pays n'avaient pas les mêmes droits pourquoi ? ou alors tout est truqué dès le départ de cette Europe à plusieurs vitesses, et les soi-disant libre échanges non qu'un but, celui d'appauvrir les citoyens. L'Angleterre est la seule à profiter financièrement du libre échange, les capitalistes influent les décisions des politiques afin de protéger leur place boursière Anglo-Américaine.
Selon une étude publiée par l’INSEE, le commerce français avec les pays en voie de développement aurait provoqué au maximum une perte de 330 000 emplois, chiffre relativement faible au vu du chômage du pays. Les libres échanges contrôlés pour l'enrichissement des capitalistes et banquiers auraient provoqué la perte de 9 millions d’emplois dans les pays développés et en auraient créé 22 millions dans les pays en développement, mais cela cache un « dumping social », il y a appauvrissement des ouvriers des pays développés, et les 22 millions ou plus d'emplois créés, ont en totalité des salaires très inférieurs aux salaires des emplois disparus dans les pays développés, une illusion à l’échelle globale de création d’emplois, mais les gains entre emploi perdus et créés, enrichissent les banquiers et leurs amis industriels.

Nigel paul Farage un ancien courtier à la Cité, à l’origine de la création du Parti pour l'indépendance du Royaume-Uni (UKIP), c’est un manipulateur comme les Le Pen en France, mais qui a gagné, et se retrouve comme un insensé sans solutions après avoir conduit au Brexit les anglais, les manipulateurs racistes se croient faire partie d’une race supérieure, et ils ramènent le fascisme en Europe, et vont encore provoquer des horreurs. Comme Hitler, ils ont des solutions économiques illusoires qui aboutiront encore aux exterminations ou aux déportations de masses.

En demeurant dans le bien, n’oubliez pas l'existence du mal, et soyez un exemple de droiture pour chacun.

Se glorifier d’une victoire militaire signifie se réjouir du massacre d'humains. Est-ce correct de respecter ceux qui sont heureux de tuer? (Les suffisants militaires ou monarques sont toujours fiers d'avoir sur leur poitrine des médailles étincelantes de leurs victoires illusoires, alors qu'ils devraient avoir des médailles terne de petits cercueils pour leur tuerie directe ou indirecte sur les peuples.) La mort n'éblouit pas les yeux des résistants, les médailles étincelantes n'intéressent que les suffisants.

Le patriotisme est une histoire de clan, une histoire d’ego qui fait croire qu’il y aurait une fierté à appartenir à un clan, ce n’est qu’un comportement de soumission-honneur, souvent machiste, c’est toujours à la demande d’un parrain qui recherche à se protéger lui et sa famille, un système mafieux ou chacun lui devrait le "respect", le parrain lui accumule des richesses, il prend les décisions pour vous, une structure avec des lois, dans la mafia comme en politique représentative, le parrain vous fait croire qu’il représente vos intérêts, vous êtes sont « associés » après vous devenez « soldat », ces termes sont utilisés dans la mafia.

Le patriotisme est l'ultime refuge des cons.

Le patriotisme, c’est l’esclavage des siens. Le nationalisme, c’est l’esclavage des autres.

Le patriotisme fait des dictateurs suffisants et des imbéciles malfaisants.

[65]
Celui qui gouverne avec le non agir, ne cherche pas à éclairer le peuple, il emploie le non agir pour rendre le peuple simple et primitif (libre qui n’a pas été modifié avec toute sa puissance, le buffle), il n'impose rien et ne prend de décision pour personne.
Le peuple est difficile à gouverner parce qu'il a trop de prudence, de freins. (Trop de lois, de normes fait perdre sa puissance au peuple et n’est que la demande du faible qui par des règles impose son pouvoir)
Celui qui se sert de la prudence pour gouverner le royaume, est le fléau du royaume. (Il met en place des règlements et stoppe le mouvement.)
Celui qui ne se sert pas de la prudence pour gouverner le royaume fait le bonheur du royaume.
Lorsqu'on connaît ces deux choses, on est le modèle de l'empire.
Savoir être le modèle de l'empire, c'est être doué d'une qualité de sagesse.
Cette qualité de sagesse est profonde, immense, opposée aux créatures.
Par elle on parvient à procurer une paix générale. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

L'humain Sage ne veut pas gouverner, il ne cherche jamais a gouverner les autres, si il devait gouverner un jour, ce ne serait que lui même, mais alors qui gouverne ? "Celui qui se croit supérieur au autre. Même si il existait un grand sage, ne laisserait-il pas le libre arbitre aux humains?"

Il arrive parfois qu'en faisant le bien, vous ne receviez pas de la part de la personne du bien en retour, mais ne vous en préoccupez pas, ce sont des gens qui ne connaissent que l'amour propre, leur égoïsme est capable de prendre de l'amour mais pas de le rendre, ces miséreux pourraient posséder toutes les richesses du monde cela ne les satisferaient pas. La causes des causes qui maintient l'équilibre du monde, vous rendra ce que vous deviez recevoir en retour, acceptez de faire les choses sans attendre un retour, soyez sans rancune, lâcher prise même si vous avez raison dans vos conversations et vous recevrez ce que vous avez donné.

Quand j’étais enfant, il y avait toujours un des enfants qui voulait être le chef de la bande, c’était toujours le plus fainéant des enfants, et qui passait son temps à critiquer les autres, à comploter, c’était finalement l’enfant du groupe qui n’admettait pas ses défauts, celui qui était le plus mal dans sa peau finalement, c’était sa manière de se croire supérieur aux autres. Cet enfant suffisant était puissant avec ses paroles de fourberies, de malices, de temps en temps un des jeunes enfants que nous étions, lui mettait une taloche pour le faire revenir de son illusion, mais après il est devenu président, politicien, syndicaliste de droite ou de gauche, journaliste… et il n’y a plus eu d’’enfant travailleur simple pour leur mettre des taloches, alors les brailleurs, les fourbes ont pris le pouvoir. Je critique moi aussi en disant cela, mais j’étais dans la peine pour eux, contrairement à eux qui sont dans la haine, la colére, la suffisance, car quand on ne s’accepte pas, on n'aime personne et on veut diriger les autres, se faire un nom, on cherche renom et gloire ou victoire illusoire, en formant un groupe, ou un parti, qui irait vaincre les autres petites bandes formaient par d'autres suffisants.

Imaginez que demain, vous soyez victime de racket dans une société fondée sur l’exploitation des gros travailleurs, de la classes moyenne et des ouvriers, avec des violences sociales provenant d’une minorité de riches suffisants, qui auraient par des moyens oppressifs, réussi à imposer leurs lois, leur chantage, utilisant pour cela des valeurs d’égalités, qui consiste a déshabiller le peuple pour s’habiller eux-mêmes, des valeurs qui demandent que l’on ne les violentes pas, mais qui utilisent des fusils et des forces de répression pour cela. Un groupe restreint de politiciens, capitalistes, qui répriment psychologiquement, moralement et fiscalement, en considérant les citoyens comme des incapables, qu’il faudrait réprimander, car ils n’auraient pas la capacité de gérer, leur vie, le pays. Le chantage affectif, moral, imposant respect par la force, est une manœuvre destinée à profiter des faiblesses ou de la sensibilité des citoyens, c’est une procédure mafieuse qui consiste à inspirer un sentiment de culpabilité ou de responsabilité morale, c’est un chantage, un racket qui consiste à enrichir le truand capitaliste et politique, qui fait chanter ses victimes ou les rackettent. Qu'est ce que vous pouvez faire, vous commencez par ne pas voter, car a par les victimes qui sont atteintes du syndrome de Stockholm (développement d'un sentiment de confiance et de sympathie des otages vis à vis de leurs ravisseurs.), personne une fois libéré ne vote pour ses racketeurs, vous devez lutter contre le système, cotiser le moins possible, comme le font les capitalistes et les politiciens, si vous avez du courage vous créez des entreprises ouvrières (scop), mais vous devez être prêt à combattre car la révolution est inévitable et je suis un sage du non agir, un non violent, mais comme dit Gandhi « Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence. ». Il arrive un moment ou la désobéissance civile et pacifique, qui consiste a frauder, à refuser les taxes est nécessaire.

Ne pas voter c'est refuser que d'autres choississent à votre place, et voter c'est accepter que d'autres choissisent à votre place.

La France n'est pas une démocratie, mais un régime représentatif, le peuple ne peut parler, ne peut agir que par ses représentants manipulateurs, qui imposeront leurs lois, leurs taxes, leurs statuts et privilèges, réduisant le peuple, au nouveau esclavage salarial, qui devra accepter sa condition de soumission aux nouveaux oligarques élus, citoyens qui sont conditionnés dès leur prime enfance. Les citoyens choisiront de nos jours entre plusieurs rois, les rois déchus essaieront d’empêcher le nouveau roi élu de gouverner, un système pire que celui qu’ils ont supprimé en 1789, il faut supprimer tout ce système avec ces mégalomanes qui nous dirigent.

Je suis désolé pour ces jeunes qui ont choisi Mélenchon en 2017, qui leur dit redonner le pouvoir au peuple s’il était élu, mais ils n’ont pas assez d’expérience, pour se rappeler que le peuple russe ou les cubains attendent toujours leurs libertés promis par leurs soi-disant libérateurs, comme les Allemands après l’élection d’Hitler ont cru un moment à une victoire ouvriére. Les partis extrêmes quand ils prennent le pouvoir, il faut souvent leur reprendre par les armes, après leurs crimes et exactions.

Conseiller général de l'Essonne en 1985, le mitterrandiste Jean-Luc Mélenchon deviendra sénateur de l'Essonne, de 1986 à 2000 puis de 2004 à 2010, soit une durée totale avoisinant les 20 ans, il recevra 5.400€ de rémunération à laquelle s'ajoutent 6.100€ de frais de mandat, soit un total de plus de 11.500€ par mois. Sur 20 ans, cela représente 2,76 millions d’euros, il faudra ajouter la rémunération de son mandat de conseiller général (2700€), fonction qu'il a occupée durant 13 ans. Maintenant en 2016, il n’occupe plus de mandat national, mais depuis 2009, il est eurodéputé et reçoit environ comme élu du Parlement de Strasbourg 12.800€ brut par mois. Cela comprend le traitement mensuel de 8.500€ brut, plus les indemnités de frais généraux de 4.300€ par mois. Pour comparer un ingénieur d’un très haut niveau aura du mal à percevoir 4500€ net par mois ! qui exploite le sur-travail du peuple par une rénumération qui ne correspond à aucune qualification supérieure à un technicien supérieur ou un ingénieur ?

Les sujets narcissiques sont très focalisés sur leur image, sur leur idée de puissance et de prestige. Les sujets narcissiques s’attendent à être reconnu comme supérieur, ils n’aiment pas les contradictions. Ces sujets narcissiques pensent être spéciaux et unique, et ne pouvoir être admis ou compris que par des institutions ou des gens spéciaux et de haut niveau, ils montrent un besoin excessif d'être admiré. Ils sont dangereux, car leur méchanceté aprés le premier tour des élections de 2017, fait que ces politiciens ne donneront pas de consignes de votes claires pour lutter contre le fascisme, car ils préféreront créer le chaos, par vengeance, n’acceptant pas d’être des perdants. Ces mauvais perdants ou revanchard sont prêts à démanteler ce qui reste de nos réalisations sociales, voire à soutenir un régime fasciste. Note: Le revanchisme politique est l'introduction d'un sentiment nationaliste par des démagogues extrémistes.

https://www.youtube.com/watch?v=7iyYpqs0DcI

1789 c’est l’année où les citoyens proclameront l’abolition des avantages des fonctionnaires et des monarques, ils dénonceront les rapines et les privilèges. Les citoyens veulent l’égalité et la suppression des taxes abusives, des impôts injustes, et des oligarques qui les exploitent, chaque citoyen s’estimera dorénavant habilité à dénoncer les abus de l’administration et des monarques. Les caricaturistes se moqueront des maîtres, des princes et du roi. Pamphlets, brochures et affiches, dénonceront les voleurs et menteurs, condamneront la fonction publique, réputée être à l’époque un instrument d’oppression de l’état. La tyrannie ministérielle est confortée en 1789 par la puissance d’une bureaucratie dont les méfaits sont dénoncés violemment sur la place publique.

Les taxes servant à l’enrichissement des princes, rois, politiques et religieux ont toujours existées, elles sont à l'origine des soulèvements populaires durant les siécles1300, 1400 et des années 1542, 1548, 1639, 1661, 1675, 1688… 1789, ces taxes et pénalités venant s’ajouter aux impôts du royaume, visent à maintenir le peuple dans l’asservissement et à assurer le pouvoir du roi et des Hauts Fonctionnaires, c’étaient les taxes sur le tabac, les draps, le blé, le papier, le sel, le vin, la vaisselle d’étain...
Les fraudeurs de ces taxes, étaient mis en prison ou envoyés aux galères, et si ils étaient armés, alors ils étaient condamnés à la peine de mort. Comme pour beaucoup de taxes et d’impôts royaux, l’état « affermée », c'est-à-dire qu’il confiait à des intermédiaires (les fermiers) la collecte de ces taxes. Comme disait le roi, "ces taxes servent à protéger le peuple", le détournement des fonds public en utilisant de bonnes intention a donc commencé depuis longtemps, nous avons eu récemment la vignette des véhicules qui devait être pour les retraites, mais nous avons surtout eu des détournements massifs, comme les péages des autoroutes, qui devait devenir gratuit mais qui en réalité, sont pour des consortium de politiques et capitalistes, qui ont massivement détourné ces colossales sommes d’argent, vous trouverez à l’intérieur de ces consortium, les politiques de droite ou de gauche de chaque époque avec les grands capitalistes français, ainsi avoir vendu l’eau publique était aussi une opération très juteuse, avoir transférer les prélèvements des recettes des retraites complémentaires à des groupes privés était très lucratif pour les banquiers, les gros assureurs et élus politiques, indirectement la dernière à échouer concerner l’alcool au volant (éthylotest) et plus récemment nous avons l’écotaxe, dont la collecte de l’impôt est confiée à nouveau à des entreprises privées, politiques et gros capitalistes. Les CPAM sont aussi des organismes de droit privé exerçant une mission de service public

Qui voudrait déclencher des grèves en décembre, des suffisants paresseux, des syndicalistes et des fonctionnaires privilégiés qui ne sont pas fatigués d’une année de travail, et qui ont peur du surplus de travail de la fin d’année, les PTT, l’éducation nationale avant chaque congés scolaire, la SNCF avant le surcroit de départ des vacances, certains riches paysans, les assimilés fonctionnaires… Et le front national, qui est composé de paresseux ou de suffisant qui se sont enrichi sur le travail des autres, de certains profiteurs artisans, fonctionnaires ou profession libérale (bourgeoisie) et parasites sociaux, ou de chômeurs travaillant non déclarés et malade imaginaire, qui détournent des masses importante d’argent, comme le font les capitalistes et les politiciens, ces suffisants qui payent en espèces des travailleurs étranger pour leur travaux, l’entretien de leur maison de luxe et qui sont pour la plupart racistes et fascistes. En 2013 le parti socialiste étant au pouvoir les gréves de fonctionnaires ont eu peu de chance de voir le jour et puis les disparités entre le secteur public et privé devienne indécente, et révoltent par leurs énormités les ouvriers du privés.

La révolution, ne peut se faire qu’avec les ouvriers travailleurs (prolétaires), les artisans, les paysans, les étudiants et les professions libérales honnêtes, les vrais chômeurs (salariés sans emploi) et les pauvres (pauper) qui vivent dans une misère extrême, les révolutions se font entre mai et juillet, quand les bons travailleurs ont assez de force pour décapiter les gouvernants, les élus et les Hauts Fonctionnaires, elles se font en armes, mais vous avez encore un peu de temps, l’état ne vous a pas encore tout annoncé, car quand on se prend pour des rois, on devient des rois et quand on veut faire croire aux crises, à la peur des autres, on conduit aux crises et au racisme.

(2013) Quand je dis l'état vous a pas encore tout annoncé, c'est qu'il va obligatoirement finir par la répression, la censure des opposants, anarchistes, anti-sociétés secrétes religieuses, ou anti-capitalistes, anti politiques...

[4]
Le Principe est vide; si l'on en fait usage, il paraît inépuisable.
Oh qu'il est profond ! Il semble le patriarche des dix mille êtres. (Le sage du non agir mais en garde en disant il semble le patriarche (il semble un dieu))
Il émousse sa et la subtilité, il se dégage de tous liens (le vide n’a aucun liens et tout se dénoue en lui, c’est le vide qui permet le mouvement), il tempère sa splendeur, il s'assimile à la poussière (atome).
Oh qu'il est pur ! Il semble subsister éternellement. (Il n’y a pas de commencement le vide a toujours été, il est caché mais toujours présent)
]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Le "Principe" fut nommé "Tao" 500 ans avant notre ére, (道 dào), 首 Shǒu (Tête dirigeante 3 singes) 辶 chuò (porte, la clé du passage, le socle du progrès, mouvement), le Principe est un passage représenté par un idéogramme, cette idéogramme n'est après tout qu'une symbolisation, mais ne peut pas le définir, comme les trois singes, il s'adresse aux sages, c'est pour leur dire: «vous n'aurez plus besoin de regarder (le vide ("Principe") on ne le voit pas), plus besoin d'entendre (le vide ("Principe") on ne l'entend pas), plus besoin de parler et plus besoin d'agir (le vide ("Principe") fait sans faire). Les représentations du yin et yang, les 3 singes, sont des images symbolique avant l’écriture, comme le livre du tao te King qui n’est qu’une représentation mystique écrite, ne vous attachez a rien, la sagesse est en vous, vous pouvez tout retrouver par vous-même.

La Cause des causes ou Tao, le principe, c'est le non-être contenant la virtualité de l'être, principe d'origine et principe de mouvement, il est antérieur à Lao Tseu, créateur du Taoïsme, lequel cite d'anciens sages ( entre 3000 ans et 6000 ans avant notre ère) qui suivaient la voie qui mène au mouvement de l'eau, qui ne contient aucun dogmatisme, ou alors il faudrait reconnaître que la vacuité et la dualité n'ont pas toujours existé. Il ne faut pas rejeter les traditions qui se perpétue depuis l’origine, seul les suffisants ayant un pouvoir éphémère, voudraient faire disparaître les traditions par une politique, une religion, une philosophie qui est le produit de leurs esprits et de leurs valeurs individuelles, détruisant humains et nature, les traditions permettaient de vivre en harmonie dans le monde de la nature, en attendant pour certain de renaitre dans le monde de l’âme.
Avec l’arrivée des sociétés patriarcales, les suffisants religieux ou dirigeants politiques, ont cherché à faire disparaître ce que les peuples du nord au sud nommeront la mère, la grande déesse ou la mère mystérieuse.., les seules sources documentées de cette mère nature, sont à prendre avec prudence car elles ont été transmises et changées par des historiens religieux chrétiens ou musulmans, quelques siècles après la christianisation et l’islamisation, les fourbes religieux ont réécrits partout entre le XIIe siècle et XIIIe siècles, le rôle de cette relation des peuples avec la mère mystérieuse, la redéfinissant comme une pratique païennes et la transformant en une idolâtrie.
Les anciens sages disaient, que l'on ne devait pas le ou la nommer, ils parlaient parfois de la mère mystérieuse de toute choses. J'utilise donc la "Cause des causes", le principe ou le champ unifié ou le mot "vide ou vacuité" qui détermine l'espace, c'est le contenant ce qui permet le mouvement, c'est ce qui ne peut ne pas être, la raison déterminante et suffisante, il produit la succession mais n'est pas la succession, il produit l'interaction mais n'est pas l'interaction, tout procède de lui et en lui, mais n'est pas les causes et les effets. La cause des causes n'est pas une cause en soi, mais un retour sur elle-même, le début et la fin du cercle.

L'énergie existe en elle et par elle, l'énergie engendre l'énergie, ni début ni fin, l'énergie est de la matière en mouvement, et la matière est l'énergie en mouvement. L'énergie crée la chaleur, mais elle n'est pas la chaleur. Le contenant n'est pas le contenu, le producteur n'est pas le produit. Les anciens sages ne cherchaient ni à l'enseigner, ni à imposer des codes ou des croyances. On ne doit pas l'assimiler à un dieu terme trop restrictif, le but de cette philosophie des sages du non agir, étant justement le dépassement des limitations humaines et de l'expérience sensible illusion, ce n’est pas une extériorisation de la conscience de l’ego pour comprendre le transcendant, c’est l’éveil, le retour sur soi. La croyance en la relation de cause à effets, c’est de la superstition, voir le Principe comme une cause première c'est du mysticisme. Les prophètes dictateurs avec leur expérience sensible partent dans le délire de l'idéal, de l'absolu, vous ne savez rien de lui ou d’elle, sauf ce que de vaniteux prophètes ou vous-même imaginez. Existe-t-il hors de vous, d'où émanent tous vos concepts d'idéal ou de pure conscience? Il vous faudra lâcher prise pour arriver au non agir. Réunir les dualités, passage obligé, où les mots ne peuvent plus vous aidez, qu'est ce que c'est quand ce n'est plus mobile ou immobile, haut ou bas ?

La notion de mystique ou mysticisme, doit se ranger parmi les dix milles choses du monde des rêveries, cela a commencé avec les sorciers, puis les anciens prêtres, qui cherchaient des mystères illusoires de puissances vaniteuses, ils se mettaient dans des états de transe avec ou sans absorption de drogues, cette notion a été repris dans le christianisme ou dans les autres religions qui pensent révéler un mystère, ce sont des suffisants qui recherchent des adeptes. Tous ces gourous pensent avoir une vision du futur, ils pensent sortir d’eux-mêmes, de leur conscience pour comprendre des mystères. Mystique provient du grec μυέω (muéô) qui signifie initier ou enseigner un mystère. Le suffisant imaginera des rites initiatiques, comme dans toutes les sociétés secrètes.

L’un étant un et innombrable, crée cependant les choses nombrables et les contient en l’un principe de toutes choses. L’un étant un et infini, crée cependant les choses fini et les contient en l’un, principe de toutes choses. La division de la matière à l’infini (le vide) est non seulement comme une première division à l’infini, mais la matière est donc elle-même divisée à l’infini, ce mouvement de retour sur lui-même ne permet pas d’atteindre la division finale.

La science ne trouvera jamais la fin ou aboutira sur le "vide", la "vacuité".

[40]
Le retour au non-être produit le mouvement du Principe. Le non agir est le moyen dont il se sert.
La souplesse est la fonction du Principe. Si vous allez au-devant de lui, vous ne voyez point sa face; si vous le suivez, vous ne voyez point son dos. Quand le philosophe s’attaque à des choses aussi simple que « le vide », il ne peut voir ce qu’il n’arrivera jamais à croire lui-même, le sage du non agir a vu l’endroit où l’espace se termine. Poursuivre le Principe c'est comme de tourner en rond pour voir ses propres yeux.
Toutes les choses du monde sont nées de l'être; l'être est né du non-être. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Vivez sans jamais perdre ce que vous êtes, conduisez-vous comme vous êtes vraiment ou alors vous serez conduit par des craintes, des envies et des inquiétudes qui vous mèneront à la colére et à l’égoïsme, retourner à soi-même voilà le chemin.

L'ego est comme un ballon qui se rempli de colères et de haines, plus il se gonfle et plus la moindre pique le fera exploser de colère et de haine.

Poursuivre le Principe c'est comme de tourner en rond pour voir ses propres yeux. C’est si simple, mais terriblement dur à décrire, pour voir ce que vous êtes vraiment, il faut pouvoir se retourner, vous pouvez décrire les objets car vous tenez les objets à l’extérieur de vous-même, mais vous allez devoir vous regarder, à partir d’où vous regardez ou alors vous aurez conscience, de quelque chose, de votre moi, mais jamais de votre soi. Sinon vous continuerez à chercher, absolu, performance, quantité, c’est ce retour sur lui-même qui permet la fin de l’ego, le non agir.

[41]
Quand un lettré qui se dit être d’une grande élévation entend parler du Principe, il le pratique avec zèle.
Quand un lettré moyen entendu parler du Principe, tantôt il le conserve, tantôt il le perd.
Quand les lettrés inférieurs ont entendu parler du Principe, ils le tournent en dérision. S'ils ne le tournaient pas en dérision, il ne mériterait pas le nom de Principe.
C'est pourquoi les Anciens disaient : Celui qui a l'intelligence du Principe paraît enveloppé de ténèbres.
Celui qui est avancé dans le Principe ressemble à un homme arriéré. Avancer est comme se suivre.
Celui qui est à la hauteur du Principe ressemble à un homme sans hauteur, s’élever c’est comme s’abaisser. L'homme d'une qualité supérieure est comme une vallée.
C'est un grand carré sans angles ; un grand vase inachevé ; une grande voix silencieuse ; une grand image sans forme, le sage du non agir, le Principe sont comme cela et tout s’accomplit.
Le Principe se cache et personne ne peut le nommer.
Il sait prêter (secours aux êtres) et les conduire au non agir. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

La vie est un départ et la mort un retour. [Lao-Tseu]

Pour ceux qui acceptent le phénomène de la vie et de la mort, regrets et lamentations n’ont pas de sens, ils sont venus parce que c’était leur temps de naître, ils sont parti parce que c’était le temps de mourir, les lamentations sont des plaintes, des regrets, des ruminations, qui conduisent aux entraves de la superstition, des peurs qui proviennent que des dangers que l'on peut imaginer , augmentant les maux humains, engendrant la mélancolie, causés par des pensées négatives.

[42]
 Le Principe a produit un, un a produit deux, deux a produit trois, trois a produits tout les êtres (les dix mille êtres)
 Tous les êtres fuient le vide et cherchent le mouvement.
 Un souffle immatériel invente l'harmonie. (L’homme imagine qu'il est fait de cellules et de sang, mais qu'il faut le souffle immatériel pour le rendre vivant.)
 Ce que les hommes détestent, c'est d'être orphelins, imparfaits, dénués de vertu, et cependant les dirigeants politique et religieux s'appellent ainsi eux-mêmes.
 Le vaniteux augmente son égo en se diminuant, l’orgueilleux se diminue en augmentant son ego. Ils sont leur propre esclave.
 Les sages anciens ne cherchaient ni le renom et laissaient les perles au fond de l'océan, ils ne se réjouiraient pas à la perspective d'une longue vie, lorsqu'ils avaient saisi l'organisation de la Cause des causes, ils savaient que la mort et la vie sont deux modalités d'un même être. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

[43]
Les choses les plus douces du monde subjuguent les choses les plus dures du monde.
Le non-être traverse les choses impénétrables. Il n'y a pas de corps plus délié, plus fin que la poussière, et cependant elle ne peut entrer dans un corps sans interstices. Mais l'être d'une subtilité ineffable pénètre sans difficulté les pierres et les métaux les plus durs. C'est par là que je sais que le non agir est utile.
L'instruction du non parler, l'utilité du non agir, dans le monde peu d'hommes atteignent cela.
Les hommes ne savent pas enseigner les autres, parce qu'ils parlent. Alors ils se fient à leur prudence, s'estiment, se vantent et aiment à agir. Celui qui aime à agir est facile à renverser. On voit par là que l'instruction qu'accompagnent les paroles, la conduite qui se manifeste par l'action, sont des choses inutiles. D'où il résulte que, dans le monde, peu d'hommes sont en état d'instruire sans faire usage de la parole, et d'obtenir les avantages du non agir. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

[44]
Qu'est-ce qui nous touche de plus près, de notre gloire ou de notre personne ?
Qu'est-ce qui nous est le plus précieux, de notre personne ou de nos richesses ?
Quel est le plus grand malheur, de les acquérir ou de les perdre ?
C'est pourquoi celui qui a de grandes passions est nécessairement exposé à de grands sacrifices.
Celui qui cache un riche trésor éprouve nécessairement de grandes pertes.
Celui qui sait se suffire est à l'abri du déshonneur.
Celui qui sait s'arrêter ne périclite jamais.
Il pourra subsister longtemps. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

[46]
Quand le monde a saisi la voie, il vit dans la paix.
Quand le monde perd la voie, il vit dans le conflit.
Il n’est pas plus grande erreur que de vouloir satisfaire ses désirs illusoires ; il n’est pas de plus grande misère que de ne pas savoir se suffire.
Il n’est pas de pire calamité que le désir de posséder plus que ses besoins.
C’est pourquoi celui qui sait se contenter de peu est toujours satisfait.
]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Qu’ils soient athées ou théistes, les dirigeants politiques ou religieux sont des prédicateurs, cherchant à persuader les humains, qui vous diront savoir ce qui est bon ou mauvais pour vous, ce sont des maîtres égoïstes qui ne recherchent que leur propre intérêts, qui vous diront vous protéger du mauvais, des méchants, qui sont dans une misère intérieure, ils exagèrent les crises et le "mal", faisant croire être des sauveurs, en employant des sbires, pour vous conduire à la soumission, à la résignation.... Les peines et les pleurs sont les conséquences de leur sérieuse recherche de gravités et de considérations.

[47]
Même sans passer le seuil de leurs portes, les hommes pourraient connaître tout de ce monde. Même s’ils ne regardaient point par leurs fenêtres, les hommes pourraient entrevoir le "principe".
Plus sérieuse et grave sont leur recherche, plus triste et inutile seront leur science.
Voilà pourquoi les sages ne font pas un pas, dussent-ils avoir devant eux l’omniscience, les sages préfèrent les rires et les joies, dussent-ils avoir devant eux leur plus notoire contemporain. Ils trouvent dans leur cœur tout ce qui est nécessaire, les sages voient l’invisible. ]La voie qui mène au mouvement de l'eau[

Tu récolteras, ce que tu as semé. Quel raisins as tu semé.

Comment éclairer des insensés de dieux ? Leur obsession de la vierge, de la femme avec un corps parfait, montre que leurs relations avec les femmes, ne sont que des relations objets. Il y a eu un temps des hypocrites de la vertu, de nos jours il y a des hypocrites du vice. Les islamistes au paradis, auraient des femmes magnifiques toutes très jeunes qui seront à leurs services, les houris qui redeviendraient vierges à chaque rapport sexuel, ces insensés n'ont rien compris, le mot... "houri" qui est utilisé dans le coran, et que ces imams ignorants interprètent comme des vierges, sont les raisins du diable, la beauté du diable qui est réservé à ceux qui battent ou veulent soumettre les femmes, arrivés à l'entrée du paradis, ils trouveront deux espèces de chaque fruit, les raisins du mal (diable) et les raisins du bien (Dieu). Les yeux magnifiques (hawra) des houris avec les orbites oculaires blanches et les pupilles d'un noir brillant, sont les déesses guerrières (raisins) du diable qui leur refuseront l'entrée de la porte, c’est pour cela que c’est "cons de Dieu", ont peur d’être tué par une femme au combat. Les anciennes déesses étaient vierges, mais ce n'était pas synonyme de chasteté ou de virginité, le terme vierge désignait une femme qui n'était pas mariée, être vierge, être vigoureuse, elles aiment les jeunes hommes, un homme neuf à chaque nouveau rapport, elles étaient vierge mais elles avaient des enfants dans les anciennes croyances. Résumons, le paradis pour les islamistes, c’est des fontaines de vins et des femmes qui se disent vierges à chaque fois, leur paradis c'est un bordel !

Les djihadistes croient que s’ils sont tués par une femme, ils ne pourront avoir les 72 vierges promises par leurs pervers imams, alors des femmes qui ont été souvent battues, voire violées par ces esclavagistes sexuels, et des résistantes à ces malfrats, s’opposent à leur sauvagerie, en devenant des combattantes, les « Sun girls » qui leur refuseront l’entrée au paradis, comme si Dieu pouvait accepter l’entrée au paradis des esclavagistes, des voyous, des polygames et des pervers narcissiques… Le mot "houri" qui est utilisé dans le coran, et que ses imams ignorants interprètent comme vierges, sont les raisins du mal (diable), la beauté du diable qui est réservé à ceux qui torturent ou soumettent les femmes, arrivaient à l'entrée du paradis, ils trouveront deux espèces de chaque fruit, les raisins du mal qu'ils ont fait et les raisins du bien qu'ils ont fait.

Le corps n'est qu'un habit, les soi-disant prophètes des hommes qui sont encore coincés dans ces mille habits et ces structures mentales, qui appartiennent aux mondes des manifestations infinies et imparfaites, illusion infini, qui ne peuvent donc imaginer le paradis qu'avec leur sexe, leur sens de pervers ou leurs désirs imaginaires, en concevant le paradis avec des denrées à volonté et des vierges soumises, ils démontrent leurs ignorances, que des humains encore plus ignorants sont prêt à croire.

Il est difficile pour un athée de reconnaître que l’esprit n’est pas que de la matière, car il doit alors se poser des questions dérangeantes, de même que le théiste imagine un paradis matérialiste, n’arrivant pas à se détacher des plaisirs et des désirs. Le théiste parlera de spiritualisme et l’athée de matérialisme pour se séparer l'un de l'autre, mais finalement les extrêmes se retrouvent dans une autre vie, imaginant un paradis matérialiste, avec des femmes et du vin a volonté, dans notre culture la finalité doit être un repos final, mais c’est une idéalisation.
Les scientifiques acceptent l’idée de réalité non locale, de monde parallèle, de passage temporel… mais comment pourraient-ils voir ces mondes sans lâcher prise, puisque leur vision est inséparable de leur conscience ego, les scientifiques voudraient nier que le monde est lié par la vacuité, alors que la théorie quantique valide l’idée de la corrélation infinie, l’inséparabilité des évènements, l’inséparabilité de notre esprit qui engendre ce monde phénoménal, n’est-ce pas pour cela que l’on puisse aussi bien comprendre la mère nature, et que nos sciences et les mathématiques s’adaptent aussi bien à ce monde ?

Ce qui reste éternellement incompréhensible dans la nature, c'est qu'on puisse la comprendre. [Albert Einstein]

L’erreur de l&r